AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alexis G. Nolent (Traducteur)Henri Collard (Traducteur)Jean Esch (Traducteur)
ISBN : 2743645393
Éditeur : Payot et Rivages (10/10/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Vous ne connaissez pas encore John Dortmunder, le cambrioleur le plus drôle du polar ? Il n'est pas trop tard. Ce manuel peut vous aider.
Depuis toujours, Dortmunder vole, cambriole, perce, force, braque.
C'est en commettant un vol dans un supermarché qu'il a rencontré May, sa fidèle compagne.
Dortmunder est un cambrioleur professionnel, qui prend son activité très au sérieux. Il établit avec soin (et avec ses habituels complices, Andy, Stan,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Giraud_mm
  02 mars 2019
Ce recueil contient trois romans de Donald Westlake.
Le premier est "Pierre qui roule" : John Dortmunder sort de prison. Lui est sa bande sont contactés par le Major Iko, représentant à l'ONU du Talabwo, un jeune pays africain. Objectif : voler une grosse émeraude, appartenant historiquement à une tribu du Talabwo, mais détenue actuellement par un pays rival, l'Akinsi, et exposée au Coliseum de New York. Dortmunder et ses équipiers acceptent. Ce n'est pas un, mais cinq casses qu'il leur faudra organiser pour entrer en possession de la pierre précieuse ! Car tout va de mal en pis...
Sans surprise avec cette série Dortmunder de Westlake, un polar déjanté, où l'on va de surprise en surprise avec une bande de pieds-nickelés pleine d'imagination, de supposés talents et de bonne volonté, mais d'une maladresse...
Un bon moment de lecture-détente.
Le second est "Personne n'est parfait" : Un célèbre avocat tire John Dortmunder d'un mauvais pas en lui évitant la prison. Mais il y a un prix à payer : aider Arnold Chauncey, un dandy ruiné, à escroquer son assurance en simulant le vol d'un tableau de grande valeur. Le début des ennuis pour Dortmunder et sa bande... Des ennuis qui les conduiront jusqu'en Ecosse plusieurs mois plus tard.
Sans surprise avec cette série Dortmunder de Westlake, un polar déjanté, où l'on va de surprise en surprise avec une bande de pieds-nickelés pleine d'imagination, de supposés talents et de bonne volonté, mais d'une maladresse...
Un bon moment de lecture-détente, peut-être un peu moins surprenant que "Pierre qui roule", le premier roman de cet opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Jangelis
  03 novembre 2018
Trois aventures de John Dortmunder.
Je suis fan depuis bientôt dix ans de John Dortmunder et de sa bande de cambrioleurs pas très doués.
Beaucoup d'humour, des aventures inattendues, et on est obligé de se prendre de sympathie pour cet homme ingénieux mais tellement malchanceux.
Car John Dortmunder combine vraiment bien tous ses cambriolages, tout devrait marcher comme sur des roulettes, hélas la poisse s'en mêle systématiquement
J'étais donc ravie de recevoir ce volume triple, trois aventures de mon héros favori, trois fois plus de bonheur! Et je ne suis pas déçue !
Seul petit bémol : je suis très contente d'avoir trois romans à lire mais il faut quand même dire que 1200 pages, 5 cm d'épaisseur, ce n'est pas toujours facile à tenir ! J'ai troqué pour l'occasion mon sac à main pour un sac à dos, mais par contre la lecture dans le lit est sportive, et mon lutrin peine à tout contenir !!
Mais pas grave, je me régale !
J'ai été surprise que les traducteurs soient différents pour les trois romans. les auteurs ont souvent un même traducteur pour tous leurs romans. Je serais curieuse d'en connaître la raison, mais il est vrai qu'il s'agit de trois romans parus à plusieurs années d'écart.
Pour mieux profiter et faire durer le plaisir, je n'ai pas lu les trois à la suite, j'ai espacé mes trois lectures, pas trop tout de même car je ne pouvais guère résister à passer au suivant.
Au final, (sauf si d’autres lectures urgentes vous appellent, comme moi) on peut très bien les lire d'affilée, aucune lassitude car ils sont très différents, malgré la constante contenue dans le titre "Encore raté".
Le point commun aussi de ce recueil, c'est que John et sa bande, dans aucun des trois, ne tente les cambriolages pour eux-mêmes, toujours un commanditaire, plus ou moins recommandable, et qui leur laisse plus ou moins le choix (plutôt moins que plus !)
L'avantage d'un recueil, c'est que au fil des mille deux cent pages, on suit toute cette bande souvent surprenante mais presque toujours sympathique, on "s'intègre" presque parmi eux.
Comme Wally à la fin de Dégâts des eaux, on resterait bien pour passer encore un moment avec eux.
Pour les accros de New York (Je sais qu'ils sont nombreux) chaque roman est aussi l'occasion de balades très détaillées dans la ville, notamment sur le spas (les roues plutôt) de Stan, qui énumère toujours son itinéraire, cause de retard (ou pas) selon le choix.
Rivages a aussi édité la plupart des Dortmunder en édition simple de poche (entre 8 et 10 euros) vous ne serez pas déçus je pense.
Je n'ai jamais lu d'autres romans de Donald Westlake (et ses nombreux alias) que ceux mettant en scène John Dortmunder. Je crains qu'ils ne soient un peu noirs pour moi.
Au final, un recueil lu avec beaucoup de plaisir, et qui me donne fort envie de (re)lire le reste de la série.
Si vous cherchez un cadeau de fin d'année pour quelqu'un qui a besoin de se distraire et de se détendre, voilà, vous avez trouvé !!
Mes critiques par titre :
https://www.babelio.com/livres/Westlake-Pierre-qui-roule/6167/critiques/1741051
https://www.babelio.com/livres/Westlake-Personne-nest-parfait/33360/critiques/1748100
https://www.babelio.com/livres/Westlake-Degats-des-eaux/2106/critiques/1757952

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MichelRoberge
  07 avril 2019
Résumé : Vous ne connaissez pas encore John Dortmunder, le cambrioleur le plus drôle du polar? Il n'est pas trop tard. Ce manuel peut vous aider.
Depuis toujours, Dortmunder vole, cambriole, perce, force, braque. C'est en commettant un vol dans un supermarché qu'il a rencontré May, sa fidèle compagne. Dortmunder est un cambrioleur professionnel, qui prend son activité très au sérieux. Il établit avec soin (et avec ses habituels complices, Andy, Stan, Tiny ou Arnie) des plans grandioses qui ne peuvent pas rater. Enfin ... qui n'auraient pas dû rater. Que s'est-il donc passé ? C'est ce que raconte Donald Westlake dans des romans cocasses, décalés, inventifs, délirants, où le mot de la fin est toujours « humour ».
Commentaires : Une belle découverte : Donald Westlake (1933-2008) est un auteur unique dans l'univers du polar : il a publié plus d'une centaine de romans sous une dizaine de pseudonymes mettant en vedette deux personnages principaux, cambrioleurs professionnels, dont John Dortmunder : un brigand extrêmement intelligent, entreprenant et inventif qui planifie ses actions avec minutie, qui n'a pas de chance et qui a le don de se mettre dans des situations impossibles, aussi absurdes et cocasses les unes que les autres.
Ce recueil intitulé Encore raté publié à l'occasion du 10e anniversaire de la mort de Westlake regroupe trois intrigues déjantées, toutes aussi cocasses les unes que les autres.
Dans Pierre qui roule, John Dortmunder, tout juste sorti de prison et sans le sou a pour mission de dérober cinq fois, avec son équipe, la fabuleuse émeraude Balabomo.
Dans Personne n'est parfait, Dortmunder est censé voler un tableau baptisé La folie conduisant l'homme à la ruine, pour lequel son propriétaire compte toucher une alléchante prime d'assurance. Mais pour Dortmunder, rien n'est jamais facile.
Enfin, dans Dégât des eaux, le plus long récit des trois, le héros est confronté à une vieille connaissance prête à faire exploser un barrage pour récupérer un trésor de 750 000 $ enfoui dans le réservoir d'eau potable de la ville. Dortmunder veut éviter la catastrophe tout en récupérant le magot. Connaissant le personnage, vous pouvez deviner la suite.
J'ai rigolé à maintes reprises en découvrant, de chapitre en chapitre, chacune de ces aventures farfelues étalées sur les 1261 pages de cette brique. Il m'a même été difficile de reporter au lendemain la lecture de la suite sauf peut-être dans le troisième texte, Dégât des eaux, la moitié du recueil, avec son intrigue plutôt « tirée par les cheveux » qui m'a paru interminable.
Comme le dit l'éditeur, John Dortmunder « gagne à être connu (sauf si vous êtes banquier)! Donald Westlake est un auteur rafraichissant qui ajoute aux lettres de noblesse du polar une touche humoristique qui rend sympathiques les malfrats qui flouent leurs semblables.
Bien hâte de découvrir Histoire d'os, sur ma pile à lire, qualifiée de grand moment d'anthologie humoristique. À suivre.
Ce que j'ai aimé : Les personnages bien campés, particulièrement ceux de l'équipe de Dortmunder aux réflexes récurrents d'une aventure à l'autre, la planification loufoque des projets, le style rythmé de l'auteur, la bonhommie du personnage principal.
Ce que j'ai moins aimé : -
Lien : https://avisdelecturepolarsr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   25 novembre 2018
[Ils étaient] occupés à courtiser - non, assiéger serait le terme approprié - l’héritière d'une grande marque de produits de beauté, Martha Whoopley, un boudin quadragénaire, informe et fade, dont le visage évoquait un plat de pâtes réchauffé, dont la personnalité avait le zeste d'un tampon hydrophile, et dont la fortune personnelle s'élevait à quelque onze millions de dollars.
[In : Personne n'est parfait]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   25 novembre 2018
C'est une chose étrange, les invités. Ils ne venaient pas chez vous pour parler règlement de comptes, partage de butin ou, plus généralement, pour discuter affaires. C'était juste des gens qui débarquaient pour partager votre repas et boire votre vin avant de repartir chez eux. Un concept bizarre, finalement, quand on y réfléchissait un peu.
[In : Personne n'est parfait]
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   03 novembre 2018
Albert déverrouilla la porte et ils accédèrent à une pièce qui ressemblait à une morgue pour Lilliputiens, avec des rangées de tiroirs pour leurs minuscules cadavres. Des étiquettes de différentes couleurs étaient attachées aux poignées de nombreux tiroirs, chaque couleur ayant probablement une grande importance pour la banque.
[In : Pierre qui roule]
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   25 novembre 2018
- Quand je suis sous l'eau, répondit John, je flotte au fond généralement.
[In : Dégâts des eaux]
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   25 novembre 2018
- Sais-tu, demanda-t-elle avec des trémolos dans la voix, ce que font les gens d'ici quand tu mets ton clignotant ?
[...]
- Ils te laissent tourner !
[La chauffeur de taxi new-yorkaise, actuellement à la campagne !!]
[In : Dégâts des eaux]
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Donald E. Westlake (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Donald E. Westlake
Maxim Jakubowski on Donald Westlake - Part 2 of 2
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Donald Westlake...for ever

Quand Parker m'a invité à passer chez lui, j'ignorais alors que c'était pour boire un petit coup de

blanc
vinaigre
cidre
gnôle

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Donald E. WestlakeCréer un quiz sur ce livre