AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Chartres (Traducteur)
ISBN : 2081231905
Éditeur : Flammarion (04/11/2009)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 135 notes)
Résumé :
Lou a une vie parfaite, une femme magnifique, deux enfants adorables et un travail qui le comble. Mais la réussite a un prix et Lou est prêt à tout pour parvenir au sommet. En se rendant au travail un matin d'hiver dans les rues enneigées de Dublin, Lou fait la connaissance de Gabe, un sans-abri qu'il croise tous les jours. Sa vie ne sera plus jamais la même car Gabe n'est pas un homme comme les autres... A mi-chemin entre Un conte de Noël de Dickens et La Vie est b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
NathalC
  23 novembre 2016
Un petit roman léger qui se laisse lire entre 2 livres plus sérieux. Sans prétention.
L'impression de regarder un téléfilm américain sur le thème des fêtes et de la famille, avec une bonne morale à la fin.
A petite dose en ce qui me concerne...
Commenter  J’apprécie          360
ondamania
  05 juillet 2013
Errer dans les vides greniers permet d'enrichir ma PAL à moindre prix.
Ce bouquin m'a fait de l'oeil de part sa couverture, la lecture de la quatrième de couverture me promettait un moment sympa, une bluette que j'aime à lire et qui me fait sourire.
Que nenni !!
Cecelia Ahern nous conduit aux limites de la conscience.
Est-il préférable de se donner à son travail pour asseoir le confort de sa famille au détriment des instants que l'on pourrait passer auprès d'eux ?
Les choix ne sont pas toujours facile et s'avouer la vérité encore moins.
C'est ce à quoi Lou Suffern va devoir faire face, sa rencontre avec Gabriel, Gabe pour les intimes, va le mener à agir et raisonner différemment, lui ouvrir les yeux.
Lou m'a irritée, agacée, déçue, séduite et attristée.
Et oui j'ai versé ma petite larme, on ne touche pas mon coeur de midinette comme ça, mais les mots et les circonstances m'ont touchée.
Une jolie leçon de vie ... A méditer.
Commenter  J’apprécie          170
Melvane
  04 janvier 2013
Moi qui n'aime pas les petites livres, j'ai été attirée par l'écrivaine qui en soit, nous a déjà fortement émue avec PS : I Love You.
je me suis laissée aller dans le train à lire les deux, trois, 4, 5 , 6 premières pages et je n'ai pas su m'arrêter ôO. une histoire magnifiquement bien écrite, une histoire bien construite, une psychologie PARFAITE ... Et la chute du livre, superbe.
Cette histoire m'a bouleversé pourtant comme on peut en lire le résumé, il n'est pas très attrayant et la couverture, pas très ... attirante, mais croyez moi ... prévoyez des Kleenex car votre coeur sera bombé en émotions.
je vous le conseil grandement.
Commenter  J’apprécie          160
DawnG
  06 avril 2016
Un policier voit débarquer au poste le jour de Noël un ado paumé qui a balancé une dinde à travers la fenêtre de la maison où son père a refait sa vie avec nouvelle femme et bébé. le gamin est désabusé et ne semble pas comprendre la portée de son coup de folie. Raphie, le policier va alors lui raconter une histoire incroyable que lui et sa collègue viennent de vivre…
Lou Suffern est un homme charmant et séducteur. Il a une belle femme Ruth, une petite fille adorable Lucy et un bébé Pud. Mais Lou a aussi beaucoup d'ambition et dans la société où il travaille il vise le poste laissé vacant de n°2 par un collègue qui vient de craquer et partir en dépression. Lou est le genre d'homme qui devrait être à deux endroits en même temps, qui enchaine les rendez-vous sans avoir participer au début et en attendre la fin. Son ambition lui a fait perdre de vue l'importance d'accorder du temps à sa femme, ses enfants, il ne s'est jamais occupé du petit dernier et à sa famille. Il n'écoute plus rien, ni personne et ne se remet jamais en question. En fait, l'homme charmant en est devenu détestable, volage et arrogant.
Un matin, il est pris d'une impulsion qui va pourtant à l'encontre de ses habitudes, il offre un café à un sans-abri qui squatte devant l'immeuble à côté de celui de son boulot. Et prend le temps de discuter avec lui. Gabriel, dit Gabe lui fait une telle impression, que quelques temps plus tard il va le faire engager au service courrier de sa boite. Gabe est étrange, intriguant, énigmatique. Il semble se déplacer plus vite que n'importe qui dans cet immeuble, et séduit la moindre personne à qui il parle. Lou est à la fois attiré par ce personnage et effrayé. Et si ce dernier n'attendait rien d'autre que de lui prendre sa place… La parano de Lou s'accroit progressivement mais en même temps il ne peut s'empêcher d'aider le jeune homme.
