AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dominique Corbasson (Illustrateur)
EAN : 9782070528219
137 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (19/10/1999)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 173 notes)
Résumé :
Connaissez-vous l'omelette au sucre? Rien de moins compliqué à préparer. Prenez une famille de cinq garçons. Ajoutez-y un nouveau bébé à naître, une tortue, un cochon d'Inde et une poignée de souris blanches. Mélangez bien le tout, sans oublier une mère très organisée, un père champion du bricolage et quelques copains d'école à l'imagination débordante. Saupoudrez d'une pincée de malice et d'émotion, et servez aussitôt. C'est prêt... À consommer sans modération!
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  16 janvier 2021
Je commence à désespérer de trouver un bon roman pour les 10-12 ans qui me demandent conseil. Celui-ci, bien côté, ressemble dès les premières pages à Treize à la douzaine. 6 garçons et 6 filles remplacées par 5 garçons, idem père maladroit et bêtises. Une fratrie des années soixante (celles des claques) d'un humour ringard et limite. Un employé d'une télécabine qui raconte au père et à ses enfants que l'an passé son collègue s'est sacrifié, je cite :
- Il s'est écrasé trois cents mètres plus bas comme un vulgaire caca d'oiseau.
Ils se roulent dans la bouse de vache, caca de chiens dans les boules de neige, fument à dix ans, boivent alcool avec leur père médecin. Comme il me manque Luis Sepúlveda !
Commenter  J’apprécie          266
TCHITAT92
  09 octobre 2020
Pour lecteurs de 8-10 ans.
Très sympa petit roman de souvenirs d'enfance de l'auteur, lu en tandem avec mon fiston de 6 ans.
Différentes petites aventures vécues par le petit narrateur de 8 ans, au sein de sa grande fratrie de 5 frères, tous "Jean-quelque chose".
Un style alerte, drôle, qui rappelle l'ambiance du Petit Nicolas. Nous avons tous deux bien rigolé.
Alors oui, certains lecteurs pourront tiquer en faisant le compte des nombreusses mentions de gifles assénées aux 5 garçons par leur père.
Mais nous pouvons aussi y voir une entrée en matière pour un échange sur la différence dans l'éducation des enfants, au fil des générations. Cela s'avère alors très constructif ; les enfants " de maintenant" prennent conscience de l'éducation "à la dure" qui était celle traditionnellement appliquée, sans que les parents soient considérés comme maltraitants. On voit par ailleurs que les parents du narrateur s'investissent beaucoup dans l'éducation de leurs enfants, leur inculquent des valeurs, leur font des surprises... On en a pour preuve la grande tendresse avec laquelle l'auteur nous narre ses petites aventures familiales, bien loin d'un réglement de compte quelconque contre ses parents.
Bref, ces petites histoires associent le rire léger à la lecture des "inventions" des enfants, plus loufoques les unes que les autres, à un aspect plus enrichissant sur le plan sociétal, avec la découverte de la vie d'une famille nombreuse dans les années soixante-dix (éducation, vie quotidienne, loisirs, vie matérielle,...).
A découvrir !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
chardonette
  13 mai 2014
Vous cherchez un roman jeunesse pour vous amuser et bien l'omelette au sucre est pour vous, quelle aventure !
Le narrateur est Jean B, jeune garçon de huit ans, nom de code Jean-Bon, il est le deuxième de la fratrie.
Il y a Jean A, son frère aîné puis Jean C, Jean d'et Jean E.
Rapidement on va découvrir que la maman est enceinte et dans ce roman la famille se prépare à l'arrivée d'un nouveau bébé et pas seulement...
Ces enfants font beaucoup de bêtises et il faut préciser que le papa aussi.
J'ai tout simplement adoré, on découvre une histoire qui se déroule en 1968 où les enfants n'allaient pas à l'école le jeudi et surtout on s'amuse en suivant les aventures des garçons qui n'hésitent pas à jouer au club des cinq, mais difficile de donner des rôles de filles quand il n'y a que des garçons...
En résumé : un zoom sur une famille nombreuse, des plats hors normes cuisinés par le papa, de nombreuses péripéties et de l'émotion.
J'ai hâte de retrouver cette famille dans les prochains volumes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
DD78
  16 octobre 2019
Les familles nombreuses m'ont toujours fascinée. Alors lorsque je tombe sur un livre jeunesse sur ce thème, je prends !
Jean-Philippe Arrou-Vignod s'est largement inspiré d'une partie de son enfance à Cherbourg pour nous raconter dans "l'omelette au sucre" l'histoire de la famille des Jean-quelque chose : 5 frangins, 2 ans d'écart entre chaque, une mère hyper organisée et un père un peu fantasque, voilà pour le cadre. Pour le reste, il y a les bêtises au camp de scouts, les jeux d'agents secrets sous la pluie, le chien caché dans le tiroir de la chambre, et cette petite soeur qui devrait bientôt pointer le bout de son nez...  C'est frais, rigolo, bien écrit, plein de vie et d'espièglerie. Hâte de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          112
5CTheBest
  11 janvier 2017
J'ai beaucoup aimé ce livre. Il est simple à lire et très chaleureux. Cette histoire est aussi assez drôle. Par exemple, comme le père n'a pas de mémoire, tous ses enfants s'appellent Jean-A., Jean-B., Jean-C., et ainsi de suite jusqu'à Jean-F. J'ai bien aimé ce livre car je trouve que les personnages ont tous des personnalités très marquées et très différentes. J'ai également apprécié le père car il est sévère mais sait se montrer gentil et sympathique, comme quand il prépare une omelette au sucre à ses enfants, un de mes moments préférés de ce livre. J'ai aussi beaucoup aimé le camp scout; les enfants sont vraiment intrépides! Une lecture simple, chaleureuse et agréable.
L.C.L. 5C
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Fanny66Fanny66   05 septembre 2015
Jean-A. :dix ans, surnommé Jean-Ai-Marre à cause de son fichu caractère. Veut toujours être le chef.
Jean-B. :huit ans. C'est moi. Nom de code : Jean-Bon parce que j'adore manger et que je suis un peut enrobé au niveau des cuisses.
Jean-C. : alias Jean-C-Rien, six ans, le distrait de la famille.
Jean-D. : quatre ans, aussi appelé Jean-Dégâts. Allez savoir pourquoi.
Jean-E. : deux ans, le petit dernier. Pas de surnom encore, il est trop petit, sauf Jean-É-plein les couches, proposé par Jean-A.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
perrinelovedu45perrinelovedu45   09 janvier 2016
Une superbe histoire de Jean-Philippe Arrou-Vignod . Ce livre à été illustré par Dominique Corbasson . Si vous cherchez un roman pour vous amusez , et bien , prenez L'omelette au sucre . Il y a cinq garçons et puis l'arrivée d'un nouveau bébé. L'ainé Jean A , dix ans , le second Jean B , huit ans , ( c est le narrateur ) , le troisième Jean C , six ans , le quatrième Jean D , quatre ans , et le dernier Jean D , deux ans . Leurs parents ne sont pas très riches mais ils s'amusent bien .

Ce livre m'a plu car le père n'a pas de mémoire , comme on dit , il a une mémoire de poisson rouge . j ' aime aussi les cinq garçons .

Je recommende ce livre à tous les lecteurs qui aiment les histoires drôles et d'humour .

Voici un passage du livre , histoire de vous donner un avant - goût :

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
chardonettechardonette   10 mai 2014
Le mal au cœur en voiture, c'est un peu comme les collections de porte-clefs ou de boîtes de camembert : il suffit qu'un de nous cinq s'y mette pour que ça donne une idée au suivant.
Commenter  J’apprécie          70
zagzaguelzagzaguel   20 août 2014
A Cherbourg, il pleut toujours le jeudi. Les autres jours aussi, mais le jeudi c'est plus embêtant parce qu'on n'a pas école.
Dans notre manuel de géographie, Cherbourg est cité dans les records: c'est le ville de France où il pleut le plus souvent. Nous, on est plutôt fiers d'habiter dans un record, mais le jeudi, on préférerait que ce soit celui du beau temps.
Commenter  J’apprécie          30
elodieconan58elodieconan58   13 janvier 2016
Et maintenant, le dessert spécial !
Qu'est-ce que c'est ? on a tous demandé. Surprise du chef ! il a dit. Une recette de mon invention, enviée par les plus grands chefs.
Il a ramené avec cérémonie de la cuisine un long plat sur lequel s'étalait quelque chose de mou et de jaune qui ressemblait de loin à une espèce de tapis de bain roulé en boule.
-Vous allez m'en dire des nouvelles ! Le premier qui devine a droit à une deuxième ration de limonade.
On a tous goûté avec précaution. C'était sec sur les bords, un peu visqueux au milieu.
Une tarte à rien ? a suggéré Jean-A.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Philippe Arrou-Vignod (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Arrou-Vignod
Rita et Machin sont de retour au cinéma le 9 septembre pour de toutes nouvelles histoires inédites ! Cette pétillante petite fille et son drôle de chien paresseux traversent avec humour toutes les situations de la vie quotidienne. Leur relation est tour à tour tendre et conflictuelle. Mais tout se termine toujours par un câlin ! Un film d'animation adapté de la série d'albums créés par Jean-Philippe Arrou-Vignod et Olivier Tallec.
autres livres classés : garçonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Enquète au collège

Comment est surnommé Pierre-Paul De Culbert ?

P.P. Cul-Vert
P.P. De Cul-Vert
Pierre.P. Cul-Vert

9 questions
138 lecteurs ont répondu
Thème : Enquête au collège de Jean-Philippe Arrou-VignodCréer un quiz sur ce livre

.. ..