AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782894060872
346 pages
Éditeur : Bibliothèque Québécoise (07/01/1995)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Empruntant au roman policier et au récit baroque certains de leurs plus beaux effets, Trou de mémoire marque un moment important dans l'œuvre d'Hubert Aquin. Tous les grands thèmes qui traverseront celle-ci y sont réunis : l'amour, la mort, la quête d'identité, la violence et la transgression sexuelle. Trompe-l'oeil, jeux de miroirs, labyrinthe, Trou de mémoire est le récit d'une errance qui ne trouve son aboutissement que dans la littérature.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Madame_lit
  31 août 2017
J'ai lu ce roman il y a 20 ans et encore aujourd'hui, je pense souvent à cette histoire. L'effet est ahurissant pour le lecteur. On a souvent relevé le caractère baroque de ce roman d'Aquin. D'ailleurs, Magnan, le personnage central, mentionne :
Je suis le grand manipulateur de forme dans le style «pur baroque» qui me résume divinement. (p. 25)
Dans Trou de mémoire, le lecteur est propulsé dans une spirale dont il ne peut échapper tant il est happé par la trame narrative qui cherche à le tromper.
https://madamelit.me/2017/08/30/madame-lit-une-ecrivaine-ou-un-ecrivain-par-mois-aout-2017-hubert-aquin/
Roman policier parce qu'il est dominé par le meurtre ? Peut-être… Mais il est aussi fortement marqué par des thèmes comme la drogue, l'amour, la violence, la transgression sexuelle, la révolution, la mort…Le lecteur en vient à ne plus savoir qui est le meurtrier, qui est la victime… Un homme raconte le meurtre de sa maîtresse anglaise, parle de ses prouesses sexuelles et de ses délires par rapport à sa consommation de drogue. À travers sa voix, se mélangent celles de la soeur de la victime, de l'éditeur, de son jumeau ivoirien…
Ce sont les citations où l'amour et la mort se côtoient pour former un tout par le biais du meurtre qui me perturbent dans ce récit. Une érotisation de la mort…
Joan, mon amour, je t'ai tuée ; je t'ai tuée, je t'ai tuée, je t'ai tuée…Je t'ai brûlée à ma façon comme un soleil occulte. Il a fallu que je t'effleure pour que tu rendes le souffle. Oui, je t'ai tuée. Je suis affreusement clair ; je terrifie et je me sens désolé. Ce n'est pas facile d'être astre et symbole, et d'être placé au centre de ta constellation, mon amour. Je brûle, j'encercle, je frôle, je ne possède jamais. (p. 25).
Un roman qui a valu à Aquin le prix du Gouverneur général du Canada en 1968 mais qu'il a refusé en raison de ses convictions politiques.
Lien : https://madamelit.me/2017/08..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VerboMoteurs
  06 août 2019
Étrange et fascinant.
Voyez mes Impressions de lecture en vidéo:
Lien : https://youtu.be/OxO33ebjLjk
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MikonaMikona   18 octobre 2014
Le silence ne peut être conçu autrement que comme un intervalle entre deux cris. La révolution, dans son être global, n'est qu'un immense et inaudible cri, cri funèbre et inédit proféré par une nation... et non pas le bégaiement informel que je sténotypie avec tristesse sur ces pages pour oublier l'inoubliable nudité de Joan.
Commenter  J’apprécie          80
SachenkaSachenka   07 avril 2019
La fatigue est une attitude plus encore qu'un résultat d'efforts cumulatifs ; c'est mon cas.
Commenter  J’apprécie          140
Madame_litMadame_lit   31 août 2017
Joan, mon amour, je t’ai tuée ; je t’ai tuée, je t’ai tuée, je t’ai tuée…Je t’ai brûlée à ma façon comme un soleil occulte. Il a fallu que je t’effleure pour que tu rendes le souffle. Oui, je t’ai tuée. Je suis affreusement clair ; je terrifie et je me sens désolé. Ce n’est pas facile d’être astre et symbole, et d’être placé au centre de ta constellation, mon amour. Je brûle, j’encercle, je frôle, je ne possède jamais
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Madame_litMadame_lit   31 août 2017
Je suis le grand manipulateur de forme dans le style «pur baroque» qui me résume divinement.
Commenter  J’apprécie          20
AquinERAquinER   30 décembre 2012
[...] je n'ai sûrement pas la force qu'il faut pour entreprendre ce roman policier inconcevable qui sera à l'image du Québec secoué par ses propres efforts pour obtenir un spasme révolutionnaire qui ne vient jamais. Cher pays déboussolé, comme je te ressemble...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Hubert Aquin (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hubert Aquin
Pénélope Boucher (Université d'Ottawa), « Représentation de l'espace mélancolique dans 'Neige noire' d'Hubert Aquin », dans le cadre de la journée d'étude L'EXIL EN SITUATION D'EXIGUÏTÉ DANS LA FRANCOPHONIE INTERNATIONALE 28 novembre 2014, Université de Montréal
COMITÉ ORGANISATEUR: Julie Delorme, Simon Harel
Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal Département de littérature comparée de l'Université de Montréal Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH)
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
168 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre