AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782910233433
47 pages
Éditeur : 1001 Nuits (01/07/1997)
3.5/5   39 notes
Résumé :
Publiée pour la première fois en 1830, "Une Passion dans le désert" est sans doute le récit le plus surprenant de l'auteur de "La Comédie humaine". En racontant les amours d'une panthère et d'un soldat français lors de la campagne de Bonaparte en Egypte, Balzac explore, en psychologue et en poète, le désir et la passion sous certains de leurs aspects les plus troublants.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,5

sur 39 notes
5
2 avis
4
2 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Nastasia-B
  14 septembre 2015
La belle EST la bête !
Voici une petite nouvelle gentillette, pas la meilleure, assurément, de la Comédie Humaine, mais qui se laisse lire sans déplaisir. du quasi Maupassant, avec pour scène de fond le désert d'Égypte pendant la campagne de Napoléon, qui s'appelait encore Bonaparte.
Un soldat français — fait prisonnier par les indigènes — arrive à prendre la poudre d'escampette mais se fait vite arraisonner par le plus grand, par l'unique en son genre, par le magistral désert du Sahara.
Notre infortuné soldat, vagabondant de dune en dune, trouvera donc un refuge inespéré dans une éminence de roches, creusée d'une accueillante grotte et environnée de palmiers dattiers. Mais à qui appartient ce repaire ? C'est ce que je vous veux laisser découvrir...
Il ne me reste plus qu'à vous conseiller de savourer un ou deux passages de cette nouvelle que je crois très beaux ou bien sentis, mais bien sûr, tout cela est affaire de goût et ceci n'est que l'avis d'une passionnée, un grain de sable dans le Sahara, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          771
PiertyM
  31 mai 2020
Une drôle d'histoire d'amour passionnel mais qui se passe entre un homme et une panthère dans le désert! Une autre facette de Balzac se révèle dans cette nouvelle, on quitte tous ces personnages de la bourgeoisie de Paris ou encore das campagnes où l'homme crie pour son honneur mais ici, nous sommes en Egypte, plus précisément dans le désert. Un soldat s'évade de la prison dans les contrées nouvelle proie. Miraculeusement, ils deviennent des lointaines de l'Egypte, mais après de nombreux jours, il tourne toujours dans le désert. Une miraculeuse rencontre avec une panthère fera que celle-ci lui épargne d'être sa compagnons de route, mais quand une espèce de passion va se déclarer dans les yeux de la panthère, elle ne s'éteindra, même quand l'homme la trahira...
Une petite histoire d'amour entre l'homme et la bête merveilleusement écrite! On y prend un tout petit plaisir!
Commenter  J’apprécie          250
Generationdisco
  31 mai 2019
Un soldat se trouve en Egypte et celui-ci s'échappe d'un groupe qui l'a capturé. Le soldat après avoir marché longtemps dans le désert découvre une grotte où loge une panthère. Un lien se créé.
Cette histoire est belle et elle ferait très bien l'affaire pour la lire à un enfant avant qu'il s'endorme.
Lu en mai 2019 / Les Editions du Cénacle (édition enrichie) - Prix : 4,99 €.
Commenter  J’apprécie          132
Marti94
  13 janvier 2019
Ce texte court De Balzac intitulé "Une passion dans le désert" est une illustration de son talent d'écrivain. Pourtant, malgré sa belle écriture, l'auteur du 19eme siècle nous raconte une histoire que je n'ai pas du tout aimée. Je dirai même plus que je déteste son mépris pour les égyptiens, les considérant comme des animaux.
Après avoir été fait prisonnier par les maugrabins au cours de la campagne de Bonaparte en Égypte, le général Desaix de l'armée française réussit à s'évader. Il se retrouve seul dans le désert et trouve refuge dans une grotte où vit une panthère. Contrairement à toute attente elle va l'adopter et se soumettre à lui.
Non seulement les propos sont racistes mais ils sont aussi misogynes avec une comparaison systématique des minauderies du félin avec la gente féminine. Quant à la fin que je ne dévoilerai pas, elle m'a laissée insensible.
Lu en janvier 2019
Commenter  J’apprécie          80
MehdiL
  17 juillet 2021
Quelle belle histoire ! le temps d'une nouvelle, Balzac nous transporte au coeur du désert égyptien, et je m'y suis totalement projeté. Un soldat français, capturé par l'ennemi, trouve refuge dans une grotte... où une panthère ne tarde pas à le rejoindre. Commence alors une magnifique amitié entre l'homme et la bête, célébrée pour sa grandeur et sa majestueuse beauté. La fin est touchante mais aurait pu être plus travaillée pour achever de nous émouvoir.
La plume De Balzac, la finesse de ses descriptions et la tendresse de la relation nouée entre les deux protagonistes ne peuvent laisser insensible. Au fond, on y retrouve un miroir universel des relations entre être vivants : méfiance, peur, confiance, divertissement, tendresse, dépendance, absolu, trahison, vie et mort...
Quant aux critiques anachroniques, elles ne me semblent pas pertinentes. de misogynie, il n'est pas question ici. La personnification de la panthère traduit l'âme que le soldat y décèle et son fort attachement à cet animal. Quant à la comparaison des maugrabins avec des animaux, elle n'est pas surprenante pour un soldat de l'époque, et reste un détail minime devant la beauté de cette oeuvre.
Un regret : que la nouvelle soit si courte, et la fin si précipitée. Cette histoire originale aurait eu le mérite d'être creusée davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   13 septembre 2012
- Mais comment deux personnes si bien faites pour se comprendre ont-elles fini ?...
- Ah ! voilà !... Elles ont fini comme finissent toutes les grandes passions, par un malentendu ! On croit de part et d'autre à quelque trahison, l'on ne s'explique point par fierté, l'on se brouille par entêtement.
Commenter  J’apprécie          431
VanessaVVanessaV   03 mai 2008
Il essaya de jouer avec les oreilles, de lui caresser le ventre et de lui gratter fortement la tête avec ses ongles ; et, s’apercevant de ses succès, il lui chatouilla le crâne avec la pointe de poignard, en épiant l’heure de la tuer ; mais la dureté des os le fit trembler de ne pas réussir. La sultane du désert agréa les talents de son esclave en levant la tête, en tendant le cou, en accusant son ivresse par la tranquillité de son attitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MehdiLMehdiL   17 juillet 2021
Le ciel avait un éclat oriental d'une pureté désespérante, car il ne laisse alors rien à désirer à l'imagination. Le ciel et la terre étaient en feu. Le silence effrayait par sa majesté sauvage et terrible. L'infini, l'immensité, pressaient l'âme de toutes parts : pas un nuage au ciel, pas un souffle dans l'air, pas un accident au sein du sable agité par petites vagues menues ; enfin l'horizon finissait, comme en mer, quand il fait beau, par une ligne de lumière aussi déliée que le tranchant d'un sabre. Le Provençal serra le tronc d'un des palmiers, comme si c'eût été le corps d'un ami ; puis, à l'abri de l'ombre grêle et droite que l'arbre dessinait sur le granit, il pleura, s'assit et resta là, contemplant avec une tristesse profonde la scène implacable qui s'offrait à ses regards.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MehdiLMehdiL   17 juillet 2021
La sultane du désert agréa les talents de son esclave en levant la tête, en tendant le cou, en accusant son ivresse par la tranquillité de son attitude. Le Français songea soudain que, pour assassiner d'un seul coup cette farouche princesse, il fallait la poignarder dans la gorge, et il levait la lame, quand la panthère, rassasiée sans doute, se coucha gracieusement à ses pieds en jetant de temps en temps des regards où, malgré une rigueur native, se peignait confusément de la bienveillance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GenerationdiscoGenerationdisco   31 mai 2019
Page 22 :
Le ciel avait un éclat oriental d'une pureté désespérante, car il ne laisse alors rien à désirer à l'imagination.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Honoré de Balzac (112) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Honoré de Balzac
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme de C à vous la suite :
Invitées : Marion Cotillard, productrice de “Bigger than us”, Flore Vasseur, réalisatrice de “Bigger than us”, et, Mary Finn, activiste. Marion Cotillard met en lumière la jeunesse militante « Bigger than us » : quand les ados s'engagent
L'Oeil de Pierre - René Dumont, le pionnier de l'écologie politique
Le dîner : Valérie Bonneton : « Eugénie Grandet », Valérie Bonneton dans les pas De Balzac Valérie Bonneton/Fabienne Lepic : mêmes combats
La Story Médias - le triomphe de « The Crown » aux Emmy Awards L'ABC - Les actualités de Bertrand Chameroy : Les sous-marins et le nouveau TGV Les journées du patrimoine de Gérard Larcher Les candidats à la #présidentielle2022 veulent créer la surprise Le retour de la bise et des maladies saisonnales  Patrick Cohen, le tombeur de vos dimanches
+ Lire la suite
autres livres classés : desertsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous La Peau de Chagrin de Balzac ?

Comment se comme le personnage principal du roman ?

Valentin de Lavallière
Raphaël de Valentin
Raphaël de Vautrin
Ferdinand de Lesseps

10 questions
708 lecteurs ont répondu
Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre

.. ..