AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253098515
Éditeur : Le Livre de Poche (13/01/2016)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 150 notes)
Résumé :
Jean-Luc Champollion, galeriste parisien, s'était promis de ne plus jamais écrire une seule lettre d'amour depuis une terrible déception à l'adolescence. Pourtant, lorsqu'il en découvre une dans sa boîte à lettres, intrigué, il ne peut s'empêcher d'y répondre. Une relation épistolaire nourrie naît alors entre le jeune homme et l'énigmatique Principessa. Mais cette dernière sait ménager le suspense, et l'entraîne dans un jeu de piste amoureux avant d'accepter de se d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Annette55
  28 mars 2019
Jean - Luc Champollion, dit « Le duc » un jeune galeriste renommé, don Juan à ses heures, aux conquêtes féminines nombreuses, flanqué d'amis sûrs et rassurants , reçoit un jour une lettre énigmatique,d'une correspondante inconnue qui signe « La  Principessa . »
S'ensuit une excursion aventureuse doublée de recherches infructueuses qui nous promènent dans un Paris aux restaurants chics, des hôtels particuliers aux rues du coeur de Paris ...
Telle une enquête à la Hercule Poirot nous entraînant au sein de la Gare de Lyon , ses salles immenses hautes de dix mètres respirant l'esprit Belle Époque....et bien d'autres lieux emblématiques à la recherche de « La Principessa . »
Cette enigmatique correspondante distille au fil de ses missives de savants indices ...qui donnent des ailes à l'imagination de Jean - Luc, occupent ses pensées , lui insufflent de l'énergie....le découragent aussi....
«  Qui était la Principessa? Une femme hideuse au grand nez? Ou peut - être Lucille, son amoureuse de l'adolescence, à la beauté surnaturelle qui l'avait trahie jusqu'a L'humiliation ?
Que désire cette femme?
Et comment la convaincre de tomber le masque ?
Jean- Luc devra- t- il aller jusqu'au bout du monde pour la tenir dans ses bras ?
C'est un court roman épistolaire léger et distrayant, un marivaudage savoureux chatoyant , semblable à une bulle de plaisir servi par une écriture simple et imagée, fluide et alerte avec une touche de préciosité , désuète, un voyage galant et inventif , en compagnie de « Cézanne » le chien fidèle de Jean - Luc ...
Une comédie sensuelle et romantique , un jeu de piste amoureux à lire au soleil , pendant les vacances ......
Je ne connais pas l'auteur , on m'a prêté cet ouvrage ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383
Palmyre
  21 février 2015
Jean-Luc Champollion, surnommé Duc, est galeriste à Paris. Il partage sa vie entre son appartement, sa galerie, ses amis, son chien et quelques conquêtes amoureuses. Jusqu'au jour où il reçoit une mystérieuse lettre d'une femme qui l'invite à correspondre par e-mail et qui se transforme rapidement en jeu de piste amoureux.
Une comédie romantique dans les rues de Paris savamment orchestrée grâce aux quelques rebondissements. Nous suivons pas à pas cette quête de l'âme soeur qui va nous mener au Bout du monde pour découvrir cette mystérieuse femme qui envoie des billets doux au Duc.
J'avais déjà apprécié lire "Le sourire des femmes". J'ai également pris plaisir à lire ce nouveau roman dont l'opération Masse critique et les Éditions Héloïse d'Ormesson m'ont permis de passer quelques heures agréables en compagnie de personnages plus ou moins fictifs...
A découvrir!
Commenter  J’apprécie          260
myriampele
  14 avril 2015
Il s'agit en effet bien là d'un marivaudage contemporain, comme il est annoncé en quatrième de couverture. le ton est léger, le personnage, Jean-Luc, surnommé Jean-Duc par ses amis, règne sur une galerie de tableaux comme il règne au milieu des femmes. Nous sommes loin des soucis d'argent, de travail, de familles. L'amour seul importe. A travers des lettres et des messages , une femme va emporter ce séducteur vers une recherche qui le dépasse. La fin est un peu prévisible, c'est dommage.
Commenter  J’apprécie          190
prune42
  29 octobre 2016
Jean-Luc Champollion tient une galerie d'art à Paris, c'est un Don Juan amoureux de la gent féminine qui vit seul avec son labrador Cézanne. Quand il reçoit une lettre enflammée d'une mystérieuse Principessa, il s'interroge. Qui est cette correspondante énigmatique qui lui déclare sa flamme et qui paraît si bien le connaître ? Avec ses amis Bruno, Aristide et Soleil, Jean-Luc mène l'enquête. Trouvera-t-il à temps celle dont il s'éprend chaque jour davantage ?
J'avais envie d'un livre léger pour me changer les idées pendant ces vacances, aussi ce roman déniché chez un bouquiniste dernièrement, m'a fait de l'oeil. J'avais lu de N. Barreau ses deux précédents ouvrages et je connaissais un peu le style de l'auteur. Ce roman, lu en 2 jours, est distrayant, il se lit facilement et on se laisse prendre au jeu du "qui est-ce" avec plaisir. Les personnages nombreux sont bien campés, ils prêtent parfois au sourire mais ils sont sympathiques. Paris est toujours aussi bien suggéré que dans les précédents livres de N. Barreau, c'est une jolie ballade romanesque une fois encore. La fin du roman en revanche m'a surprise, je ne m'attendais pas à ce dénouement. Un livre sans prise de tête, idéal pour les vacances. Je vous conseille néanmoins, si vous cherchez à découvrir son auteur, plutôt La vie en Rosalie ou le sourire des femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Croquignolle
  08 février 2017
Je referme ce livre, un peu déçue. Je ne m'attendais certes pas à un chef d'oeuvre. Je savais que ce serait une lecture amoureuse et légère mais je n'avais pas prévu ressentir une impression de déjà-vu aussi intense dès les premières pages.Tout m'a semblé téléguidé. le suspense n'a pas pris. La romance non plus. Je ne me suis pas attachée aux personnages ni aux situations. Et l'écriture ne m'a pas transcendée malgré quelques belles tournures.
Seul avantage de cette lecture : l'aller-retour en train vers Fribourg aujourd'hui pour une formation est passé à vitesse grand V.
Dommage...
Commenter  J’apprécie          182
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
prune42prune42   29 octobre 2016
Le temps est une chose étrange.
Il domine notre vie comme nulle autre mesure. En fin de compte, tout tourne autour du temps : celui que nous avons, celui que nous n'avons pas, celui qui nous reste. C'est le temps réel. Un jour, dix mois, cinq ans. Mais il y a aussi le temps ressenti, frère lunatique du temps réel. Celui qui transforme une heure d'attente en trente-six heures , celui qui nous fait brutalement passer d'une heure destinée à régler une affaire importante à huit pauvres minutes.
Le temps court devant, il rampe derrière, et il n'existe qu'un moment précis où nous le dominons. Ce sont ces rares instants où, parfaitement en prise avec lui, nous ne le sentons plus s'écouler. Alors, nous immobilisons ses engrenages dentés et traversons la vie sans effort, en roue libre.
Ce sont les instants de l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
PalmyrePalmyre   17 février 2015
Tu sais ce dont est une femme est capable quand elle s'est mis quelque chose en tête? Réponds-lui, et tu ne pourras plus t'en débarrasser!
Commenter  J’apprécie          170
myriampelemyriampele   14 avril 2015
Elle se pencha pour resserrer la boucle de sa chaussure droite, tendant son derrière. L'espace d'un instant, la main me démangea, mais je me maîtrisai à temps et cette gamine effrontée échappa à la tape qu'elle méritait, au fond.
Commenter  J’apprécie          90
PalmyrePalmyre   17 février 2015
Étonnante, la précision avec laquelle on se rappelle plus tard ces détails futiles. Pourquoi la mémoire retient-elle ces choses insignifiantes?
Commenter  J’apprécie          140
Laurette1980Laurette1980   02 août 2016
Imagine que je te tende une orange et te l'offre. Et maintenant, imagine que je te tende un objet enveloppé d'un mouchoir, et que je t'annonce : j'ai ici quelque chose de très particulier, je ne te l'offrirai que si tu devines ce que c'est. À laquelle des deux oranges accorderas tu le plus d'attention?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Nicolas Barreau (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Barreau
Eines Abends in Paris von Nicolas Barreau
autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3381 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..