AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266147477
419 pages
Éditeur : Pocket (04/11/2004)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 96 notes)
Résumé :
Décidée à venger sa mère Marie de Brévailles, jadis exécutée pour inceste et adultère, Fiora a quitté la Florence des Médicis et fait route vers la Bourgogne du Téméraire. Elle a juré d'abattre les trois responsables du drame l'époux " bafoué " de Marie, le père de celle-ci et le duc de Bourgogne Charles le Téméraire. Une entreprise périlleuse. Pour assouvir cette vengeance, tous les moyens seront bons. La jeune femme " forgée au fer du malheur " n'hésitera pas à s'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  16 janvier 2013
Ce deuxième tome de la saga La Florentine est sans conteste mon préféré. Sans doute parce que d'une part l'action se passe en Bourgogne et que c'est notamment grâce à sa lecture réitérée un nombre de fois indécent que ma curiosité pour cette belle région s'est éveillée au point de me pousser à m'y installer (et ça fait presque 10 ans que ça dure!) et d'autre part parce que c'est dans ce volet que la passion née entre la belle Fiora et le séduisant Philippe va, de mon point de vue, atteindre son apogée.
Parce qu'elle est issue d'une union incestueuse et adultère de nobliaux français, notre belle Florentine est plus française qu'italienne et c'est donc avec le pays de ses malheureux parents qu'elle fait connaissance en se lançant aux trousses de son mari qui l'a lamentablement abandonnée au lendemain de leur nuit de noces. Un tel comportement de la part d'un preux chevalier décoré de l'ordre de la Toison d'Or vaut bien une petite explication, non ? C'est en tout cas ce que pense notre héroïne qui, poussée à la fois par l'amour et par le besoin de comprendre, se rue sur les chemins mal famés de France en compagnie de ses fidèles amis de toujours.
Comme vous vous en doutez, bien des aventures attendent nos voyageurs mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus ! Vous pouvez vous aussi vous plonger, j'espère avec plaisir, dans la suite des aventures de la Florentine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Marcellina
  19 février 2020
Si j'ai beaucoup aimé la chaleur et les couleurs de Florence, j'ai adoré la grisaille du nord perdue dans les splendeurs du décorum du roi d'Occident ; une plongée dans le monde mourant de la chevalerie où le panache et la bataille faisaient encore partie des 'beaux-arts'.
Quelle plume les amis pour décrire au plus près de la réalité les différents sièges qui ont jalonné les dernières années du Duc de Bourgogne, Charles le Hardi appelé aussi le Téméraire. Quel homme, d'un autre temps, qui sans être d'une intelligence supérieure croyait en son rêve d'une Lotharingie ressuscitée. Quelle puissance de persuasion pour réclamer, encore et encore, de l'argent et des troupes à son peuple des Pays-Bas et de Bourgogne pour enfin récupérer ce pays qu'est la Lorraine, territoire clé pour réunir ceux au-delà de ceux en-deçà. Quelle richesse aussi qui sera reconnue de toute l'Europe et qui sera perdue en batailles veines et surtout recommencées sans fin pour une utopie grandiose. Quel coeur enfin qui saura s'attacher les meilleurs chevaliers de l'époque qui finiront, du moins les survivants, par rendre hommage à son cousin, le roi de France Louis XI.
« Il me fascine et il m'effraie. Il est le dernier représentant d'une époque révolue, d'une race en voie de disparition. le dernier féodal, le dernier chevalier peut-être, l'élève de Jacques de Lalaing toujours captif des exploits de ce paladin errant qui usa sa vie à courir l'Europe pour y rompre des lances en joutes et en tournois et se mesurer aux meilleures épées connues. »
Je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin, je vais directement suivre Fiora à Rome et rencontrer le Pape qui n'a fait jusqu'à présent que montrer le bout de son nez au travers de ses ambassadeurs :-p
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Nirade
  23 juillet 2015
Dans cette deuxième partie ‘'FLORA ET LE TEMERAIRE'' L'héroïne qui a découvert toute la vérité sur son passé quitte Florence pour la Bourgogne bien décidée à venger l'honneur et la mort de sa mère et pour arriver à ses fins, elle n'hésitera pas à s'engager auprès du roi de France, Louis XI, à jouer les courtisanes ou poursuivre Charles le Téméraire dans ses combats jusqu'à sa chute. Arrivera-t-elle enfin à trouver le bonheur ?
Dans la même veine que le premier tome, avec peut-être un peu plus de scènes de batailles, ce livre se lit très facilement et nous fait découvrir l'époque du Téméraire.
Commenter  J’apprécie          10
bfauriaux
  25 avril 2020
Un second tome sous le signe de la vengeance ! Et toujours autant de rythme et de rebondissements pour notre plus grand plaisir ! Une saga qui tient ses promesses dans l'italie et la france medievale !
Commenter  J’apprécie          10
Ackerman
  08 novembre 2016
C'est très rare que je ne finisse pas un livre... or là je n'ai pas pu aller jusqu'au bout tellement c'était niais. Il faut sans doute aimer les romans à l'eau de rose pour apprécier cette série.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   26 août 2014
L'amitié, c'est l'amour sans ailes. C'est moins exaltant peut-être, mais tellement plus solide.
Commenter  J’apprécie          160
MarcellinaMarcellina   19 février 2020
C'était une sorte de fascination où entrait de la pitié et cette attirance qu'exercent ceux, très rares, dont le destin exceptionnel semble prometteur de grandes catastrophes.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2013
Mon père lui-même qui avait tous les droits n’a jamais réclamé de moi l’obéissance. Si être ta femme ne signifie que cela pour toi, mieux vaut nous séparer. Un mariage peut s’annuler, je ne le sais que trop, et dussé-je aller jusqu’à Rome, je ferai briser le nôtre... à moins que tu ne viennes à moi !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   22 mai 2013
Jamais la jeune femme n’avait imaginé qu’elle allait allumer pareille passion. Cet homme n’était jamais comblé, jamais rassasié et la possession, au lieu d’apaiser ses sens, semblait les exaspérer et décupler son désir au point, parfois, d’effrayer Fiora.
Commenter  J’apprécie          20
MarcellinaMarcellina   19 février 2020
Amour ou haine, les deux extrêmes des sentiments humains mettaient dans une existence la pincée de sel, de poivre et d'épices qui en font toute la saveur...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Juliette Benzoni (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Benzoni
Secrets d'histoire
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Juliette Benzoni

Le Gerfaut

Arnaud
Louis
Gilles
Blaise

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette BenzoniCréer un quiz sur ce livre