AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266108514
Éditeur : Pocket (23/05/2002)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 63 notes)
Résumé :

Voici Catherine en Espagne parmi les pèlerins de Compostelle. La grâce qu'elle veut obtenir de Dieu, c'est de rejoindre enfin son époux, Arnaud le lépreux, qui s'est enfui de la maladrerie de Calves pour chercher, au tombeau de saint Jacques, une improbable guérison. Étrange route, en vérité, semée de peines et d'embûches, de terribles dangers... et aussi d'étranges surprises. Elle va conduire Catheri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Gwen21
  12 juin 2014
***ALERTE SPOILER***
Bon, ma petite Catherine, sois un peu honnête avec toi-même !
Après trois premiers tomes bourrés d'aventures et de rebondissements, te retrouver d'un coup d'un seul cloîtrée derrière les murailles épaisses de la forteresse de Montsalvy, en pleine Auvergne, n'a rien pour te séduire. Passe encore si tu avais pu y vivre tranquillement avec ton très aimé mari et votre fils mais franchement, à présent qu'Arnaud est enterré vivant dans une léproserie, tu t'ennuies ferme, voilà la vérité !
Donc, quand on vient te faire la proposition de quitter le nid et de repartir sur les grands chemins en quête de nouvelles aventures, avoue que c'est aussi pour te faire un peu plaisir que tu acceptes et pas seulement pour une question de devoir et d'honneur, hein ? Mais dis-le donc que tu crevais d'ennui à Montsalvy !
Oh, je ne t'en veux pas, moi. Je préfère même. Certes, j'aime beaucoup l'Auvergne mais il ne faut pas abuser des bonnes choses. Et puis, Jeanne d'Arc n'a pas cramé pour rien, mince ! Il faut poursuivre la lutte et abattre cette fripouille de la Trémoille. Bon, voilà, tu es raisonnable d'être déraisonnable et de nous servir ce délicieux rab de péripéties romantico-historiques. J'aime ça et puis toi aussi je t'aime bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          289
kaoutar_hc
  28 octobre 2013
Dommage qu'arrivée au 4ème Tome page 211 je ne trouvais plus de gout à continuer :-(
Commenter  J’apprécie          10
boubrik
  26 janvier 2014
Quelle belle histoire
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 septembre 2014
Quitter son fils représentait pour Catherine un lourd sacrifice. Elle avait reporté sur lui tout l'amour qu'elle ne pouvait plus donner au père et l'entourait d'une tendresse inquiète, sans cesse aux aguets.Auprès de Michel, Catherine était comme l'avare auprès de son trésor.l était l'unique et merveilleux souvenir de l'absent, l'enfant qui n'aurait jamais ni frères ni sœurs. Il était le dernier des Montsalvy. À n'importe quel prix, il fallait lui bâtir un avenir digne de ses ancêtres, digne surtout de son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 septembre 2014
Il est des cas où il vaut mieux accepter son destin, même s'il est cruel. Songe que, même si je suis là, rien ne peut remplacer une mère...
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   18 septembre 2014
La chaleur de l'eau pénétrait chacune des fibres de son être, leur communiquant un engourdissement bienfaisant. Elle avait la sensation profonde d'abandonner, au fond de ce bain tout embaumé d'herbes balsamiques, en même temps que la saleté, sa peur, sa souffrance et même dix ans d'âge. Son esprit était plus clair, son sang circulait mieux. De nouveau, elle savait qu'elle était jeune, forte et que ses armes féminines demeuraient intactes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 septembre 2014
Quand vous êtes profondément émue, vous ne savez pas trouver de mots et c'est bien mieux ainsi. Cette bague vous portera bonheur et vous aidera peut-être. Tous ceux qui dépendent de moi, en France, en Espagne, comme en Sicile, comme à Chypre ou à Jérusalem vous aideront au vu de ce bijou. C'est un peu une sauvegarde que je vous donne car j'ai le pressentiment que vous pourriez en avoir besoin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 septembre 2014
Je n'oublie rien. Tu es une grande dame, je sais. Mais tu as voulu vivre parmi nous et, bon gré, mal gré, il te faut subir nos coutumes. Quand plusieurs hommes demandent une femme libre, elle doit choisir parmi eux, à moins qu'elle n'accepte le combat qu'ils se livreront et n'appartienne au vainqueur. Tous mes hommes sont braves et tu es belle : le combat sera chaud.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Juliette Benzoni (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Secrets d'histoire
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre