AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782379500190
223 pages
Éditeur : Vega (16/05/2019)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
La droite américaine a lancé la « terreur rouge » contre Hollywood, symbole du monde du divertissement. Ses cibles ? Une dizaine de personnes accusées d’outrage au parlement pour avoir refusé de témoigner lors de l’audition du Comité sur les activités anti-américaines. Parmi ces célébrités désormais exclues du monde du cinéma, le scénariste Dalton Trumbo s’apprête à jouer un rôle majeur dans ce combat. Quelles stratégies va-t-il trouver pour contrecarrer l’impitoyab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tachan
  27 mai 2019
Après un premier tome intéressant mais assez indigeste à lire, cette suite garde les qualités du début et commence à en enlever pas mal de défauts. J'ai trouvé sa lecture bien plus agréable car moins chargée en détails qui nuisaient à la fluidité. L'histoire est mieux romancée donc mieux narrée ce qui contribue au plaisir de lecture plus grand que j'ai éprouvé. Pour autant, je pense que quelqu'un de complètement novice sur le sujet risque de continuer à le trouver un peu difficile à appréhender, notamment dans sa chronologie et dans les personnages impliqués, ayant la chance de ne pas être dans ce cas, j'ai bien aimé ma lecture.
L'histoire reprend là où on l'avait laissé avec ces membres de l'industrie du cinéma entendus par une commission du parlement américain. On découvre les conséquences de leur rébellion avec leur mise en placard. Les pressions subies sont terribles mais réelles. L'auteur n'épargne pas le gouvernement américain et les différentes branches le constituant, ni les magnats des finances ou encore les personnalités un peu faibles du milieu du cinéma qui ont cédé à la pression, parfois même tout seul. On voit donc les conséquences de cette chasse aux sorcières des communistes dans l'Amérique de la Guerre Froide. C'est assez saisissant et très parlant, donc passionnant à suivre.  
En parallèle, Osamu Yamamoto nous relate quand même comment un scénariste se rebelle contre le système : Dalton Trumbo et comment avec d'autres sympathisants ils vont tenter de continuer à exercer leur art envers et contre tout. On suit ainsi les coulisses de la création de Vacances romaines, un de mes films préférés avec Audrey Hepburn, une actrice dont je raffole. J'ai adoré cela, surtout que je l'ignorais, donc j'ai appris plein de choses.
Bonus, en fin de tome, l'auteur prend le temps de nous détailler pour ces deux premiers tomes ce qui relève de la réalité et ce qui est de la fiction. On découvre ainsi, ici aussi, les coulisses de la création d'une oeuvre au contenu sensible, passionnant une nouvelle fois.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimouski
  12 novembre 2019
Bien meilleur que le tome d'introduction, le rythme est plus tempéré et donne le temps à la lecture et surtout à l'intérêt.
Je ne suis pas une cinéphile ... mes goûts sont sectorisés et ne vont pas aux films des années 50 (peut-être un jour que je rattraperai ce manque de culture cinématographique ^^). Ce n'est pas pour autant que ce pan de l'Histoire ne m'intéresse pas. Ce mariage des 2 mondes est attrayant et me pousse à vouloir en savoir plus. Très chouette d'apprendre des choses via le format manga :)
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   07 juin 2019
- Je sais que les mots sont nécessaires, mais le cinéma n'est pas la littérature. Même s'il y a des images, ce n'est pas de la peinture non plus. Le cinéma se rapproche plutôt de la musique. Il y a de la mélodie et du rythme. Quick, quick, slow. Slow, slow and quick. (p. 113-114)
Commenter  J’apprécie          50
TachanTachan   27 mai 2019
Au moment d'embaucher Audrey, Wyler avait dit une chose :
"Mon travail consiste à lui faire oublier de jouer pour la faire exister. Je dois m'assurer qu'elle suive son coeur, au lieu de jouer devant la caméra. Parce que la caméra est une machine très sensible, si l'être humain en face d'elle est honnête, elle est capable de saisir chaque nuance de ses pensées. Elle ne loupe rien. Son regard dévoile les artifices et les outrances."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : hollywoodVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5855 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre