AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Nana tome 5 sur 22

Sae Cibot (Traducteur)
EAN : 9782847891348
189 pages
Akata (15/07/2003)
4.43/5   312 notes
Résumé :
Les deux Nana assistent au concert du groupe Trapnest. Une fois terminé Nana Osaki revoit Ren et tous deux réalisent combien ils s'aiment encore. Influencée par la passion qui les anime, Nana Komatsu retourne en mode "amour", mais...
Que lire après Nana, tome 5Voir plus
Lovely Complex, tome 1 par Nakahara

Lovely Complex

Aya Nakahara

4.14★ (3176)

17 tomes

Comme elles, tome 1 par Fujisue

Comme elles

Sakura Fujisue

3.89★ (700)

13 tomes

C'était nous, tome 1 par Obata

C'était nous

Yuki Obata

3.77★ (1544)

16 tomes

Urukyu, tome 1 par Akimoto

Urukyu

Nami Akimoto

3.71★ (274)

9 tomes

Elle et Lui, tome 1 par Tsuda

Elle et Lui

Masami Tsuda

3.85★ (696)

21 tomes

Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 312 notes
5
14 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un seul face à face a suffi à Nana O. et Ren pour savoir que leur séparation n'a rien changé à leurs sentiments et ils filent à nouveau le parfait amour. La jeune fille est heureuse et pour remercier Nana K. elle invite Takumi à l'appartement, le membre des Trapnest que sa colocataire préfère entre tous. le jeune homme a une réputation de séducteur mais Nana K. laisse la raison de côté et cède à ses avances.


L'aventure continue pour les deux amies venues tenter leur chance à Tokyo. Nana O. se laisse aller au bonheur dans les bras de Ren mais on imagine déjà que leur amour va être chahuté par leurs carrières. Si Trapnest connait déjà le succès, Nana ne va pas en rester là avec son groupe et a bien l'intention de faire de Blast, un concurrent sérieux. Des dissensions vont-elles perturber la sérénité du couple de rockeurs? A suivre.
Nana K., quant à elle, partage la joie de son amie mais ne veut pas demeurer en reste. Il lui faut un amoureux! Nobu, l'ami fidèle de Nana O. pourrait bien faire l'affaire mais c'est finalement sur Takumi le play-boy qu'elle jette son dévolu. Elle passe la nuit avec lui mais peut-il y avoir une suite à ce coup d'un soir? La jeune fille a fait taire ses scrupules mais hésite à se confier à son amie de peur d'être jugée....
Encore un tome riche en émotions. Nana O. est toujours plus attachante. On apprécie la pudeur de ses sentiments et sa façon de manifester son attachement et sa reconnaissance à son amie. Nana K. est fidèle à elle-même : une écervelée avec un coeur d'artichaut. Mais elle sait être touchante quand elle se préoccupe des autres au lieu d'elle-même.
Un manga dont chaque tome apporte une pierre à l'édifice, on a toujours envie d'en savoir plus sur la vie des deux Nana et de ceux qui les entourent.
Commenter  J’apprécie          170
C'est rare que je me sente autant impliquée dans un livre et encore plus dans un manga. Pendant que je lisais ce tome je me suis vraiment retrouvée en plein coeur de Tokyo à écouter du Trapnest.

Bizarrement, je crois que plus je relis la série et plus mes sentiments envers les personnages sont forts : ben ouais, j'ai haïs Takumi comme jamais ça n'avait été le cas jusqu'à présent. Il a beau être mignon, c'est un sacré con***d. J'en avais mal au ventre pour Hachi (et c'était bien la première fois que ça m'arrivait).
Je me suis beaucoup amusée au début du tome avec Ren et Nana O. : les situations sont vraiment cocasses mais je me demande bien comment ils ont pu garder leur sang-froid.
Et puis c'est agréable d'en savoir un peu plus sur Yasu et de rencontrer Reira...

Les dessins d' Ai Yazawa sont toujours aussi jolis : elle a vraiment un sacré coup de crayon. J'aime beaucoup la façon dont le caractère des personnages se reflètent dans leur façon d'être...
Si ce n'est pas déjà le cas, je ne peux que vous invitez à découvrir Nana !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          110
Comme prévu, j'ai trouvé ce tome magnifique, poignant et amorçant vraiment un tournant dans la série, celui de la montée en puissance de la musique et ses drames.

Toute la première partie consacrée à Nana O. et en particulier le premier chapitre m'a bouleversée. Cette jeune femme qui avait été si réservée jusqu'à présent s'ouvre enfin à nous et c'est terriblement touchant. La puissance et la pureté de ses sentiments ainsi que ceux de Ren font d'eux le couple majeur de la série et l'autrice raconte leur histoire avec beaucoup de douceur et de pudeur sous la couche d'humour sarcastique et de drame dont elle les enrobe. Ç'a un petit air de George et Caroline de ParaKiss en beaucoup plus sain, j'adore !

Cependant avec leurs retrouvailles, c'est le basculement de la série dans les multiples mélodrames liés au groupe rival de Blast, je nomme Trapnest et là, je suis moins fan. L'autrice nous en fait découvrir les membres au détour de ce concert de retrouvailles, puis d'une soirée chez les Nana. Autant j'adore l'ambiance bonne enfant qui s'en dégage avec ces potes qui se chambrent autour de partie de mah-jong et de cartes, autant les ennuis que je vois arriver de la part de Takumi et de Reira (dans une moindre mesure) me bottent moins.

C'est un vrai bonheur de suivre ces petits moments de vie qui prouvent combien Yazawa est douée pour le tranche de vie d'une partie de la population : les artistes, comme c'était déjà le cas dans beaucoup de ses oeuvres précédentes, comme si le milieu la fascinait. Voir Nana O. heureusement est sans commune mesure, j'adore la voir évoluer avec Ren, mais aussi la trouver plus apaisée avec les autres paradoxalement alors qu'elle commence aussi à stresser d'un point de vue professionnel.

En revanche, Hachi recommence vite à bêtiser. Je trouve ça triste de mettre en scène ce personnage si dramatiquement dépendant des hommes et des autres en général en permanence. Alors oui, Yazawa la croque à merveille, explorant bien toute sa complexité et ses côtés paradoxaux, mais je n'arrive pas à l'apprécier. Ses faiblesses envers les hommes m'agacent vraiment et le tournant que ça prend ici n'arrange rien.

C'est pour ça que Nana est une série avec laquelle j'ai tant de mal. J'adore tout ce qui tourne autour de la musique et du groupe mais j'ai beaucoup de mal avec le côté mélodramatique incessant des relations amoureuses de certains. C'est trop, l'autrice exagère et manque de nuances, ce qui rend vraiment certains personnages détestables et toxiques. Alors malgré certaines de ses qualités, j'aime le titre mais c'est loin d'être mon préféré de l'autrice.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          30
Un tome magnifique, avec les retrouvailles entre Ren et Nana Osaki. Mais c'est aussi ici que Hachi va rencontrer Takumi, membre de Trapnest dont elle est fan.
Ce qui est incroyable avec Nana, c'est que chacun des personnages arrivent à me faire ressentir des émotions. A chaque scène, il me faut rire ou me laisser transporter, tant cette histoire est addictive!
Commenter  J’apprécie          80
J'aime toujours autant les dessins de ce manga, surtout les illustrations de chapitre. Ma Nana préférée reste Nana Osaki. J'adore son style ainsi que son caractère. J'ai un peu de mal avec Nana K.. elle est naïve et tombe trop facilement amoureuse. C'est une relecture. La dernière fois que j'avais lu ce manga était en 3e. Bon alors je déteste toujours autant Takumi ahah ! J'adore la relation Nana Osaki et Ren. J'aime beaucoup Shin aussi.
Il y a des citations très belles dans ce manga sur l'amour ou l'amitié.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
MangaNews
30 octobre 2023
Véritable génie de la narration et des jeux de symbolismes pour conter son histoire, la mangaka nous épate encore, alors que nous n'en sommes qu'au tome 5
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Il m'est arrivé beaucoup de choses dans ma vie, et j'ai cru qu'elles m'avaient fait évoluer. Mais finalement rien n'a changé depuis l'été de mes dix-sept ans.
Commenter  J’apprécie          210
A l'époque, à mes yeux, dans ce monde qui t'entourait, Nana, tout était si étincelant que j'en étais éblouie. ça ne veut pas dire que n'importe qui m'aurait convenue... Je voulais juste me tenir dans la même lumière que toi...
Commenter  J’apprécie          140
A cette époque, je me disais que je ne voulais plus jamais tomber amoureuse. Mais cette nuit-là, tout en priant pour ton bonheur, j'ai pensé que malgré toutes les blessures et malgré toute la douleur que ça peut provoquer, je voulais rêver une nouvelle fois et aimer quelqu’un de tout mon cœur...
Commenter  J’apprécie          100
Les fleurs ça fane vite alors je profite qu'elles soient encore fraîches pour en faire bon usage c'est tout. Mais toi, tu ne faneras jamais, Ren.
Commenter  J’apprécie          130
Quand j'étais petite, par exemple je pensais qu'une mère naissait mère, qu'une institutrice avait toujours été institutrice, ou qu'un gendarme ne pouvait avoir été autre chose que gendarme. De même, une célébrité reste une célébrité et j'ai toujours eu le sentiment que c'était un être différent de moi. Bien qu'ayant maintenant vingt ans je...
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Ai Yazawa (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Yazawa
Parlons de Ai Yazawa
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (906) Voir plus



Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le manga Paradise Kiss, de Ai Yazawa?

Comment se prénomme l'héroïne?

Miwako Sakurada
Yukari Hayasaka
Nana Osaki
Isabella Yamamoto

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Paradise Kiss - Intégrale de Ai YazawaCréer un quiz sur ce livre

{* *}