Quelques jours avant Noël, la vie de Lou devient de plus en plus compliquée. Il doit gérer plusieurs choses en même temps pour le boulot et décide en parallèle de soulager sa soeur Marcia de l'organisation des 70 ans de leur père, alors qu'il en a visiblement rien à faire mais aussi qu'il n'a pas de temps pour se consacrer à ça… Quand Gabe lui propose une recette miracle, Lou pense que tout va s'arranger….
Cecelia Ahern est une de mes auteurs préférées parce qu'elle aborde des thèmes durs avec un regard sensible et des mots souvent très justes. Un cadeau du ciel ne déroge pas à la règle. Toutefois, j'ai un peu moins aimé que les livres précédents de l'auteur et en même temps, je n'ai pas su retenir mes larmes de nouveau lors de ma lecture. C'est juste que parfois le récit s'étire au lieu d'aller droit au but et puis il y a deux ou trois petites choses que j'ai peut-être trouvé trop faciles mais cette histoire est presque un conte, et du coup, ces petites choses ne viennent pas pour autant gâcher le plaisir de la lecture.
Lou est un personnage à la fois détestable et attachant. Il est devenu tout ce qu'il détestait chez les autres, dévoré par l'ambition et la chance que ça marche plutôt bien pour lui. Avec l'entrée de Gabe dans son existence, il va évoluer et comprendre certaines choses. Il va changer et faire le point sur sa vie mais pourra-t-il vraiment modifier sa destinée ? On a envie de le secouer et de lui donner des baffes mais on espère aussi que tout va aller bien pour lui parce qu'on arrive à voir ses bons côtés. Sa famille est touchante, la petite Lucy, son père et sa femme Ruth surtout. Qui ont vu Lou se transformer et qui ne savent plus comment communiquer avec lui.
Et puis, qui est Gabe ? Que propose-t-il a Lou ?
Au départ, je pensais avoir une réécriture du Conte de Noël de Dickens et finalement non, même si on se doute bien que Gabe n'est pas un homme comme les autres, ce qu'il veut et ce qu'il fait ne sont pas toujours évidents pour Lou ou le lecteur et on se demande comment cette histoire va finir.
Certains ont trouvé cette histoire de Cecelia Ahern trop moralisatrice. Il y a en effet, une morale mais je pense pas que cela desserve le récit. Au contraire, elle lui donne du sens. Et personnellement, même si je suis loin de ressembler à Lou et d'avoir sa vie, je retiens ce que l'auteur veut nous faire passer comme message. le temps qui passe ne se rattrape pas. Et il faut profiter oui mais ce qui est vraiment important. Et moi, ça ne me dérange pas que me le rappelle de temps en temps dans mes lectures. Je ne me sens pas pour autant montrer du doigt ou je n'ai pas l'impression qu'on me fasse la morale.
J'ai encore beaucoup apprécié l'action à Dublin, l'évocation des lieux et des immeubles, la description des décors et le charme de l'Irlande. Y a pas c'est vraiment agréable d'avoir un peu de descriptions qui ne donne pas l'impression qu'on pourrait être n'importe où. Cette fois-ci pas de légende et de folklore irlandais. Une pointe de fantastique pendant la période de Noël, comme un conte en effet. Une lecture qui me marquera bien qu'elle ne sera pas ma préférée de l'auteure.
Lien : https://lesdecouvertesdedawn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Girl
  23 janvier 2016
Ce roman est l'un des derniers que j'ai acheter, mais la couverture rose girly et mon envie d'un peut de douceur ma fait craquer et hop, le voilà tout en haut de ma pile et en seulement quelques jours, je l'ai terminer et quel plaisir.
Cecelia Ahern arrive en 316 pages a nous conduire aux limites de notre conscience et nous met devant le fait accomplis: le temps qui passe.
Lou, la trentaine bien faite a tout pour être heureux dans sa vie. Une femme magnifique et amoureuse, deux très beaux enfants, une carrière qui fait plus d'un envieux, mais voilà, pour Lou tout lui est acquis et il ne passe que du temps dans son bureau et dans les bras d'amantes d'un soir jusqu'au jour ou Gabe arrive dans sa vie et lui fait prendre conscience que le plus important n'est pas l'argent qu'on gagne, mais le temps que l'on passe avec les gens qu'on aimes, car le temps ne nous fait pas de cadeau et c'est bien la seule chose qu'on ne peut pas acheter.
Cette histoire est un très beau conte de noël, qui nous remet en question et nous fait nous poser les bonnes questions.
Une histoire a lire et a relire, accompagner d'un petit kleenex et de bonnes résolutions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
juliiie7662juliiie7662   13 décembre 2017
Le matin de Noel, les maisons sont des coffres forts de vérités dissimulés - les couronnes sur la porte tel un doigt posé sur les lèvres; les stores, des yeux fermés. Puis à un moment donné, derrière les rideaux tirés et les volets clos, une douce lueur apparaît, minuscule indice qu'il se passe quelque chose de l'autre côté. ON dirait des étoiles apparaissant une par une dans le ciel nocturne, des pépites d'or surgies de la boue tamisée d'un ruisseau. Dans le clair-obscur de l'aube, les lumières s'allument derrière les rideaux et les volets. Tandis que le ciel s'emplit d'étoiles et que naissent les millionnaires, pièce par pièce, maison par maison, la rue s'éveille. Le matin de Noel, tout est calme. Les rues vides n'inspirent aucune crainte, au contraire. Il s'en dégage une impression de sécurité et, malgré l'habituel froid de la saison, la chaleur règne. Pour diverses raisons, la plupart des gens préfèrent passer cette journée à l'intérieur. Dehors, il fait sombre. Dedans un monde de frénésie colorée prend possession des lieux. Les papiers-cadeaux sont déchirés dans la joie, les rubans volent. L'atmosphère est remplie de musique de Noel, de sucre et d'épices, et de toutes sortes de délices. Les déclarations de bonheur, d'amour et de remerciements explosent comme des lâchers de confettis. Ces jours de Noel sont des jours passés au chaud; à l'extérieur, pas le moindre pécheur errant. Même eux ont un abri ce jour-là. Seuls ceux qui vont d'une maison à une autre peuplent les rues. Les voitures se garent, les cadeaux sont déchargés. Des acclamations de bienvenue dérivent dans l'air frais depuis des portes d'entrée ouvertes, bribes de ce qui se déroule à, l'intérieur. Et vous qui êtes avec eux, vous imprégnant de toute cette joie, partageant cet accueil - vous, un parfait étranger, ayant tellement l'impression d'être invité que vous étiez prêt à franchir le seuil -, vous voilà tout à coup exclu. La porte d'entrée se referme, emprisonnant le reste de la journée. Ce bonheur n'est pas le votre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ondamaniaondamania   05 juillet 2013
On ne peut pas offrir du temps. Mais on peut le partager.
Commenter  J’apprécie          170
juliiie7662juliiie7662   13 décembre 2017
Une histoire possède un dénominateur commun qui nous rassemble tous, comme une chaîne. Au bout de la chaîne pend une horloge et, sur le cadran de l'horloge, le temps qui passe s'enregistre. Nous l'entendons, le tic-tac étouffé qui brise le silence, et on le voit, mais souvent on ne le sent pas. Chaque seconde imprime sa marque sur la vie de chacun; va et vient, disparait calmement, sans bruit, s'évapore dans les airs comme la vapeur qui s'échappe d'un gâteau de Noel brulant. Avoir suffisamment de temps nous réchauffe; quand notre temps imparti est fini, on devient froid. Le temps est plus précieux que l'or, plus précieux que les diamants, plus précieux que le pétrole ou n'importe quel trésor. On n'a pas assez de temps; c'est cette absence de temps qui provoque les combats dans nos cœurs, et il nous faut donc le dépenser sagement. On ne peut pas mette le temps dans un paquet, faire un joli nœud et le laisser sous le sapin en attendant le matin de Noel.
On ne peut pas offrir du temps. Mais on peut le partager.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ondamaniaondamania   05 juillet 2013
On ne peut jamais gagner plus de temps. Une heure passe, une semaine, un mois, une année, et tu ne pourras jamais les récupérer.
Commenter  J’apprécie          70
juliiie7662juliiie7662   21 novembre 2017
Tout se télescopait. IL était sans cesse en mouvement, devait toujours être quelque part tout en souhaitant être ailleurs, ou, mieux, pouvoir grâce à une quelconque intervention divine être à deux endroits différents au même moment. Il passait le moins de temps possible avec chaque personne mais la quittait en lui laissant l'impression que cela avait suffit. IL n'arrivait jamais en retard, il était toujours ponctuel. Dans sa vie professionnelle, il était maître du temps; dans sa vie personnelle, il était le détenteur d'une horloge défectueuse. IL visait la perfection et pouvait déployer une énergie sans limites pour réussir. Mais il avait tellement envie d'obtenir tout ce qui figurait sur la liste infinie de ses désirs et son ambition était si forte qu'il ne se rendait pas compte que ces limites le poussaient à délaisser les personnes les plus importantes. Malheureusement, il n'avait jamais de temps à accorder à ceux qui, grâce à un simple bonjour, auraient pu lui apporter bien plus qu'un nouveau contrat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Cecelia Ahern (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecelia Ahern
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de novembre dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - L'année où je t'ai rencontré de Cecelia Ahern : http://bit.ly/2qwcWRM - Broadway limited T2 de Malika Ferdjoukh : http://bit.ly/2Ov3eJe - Corruption de Don Winslow : http://bit.ly/2qyH4vV
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de novembre : http://bit.ly/2JPp4q8
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre
.. ..