AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782910233433
47 pages
Éditeur : 1001 Nuits (01/07/1997)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Publiée pour la première fois en 1830, "Une Passion dans le désert" est sans doute le récit le plus surprenant de l'auteur de "La Comédie humaine". En racontant les amours d'une panthère et d'un soldat français lors de la campagne de Bonaparte en Egypte, Balzac explore, en psychologue et en poète, le désir et la passion sous certains de leurs aspects les plus troublants.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  14 septembre 2015
La belle EST la bête !
Voici une petite nouvelle gentillette, pas la meilleure, assurément, de la Comédie Humaine, mais qui se laisse lire sans déplaisir. du quasi Maupassant, avec pour scène de fond le désert d'Égypte pendant la campagne de Napoléon, qui s'appelait encore Bonaparte.
Un soldat français — fait prisonnier par les indigènes — arrive à prendre la poudre d'escampette mais se fait vite arraisonner par le plus grand, par l'unique en son genre, par le magistral désert du Sahara.
Notre infortuné soldat, vagabondant de dune en dune, trouvera donc un refuge inespéré dans une éminence de roches, creusée d'une accueillante grotte et environnée de palmiers dattiers. Mais à qui appartient ce repaire ? C'est ce que je vous veux laisser découvrir...
Il ne me reste plus qu'à vous conseiller de savourer un ou deux passages de cette nouvelle que je crois très beaux ou bien sentis, mais bien sûr, tout cela est affaire de goût et ceci n'est que l'avis d'une passionnée, un grain de sable dans le Sahara, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          761
PiertyM
  31 mai 2020
Une drôle d'histoire d'amour passionnel mais qui se passe entre un homme et une panthère dans le désert! Une autre facette de Balzac se révèle dans cette nouvelle, on quitte tous ces personnages de la bourgeoisie de Paris ou encore das campagnes où l'homme crie pour son honneur mais ici, nous sommes en Egypte, plus précisément dans le désert. Un soldat s'évade de la prison dans les contrées nouvelle proie. Miraculeusement, ils deviennent des lointaines de l'Egypte, mais après de nombreux jours, il tourne toujours dans le désert. Une miraculeuse rencontre avec une panthère fera que celle-ci lui épargne d'être sa compagnons de route, mais quand une espèce de passion va se déclarer dans les yeux de la panthère, elle ne s'éteindra, même quand l'homme la trahira...
Une petite histoire d'amour entre l'homme et la bête merveilleusement écrite! On y prend un tout petit plaisir!
Commenter  J’apprécie          230
Lune93
  31 mai 2019
Un soldat se trouve en Egypte et celui-ci s'échappe d'un groupe qui l'a capturé. Le soldat après avoir marché longtemps dans le désert découvre une grotte où loge une panthère. Un lien se créé.
Cette histoire est belle et elle ferait très bien l'affaire pour la lire à un enfant avant qu'il s'endorme.
Lu en mai 2019 / Les Editions du Cénacle (édition enrichie) - Prix : 4,99 €.
Commenter  J’apprécie          132
Marti94
  13 janvier 2019
Ce texte court De Balzac intitulé "Une passion dans le désert" est une illustration de son talent d'écrivain. Pourtant, malgré sa belle écriture, l'auteur du 19eme siècle nous raconte une histoire que je n'ai pas du tout aimée. Je dirai même plus que je déteste son mépris pour les égyptiens, les considérant comme des animaux.
Après avoir été fait prisonnier par les maugrabins au cours de la campagne de Bonaparte en Égypte, le général Desaix de l'armée française réussit à s'évader. Il se retrouve seul dans le désert et trouve refuge dans une grotte où vit une panthère. Contrairement à toute attente elle va l'adopter et se soumettre à lui.
Non seulement les propos sont racistes mais ils sont aussi misogynes avec une comparaison systématique des minauderies du félin avec la gente féminine. Quant à la fin que je ne dévoilerai pas, elle m'a laissée insensible.
Lu en janvier 2019
Commenter  J’apprécie          80
VanessaV
  03 mai 2008
Qu'elle ne fut pas ma surprise en découvrant une nouvelle très courte : uns scène de domptage d'une hyène et une rencontre avec un vétéran de la campagne d'Egypte qui confit le souvenir de sa proximité, échappant à ses ennemis dans le désert, avec une panthère. Cette fascination pour l'animal, cette délectation entre le spectacle de la toute puissance animale et la peur de ne pas y réchapper m'a fait oublier un temps que le récit était tendancieux.
En suivant ces quelques jours dans la grotte en compagnie de cette bête féroce, nous sommes invités à vivre dans le désert, son immobilité, sa chaleur, ses tempêtes de sables, sa faune et ses délices…dattes gonflées… . La seule présence étant animale, la solitude humaine apparait dans toute sa noblesse. Mais il y avait un malaise dans la lecture, une sorte de sensualité hors de propos…et les ambigüités étaient nombreuses
(l'avis complet ici http://iam-like-iam.blogspot.com/2008/05/sensualit-sans-les-hommes.html)
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   13 septembre 2012
- Mais comment deux personnes si bien faites pour se comprendre ont-elles fini ?...
- Ah ! voilà !... Elles ont fini comme finissent toutes les grandes passions, par un malentendu ! On croit de part et d'autre à quelque trahison, l'on ne s'explique point par fierté, l'on se brouille par entêtement.
Commenter  J’apprécie          421
VanessaVVanessaV   03 mai 2008
Il essaya de jouer avec les oreilles, de lui caresser le ventre et de lui gratter fortement la tête avec ses ongles ; et, s’apercevant de ses succès, il lui chatouilla le crâne avec la pointe de poignard, en épiant l’heure de la tuer ; mais la dureté des os le fit trembler de ne pas réussir. La sultane du désert agréa les talents de son esclave en levant la tête, en tendant le cou, en accusant son ivresse par la tranquillité de son attitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lune93Lune93   31 mai 2019
Page 22 :
Le ciel avait un éclat oriental d'une pureté désespérante, car il ne laisse alors rien à désirer à l'imagination.
Commenter  J’apprécie          70
mosaique92mosaique92   25 mai 2020
Dans le désert, voyez-vous, il y a tout et il n'y a rien. C'est Dieu sans les hommes.
Commenter  J’apprécie          71
Marti94Marti94   13 janvier 2019
Cette jeune panthère n'a peut-être encore rencontré personne, il est flatteur d'avoir son premier amour!
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Honoré de Balzac (102) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Honoré de Balzac
1/10 Émission “Fictions / Le Feuilleton”. Diffusion sur France Culture le 12 septembre 2014. En partenariat avec la Comédie-Française. Adaptation et réalisation Cédric Aussir. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. “Petites misères de la vie conjugale” n’est ni un roman ni même à proprement parler un essai. L’ouvrage se lit plutôt comme un guide pratique à l’usage des ménages (bourgeois), et son classement posthume dans les « Etudes Analytiques » de La Comédie humaine, aux côtés de la célèbre et théorique “Physiologie du mariage” avec laquelle il entretient une étroite complicité, lui confère une place particulière dans l’œuvre de Balzac. Composé d’une trentaine de chapitres écrits entre 1830 et 1846, et publiés pour certains en articles dans les journaux La Caricature et Le Diable à Paris, puis pour d’autres en feuilleton dans La Presse, cet ouvrage facétieux explique, commente et décortique à coups d’axiomes et d’humour, les déboires conjugaux d’Adolphe et Caroline, les deux figures « types » d’époux que l’auteur créé pour l’occasion et qu’il met littéralement en scène dans des saynètes souvent burlesques. Derrière le couple, c’est aussi la société française de la monarchie de Juillet, ses valeurs et ses principes qui sont observés avec une acuité toujours d’actualité. La plume alerte et railleuse, Balzac égrène ces Petites misères et jubile en mêlant sa voix à celle de ses personnages que l’on entend comme autant d’échos à l’ensemble de La Comédie humaine.
1er épisode
Avec les comédiens de la Comédie-Française
Le narrateur : Michel Vuillermoz Caroline : Jennifer Decker Adolphe : Noam Morgenstern
Et avec Christian Gonon, Silvia Bergé, Pauline Méreuze, Catherine Sauval, Elsa Lepoivre, Jérôme Pouly, Alexandre Pavloff, Loïc Corbery, Félicien Juttner, Julie Sicard, Serge Bagdassarian, Suliane Brahim, Hervé Pierre
Bruitages : Patrick Martinache assisté d’Elodie Fiat Prise de son, montage, mixage : Olivier Dupré, Emilie Couët Assistante à la réalisation : Cécile Laffon
Thèmes : Création Radiophonique| 19e siècle| Grands Classiques| mariage| France Culture| Honoré de Balzac
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : desertsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous La Peau de Chagrin de Balzac ?

Comment se comme le personnage principal du roman ?

Valentin de Lavallière
Raphaël de Valentin
Raphaël de Vautrin
Ferdinand de Lesseps

10 questions
654 lecteurs ont répondu
Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre