AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246780616
Éditeur : Grasset Jeunesse (02/02/2011)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Salomé, treize ans, aime chatter avec ses copains et ses copines. Avec Florine, sa meilleure amie, avec Saïd et Philippe, elle peut passer des heures à discuter de tout et de rien. Pour Salomé, Internet, c’est la vie réelle, la porte ouverte sur le monde et sur les autres qu’elle ne pourrait pas rencontrer autrement. Elle fait ainsi la connaissance de Michaël, seize ans, beau et bronzé, vivant à Tours, à quelques heures de chez elle en Bretagne. Ils apprennent à se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
c.brijs
  18 novembre 2011
Frank Andriat, voilà un auteur que j'apprécie énormément. Premièrement pour une raison un peu chauvine, c'est un compatriote! Deuxièmement parce qu'il croque avec beaucoup de justesse, d'humour et de réalisme l'univers de l'adolescence et, en arrière plan, le microcosme de l'école. Il faut dire qu'il est enseignant lui-même et qu'il vit au coeur de ce petit monde particulier. Ce sont d'ailleurs les thèmes récurrents de nombreux de ses romans: "La remplaçante", "Monsieur Bonheur", "L'amour à boire", "Le journal de Jamila", etc.
Dans ce livre "Je voudr@ais que tu...", il met les jeunes en garde contre les dangers liés à l'utilisation des réseaux sociaux et les exhorte à avoir de vraies relations "en chair et en os". Son épigraphe est d'ailleurs très explicite:
"Il y a autour de vous des personnes qui ont besoin que se renouent les fils d'une solidarité perdue"
Vincent Engel, Oubliez Adam Weinberger.
La narration se partage entre les pages du journal intime de Salomé, qui veut devenir écrivain et qui y révèle ses vrais secrets, et les échanges de la bande d'amis sur leur "chat d'or". Cette alternance rend le récit vivant et actuel. Bien sûr, la partie "chat" semblera très certainement artificielle puisque nos héros ont décidé d'écrire sans faute ce qui, on le sait tous, est une fameuse gageure sur le net. Néanmoins, cette façon de procéder - un récit pour les jeunes, vécu et raconté par d'autres jeunes - risque bien de toucher la cible, nos adolescents, qui accepteront par ce biais bien plus facilement la leçon de morale qui sous-tend cette histoire.
Au-delà du message de prévention, Frank Andriat fait également ici une critique du système scolaire et de deux visions qui s'opposent encore parfois (souvent ?) dans nos écoles, "la pédagogie de l'épanouissement" versus "la pédagogie de la soumission". Je ne peux que me sentir proche de Mme Laurent, l'ancienne prof de français de Salomé et de ses amis qui mélangeait auteurs classiques et auteurs de la jeunesse contemporains afin de stimuler leur enthousiasme pour la lecture et leur intérêt pour l'écriture.
Autre point soulevé, la banalisation de la sexualité chez les jeunes. Il évoque la réalité d'enfants qui "à force de mater des films pornos confondent leur coeur avec leur cul". Cette réalité de jeunes qui trimballent des scènes X sur leur GSM et les exhibent sous le nez des élèves plus naïfs est loin d'être marginale. Je l'ai moi-même vécue dans mon école.
Bref, en tant que maman et enseignante, j'ai beaucoup apprécié ce récit. Il permet d'ouvrir le débat d'une manière concrète, saine et constructive sur un thème brulant d'actualité: internet et ses dérives...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
argali
  06 février 2011
Salomé, treize ans, aime chatter avec ses copains et ses copines. Si elle confie ses secrets aux pages de son journal, sur le net, elle peut passer des heures à discuter de tout et de rien, avec Florine, sa meilleure amie, et leurs amis Saïd et Philippe. Pour Salomé, Internet, c'est encore mieux que la vie réelle, c'est une porte ouverte sur le monde, et sur ceux qu'elle ne pourrait pas rencontrer autrement.

Mon avis :

L'alternance des passages du journal intime de Salomé et des discussions MSN plaira sans doute aux jeunes habitués à ce mode de communication. le style et les sujets de discussions devraient aussi les accrocher.
Au-delà de cela, il porte bien sûr un message, un rôle de prévention à l'intention des jeunes : « faites attention aux dérives d'Internet, ne vous fiez pas aux apparences ».
Interpellant et agréable à lire à la fois, à faire lire aux jeunes dès 12 ans.

Commenter  J’apprécie          110
itlec4a
  24 novembre 2016
Ce livre plaira sans doute aux jeunes habitués à s'exprimer de cette manière.
En effet l'auteur emploie un langage que les ados utilisent dans la vie de tous les jours c'est-à-dire un langage familier. Les sujets ainsi que les discussions devraient plaire aux jeunes lecteurs, ce livre est vraiment agréable à lire.
Il est porteur d'un message de prévention afin d'alerter les jeunes sur les dangers d'internet.
Il explique parfaitement la dépendance qu'ont les jeunes vis-à-vis des nouvelles technologies.
Frank Andriat est un auteur qui décrit avec beaucoup de justesse, d'humour et de réalisme l'univers de l'adolescence et en arrière-plan, l'ambiance au quotidien à l'école.
Cette oeuvre retrace certaines situations que traversent une jeune adolescente au jour le jour au travers de son écran.
Ce roman est assez facile à lire, en revanche je trouve que le langage familier est trop présent.
Ce livre raconte l'histoire de Salomé une jeune adolescente de treize ans qui vit en Bretagne.
Ce que Salomé aime par dessus tout c'est chatter avec ses copines et ses copains.
Ses meilleurs amis sont Florine, Said et Philippe.
Comme beaucoup de jeunes de son âge, elle consacre énormement de temps à discuter avec eux, les sujets sont variés, ils peuvent discuter de tout et de rien.
Salomé croit qu'Internet est une copie conforme de la vie réelle, elle croit aussi que celui-ci est une porte ouverte sur le monde.
Un jour, elle fera la connaissance de Michael, un jeune garçon de seize ans, de qui elle va tomber follement amoureuse, c'est le prince charmant rêvé, il est beau et bronzé.
La seule ombre au tableau c'est qu'il vit à Tours, à quelques heures de chez elle.
Après plusieurs échanges via un « chat d'or », ils apprennent à se connaître sans se renconter réellement...
Elle aime aussi chatter avec Coralie, fragile et solitaire. Coralie lui avoue qu'elle ne pourrait pas vivre sans ces échanges.
Mais Salomé ira de surprise en surprise et découvrira que ceux avec qui elle chatte ne sont pas toujours ceux qu'elle croit...
Ce type de lecture est destiné à un jeune public, il peut être lu dès l'âge de douze ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CDIstjean
  28 janvier 2014
Ce livre parle d'une jeune fille Salomé qui en échangeant avec ses mis sur le Web , veut écrire un roman pour devenir écrivain et écrire sa biographie .
Les personnages de ce livre sont Salomé , Florine ,Coralie , Phillipe et Mickaël .
Cette histoire se passe a Concarneau. le temps employé dans ce livre c'est le présent . Il n'y a pas d'illustration et l'écriture est moderne , car c'est écrit comme les jeunes parlent de nos jours .
Ce livre m'a beaucoup plu et je suis contente de l'avoir choisi. En effet je me compare à Salomé , comme elle , je discute sur Internet avec mes amis .
Je recommande ce livre surtout aux adolescents qui se reconnaitront facilement dans les personnages .
Et quand je lisais ce livre , je me sentais projetée dans cette histoire , je me mettais à la place de Salomé .
Émilie
Commenter  J’apprécie          50
Lizouzou
  04 juillet 2011
Voulant devenir écrivaine, Salomé est une jeune fille qui aime écrire son journal intime dans un carnet. Mais elle aime aussi passer du temps sur Internet, surtout pour "chatter" avec ses copains/copines. Elle a d'ailleurs créer avec Florine, Philippe et Saïd, un "chat" appelé "Chat d'or" où uniquement les 4 amis peuvent discuter dans un français correct !
Mais voilà que Philippe y fait rentrer Michaël; et Saïd, Coralie.
Dans ce court roman, on y retrouve leurs discussions sur Internet, mais aussi le quotidien de Salomé. L'auteur insiste sur des sujets d'actualités : la dépendance des jeunes vis à vis des nouvelles technologies et les abus qui peuvent en découler.
Il se lit très vite. Malgré tout, je l'ai trouvé un peu trop niais et moralisateur. Et comme je venais de lire un peu avant "le journal D Alexis" qui porte sur les mêmes thèmes, j'ai eu cette impression de déjà-vu (mais en moins bien...). Certes, il y a de l'émotion vu la vie de certains personnages, mais je n'ai pas été touché...
De plus, je ne trouve pas la couverture très jolie...

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
c.brijsc.brijs   16 novembre 2011
Mademoiselle Laurent nous enseignait la littérature de cette manière-là: elle mélangeait classiques, polars et romans jeunesse pour nous montrer qu'il ne faut pas créer des cloisons entre les genres, que la littérature, c'est avant tout la vie qui se déploie sur des pages blanches et qu'il ne faut pas placer les auteurs dans des tiroirs qui les enferment.
Commenter  J’apprécie          120
c.brijsc.brijs   16 novembre 2011
C'est quand même chouette d'encore pouvoir croire à l'amour. Pas à la baise, à l'amour, au sentiment qui vous emporte le coeur jusque dans les étoiles. J'ai parfois l'impression que notre époque oublie d'être romantique, qu'elle oublie d'aimer. Quand je lâche un truc pareil, en classe, ça fait ricaner pas mal de monde. A force de mater des films pornos, certains confondent leur coeur avec leur cul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
c.brijsc.brijs   16 novembre 2011
Finalement, je ne suis pas si mal que ça, bien au chaud à raconter ma vie sur ces pages. J'aime en effleurer le grain, la douceur. J'aime regarder l'encre turquoise de mon stylo qui pénètre dans la fibre du papier. Quand je fais ça, j'ai l'impression de sortir du monde réel. On n'écrit plus sur du papier aujourd'hui. Tout passe par l'ordi. Dans ce journal, je dis ma vie secrète. Sur mon PC, c'est différent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
c.brijsc.brijs   16 novembre 2011
Finalement, cette querelle des Anciens et des Modernes dont nous a parlé la Scorpion est idiote: un écrivain, quelle que soit la manière dont il écrit, est universel et intemporel quand il réussit à toucher notre humanité: peu importe alors l'époque où il a vécu!
Commenter  J’apprécie          50
CliomenCliomen   27 mars 2017
Ca m'a fait songer à Madame Scorpion. Au moins, depuis ma description bidon de la forêt de Brocéliande, elle me fiche la paix. J'en ai profité pour dévorer un livre pour ados qu'elle aurait détesté, Messages : j'ai lu les deux tomes, à la vitesse d'un TGV ! En plus, il paraît que l'auteur, Marc Cantin, vit près de chez nous et que c'est un mec super. Mais bien sûr, le jour où Driss a essayé de lancer le débat avec Mme Scorpion, en demandant si on pouvait organiser une rencontre avec lui, elle a sorti son revolver.
- Je n'appelle pas ça de la culture. On attend qu'un auteur ait fait ses preuves pour lui donner le nom d'écrivain et un auteur n'a fait ses preuves que lorsqu'il a achevé son oeuvre et qu'il est mort. Alors, voyez-vous, mon petit bonhomme, il devient un "classique".
Que pouvions-nous espérer d'autre de sa part ?
- Mais l'avantage des écrivains vivants, c'est qu'on peut leur parler, à eux ! a-t-il rétorqué.
- Chacun lit à son niveau, a lâché la prof avec un sourire ironique, et elle s'est retournée avec mépris vers le tableau pour nous signifier que le débat était clos. (p. 88-89)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Frank Andriat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frank Andriat

Pascal Laurent présente Frank Andriat, "Les profs au feu et l'école au milieu", Renaissance du livre
Après Vocation prof publié en 2000 où il dit son bonheur d'être prof, Frank Andriat décrit dans ce nouvel opus, en dix commandements cinglants et pleins d'hu...
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..