AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505065494
196 pages
Kana (07/10/2016)
4.02/5   55 notes
Résumé :
Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n'est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l'immense engin... Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,02

sur 55 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

sandrine57
  03 juin 2017
A Tokyo, Kadode et Ôran mènent une vie de lycéennes ordinaires entre sorties entre copines, confidences échangées, préparation du concours d'entrée à l'université et jeux vidéo. Pourtant, depuis trois ans et le fameux ''31 août'', la ville et le pays tout entier vivent sous la menace d'un énorme vaisseau spatial stationné dans le ciel tokyoïte. Depuis ce jour funeste, le danger est latent, le vaisseau ne bouge pas, de temps en temps une petite soucoupe tente une incursion mais est aussitôt abattue. Adolescente rebelle, Ôran ne pense qu'à détruire l'Humanité toute entière, tandis que Kadode, blasée, ne croit plus en son avenir. Son père a disparu et sa mère vit dans l'angoisse de la pollution, des bactéries, des radiations. Seul son amour pour un de ses professeurs lui offre une forme de consolation. La vie suit donc son cours, mais jusqu'à quand les extra-terrestres vont-ils se tenir tranquilles ?
Premier épisode d'une série à fort potentiel. Une introduction, certes, mais déjà beaucoup d'éléments mis en place : la situation de Tokyo, les deux héroïnes au caractère bien trempé, le mélange insidieux entre vie quotidienne ordinaire et menace extra-terrestre. Avec ses dessins réalistes et son souci du détail, Inio Asano nous livre sa version du Japon post-Fukushima où l'engin spatial est une métaphore du péril nucléaire. le danger est là, silencieux, pernicieux, anxiogène. Les autorités se taisent ou vantent leurs exploits en vue d'éradiquer le problème. La population manifeste, réclame des solutions, mais compte peu au regard des bénéfices qu'en tirent certains. Car la course à l'armement bat son plein dans ce monde qui s'est trouvé un ennemi à abattre. Classé SF, ce manga reste pour l'instant très prosaïque, fixé sur le quotidien d'une population qui a repris le cours normal de sa vie après une catastrophe. Pour l'instant, les aliens restent discrets et le meilleur reste sans doute à venir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Shan_Ze
  06 avril 2017
Manga sur une amitié entre deux filles à Tokyo alors que les extraterrestres stationnent au dessus de la ville. J'avoue que c'est le côté envahisseurs qui m'avait attiré, en plus d'être l'auteur de Bonne nuit Punpun que j'apprécie pour son côté original. Est-ce simplement du au fait que ça soit un premier de présentation mais j'ai trouvé trop décousu avec des retours en arrière assez déstabilisants. Peut-être que la suite serait plus intéressante, croustillante mais je ne suis pas sûre de vouloir la lire prochainement...
Commenter  J’apprécie          201
Tandarica
  05 avril 2020
J'ai voulu découvrir ce manga à cause de la couverture et en effet je trouve les deux lycéennes adorables, avec des bonnes bouilles ; le sujet est grave, alors cela contraste utilement avec l'histoire.
Très belle découverte !
Commenter  J’apprécie          220
JeGeekJePlay
  11 novembre 2016
Quand les éditions Kana ont annoncé l'acquisition du manga Dead Dead Demon's Dededede Destruction de Inio Asano, connu aussi pour les séries Solanin ou encore Bonne nuit Punpun, cela a piqué ma curiosité avec un synopsis tout aussi intriguant qu'accrocheur. Puis l'éditeur a dévoilé un trailer de cette nouvelle série et je suis tombé sous le charme en apercevant le rendu graphique, un style qui me plaît bien. Je me suis donc lancé dans cette nouvelle licence et vous partage donc mon ressenti après la lecture de ce premier tome de Dead Dead Demon's Dededede Destruction, disponible aux éditions Kana.
Résumé de l'éditeur :
Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n'est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l'immense engin…
Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre leur vie. Mais ces 3 années de paix ont endormi la vigilance de l'Humanité… Elle ne remarque pas que « l'envahisseur » s'est infiltré au sein de sa population. Et il pourrait bientôt troubler leur paisible quotidien !
Mon avis :
Alors, un vaisseau débarque à Tokyo, il s'y installe tranquillement et ne provoque pas de réelles menaces autour de lui. Outre quelques petites soucoupes volantes qui en sortent de temps à autres, qui ne font pas mouches, ne provoquant rien de grave et se faisant de suite détruire. Tout porte donc à croire que ce vaisseau extraterrestre ne soit pas là pour semer la terreur et le chaos ni même menacer la population d'aucune manière. Pas de quoi s'affoler pour le moment mais ce silence ne serait-il pas un stratège élaboré pour infiltrer de manière discrète la population ? C'est ce que je me demande en tout cas pour le moment et au vue de la fin du tome je suis resté saisi sur la tournure que pourraient prendre les prochains événements.
Dans ce premier tome de Dead Dead Demon's Dededede Destruction, nous ne sommes donc pas en présence d'une invasion extraterrestre totale ni d'une quelconque présence extraterrestre parmi les terriens mais nous suivons principalement les journées de Kadode et Ôran, deux amies aux tempéraments de feu qui vivent paisiblement leurs vies au jour le jour, se demandant tout de même si cet engin métallique finira par disparaître un jour. J'aime assez le caractère qui émane de chacune d'elles, alors que l'une rêve d'anéantir l'humanité même de son côté l'autre est attirée par son professeur. Je trouve que leurs attitudes et façons de vivre ou de s'exprimer sont très intéressantes. Pour de jeunes adolescentes, Iniao Asano leur offre un certain charisme et j'approuve. Elles sont toutes deux des jeunes filles franches et ne mâchent pas leurs mots, elles disent ce qu'elles ont envie de dire sans langue de bois. Caractère qui me plaît personnellement et qui ajoute une pointe de sincérité et de bon vivant à leurs caractères.
La relation qui prend vie ici entre Kadode et Ôran est des plus sincères et prend une grande partie de ce tome bien que l'on profite aussi d'une inquiétude de la part des habitants quant à la présence du vaisseau spatiale. Ce dernier ressenti reste pour lors minime pour laisser place à la relation amicale des deux adolescentes, de l'évolution de leurs comportements et caractères. Je trouve que le coup de crayon de l'auteur est vraiment sublime, cela offre vraiment un grand charme à la série et ça me plaît. Les traits sont précis, les décors vraiment bien détaillés avec une très bonne retranscription des sentiments affichés sur le visage, la saleté dans les rues ou dans les murs même le bois apparaît être usé sur certains plans. le souci du détail ne manque pas à l'appel et c'est ce qui ponctue le charme visuel de cette série. Tout comme la présence du noir, je trouve que cela apporte une belle profondeur à la série et fait de ce fait ressortir davantage les blancs. Vous l'aurez remarqué, niveau design c'est du tout bon, j'apprécie vraiment le genre ici dessiné.
Nos deux héroïnes sont vraiment le noyau principal de ce premier tome, avec la présence du vaisseau, mais Inio Asano nous le montre ne serait-ce aussi qu'au niveau de leurs tenues vestimentaires très variées, elles sont assez stylées, ce qui leur vaut comme je le disais un peu plus haut un certain charisme malgré leur jeune âge. D'ailleurs, je préfère la relation qu'entretiennent les ados plutôt que celle des adultes qui sont un peu ici laissés de côté. Je m'explique, l'auteur porte une meilleure attention aux caractères des collégiens et s'attarde très peu sur celui des adultes. Non pas qu'ils soient sans expressions, ils ont leurs propres attitudes mais le détail est bien plus poussé sur les plus jeunes. Et c'est tant mieux car nos deux héroïnes sont l'atout de ce premier tome.
L'intrigue prend forme dans ce premier tome en penchant davantage à nous présenter notre duo inséparable aux tempéraments très affirmées. Voir l'auteur leur attribuer un tel degré de franchise m'a surpris de prime abord mais cela leur sciait bien au contraire. le scénario n'introduit pas encore d'individu extraterrestre et ne nous fournit pas davantage d'informations à leurs sujets. Ce premier tome se termine sur une scène qui m'a intrigué et ce qu'au travers de deux pages. La suite des événements risquent de prendre une autre tournure si mes prédictions s'avéraient être justes. J'espère avoir la réponse au prochain tome et ne manquerai pas de vous en faire part. Les éditions Kana nous offre un tome de qualité avec une couverture proposant le titre en relief à l'effet vernis. C'est peut-être pas grand-chose mais au toucher c'est appréciable. Sur ce, je vous invite à vous ruer sur ce premier tome dont la qualité d'édition est de bonne facture.
J'ai vraiment apprécié la lecture de ce premier tome tant je l'ai trouvé profond, surtout au niveau des relations entretenues par Ôran et Kadode. Les traits de crayons sont tout aussi profonds et bien prononcés ce qui ajoute un charme à cette oeuvre non négligeable. Inio Asano nous offre un rendu visuel très poussé que je trouve personnellement magnifique. le chara-design me plaît énormément, je le trouve très original. Plusieurs thèmes sont ici illustrés comme le travail, le premier amour, l'avenir ou les divers sentiments éprouvés qui peuvent être stoppés si cet engin métallique venait à se manifester davantage. Les bases sont posées, attendons de voir si l'invasion se fait entendre…
« Un premier tome de Dead Dead Demon's Dededede Destruction très captivant avec une amitié sincère entre Kadode et Ôran, surplombée par des décors bien détaillés. Inio Asano nous offre un coup de crayon vraiment magnifique, très profond ! »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mariloup
  27 mars 2018
Inio Asano est un grand mangaka japonais très connu, à l'immense talent et pourtant, jusqu'à ce jour, je n'avais jamais lu aucune de ses oeuvres. Et j'ai eu tort de mettre autant de temps pour m'y mettre!
Le Japon et surtout ses Tokyoïtes ont vu leur vie basculée radicalement à cause d'une invasion extraterrestre qui se traduit par l'apparition d'une espèce de vaisseau géant qui stationne au-dessus de la capitale, qui va provoquer des catastrophes (accidents, mouvements de foule, destruction...) causant des milliers de morts en à peine quelques heures! L'état d'urgence est déclaré et d'autres nations essaient d'aider le Japon. Trois ans plus tard, de nombreuses morts sont à déplorer, des disparitions mystérieuses aussi et personne ne sait ce qui se passe vraiment, ni qui sont ces envahisseurs, ni à quoi ils ressemblent, ni ce qu'ils veulent au juste car c'est silence radio. Les attaques sont rares mais le plus gros problème, c'est que le vaisseau empêche les rayons du soleil de traverser, ce qui entraîne une plus grande pollution et une explosion des maladies, entre autres! C'est dans ce contexte que nous suivons la vie au quotidien de Kadode et Oràn.
Kadode et Oràn sont deux jeunes filles qui sortent vraiment du lot, elles ne pensent pas et n'agissent pas comme des ados de leur âge. Elles sont vraiment originales et je me suis quelque peu attachée à elle. J'apprécie le fait qu'elles soient deux geeks, car je le suis un peu également. Oràn est peut-être ma préférée. Elle est complétement dans la lune, comme si elle venait d'une autre planète, très excentrique, un peu folle. J'ai plus de mal à cerner Kadode en revanche. Elle aussi est spéciale mais d'un autre genre. Elles sont toutes les deux très proches, partageant tout et je trouve que c'est une belle amitié, très intense.
Je reste très intriguée par l'histoire. du début à la fin, je suis restée sur ma faim, dans l'attente qu'il se passe quelque chose de fou (comme Kadode qui espérait que les envahisseurs viennent bousculer leur vie de façon radicale), qu'il y ait de l'action et en fait, non! Mais c'est ça aussi qui fait le charme du manga. le côté science-fiction est presque secondaire, les événements liés aux envahisseurs ne sont que le fond de l'histoire, on se concentre donc sur la vie des deux personnages principaux, et l'on découvre ce qui se passe par leur biais.
J'ai apprécié les différents thèmes abordés qui restent sous-jacent: l'aspect militaire, l'amitié, l'amour, l'écologie (pollution, maladies...), la coalition mondiale, la censure, l'information... D'où une partie de sa grande originalité. C'est de la science-fiction, du post-apocalyptique très space, mais vraiment intéressant, mêlé à du tranche de vie (oui, oui!).
J'ai eu un gros coup de coeur pour le graphisme qui est vraiment très particulier (et je pense reconnaissable d'une saga à l'autre). le trait de crayon est extrêmement noir, les visages sont très ronds, les détails sont juste complètement dingues! Je ne regrette absolument pas la découverte parce que c'est de l'art!
Ce manga est un véritable OVNI. Ce titre ne plaira pas à tout le monde, c'est certain, néanmoins, c'est à découvrir absolument pour se faire son propre avis. En tout cas, il est certain que je vais lire tous les tomes parce que je suis méga curieuse de connaître le fin mort de l'histoire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (7)
BoDoi   06 décembre 2016
Une lecture plaisante, intrigante et qui invite à la réflexion.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   15 novembre 2016
Kana détient sa nouvelle pépite : une série qui regorge d'idées innovantes et surprenantes.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
ActuaBD   08 novembre 2016
Kana détient sa nouvelle pépite : une série qui regorge d'idées innovantes et surprenantes.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   08 novembre 2016
Dead Dead Demon’s DeDeDeDe Destruction semble s’annoncer comme une fresque sociale barrée dans la veine de son excellente série Bonne nuit Punpun, doublée d'une critique acerbe de la société japonaise.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   31 octobre 2016
L’auteur nous balade toujours dans son univers mélancolique, laissant le lecteur face à une réalité crue touchante. Ce nouveau titre au nom imprononçable ne fait pas exception à la règle.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   21 octobre 2016
Une nouvelle série qui démarre très bien, très intrigante et très conseillée, évidemment.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Sceneario   21 octobre 2016
Une excellente découverte, très fortement conseillée.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
YuixemYuixem   08 octobre 2016
- Personnellement, je n’ai rien à perdre. Les aliens peuvent tout aussi bien ravage ce monde. Mais ils se sont révélés désespérément faibles. A se demander ce qu’ils sont venus faire sur terre…

- C’est secondaire, tout ça. Ce qui compte c’set que tous les projecteurs soient braqués sur les entreprises japonaises qui tentent de mettre au point de nouvelles armes. Et c’est un fait, les pays du monde entier nous ont apporté leur soutien dans cette lutte. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’on observe un sentiment d’unité. Il y a de quoi se réjouir, tu ne trouves pas ?

- Justement, c’est cette unité qui me révulse. C’est vrai quoi, les envahisseurs sont pathétiques. C’est presque cruel de voir tout le monde s’en donner à coeur joie… et de les battre à plate couture ! Et s’ils n’étaient pas venus, si on n’avait pas cet ennemi commun, on se demande contre quoi l’homme s’acharnerait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TandaricaTandarica   23 juillet 2019
Notre slogan c'est : « à notre époque, même les armes doivent être écologiques » !
(p. 176)
Commenter  J’apprécie          140
gwendalgwendal   07 avril 2022
L'état fera faillite ... avec la chute de la natalité et la société vieillissante. Je tomberai dans les griffes d'esclavagistes qui font travailler les enfants et je vieillirai dans leurs geôles insalubres ...
Tokyo deviendra un désert ... et je vivrai sur une terre aussi aride que la Lune ...
Ha ! Ha ! Ha ! Ha!
Ah vivement qu'on y soit !
Commenter  J’apprécie          31
YuixemYuixem   08 octobre 2016
J’ai du mal à supporter cet engouement de masse pour la guerre. Voir tous ces gens se réjouir d’avoir trouvé un ennemi commun, ça me débecte.
Commenter  J’apprécie          30
YuixemYuixem   08 octobre 2016
En tout cas, je ne baisserai jamais les bras tant que ce monde où tout n’est que paraitre et mensonges, ne sera pas détruit.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Inio Asano (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Inio Asano
Devenu une figure importante dans l'univers du manga, Inio Asano poursuit son exploration realiste du monde qui l'entoure, en s'affranchissant de certaines conventions graphiques.
autres livres classés : extra-terrestresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3950 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre