AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Courtois-Fourcy (Traducteur)
ISBN : 2234022509
Éditeur : Stock (30/11/2001)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 59 notes)
Résumé :
C'est une histoire du monde, bien sûr, mais elle n'est pas en dix volumes ni même en dix chapitres, elle est en dix chapitres et demi. Dès le titre, Julian Barnes abat, du moins en apparence, son jeu, mais on verra que ses cartes sont légèrement truquées. Certes, on nous raconte des histoires amusantes, reliées assez simplement à l'image qu'on peut avoir du monde : Noé et son arche, un aspect pour le moins particulier des guerres de religion, une survivante d'une gu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
stcyr04
  04 janvier 2019
Julian Barnes, en toute simplicité, retrace son histoire du monde en 10 chapitres et 1/2. Chaque partie a son autonomie propre, tout en ayant recours périodiquement à des motifs narratifs communs en guise de clin d'oeil espiègle. Tout commence avec cet ivrogne de Noé et son arche qui s'échoue sur le mont Ararat sous le regard goguenard d'un ver à bois.
Cette singulière histoire du monde illustre la folie de l'homme, son égoïsme crasse et sa fière ignorance. Le ton diffère d'un récit à l'autre, mais c'est toujours avec une grimace de commisération pour notre incurable stupidité qu'on poursuit sa lecture au pas de charge. On appréciera le lumineux petit essai sur le tableau du Radeau de la Méduse de Théodore Géricault. Une oeuvre intelligente, drôle et pertinente, bien dans la veine des productions de Julian Barnes.
Commenter  J’apprécie          30
Maphil
  29 décembre 2017
Voici l'histoire du monde en une suite de séquences en apparence très anecdotiques (le piratage d'un paquebot par des terroristes arabes, le radeau de la Méduse, un curieux épisodes des guerres de religion...) de ce qui pourrait sembler un assemblage un peu saugrenu de nouvelles, l'auteur laisse le lecteur en faire la synthèse, jeter des passerelles entre les époques et les comportements et surtout en tirer des leçons. Julian Barnes veut nous dire que ce qui nous attend nous a précédé, que l'horreur à venir est fille de notre aveuglement. Pour ne rien gâcher, l'humour est à toutes les pages, mais indissociable de la gravité, ironie, cruauté, désinvolture.
Commenter  J’apprécie          30
London16
  02 août 2015
Une histoire du monde en 10 chapitres 1/2 fait partie des livres dont on ne comprend totalement le sens qu'une fois la lecture achevée. Tout prend enfin sens, et on réalise qu'on vient de lire un petit chef d'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          20
blackpurpose
  04 septembre 2015
L'histoire du monde insolite... vu par un Anglais à la plume so british... L'ouvrage a un peu vieilli. Je me suis replongé récemment dedans et j'aurais mis 5 probablement avant. Ainsi va le monde... n'est-ce pas ? Les temps et les goûts évoluent...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
London16London16   30 juillet 2015
Vous avez probablement compris que l'Arche représentait plusieurs navires? C'était le nom qu'on avait donné à toute la flotille (on ne peut quand même pas espérer entasser toute la faune dans un espace de quelque trois cents coudées de long). Il a plu pendant quarante jours et quarante nuits? Ce n'aurait guère été plus que ce qui tombe au cours d'un été anglais moyen. Non, il a plus pendant environ un an et demi, d'après mes calculs. Et les eaux recouvrirent la terre pendant cent cinquante jours? Disons plutôt autour de quatre ans. Et ainsi de suite. Votre espèce a toujours été nulle lorsqu'il s'agit de dates. Je mets ça sur le compte de votre curieuse obsession concernant les multiples de sept.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gillgill   27 juin 2012
De l'arche de Noé aux guerres de religion, du radeau de la Méduse à la survivante d'une guerre atomique : pour brosser une "histoire du monde" très particulière, Julia Barnes fait d'abord mine de nous offrir des variations humoristiques sur des mythes ou des événements connus de tous.
Mais bientôt apparaissent en filigrane des thèmes et des fils conducteurs inattendus et secrets.
Ironique et lucide, tendre et méchant, l'auteur nous amène sans crier gare aux camps de la mort, aux conflits atomiques, aux fanatismes religieux, à toutes les images de la folie des hommes, qui ne sont pas seulement derrière nous, mais aussi devant.
(quatrième de couverture de l'édition de poche parue en 1989)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stcyr04stcyr04   03 janvier 2019
Commençons par le commencement. L'amour vous rend-il heureux ? Non. L'amour rend-il heureux la personne que vous aimez ? Non. Est-ce que l'amour arrange absolument tout ? Évidemment non. Je croyais tout cela, autrefois, bien sûr. Qu'il n'y a pas cru (qui n'y crois pas encore quelque part tout au fond de la cale de la psyché ?)
Commenter  J’apprécie          10
Louise1200Louise1200   19 avril 2019
L'amour ne serait qu'un luxe qui surgit en temps de paix, comme la fabrication des patchworks.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Julian Barnes (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julian Barnes
Payot - Marque Page - Julian Barnes - La seule histoire
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1700 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre