AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812607455
384 pages
Editions du Rouergue (07/01/2015)
3.33/5   6 notes
Résumé :
1870. Alors que le Second Empire meurt à Sedan, Villelongue, village reculé de la vallée du Lézert, vit un événement étrange avec l'accouchement d'une femme que nul, pas même son mari, ne savait enceinte. Rejetée par sa mère, l'enfant est baptisée Marie par sa grand-mère, Céleste Bonal, qui décide contre toute raison de la garder en vie.
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Newmoon
  25 février 2015
Ce livre m'a transporté dans son temps, dans sa campagne, dans ses galères, au sein d'une famille atypique mais tellement banale à cette époque. Ce livre m'a fait aimer, adorer, pleurer, mais aussi agacé, m'a rendu triste, mélancolique... j'en ressors changé.
Je tiens en premier lieu à remercier les Éditions du Rouergue pour leur confiance, merci à eux de m'avoir permis de découvrir leur maison d'édition, dont j'adore le travail, la qualité, que ce soit au niveau du livre, mais aussi au niveau de l'histoire. Je conseille à tout le monde d'aller jeter un coup d'oeil à ce petit bijou que je vais vous présenter, mais aussi tous les autres qui ont l'air géniaux !
Je remercie également Babélio également, car sans ses masses critiques, je ne découvrirais pas de si bon roman.
Je signale d'ores et déjà que ce roman est un coup de coeur ! L'histoire, je dois l'avouer est des plus banales et ne plaira pas à tout le monde, certes.
Nous allons suivre une famille assez pauvre, de petits paysans qui ont du mal à survivre, mais se battent contre le temps, contre l'argent, contre les gens de la haute société pour survivre dans une campagne perdue au fin fond de nulle part.
Nous accompagnons Céleste, une grand-mère dure et forte que j'ai adorée dès le début, elle a le coeur sur la main malgré les difficultés qui l'ont endurci. Mais nous allons vivre aussi avec le fils de Céleste, Louis, ainsi que sa femme et ses enfants, que des garçons. C'est une histoire qui commence par un accouchement, où Delphine, la belle-fille de Céleste, renie comme si elle n'avait jamais mis au monde un enfant, une petite fille, née prématurément et si faible, que personne n'est sûr qu'elle survive à l'hiver qui approche. Tout commence mal pour la Petite Marie qui se fera rejeter par sa mère du début à la fin. Néanmoins, Céleste l'aime dès le premier regard et fera tous pour la garder en vie.
Au fil du temps, Marie devient une grande fille mûre, avec un caractère accrocheur, le coeur sur la main et Innocente à souhait. Déjà qu'elle porte le même nom que moi -eh ouais- elle est un personnage que j'adore. Nous allons suivre son adolescence, puis quand elle grandit et devient quelqu'un, si on peut dire ça comme ça. Nous allons voir les rencontres qu'elle fera, les péripéties qu'elle rencontrera...
Ce roman m'a fait franchement penser au roman de John Steinbeck « les raisins de la colère » où l'on suit également une famille qui part loin de leur milieu pour sauver leurs peaux. Je l'avais également beaucoup aimé.
Pour revenir aux personnages, j'ai aimé tout un chacun, avec leurs caractères si différent les uns des autres, mis à part Delphine, la mère de Marie, qui est une véritable peste que je n'ai jamais réussie à cerner ! Ainsi que le maire de la ville, qui jouera sur les sentiments, et les bras des pauvres paysans pour arrivaient à ses fins par le biais de chantages.
J'ai adoré les choses simples de ce roman, en partant des paysages, que nous n'avons pas besoin d'imaginer, on les connaît, nous, personnes vivant en France, nous sommes habitués à ses paysages, enfin pour ma part ; je n'ai eu que ce merveilleux plaisir de me fondre dans ce livre au sein de la famille, de sentir la campagne, de sentir les arbres, les fleurs, j'ai aimé les prénoms des personnages, simple et si doux aux consonances significatives.
Il faut lire plus souvent d'auteurs français, ils le méritent, ils ont une plume splendide. J'espère vraiment avoir l'occasion de lire d'autres livres de cet auteur et d'autres livres d'auteurs français, pour représenter la littérature française.
Il s'agit là d'un roman véritablement addictif, où cela me faisait un mal fou de le poser sur ma table de chevet pour l'abandonner jusqu'au lendemain. le vocabulaire est enrichissant et adapté au roman et à l'année où les personnages vivent. J'ai appris beaucoup et j'en remercie l'auteur.
Je le répète mais ce livre est une merveilleuse découverte, j'espère avoir encore l'occasion de recevoir des livres aussi bons que celui-là !
Lien : http://magie-litteraire.skyr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nacero
  10 mars 2015
Merci aux éditions du Rouergue pour cet envoi.
Ce moment d'histoire
"Fin du XIXe siècle : les migrants fuient les campagnes ravagées par le phylloxéra et la maladie de l'encre, les uns pour les grandes villes, les autres pour le Nouveau Monde. Marie, l'enfant miraculée sauvée par l'amour de sa grand-mère sera, de part et d'autre de l'Atlantique, une défricheuse d'avenir."
Marie est née en Aveyron où la vie est dure pour les paysans, le travail commence dés le plus jeune age, les hivers sont rudes , ils vivent dans des conditions extrêmes;
Et pourtant ils acceptent leur sort. Cependant Céleste Bonal la grand-mère qui a sauvé Marie, qui l' a éduquée rêve pour elle de liberté , d'instruction, de respect et de meilleures conditions de vie.
Alors que des paysans défrichent de nouvelles terres dans l'Aveyron. Marie . va devenir une "défricheuse" du nouveau monde de l'autre côté de l'Atlantique.
Elle va vivre de passions, d'aventures, de souffrances mais elle va vivre...
Un vrai plaisir à lire formidable saga on se laisse emporter dans la vie de cette famille, Tout est là les rires, les larmes, l'amour, l'ennui la passion, l'aventure. Des personnages au caractère bien trempé comme peut l'être le monde rural de notre France du XIX eme siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nimgarthielle
  04 mars 2015
Tout d'abord, je remercie Babelio, grâce à qui j'ai pu recevoir ce roman, lors de la dernière édition de masse critique, ainsi que l'édition "Rouergue", éditeur dudit roman, qui a fait un partenariat avec Babelio pour ces masses critiques.
Ce roman se passe vers la fin du 19ème siècle, où le second empire touche à sa fin (ou plutôt, ou le Second Empire prend fin, car il se termine en 1870). C'est une période historique fascinante et le roman aurait pu me plaire, je dis bien "aurait" car je n'ai pas accroché du tout.
[...]
(La critique complète sur le blog)
Lien : http://lantredenimgarthielle..
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : Aveyron (France)Voir plus





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1337 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre