AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782080430045
448 pages
Flammarion Jeunesse (10/01/2024)
3.91/5   34 notes
Résumé :
Ils sont cinq. Léo, Alice, Stephan, Camille et Sarah.
Aïcha les accueille dans sa maison à l'abri des grands arbres, le temps de mettre en pause leur vie cabossée et de se reconstruire. Très vite, ils vont s'apprivoiser, s'aider, se séduire. Mais lorsque le monde extérieur vient brutalement se rappeler à eux, l'harmonie du groupe est menacée et de lourds secrets refont surface...
Un roman choral d'amitié, d'amour et de résilience, porté par l'écritur... >Voir plus
Que lire après Vers les LueursVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 34 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Léo quitte Saint-Lunaire avec son éducatrice Soraya pour passer l'été chez Aïcha dans une belle maison du sud de la France. Ses parents sont morts et il s'est produit un drame l'été précédent. Il va y retrouver Alice qui a quitté Hendaye car elle a aussi besoin de répit après que ses parents lui aient annoncé une terrible nouvelle ; en effet, elle est malade. Il y a aussi Stephan, un jeune homme plein de colère qui a perdu son amie de coeur, Louise et Sarah qui a quitté Paris après un drame familial. Aïcha accueille aussi pour cet été la petite Camille, sept ans, qui vient de Bordeaux, elle vit dans ses rêves de princesse. Ces jeunes vont se rencontrer, se découvrir et peu à peu dévoiler leur histoire pour mieux la dépasser.

--- --- ---

Juliette Adam a déjà publié deux romans en littérature générale, Tout va me manquer et Nos mains dans la nuit. Elle semble être la fille d'Olivier Adam et, comme son père, elle rend hommage à leur petite commune de Saint-Lunaire en Bretagne. Dans des interviews sur YouTube, elle déclare s'intéresser aux troubles de l'humeur et à la dépression, tout comme son père et aussi aux amours contrariées.

--- --- ---

Juliette Adam livre ici un roman choral de quatre adolescents et une enfant qui passent l'été chez une psychologue dans une belle maison du sud de la France. le roman est découpé en trois parties. La première montre l'arrivée des personnages et leur installation dans leur havre d'été, leurs occupations et leurs premiers échanges. Nous devinons leurs fragilités et le suspense est maintenu par les questionnements sur l'histoire de chaque personnage. Chacun est fortement caractérisé entre le jeune homme sensible, intellectuel, artiste, bisexuel, le jeune homme issu des quartiers populaires, casquette à l'envers, ayant des difficultés avec les mots, souvent en colère, vulgaire et adoptant des stéréotypes masculinistes. de même, les deux jeunes femmes sont différentes, l'une est poétique, rêveuse et parfois hallucinée tandis que l'autre est à fleur de peau et rebelle. Au milieu, il y a le rôle de la petite fille qui charme par ses répliques candides comme dans tout roman pour la jeunesse.

La deuxième partie se déroule en une nuit durant laquelle chaque protagoniste dévoile son secret.

Enfin, dans une troisième partie, la belle harmonie vole en éclats, chaque personnage se retrouve face à ses démons et lutte pour les affronter. Juliette Adam y ajoute un épisode un peu étrange, il faut bien l'avouer, d'une attaque de la villa par des militants d'extrême droite.

C'est un premier roman Young Adult de Juliette Adam. Il y a tous les thèmes du moment, les troubles de l'humeur et les troubles psychiques, la dysphorie de genre, la diversité sexuelle etc. Il y a quelques écueils dans la vraisemblance romanesque, nous peinons à comprendre comment une psychologue peut accueillir ainsi dans une vaste maison entourée d'un grand parc aussi librement des jeunes suivis par l'aide sociale à l'enfance ou en grande détresse psychique. Si les personnages ont une langue bien voire trop différenciée, le langage de la petite fille est parfois voire souvent peu adapté à une enfant de sept ans et les répliques peuvent apparaître quelque peu décalées d'autant que nous percevons la volonté d'avertissement sur la dysphorie de genre.

Juliette Adam propose différentes narrations dont quelques chapitres en vers libres. Elle donne à voir des existences malmenées, il y a des accents de sincérité et nous suivons avec émotion le parcours de chacun des personnages mais nous espérons que personne ne soit suivi de manière aussi naïve par un psychologue dans la réalité ! C'est un peu terrifiant ! L'intention du roman reste généreuse mais l'ensemble apparaît maladroit si bien qu'il est difficile d'adhérer totalement à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          710
Ils sont cinq, tous brisés par la vie. Ils vont être accueillis dans un endroit pas comme les autres par une femme pas comme les autres.

Ce roman choral est bouleversant et la plume de l'autrice aussi simple soit-elle réussie à nous transporter au coeur de cette maison à l'abri des grands arbres.

Ici on nous parle d'amitié, d'amour mais surtout de pardon et de reconstruction. Il n'y a pas d'âge pour se sentir vide et cabossée par la vie.

J'ai été très émue par l'histoire de ses cinq adolescents et par leurs faiblesses. Je suis passé par beaucoup d'émotions et ça restera une lecture que je n'oublierais pas.
Commenter  J’apprécie          150
J'ai eu la possibilité de recevoir ce roman et au vu du résumé, je n'ai eu aucune hésitation. le résumé est très court mais suffit amplement à nous donner envie de découvrir cette histoire. Ces derniers temps, j'enchaîne les lectures qui me font pleurer comme une madeleine sans le vouloir. Celui ci en fait parti d'ailleurs. J'ai été profondément touché et marqué par cette histoire, par l'histoire de ces cinq jeunes qui ont besoin de se reconstruire. Cette lecture c'est un gros coup de coeur, un roman que j'ai dévoré en un rien de temps parce qu'une fois le nez dedans, c'est difficile d'en ressortir.. Je remercie encore une fois, Flammarion Jeunesse pour m'avoir envoyé cette petite merveille.

Je découvre la plume de Juliette avec ce roman et j'ai été tout simplement conquise. C'est une plume très fluide et terriblement addictive. Les pages se tournent toute seule, les unes après les autres. On est tellement pris par l'histoire qu'il est beaucoup trop difficile de passer à autre chose. On a qu'une envie : celle de dévorer ce roman le plus vite possible. J'adore ce genre de lectures, celles qui vous font tout oublier autour de vous. Ce sont clairement les meilleures, on passe un si bon moment que l'on a clairement pas envie de le poser et faire autre chose, c'est tout le contraire. La plume de Juliette a vraiment été une très belle découverte en tout cas.

Dans ce roman, ils sont cinq. Léo, Alice, Stephan, Camille et Sarah. Aïcha les accueille dans sa maison à l'abri des grands arbres, le temps de mettre en pause leur vie cabossée et de se reconstruire. Très vite, ils vont s'apprivoiser, s'aider, se séduire. Mais lorsque le monde extérieur vient brutalement se rappeler à eux, l'harmonie du groupe est menacée et de lourds secrets refont surface…

Ce roman m'a beaucoup fait penser à Gazelle Punch de Nancy Guilbert publié chez Slalom. J'avais vraiment adoré cette histoire et comme ici c'est un peu le même principe, je savais que j'allais vraiment adoré cette lecture. Alors, je précise qu'en aucun cas il s'agit de plagiat, c'est juste que les histoires ont le même principe de reconstruction de soi même etc. Cette histoire est tout simplement merveilleuse. Elle est pleine d'émotions, pleine de bienveillance et surtout pleine d'espoirs. Impossible d'être insensible face à ce que vivent ces cinq jeunes. Je dois bien avouer que j'ai pleuré à plusieurs moments pendants ma lecture, impossible de me retenir. J'aime tellement le projet qu'a eu Aïcha, celle de prendre sous son aile ces cinq jeunes et leur permettre de se retrouver, se reconstruire, avoir un temps de pause dans cette vie si difficile à vivre pour eux. le principe est vraiment génial je trouve et surtout très efficace. J'ai refermé le roman en ayant un grand sourire. J'ai tant aimé voir l'évolution des personnages au fur et à mesure de leur séjour chez Aïcha. Et surtout voir les bénéfices que ça a eu sur leur vie. C'était vraiment beau. Tout le long de notre lecture, on a qu'une hâte c'est de découvrir l'histoire que cache ces cinq jeunes et on peut le dire la vie ne leur a pas fait de cadeau..

Quant aux personnages, je me suis beaucoup attachée à eux. On a d'abord Aïcha, celle qui est à l'origine de ce projet. Je l'ai trouvé absolument géniale. La façon dont elle prend soin des jeunes, la façon qu'elle s'occupe d'eux, qu'elle les aide, ça m'a beaucoup touché et émue. On devrait tous avoir une Aïcha dans notre vie. Concernant les jeunes, on a d'abord Léo. Léo m'a vraiment profondément touché et je me suis reconnu en lui sur certains points. Sûrement pour ça que j'ai été aussi touché par lui. Son histoire m'a fait énormément de peine. C'est tellement horrible de le voir garder tout ça en lui. J'ai beaucoup aimé son côté artistique, c'était tellement beau je trouve. On a ensuite Alice. J'avoue que son histoire, c'est celle qui m'a fait le plus de peine. J'ai vraiment trouvé ça affreux de voir qu'elle soit restée dans l'ignorance aussi longtemps. Son cas c'est d'ailleurs peut être le plus difficile finalement. Bon c'est assez difficile de parler des personnages sans trop en dévoiler mais vraiment Alice m'a brisé le coeur. Stephan est un personnage particulier lui aussi. Son caractère surtout. C'est le genre de jeune à se mettre en colère très vite, à repousser les autres, il s'est formé une carapace pour cacher qui il est réellement. Il se cache derrière pour pas que l'on puisse voir ou deviner ce qu'il a fait. Il est rongé par la honte et la culpabilité. Je dois avouer que son histoire, je ne m'attendais pas forcément à ça. Il y a Sarah aussi que j'ai beaucoup aimé. Elle m'a touché elle aussi. J'ai eu une petite préférence pour Camille, cette petite est tout bonnement incroyable. C'est la plus jeune du groupe, j'ai adoré voir comment les autres ont pris soin d'elle, qu'ils s'en sont occupés comme si c'était leur petite soeur. Son histoire m'a fait un pincement au coeur, elle est tellement adorable cette petite. En plus de m'avoir beaucoup touché, elle m'a aussi fait beaucoup rire! C'est qu'elle en a de la répartie à son jeune âge! Incroyable cette petite vraiment gros coup de coeur sur elle.

Ce roman était vraiment absolument génial à lire. Les sujets abordés ne sont pas des sujets faciles. L'histoire est très touchante et se dévore en un rien de temps. Une fois le nez dedans, sincèrement, c'est beaucoup trop difficile de faire autre chose. C'est hyper addictif, on n'a qu'une seule envie c'est de découvrir ce que ces jeunes cachent. La plume de Juliette est merveilleuse à lire. C'est une histoire pleine d'émotions, qui va nous faire vivre tout un tas de choses et ressentir des tonnes d'émotions différentes. C'est un véritable coup de coeur que je ne peux que vous conseiller.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          21
“Je crois bien qu'on a tous oublié qu'on était tous cassés à l'intérieur.”
Si vous aimez les récits adolescents qui abordent les traumatismes et la capacité à se reconstruire, vous devriez vous pencher sur Vers les lueurs.

Dans ce roman choral, on va suivre 4 adolescents et une fillette, abîmés par la vie, qui vont tenter de s'apprivoiser en espérant guérir, le temps d'un été, dans la maison d'Aïcha, psychologue. Pour chacun d'eux, c'est un été de la dernière chance même s'ils ont tous secrètement la certitude de ne pas mériter d'aller mieux.

Il est parfois compliqué de se repérer dans un roman choral mais Juliette Adam a fait un gros travail sur les voix de chacun des personnages, leur donnant un style et une façon de penser qui les rendent identifiables de suite. On se prend d'affectation pour eux, on a envie de les secouer, de les réconforter, de les aider.

On suit ainsi leur quotidien durant cet été en Provence, leurs interactions. Comme on passe de chapitre en chapitre dans leurs pensées, on découvre peu à peu leurs failles, leurs craintes et on apprend à voir au-delà de ce qu'ils veulent paraître. Chacun a sa façon d'aborder la souffrance psychique et c'est au contact des autres qu'ils vont peu a peu réussir à avancer.
On voit la capacité du groupe et celle d'une personne bienveillante pour les aider à aller mieux, l'importance du temps, de la parole.

J'apprécie beaucoup ce genre de récit et cette lecture a été une bonne lecture sans être un coup de coeur pour autant. J'ai beaucoup apprécié les messages véhiculés mais il m'a manqué d'être plus impliquée dans leur reconstruction. L'autrice n'aborde que sur la fin les évènements et les traumatismes qui les ont frappés et dans la mesure où on a peu de retranscription des discussions entre Aïcha (qui est psychologue) et ces jeunes, on reste en position de spectateur plutôt qu'être pris par l'émotion à mon gout. Cela reste toutefois une belle histoire que je vous invite à découvrir.
Commenter  J’apprécie          30
Un roman que j'ai beaucoup aimé !

C'est une lecture qui ne laisse pas indifférent de par ses sujets abordés. Des sujets difficiles (abandon, deuil, mort, suicide, racisme) et parfois même tabou comme que les maladies psychiatriques. Cependant, ça reste une très belle lecture, bien sûr remplie de diverses émotions mais avec également beaucoup d'espoir et de bienveillance.

J'ai aimé suivre les 5 personnages (Léo, Camille, Alice, Sarah et Stephan), 5 jeunes brisés, chacun différemment car ils ont forcément une vie et un passé qui leur est propre, cependant, ils sont tous en manque d'amour et ne veulent pas être seul. le roman est immersif et on ressent facilement les différentes émotions des personnages, que ce soit le doute, la peur/l'angoisse, la colère, la culpabilité, la honte ou encore l'amour. Ces 5 jeunes, tous différents, sont intimidé au début de se retrouver tous ensemble, mais ils vont apprendre à se découvrir, se connaitre et des forts liens d'amitié vont se créer. Ils vont apprendre à se faire confiance entre eux, doucement, et c'est ce qui va les faire se guérir entre eux. La reconstruction va les souder et les rendre plus forts, plus déterminés et résilients.

J'ai vraiment apprécié découvrir chacun des personnages un peu plus au fil des pages. Leur passé se dévoile et les secrets refont surfaces. Ça permet de s'attacher à eux de plus en plus en avançant dans la lecture. J'ai apprécié chacun d'eux et j'ai aimé voir leur belle évolution vers la guérison. Je rajoute que j'ai aussi beaucoup aimé le personnage d'Aïcha qui a mis tout en oeuvre pour que chacun de ses pensionnaires se sentent bien et à l'aise. C'est un personnage plein d'humanité et d'empathie, même si elle aussi n'a pas forcément une vie très facile.

C'est un roman choral qui se lit très bien tant la plume de l'autrice est fluide. Ce récit m'a embarqué au coeur de leur vie difficile mais pleine d'espoir et d'avenir meilleur. Je ne peux que recommander ce roman si vous aimez ce genre d'histoire. Pour ma part c'est une belle découverte.
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Stéphane
Il est dix-huit heures. Le soleil est loin d'être couché. Je suis posé sur un siège à bascule, une cigarette au bec, piquée à Sarah, pour me calmer. La journée est passée trop vite. J'ai bien dormi, hier. J'étais apaisé. Pour de vrai. Mais depuis que je suis réveillé, tout ce que je ressens, c'est de la colère. Des envies de meurtres parcourent mes veines. J'ai envie de buter les parents de tout le monde. Ce sont eux les vrais coupables, dans toutes leurs histoires. Y a qu'à moi que ça saute aux yeux ? (...) Ils ont bien raison d'envoyer leurs gosses ici. Loin d'eux. Loin de leurs conneries. L'enfer de leurs enfants, c'est eux qui l'ont créé. Et personne d'autre. Ça me rend fou. Ça me rend vraiment fou. pg 349
Commenter  J’apprécie          30
Sarah
Combien d'entre nous sommes figés dans la glace ? Incapables du moindre mouvement, résignés à ne plus avancer. Ne tentant plus rien. Combien d'entre nous avons perdu part de une ce que nous étions ? On essaye vainement de la retrouver. On fait l'inventaire de ce qui demeure. De ce que jamais nous ne pensions égarer. Combien d'entre nous sommes brisés ? Observant notre propre destruction. Nous voyant nous évaporer petit à petit. Il ne resterait bientôt plus de nous qu'un léger brouillard. Rien que de l'écume.
Je me demande bien ce qu'il reste de moi. Alors j'avance mon pied dans le vide. Juste pour voir ce que cela me fait. Si cela m'inspire une quelconque peur. Si j'ai toujours en moi la rage de vivre. Me voir aussi passive me fait frissonner. Je suis juste au bord d'une falaise. pg 281
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Juliette Adam (II) (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Adam (II)
Lire et écrire avec Juliette Adam
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (95) Voir plus



Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..