AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782924670422
311 pages
Éditeur : Les Éditions de ta mère (09/10/2018)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 22 notes)
Résumé :
J’ai appris beaucoup de choses en fondant mon entreprise. J’ai appris que l’argent se définit par sa quantité, mais aussi par sa qualité. J’ai appris que toutes les relations humaines impliquent une transaction et qu’il faut toujours s’assurer de ne pas perdre au change. J’ai appris que la haine est le plus grand moteur d’innovation. J’ai appris que la seule façon de se faire respecter par les autres est d’avoir une relation contractuelle avec eux. J’ai appris qu’il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mathieu6344a18
  16 octobre 2018
J'étais très excité à l'idée de plonger à nouveau dans l'univers de l'auteur québécois Jean-Philippe Baril Guérard. Ses deux romans précédents ne m'avaient pas déçu, tout particulièrement son dernier, Royal. Encore une fois, j'ai adoré dévorer l'écriture crue de l'auteur dans Manuel de la vie sauvage. Pour moi personnellement c'est cela une lecture qui me transporte et qui me donne du plaisir. Les raisons en sont diverses. Tout d'abord, on peut bien douter des valeurs du personnage principal, Kevin, qui tout au long de l'histoire est prêt à tout dans sa quête ultime de fonder une entreprise. Cela passe avant ses amitiés, sa famille et l'honnêteté. Malgré cela, pour moi, la lecture de ce livre, me donne espoir et me remplit d'un désir d'avancer en sachant que rien ne sera facile, mais qu'il existe des solutions. de plus, c'est aussi cela, car l'auteur et ses qualités de dramaturge en font une histoire nerveuse qui ne connait pas de temps mort et se dévore d'un bout à l'autre. L'histoire défile à toute vitesse, malgré les réflexions sous forme de conseil que prodigue le personnage principal tout au long de l'histoire, exactement comme je l'aime.
Je crois que c'est encore plus cela pour moi en prenant en considération les sujets abordés dans Manuel de la vie sauvage et le parcours de l'auteur qui viennent me chercher profondément, car il y a une certaine même appartenance sociale entre l'auteur et moi. Les thèmes et les sujets qui sont traités comme la technologie, l'éthique, l'argent, la réussite professionnelle sont pour moi des sphères dans lesquelles je me pose quotidiennement des questions. de plus, le contexte dans lequel l'histoire est campée, c'est-à-dire un Montréal « hipster » avec des personnages de cet univers et l'omniprésence de la technologie dans notre quotidien ne peuvent qu'amplifier mon cela, car il vient créer des repères dans mon acte de lecture.
Bref, j'ai adoré ce livre pour moi. Je ne pourrais vous le recommander en vous disant il est bon ou mauvais, car tel n'est pas le contexte dans lequel la lecture fut entreprise, même si cela peut sembler tentant. Agit de la sorte serait accorder un poids à mon cela et je n'ai pas cette prétention. À chacun de le découvrir par lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeDevoir   16 octobre 2018
Manuel de la vie sauvage, son troisième roman, nous fait assister à la naissance houleuse d’une start-up où des « robots conversationnels » permettraient, en utilisant les traces numériques laissées par une personne décédée, de continuer à communiquer avec elle.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
xstxst   12 mars 2019
Rappelez-vous toujours: une négociation ne peut jamais se dérouler de manière plus éthique que la moins éthique des deux parties impliquées.
Commenter  J’apprécie          40
guiltremguiltrem   02 juin 2019
Quand on parle de trahison, on s’imagine généralement qu’il y a un bourreau et une victime, une personne qui tient le couteau et une personne qui a le dos en sang. Mais rétrospectivement, je comprends que c’est une façon un peu réductrice de voir la situation : si j’ai été trahi, c’est d’abord parce que je me suis exposé. On ne peut pas offrir de la vulnérabilité et s’offusquer, par après, que quelqu’un en ait profité
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gboss1976gboss1976   04 mai 2019
C'est quand on regarde derrière que l'on constate qu'il y a toujours un plan, même si on ne le voit pas sur le moment.
Commenter  J’apprécie          00
gboss1976gboss1976   04 mai 2019
[...] on a beau être une bonne personne, ce ne serait pas humain de ne rien détester.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Philippe Baril Guérard (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Baril Guérard
L'auteur et comédien Jean-Philippe Baril Guérard fait la lecture des premières pages de son roman Royal qui lui a valu le Prix littéraire des collégiens en 2018.
Empruntez le roman en format numérique! https://bit.ly/JPBGRoyal
Découvrez tout ce que BAnQ a à vous offrir! https://www.banq.qc.ca/
autres livres classés : relations humainesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
214 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre