AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754800956
Éditeur : Musée du Louvre (13/11/2009)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Il fallait bien Le Louvre, Robespierre et le peintre David pour réunir ces deux personnalités. Une collaboration inédite, entre Bernard Yslaire, auteur de Sambre, du XXe Ciel, du Ciel au-dessus de Bruxelles ou récent scénariste de La Guerre des Sambre, et Jean-Claude Carrière, scénariste de Buñuel, Wajda, Forman ou Louis Malle au cinéma, mais aussi dramaturge, romancier, comédien. Immense homme de lettres. Le quatrième album co-édité par Futuropolis et Le Louvre fer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
cecilit
  07 juillet 2019
Dessins fiévreux de Bernard Yslaire dans lesquels s'insèrent les oeuvres de David, Fragonard, et plus discrètement Michel-Ange, Veronèse, Titien, etc.. L'effet est séduisant, surprenant. le scenario, coécrit avec Jean-Claude Carrière, dérive vers une histoire quelque peu rocambolesque.. mais pourquoi pas. .. Malgré un travail certainement soigné de la part de ces deux artistes, cela ne m'a pas passionnée ...peut-être du fait des généralités et raccourcis lapidaires , de la disposition des textes manquant d'esthétique..cette lecture fut une petite déception sans être cependant un déplaisir..
Commenter  J’apprécie          170
Cristie
  12 février 2013
Voilà une bd que j'attendais avec impatience car j'aime beaucoup Yslaire et parce que l'oeuvre qu'il nous proposait était innovante Il faut savoir que pour une fois il n'était pas seul dans l'écriture du scénario puisque le livre a été coécrit avec Jean Claude Carrière mais surtout que le Louvre lui avait ouvert ses portes pour qu'il puisse s'inspirer d'oeuvres d'art.
C'est donc l'histoire d'un tableau au temps de la Révolution française. Robespierre commande à David la création du portrait de l'être suprême Celui-ci trouvera en Jules Stern, l'éphèbe qui l'inspirera mais il ne réussira jamais à finir le travail engagé. C'est aussi l'histoire de la naissance du Louvre des artistes et des oeuvres commandées dans la précipitation à cette époque de Terreur qui n'épargnait personne.
Que dire à part j'ai été déçue. D'une part, il me manque toute la trame narrative d'une belle histoire là j'ai l'impression d'avoir eu quelques mots permettant d'exposer sous forme d'illustration des tableaux plus célèbres.
Que dire du graphisme qui m'enchantait tant. Je retrouve les même teintes mais le dessin est devenu plus froid, moins sensuel.
Que dire des anachronismes qui tombent comme un cheveux sur la soupe ; parler de l'atelier de Frankenstein alors qu'on est censé être sous la révolution me choque un peu.
Rien à faire c'est juste une déception !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
beklf
  19 février 2018
Il s'agit de la troisième BD coéditée par les éditions du musée du Louvre et Futuropolis que je lis et c'est à nouveau une déception. L'idée de départ est intéressante, raconter le moment où le Louvre devient un musée à destination du peuple pendant la révolution française, et en parallèle montrer comment le pouvoir révolutionnaire veut à sont tour s'emparer de l'art pour glorifier ses idées. Associer Jean-Claude Carrière et Yslaire pour mettre en scène cette période, autour de la figure du peintre David, semblait une bonne idée. Pourtant l'histoire manque de liant et la manière dont Yslaire représente David et Robespierre tombe dans un des travers que je lui reproche sur Sambre : des excès de passion maniérés, à la limite du ridicule. Reste le dessin, et le choix bien trouvé de montrer certaines scènes comme des esquisses en train de se faire. Mais cela ne sauve pas l'ensemble. Dommage.
Commenter  J’apprécie          40
Noctenbule
  20 septembre 2013
Yslaire avec l'aide de Jean-Claude Carrière nous emmène à Paris pendant la terreur. L'échafaud n'arrête pas de trancher des têtes. le coeur de l'histoire se déroule dans le Louvre, où se trouve de très nombreuses oeuvres et aussi un artiste, David, qui doit représenter l'Etre suprême qui représentera la révolution. Il a trouvé sa muse mais Robespierre va le faire tuer à cause de ces origines juives.
L'image est au coeur de cette bande dessinée, magnifiquement mis en trait et couleur par Yslaire. C'est un magnifique atout à cette histoire. Donner des images, des martyres instaure une légitimité. " République doit se défendre par les armes, mais aussi par les idées, par les images, par les symboles, par la beauté". On l'entend dans les discours, dans les échanges entre élus et représentants du peuple.
Une magnifique bande dessinée où les pages se tournent doucement pour apprécier la mise en page. En effet, je n'ai pas été totalement conquise par l'histoire. On ne peut pas tout avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
martinem
  08 octobre 2010
Août 1793: le Louvre est inauguré. Il est le musée officiel qui reçoit les oeuvres révolutionnaires.
Pendant que David cherche à retranscrire par sa peinture, à la demande de Robespierre, l'Etre suprême incarnant au mieux la Révolution, L Histoire se fait: celle de la Révolution Française et de la Terreur.
Le récit écrit conjointement par Yslaire et Carrière et les dessins d'Yslaire nous font voyager dans cette période violente où l'on voit un Robespierre désemparé et un David tiraillé entre son art et son devoir de citoyen.
A lire absolument et à regarder attentivement: les dessins d'Yslaire sont superbes!!!
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
cecilitcecilit   07 juillet 2019
- La République a banni le calice et l'ostensoir, et le peuple a besoin d'un nouvel idéal, plus proche de lui, plus sincère ..., l'Être suprême !!
- Mais l'Être par définition n'a pas d'apparence, pas d'image...
- Je sais. L'idée est de Robespierre...mais après tout, c'est le génie de tout grand peintre que de donner forme à l'invisible !
- Mais comment vas-tu le représenter ? Il est blond, brun ? Quel âge il a ? C'est une femme ? Un homme ?
- Pour moi, ce pourrait être un garçon de treize ans...et pourquoi pas androgyne ? Qu'en penses -tu ?
- De toute façon, les modèles féminins sont interdits d'atelier. Pas vrai, Gérard ?
- Oui, les femmes manquent de symétrie... Elles ont trop de bosses...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
NoctenbuleNoctenbule   20 septembre 2013
- Pourquoi me demandes-tu cela?
- Pour rien. Et toi, pourquoi dis-tu que ta mère a tué Marat?
- Parce qu'elle tue tout le monde. Toi aussi, elle te tuera, citoyen Robespierre!
- La mienne est morte quand j'étais enfant et mon père s'est enfui, il m'a abandonné. Je suis un enfant de la Nation. C'est elle, ma vraie mère.
- C'est bien ce que je disais...
Commenter  J’apprécie          30
NoctenbuleNoctenbule   20 septembre 2013
République doit se défendre par les armes, mais aussi par les idées, par les images, par les symboles, par la beauté
Commenter  J’apprécie          20
NoctenbuleNoctenbule   20 septembre 2013
Pour sauver à tout prix les conquêtes de la Révolution, en septembre 1793, la Convention décrète "la Terreur à l'ordre du jour". L'ex-reine Marie-Antoinette, rebaptisée citoyenne Capet, est une des premières victimes.
Commenter  J’apprécie          00
NoctenbuleNoctenbule   20 septembre 2013
Tout culte a besoin d’images, même l’Invisible a besoin d’être incarné.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Yslaire (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yslaire
Bernard Yslaire, porte-étendard du thème et de l?image de la Foire du Livre de Bruxelles 2015, a véritablement annoncé le ton de cette 45e édition. Bruxelles est un chef-lieu incontournable pour les amoureux de la BD. C'est pourquoi la Foire poursuit et amplifie encore son soutien à la création et au travail des illustrateurs.
Le but ? Faire vivre à nos visiteurs l?expérience collective de l?imaginaire propre au processus créatif. Et d?imaginaire, il a été question cette année avec 25 auteurs en performances, 15 concerts dessinés époustouflants, des projections et des animations spectaculaires !
Imaginarium © - Foire du Livre de Bruxelles 2015 Création : Fabrizio Borrini & Roberto Cassol Vidéomapping : Dirty Monitor Sound Designer & Music : Karl M Production : Foire du Livre de Bruxelles Captation vidéo & Montage : Louis Colmant
Prochaine édition : 18 - 22 février 2016
+ Lire la suite
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3606 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre