AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070488629
184 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Au milieu d'une meute d'animaux abandonnés et recueillis par une séduisante amie des bêtes, le cadavre d'une vieille femme égorgée. Et qui croyez vous qu'on trouve mêlé à cette sale histoire? Votre serviteur, Serguïe Djerbitskine, dit Machin, journaliste et son compère, Maître Pascal Delcroix. Il n'y a pas à dire, on mène une vie de chiens avec nos "copains" les gitans des Sablons...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Renod
  27 mars 2020
« Quand la porte s'ouvrit avec un bruit de dents crissantes, j'étais plongé dans la réécriture d'un articulet abstrus contant comment Mme Fouillard (ménagère, 49 ans) s'était brisé le col du fémur ». Sergueï Djerbitskine (alias Machin), journaliste à la République du Val de Loire, est interrompu dans son labeur fastidieux. Une frêle jeune femme aux grands yeux pâles et à la toison blonde frisée fait une entrée timide dans son bureau. Jeanne est dévouée à la cause animale et elle requiert l'aide du pisse-copie pour dénoncer des vols de chien. Elle soupçonne les Aubertat, une famille gitane défavorablement connue des services de police, d'être à l'origine de ce trafic. Machin et son ami l'avocat Pascal Delcroix sont en premier lieu plus intéressés par la jolie frimousse de Jeanne que par son histoire. Mais ils comprennent que l'affaire est sérieuse lorsque la voisine de celle-ci est retrouvée égorgée dans son jardin. Ils décident de l'aider conscients dès le départ que cela leur promet toute une série d'embrouilles. Alors les plus sagaces d'entre vous se demanderont si une histoire de disparition de caniches dans la bonne ville de Tours peut avoir un quelconque intérêt. Eh bien oui, quand tout cela vous est raconté avec une langue fleurie de bons mots et un bagou endiablé. Le texte est porté par deux personnages pittoresques, récurrents dans l'oeuvre d'A.D.G., d'une part, maître Pascal Delcroix, avocat tourangeau, séducteur et réac, d'autre part, Serguei Djerbitskine, le narrateur, un journaliste rondouillard porté sur la bouteille. Les personnages secondaires sont tout aussi folkloriques et l'on s'amuse au récit de ces péripéties tout en dégustant les jeux de mots et le patois tourangeau. Un roman qui a l'effervescence d'un verre de Montlouis-sur-Loire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
KiriHara
  01 novembre 2016
A.D.G. nous ressort ses deux personnages fétiches, Serguïe Djerbitskine alias Machin (car son nom est trop difficile à prononcer) journaleux d'une feuille de chou locale et l'avocat Pascal Delcroix.
Machin n'est pas mince, Machin n'est pas courageux, Machin n'est pas beau, Machin n'est pas riche, pire, Machin est plutôt accro à la bouteille et aux emmerdes. Pourtant, cela ne l'empêche pas de conquérir les coeurs de jeunes femmes, notamment de cette amoureuse des animaux qui héberge les chiens perdus sans collier et les chats abandonnés. Mais, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à force de porter plainte contre les gitans qui font du trafic de chiens, on s'attire des ennuis. Alors, quand sa voisine est retrouvée égorgée, elle ne peut s'empêcher de penser que cela n'est pas une coïncidence et, Machin et l'avocat vont tout faire pour le démontrer, un peu trop, même, puisqu'ils vont s'attirer les foudres des gitans...
A.D.G. nous ressert, pour notre plus grand plaisir, ses deux personnages fétiches. La plume est toujours savoureuse et l'on constate que les gitans sont toujours des têtes de Turc... quoi que.
Autour d'un trafic de chien et pour sauver la belle, nos deux héros ne vont pas hésiter à se rendre dans le campement des gitans en leur présentant un faux article écrit par Machin et les accusant de voler des chiens. Mais, alors qu'ils font face aux gitans, le feu prend dans le campement et les deux sont vite soupçonnés de l'incident et peinent à fuir sans y laisser des plumes. Mais quand le faux article est réellement publié, force est de constater qu'une tierce personne semble vouloir les monter les uns contre les autres... pour quel motif ?
Pas grand-chose à rajouter sur ce roman-là que je n'ai déjà dit dans les précédents du même auteur, la plume d'A.D.G. est un réel ravissement de par son mélange d'humour, de jeux de mots, d'argot et de poésie (si, si). Les deux personnages principaux sont attachants, chacun leur tour, et leurs aventures sont toujours plaisantes à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Polars_urbains
  24 juin 2018
Il y a longtemps que je voulais écrire quelques lignes sur A.D.G.. On n'est pas des chiens m'en donne l'occasion, même si ce n'est certainement pas le meilleur de l'auteur (je reviendrai un jour sur La nuit des grands chiens malades et Pour venger Pépère). Mais on y retrouve des personnages récurrents comme Serguei Djerbitskine (alias Machin), journaleux aquaphobe, l'avocat royaliste polygame Pascal Delcroix et aussi la Touraine catégorie produits régionaux, charcutailles et blancs secs (chez A.D.G. la Touraine est un personnage à part entière). Plus une défenseuse (?) des droits de l'animal, des flics inévitablement débiles et quelques manouches.
Nonobstant quelques réserves, cela reste un bon polar, drôle (même si je trouve le style un peu daté à la relecture) et bien mené jusqu'au retournement de situation final. A.D.G. était un vieux réac (très réac jusqu'à la fin) aux fréquentations douteuses mais il avait un talent indiscutable et on ne peut pas vraiment le traiter de conformiste. La Série noire et le néo-polar lui doivent beaucoup, tout comme à Manchette et à d'autres. Ses romans sont à classer dans la catégorie (peu représentée) des polars provinciaux voire franchouillards, ce qui n'est nullement péjoratif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pchabannes
  27 décembre 2012
De retour dans la Touraine d'Alain Fournier alias A.D.G, pour boire une fillette de montlouis en compagnie du journaliste dipsomane, Serguïe Djerbitskine dit Machin dans une enquête dangereuse et mystérieuse. Tout commença simplement. La jolie Jeanne Botmarine, gauchiste écolo et sa maison-SPA, a porté plainte contre les Aubertat, bande de manouches sédentarisés à coté de la Riche, pour vol et mauvais traitement sur animaux. Des menaces pèsent sur la jolie personne. La poulaille ne bronche pas. Jeanne porte son affaire au journal régional et donc à Machin, responsable des infos géné. "Comme journaliste, inculpé, innocent notoire, suspect probable et emmerdeur patenté, tous les flics tourangeaux me connaissaient…"
Mais quand sa voisine et copropriétaire, Margot Aucpin se fait dessouder au surin, les menaces prennent une consistance alarmante. Machin et son copain Pascal Delcroix, avocat de son état, volent au secours de Jeanne Botmarine.
Entre les manouches, les héros de la belle et la Police ce ne sont plus que chicaneries, échange de politesse à coup de 12, éclairs de canne-épée et course-poursuite entre la vaillante Dyane et une puissante BMW. Après l'enlèvement de la jolie Jeanne, un mystérieux méchant, prétendument manouche, se mêle de la partie. Quatre partis sur la même affaire, tout cela est trop simple ou trop compliqué.
Les Manouches et les Héros tentent de discuter. "Vous avez ma parole d'homme mais cessez un peu de me traiter de gros gadjo. Je suis seulement un peu enveloppé."
La police, agacée et sans finesse arrête tout le monde. Maitre Delcroix plaide de toute sa hauteur : "Je vous signale que votre intention abstruse de nous inculper, mon client et moi, se heurtera au mur solide de nos dénégations et à l'abîme de vos manques de preuves".
Et pourtant. "La situation n'évolue pas. Et pourtant il y a quelque chose qui a été dit par quelqu'un à un certain moment qui aurait dû tout nous faire comprendre."
Gageons que nos héros trouveront les méchants, que la belle demoiselle sera sauvée, la police ridiculisée et que la Touraine retrouvera, ainsi que les manouches, calme et sérénité.

Lien : http://quidhodieagisti.kazeo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLET
  12 mai 2012
Jeanne, charmante jeune personne responsable d'une sorte de refuge pour animaux abandonnés, vient solliciter l'aide du journaliste Serguïe Djerbitskine, surnommé Machin car elle a constaté que des animaux ont disparu, peut-être volés pour leurs peaux ou pour servir de cobayes dans des laboratoires. Les soupçons de Serguïe se portent immédiatement sur un groupe de gens du voyage bien connus dans la région pour diverses malversations. Mais quand la voisine de Jeanne, une vieille alcoolique est retrouvée égorgée dans son jardin, l'affaire se complique. La police est sur les dents. Machin et son compère, Maître Pascal Delcroix, élucideront-ils le mystère avant l'inénarrable commissaire Hennique ?
Un roman policier à l'ancienne, toujours dans le cadre de la Touraine avec quelques-uns des personnages récurrents des histoires d'A.D.G : le journaliste, alter ego d'un certain Serge de B., l'avocat royaliste et le commissaire borné comme il se doit. Beaucoup d'humour pour cette sombre histoire qui se termine par un retournement de situation orchestré sous la forme d'une parodie d'Agatha Christie, Delcroix imitant Poirot dans la classique scène finale. Sans oublier les trouvailles de langage, l'argot, la langue verte et toutes sortes d'allusions cocasses, marques de fabrique d'un style inimitable.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
RenodRenod   26 mars 2020
Une nuit étoilée déroulait ses tapis noirs sur la ville engourdie d'où montait le choc régulier de dizaines de milliers de cuillères plongeant dans des potages aux vermicelles alphabet entre un massacre en Iran (passe moi le sel), deux nationalisations (tu devrais mettre davantage de patates, ça tient mieux au corps) et le résultat décevant d'un quarté (tes mains sur la table). La sourde rumeur des centaines de milliers de récepteurs télés branchés en même temps pour distiller des informations ineptes débitées par des cons à l'usage d’imbéciles montait jusqu'à Dieu qui se demandait s'il n’aurait pas mieux fait de rester couché le sixième jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
RenodRenod   25 mars 2020
L'eau du ciel formait maintenant une tenture dense et, comme qui rigole, la chaussée était charriée par des ruisselets fous. De la buée envahit notre tire et je dessinai machinalement des sigles factieux sur les vitres. Histoire d'eau, pluie de la passion et gouttes un peu pour pleuvoir comme il peut sur la ville.
Commenter  J’apprécie          70
RenodRenod   24 mars 2020
Comment ne pas chanter l'aster aréolé des seins de Jeanne? La douceur agaçante sur mon ventre de son abondante chevelure frisée? L'audace punctiforme de ses dons les plus secrets mais aussi les plus achevés, démontrant ainsi que l'amour n'est pas l'infini à portée des caniches mais l'horizon atteignable de la fourche des cuisses d'une femme... Mais la tendresse me rend volontiers sot et plus lourdingue que jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Polars_urbainsPolars_urbains   26 juin 2018
Pascal refusât que j’aille, dans d’excellentes conditions de colère, mettre à sac le campement des Aubertat,, custeriser les hommes, scalper les femmes, et en particulier l’rembobineuse Marie, veuve d’un ramasseur de crottes de cougar, ébouillanter dans le chaudron de l’étameur tous les enfants disponibles afin de faire avouer à cette race pittoresque mais fourbe où se trouvait détenue mon aimée.
Commenter  J’apprécie          40
PchabannesPchabannes   27 décembre 2012
"Comme journaliste, inculpé, innocent notoire, suspect probable et emmerdeur patenté, tous les flics tourangeaux me connaissaient…"
Commenter  J’apprécie          110

Video de A. D. G. (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  A. D. G.
En quête de bons livres à lire ? Découvrez l?actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo.
Mars, c'est le Mois du polar sur Babelio. Au programme de cette vidéo : une rencontre avec Polars_urbains, un Babelionaute passionné de polars urbains et africains, le programme de Quais du polar (du 29 au 31 mars 2019 à Lyon), avec des rencontres Babelio, des quiz, et de nombreux auteurs présents, et retrouvez tous nos contenus éditoriaux sur le genre, dont un Top 10 vidéo des polars nordiques, des interviews d'auteurs et éditeurs, un article sur 5 livres qui ressuscitent le mythique Sherlock Holmes, etc.
0:23 Reportage : rencontre avec le Babelionaute Polars_urbains chez lui
Son compte Babelio : https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=482604 Son site sur le polar urbain : http://www.polarsurbains.com/ Son site sur le polar africain : http://www.polars-africains.com/
Auteurs et livres cités : Pierre Rival, 'Ezra Pound en enfer' : https://www.babelio.com/livres/Rival-Ezra-Pound-en-enfer/1108671 Charles Exbrayat : https://www.babelio.com/auteur/Charles-Exbrayat/12086 San Antonio : https://www.babelio.com/auteur/Frederic-Dard/7187 Agatha Christie : https://www.babelio.com/auteur/Agatha-Christie/3638 Jean-Patrick Manchette : https://www.babelio.com/auteur/Jean-Patrick-Manchette/7455 ADG : https://www.babelio.com/auteur/-A-D-G/65945 Thierry Jonquet : https://www.babelio.com/auteur/Thierry-Jonquet/6526 Georges Simenon : https://www.babelio.com/auteur/Georges-Simenon/6804 Léo Malet : https://www.babelio.com/auteur/Leo-Malet/7089 Henning Mankell : https://www.babelio.com/auteur/Henning-Mankell/2995 Ian Rankin : https://www.babelio.com/auteur/Ian-Rankin/4776 Fred Vargas : https://www.babelio.com/auteur/Fred-Vargas/3212 Léo Malet, 'Brouillard au pont de Tolbiac', roman : https://www.babelio.com/livres/Malet-Brouillard-au-pont-de-Tolbiac/158854 et la BD avec Tardi : https://www.babelio.com/livres/Tardi-Nestor-Burma-BDtome-1--Brouillard-au-pont-de-T/662328 Michel Carly, 'Maigret : traversées de Paris' : https://www.babelio.com/livres/Carly-Maigret--Traversee-de-Paris/108638 Nii Ayikwei Parkes, 'Notre quelque part' : https://www.babelio.com/livres/Parkes-Notre-quelque-part/565660 Zep et Bertail, 'Paris 2119' : https://www.babelio.com/livres/Zep-Paris-2119-Version-Luxe/1113986
7:13 Festival Quais du polar 2019 Le programme de Babelio : https://babelio.wordpress.com/2019/03/19/quais-du-polar-2019-un-vent-nordique-souffle-sur-lyon/ Tout le programme : https://www.quaisdupolar.com/ Notre vidéo sur Quais du Polar 2018 : https://www.youtube.com/watch?v=G_dbQ2uSf8Q Le Top 10 Babelio des polars nordiques : https://www.youtube.com/watch?v=UW8yb_kYh-g
Les livres : Kristina Ohlsson, 'Les Otages du Paradis' : https://www.babelio.com/livres/Ohlsson-Les-otages-du-Paradis/1050832 Hjorth et Rosenfeldt, 'La Fille muette' : https://www.babelio.com/livres/Hjorth-Dark-secrets-tome-4--La-fille-muette/1073457 Joseph Knox, 'Sirènes' : https://www.babelio.com/livres/Knox-Sirenes/1078904 Roslund et Hellström, '3 secondes' : https://www.babelio.com/livres/Ro
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre