AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782298118445
300 pages
Éditeur : France loisirs (01/10/2016)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Dans un petit vallon des Alpilles nommé Valleraugue, Marie Jourdan rêve que son exploitation bio d'oliviers connaisse enfin une bonne année de récolte. Pour se sortir de ses difficultés financières, la jeune femme projette d'ouvrir une petite pension équestre à Maison Vieille. Mais cette partie du domaine est depuis longtemps revendiquée par son voisin, le vieux Trophime Mourgues.
Victime d'incessantes attaques, Marie compte bien braver tous les obstacles po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  08 juillet 2018
Encore une lecture plaisante, dans ce cadre agréable des Alpilles.
L'auteur sait nous rendre attachants les personnages, certains sympathiques, d'autres plus aigris, et sait conter des histoires de secrets de famille, de vieux secrets ... Ici la découverte d'un squelette sur la propriété de la jeune Marie va réveiller de vieux souvenirs, de vieilles querelles.
Marie lutte pour faire prospérer son oliveraie malgré des récoltes catastrophiques les années précédentes, elle n'est secondée en général que par Serge, un vieil alcoolique.
Ses amis Fabienne et Hugo, et le jeune berger Matias essaient aussi de l'aider, tandis qu'elle vit provisoirement dans une caravane et tente de mettre sur pied une petite pension équestre. Marie se demande aussi si elle arrivera à se réconcilier avec sa mère. Un beau cadre, un peu de suspense, des chapitres qui s'enchainent facilement, agréable et à lire !
Commenter  J’apprécie          321
sylvaine
  03 septembre 2017
Marie Jourdan à la suite du décès de son père s'est installée définitivement sur les terres de Valleraugue sans un petit vallon des Alpilles réputé pour ses oliveraies. d''arrache -pied malgré la mauvaise récolte de l'année dernière elle s'accroche à son rêve faire revivre l'exploitation et réussir à fabriquer une huile à l'ancienne . Ses voisins Hugo et Fabienne la soutiennent , un nouveau venu Matias semble lui être favorable mais il y a les Mourgues le père Trophime et son fils Serge....Des rancoeurs de voisinages , des vieilles histoires vont s'exacerber et se révéler
Une lecture ma foi très plaisante, après un début où j'ai craint de m'être fourvoyée l'histoire s'est mise en place rendant agréable cette belle ballade dans les Alpilles de Haute -Provence . Que demander de plus ?
Commenter  J’apprécie          210
domdu84
  29 mars 2019
Encore un livre très révélateur de la région PACA qui se déroule dans les Alpilles, Mouriès, Fontvielle, Aureille, Eygallières, sont là des noms évocateurs dont le touriste emprunte les routes pour sillonner ces Alpilles.
Mais la vie dans ce coin privilégié de Provence renferme des faits qui parfois sont gardés secrets par les habitants, tant ils dérangeraient la population avide de tout ce qui ne les concerne pas.
Une jeune femme revient occuper les terres que son père disparu depuis peu de temps lui a laissées en héritage.
Elle cultive des oliviers. Frederick D'Onaglia décrit cette culture et nous instruit de sa pratique parfaitement.
De plus cette Marie, se prend l'envie de faire un lieu pour accueillir des chevaux dont sa mère lui a transmit l'amour.
Bref, cette vie loin de Paris qu'elle a quittée, la ravie et elle ne repartirait pour rien au monde, même si cette culture est difficile tant la météorologie est capricieuse, parfois, mais importante dans la qualité, la quantité de la récolte des olives.
Des événements surviennent pour perturber cette harmonie avec la nature.
Le voisinage compte beaucoup dans cette nouvelle vie, avec des amis et des ennemis qui se côtoient dans ce petit périmètre.
Je n'en dirai pas plus car il faut lire ce roman pour ressentir ce plaisir que j'ai eu à redécouvrir cette région qui m'était encore inconnue il y a 20 ans et que Françoise Bourdin et Fredérick D'onaglia m'ont fait découvrir.
Et aussi le fait d'avoir, il y a 10 ans sillonné ses routes à vélo, et ses chemins en balade, m'ont réveillé de très bons souvenirs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MaggyM
  07 octobre 2019
Les murmures de l'olivier, c'est un roman de terroir tel qu'on les aime: des secrets, de l'amour, du labeur, des senteurs, des couleurs,...
Frédérick d'Onaglia nous ramène dans les Alpilles, pas loin du fief de l'Héritière des Montauban. Marie est revenue au pays il y a quelques années pour tenter de vivre de ses olives bio. Quasi ruinée, elle vit dans une caravane sur son domaine. Harcelée par Trophime Mourgues qui voit ses envies d'entreprise d'un mauvais oeil, elle est bien heureusement entourée de ses amis Fabienne et Hugo, le vétérinaire et de son nouveau charmant voisin, Matias qui, de son côté, tente de poursuivre l'oeuvre de son grand-père berger.
Et c'est sur fond de Provence, à l'ombre des oliviers et aux pieds des vignes séculaires que va se jouer le drame quand un squelette sera découvert dans l'ancienne grange de Marie.
Comme à son habitude, Frédérick d'Onaglia prend plaisir à nous décrire les décors époustouflants des Alpilles. Sa plume est si précise que le lecteur croit sentir la chaleur de la terre et voir briller les feuilles argentées des oliviers.
un roman très facile à lire, classique dans son genre, mais qui fait passer un très bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
coco8466
  20 novembre 2016
lecture agréable
on suit Marie qui essaye de vivre de son exploitation d'oliviers dans les Alpilles, mais dont la découverte d'un squelette dans l'une de ses remises va bouleverser sa vie
l'auteur nous présente d'abord les personnages du roman qui sont Marie, ses voisins et sa famille et bien sur des secrets voir des vieux secrets vont refaire surface
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   07 juillet 2018
La nature nous rappelle sans cesse qu'elle ne nous appartient pas.
Nous lui devons tout, alors à nous de la protéger.
Commenter  J’apprécie          190
rkhettaouirkhettaoui   05 décembre 2016
La nature s’offrait à elle. Il ne fallait pas beaucoup d’imagination pour comprendre son langage, quand la brise espiègle vient chatouiller les oliviers habillés d’argent, les pieds solidement ancrés dans cette terre d’un rouge profond. À cette heure, les feuillages bruissaient de murmures, secrets jalousement gardés dans l’air saturé d’effluves de thym, de romarin, d’asphodèle et de buis, ces vigoureux arbustes aussi tortueux que rabougris qui s’échappaient des fentes de la roche de Valleraugue, formant une épaisse forêt. Marie comprenait mieux pourquoi son père était venu chercher l’inspiration au creux de ce vallon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 décembre 2016
Franchement, Marie, consacrer tout ton temps au moulin ne doit pas t’empêcher de t’accomplir dans ta vie de femme. Tu le sais très bien. Tu es belle à croquer, intelligente, pleine de fantaisie. Le jour où tu ne seras plus qu’une vieille olive burinée, il sera trop tard.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 décembre 2016
Trouver sa tendre moitié, c’est tout le bonheur qu’elle lui souhaitait, comme elle avait eu la chance de croiser Hugo sur son chemin. Son amie avait de la générosité à revendre, du courage et un tel optimisme. Elle méritait de recevoir elle aussi.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 décembre 2016
Chaque femme a le droit de disposer de son corps comme elle l’entend, sans que cela entraîne forcément une histoire d’amour.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Agriculture biologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mémoires effacées" de Frédérick D'Onaglia.

Comment s'appelle le fils d'Iris ?

Charly
Roberto
Léo

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Mémoires effacées de Frédérick d'OnagliaCréer un quiz sur ce livre