AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505110415
176 pages
Éditeur : Kana (24/09/2021)
4.07/5   7 notes
Résumé :
À 15 ans, Asa perd ses parents dans un accident de voiture. Elle est recueillie par sa tante Makio, 35 ans, sœur cadette de sa mère. Makio est autrice de romans pour adolescentes, mais elle vit plutôt en recluse, car elle n’est pas à l’aise en société. L’arrivée d’Asa va bouleverser la vie des deux femmes. Asa découvre soudain le monde hors de son cocon familial et n’est pas habituée à quelqu’un comme sa tante, qui lui parle avec autant de franchise, quoique souvent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tachan
  26 septembre 2021
Après un premier tome singulier mais dont l'émotion toute en retenue m'avait conquise, Tomoko Yamashita rempile avec une suite encore plus belle et émouvante peut-être. Elle traite du deuil et du foyer familial avec beaucoup d'honnêteté et de franchise, mettant en scène des sujets souvent tabou, le tout en trouvant le ton juste.
Elle ouvre ce tome par un moment que je crois n'avoir jamais vu représenté ailleurs, celui où l'on vide une maison après un décès. Cela peut paraître anodin mais c'est pourtant une phase clé dans l'histoire. On y découvre les deux héroïnes devant faire face à cette nouvelle réalité qu'elle avait un peu évacuée et qui les frappe en pleine figure. Celle dont on entend le plus la voix, c'est Makio, la tante, et entendre ses pensées de femme d'âge mûre face à ce qu'elle trouve dans cette maison où le temps s'est arrêté, saisit à la gorge où une boule d'émotion se forme. C'est fou comme tous ces petits riens ont de l'importance.
Le moment où cela éclate au visage d'Asa, la jeune fille qui a perdu ses parents, c'est plutôt le jour de la remise des diplômes. La collégienne s'était coupée du monde avec le décès de ses parents et l'emménagement avec sa tante, et ce retour brutal à la réalité est particulièrement violent pour elle. L'autrice capture avec honnêteté la maladresse et la lâcheté des gens qui ne voient que leur nombril et oublient la sensibilité des gens à fleur de peau comme Asa qui viennent de tout perdre. J'ai été particulièrement choquée par la maladresse du corps enseignant, les mots qu'ils osent dire à Asa et leur attitude. C'est révoltant.
Heureusement, elle commence à construire une belle relation avec sa tante malgré toutes les difficultés qu'elles ont chacune de part et d'autre. Ainsi, Makio est de bon conseil pour Asa car elle a un regard extérieur et plus mature sur la chose. Cependant, cette relation réveille bien des blessures en elle et elle ne parvient pas toujours à gérer celle-ci pouvant se montrer trop froide avec une ado qui a tant besoin d'amour. L'équilibre est donc difficile à trouver et l'autrice une fois de plus capture cela avec beaucoup de sincérité et de sobriété.
Je suis épatée par le discours très honnête de celle-ci. Elle n'hésite pas à croquer ce qu'il y a de plus sombre chez l'être humain, ses maladresses, son égocentrisme, ses difficultés relationnelles. C'est superbe ! J'adore voir évoluer Asa mais encore plus Makio, que ce soit quand l'autrice parle de sa relation passée avec Shingo, quand elle la montre avec ses amies ou quand elle aborde le trauma lié à sa famille, c'est terriblement puissant. Makio porte vaillamment de sacrées casseroles. du coup, c'est d'autant plus beau de la voir progressivement s'ouvrir à Asa, faire entrer celle-ci dans sa vie et se préoccuper d'elle, chose qui lui est si peu naturelle.
Avec justesse et émotion, Tomoko Yamashita aborde des questions rarement vues dans les mangas en France avec cette jeune héroïne endeuillée et sa tante "handicapée sociale". C'est souvent déchirant, souvent émouvant mais toujours très humain et cru. La sobriété du dessin va bien avec la force du propos. Peut-être que ce ne sera pas vendeur mais personnellement j'adore la façon dont sont traitées ces questions avec émotion et humanité sans verser dans le pathos. Une excellente découverte confirmée ici !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Songedunenuitdete
  24 septembre 2021
La tante de notre chère Asa (fraichement orpheline) propose à cette dernière d'aller chez ses parents pour faire le grand ménage et trier ce qui peut être donné ou gardé. Cela sera l'occasion pour Makio de faire un point sur les émotions que cela suscite en elle. La tante d'Asa ne s'est jamais entendue avec sa soeur aînée qui la critiquait tout le temps. de fait, elle ne ressent pas la tristesse adéquate alors que celle-ci est morte. Trop de rancoeur accumulée au fil des ans fait que Makio se retrouve insensible devant ce drame qui secoue sa nièce. Pourtant, cela la concerne d'une certaine manière.
Ce que j'ai aimé dans ce deuxième tome, c'est d'avoir un pan des sentiments de la défunte à travers des objets ou bien les yeux d'Asa. L'adolescente quant à elle fait face à la relation qu'elle entretient avec ses camarades. Elle aimerait que ce deuil qui la touche ne s'ébruite pas dans son établissement, car elle ne veut pas que le regard des autres sur elle change.
C'est un point soulevé que j'ai particulièrement apprécié et j'ai sans peine compris les sentiments d'Asa ainsi que ses ressentiments vis-à-vis de sa meilleure amie. Ses émotions, brutales et négatives sont logiques. Elle m'a beaucoup touchée là aussi. Tout comme je me suis mise à la place de Makio qui ne sait quels sentiments sa nièce lui inspire.
Ce manga traite, à mon humble avis, du deuil et des émotions avec une certaine justesse et sensibilité. On ne peut que compatir et avoir de l'empathie pour ces deux héroïnes qui se découvrent, s'ajuste l'une à l'autre comme elles le peuvent tout en se remettant en question. Des réflexions très justes sur l'amour filial comme je le disais plus haut, l'amour tout court aussi et les relations qui changent malgré tous les efforts effectués pour que rien ne dérive. Asa est une jeune fille en plein devenir très forte malgré son jeune âge et à fleur de peau. Tout comme Makio qui fait beaucoup d'effort malgré elle pour être là pour sa nièce alors qu'elle a déjà bien du mal à s'occuper d'elle-même. Mais finalement, elles se font du bien toutes les deux et se complètent dans une certaine mesure. Et puis, elles peuvent compter sur l'ex-petit ami de Makio pour les aider également ou bien encore Nana. Elles sont bien entourées.
Voilà un manga qui traite à merveille de sujets plus tabous et délicats avec des personnages attachants qu'on a envie de suivre durant un bout de leur chemin. Les dessins se marient très bien avec cette histoire. Pour ma part je les aime beaucoup. Pour moi ce manga est une belle découverte que je continuerai avec plaisir !
Lien : https://songedunenuitdete.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
enairolf
  16 novembre 2021
Le premier tome de ce nouveau manga m'avait agréablement surprise. J'avais trouvé l'histoire très touchante et très émouvante et c'est ce qui m'avait vraiment beaucoup plu. Les deux protagonistes sont hyper touchantes et j'avais tellement aimé découvrir leur relation au fil des pages. Ce second tome est clairement dans la lignée du premier. On explore encore un peu plus la relation, les différentes émotions etc. Et ça nous offre un second tome encore plus touchant que le premier.
Dans cette histoire, ce qui ressort le plus ce n'est pas l'action ou des rebondissements etc. C'est surtout basé sur l'émotion. C'est vraiment ce qui se dégage le plus de cette histoire. L'histoire de Asa m'a vraiment touché en plein coeur et m'a surtout brisé le coeur. Depuis les premières pages de ce manga, Asa n'avait pas montré ses émotions et n'avait pas pleuré la perte de ses parents. Elle s'était enfermé dans cette bulle suite à l'aménagement chez sa tante. Elle n'avait pas forcément pris conscience des choses. Dès qu'elle a mis les pieds au lycée, elle s'est pris la réalité en pleine face. Et toute sa souffrance a fini par ressortir. Et cette scène m'a vraiment fait énormément de peine. le deuil n'est pas une chose facile à vivre. Certaines personnes le font très vite alors que d'autres n'y arrivent tout simplement jamais. le retour à la réalité de Asa est extrêmement violent et elle a du mal à gérer tout ça. Mais elle peut compter sur sa tante.
Le personnage de Makio est vraiment intéressant à découvrir. Elle a toujours de bons conseils pour Asa et prend vraiment soin d'elle. Elles ont chacune toujours un peu de mal avec leur relation. Elles ne se connaissent pas vraiment et elles doivent vivre ensemble. Chose pas facile du tout. Mais elles continuent de s'apprivoiser peut à petit. Elles apprennent à vivre ensemble, à mieux se comprendre etc. Et Makio est vraiment présente pour Asa, même si elle a du mal étant donné que c'est la fille de sa soeur. Sa relation refait surgir de vieilles blessures en elle. Et elle a du mal à gérer tout ce que représente sa nièce. Elle se montre parfois très froide envers elle alors que Asa a clairement besoin d'énormément d'amour. Mais plus on avance plus on découvre leur relation qui s'approfondit.
Cette histoire si touchante et émouvante qui parle de sujet fort est vraiment très plaisante. Il me tarde de découvrir la suite de cette histoire. Découvrir encore plus la relation entre Asa et Makio. Je pense que l'on va découvrir encore tout un tas de choses et que l'émotion sera encore présente dans les tomes suivantes. Ce n'est peut être pas l'historie la plus palpitante dans le sens où il pourrait se passer une tonne de choses, mais c'est une histoire vraiment géniale tant elle est remplie d'émotions. Il me tarde découvrir le troisième tome.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   04 octobre 2021
Finement écrite, la tranche de vie de Tomoko Yamashita continue, petit à petit, de gagner en intérêt, et ça ne devrait aucunement changer par la suite.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TachanTachan   26 septembre 2021
L'action de lire relie ce que je faisais dans le passé à ce que je fais maintenant, et aussi un peu à ce que je ferai dans le futur. Le processus est toujours en cours et il n'est pas nécessaire de le forcer à s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Tomoko Yamashita (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tomoko Yamashita
Entre les lignes 1 & 2
autres livres classés : amour filialVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4248 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre