AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365352970
104 pages
Éditeur : Warum (04/10/2017)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 57 notes)
Résumé :
C’est l’histoire d’une petite fille privée de sa voix. Dans un monde qu’elle perçoit comme un gigantesque aquarium, elle va trouver refuge au pied d’un arbre, lieu de ses rêveries et de ses parties de jeux, mais aussi de sa rencontre avec un petit garçon mystérieux. Laissez-vous immerger dans le récit d’une petite fille qui tâche de s’affirmer autrement que par la parole…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Apikrus
  16 octobre 2019
Cet album nous fait partager le quotidien d'une petite fille sourde.
Elle n'entend pas les mots prononcés par les personnes qui l'entourent mais elle perçoit leurs intentions ainsi que les ambiances autour d'elle.
Les auteurs nous font partager ce qu'elle ressent à travers les dessins, sans dialogues en bulles. Ce choix est judicieux : il nous permet d'appréhender (un peu) les effets de l'absence d'un sens et nous amènent à nous concentrer sur les images, souvent fort expressives.
Les perceptions, images mentales, et ressentis d'une enfant sont bien représentées. Un bémol cependant sur la dernière partie, dans laquelle la frontière entre la réalité et l'imaginaire de la fillette est tellement floue que le lecteur ne sait plus ce qu'il doit comprendre.
Le texte d'introduction et les explications sur la langue des signes sont très instructifs : ils montrent que l'inclusion des personnes handicapées est une préoccupation très récente en France. Il y a encore beaucoup à faire, mais l'intention explicite de laisser à l'écart des personnes handicapées s'est significativement amoindrie, au moins pour certaines catégories de handicaps (les handicaps physiques étant souvent mieux acceptés – tolérés ?! - que les handicaps psychiques…).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
jamiK
  22 novembre 2018
De belles illustrations tout en douceur, des personnages touchants, cette petite fille sourde et muette qui vient vivre avec ses parent à la campagne, y faire de belles rencontres, tout ça est raconté sans le moindre mots. Il y a tout pour faire une superbe histoire, mais pourtant j'ai eu l'impression de passer à côté. Il y a un aspect militant au sujet du langage des signes, mais il faut lire les explications de la fin pour en comprendre l'enjeu. L'histoire oscille entre l'onirisme poétique et le combat sans jamais nous laisser le temps de s'y accrocher. Peut-être un peu trop fleur bleue pour moi, ou un manque d'intensité aussi bien graphique que scénaristique. Sans avoir réussi à rentrer dedans, je ne peux pourtant nier la qualité de cette bande dessinée. Il faudra peut-être que je retente un jour.
Commenter  J’apprécie          150
manguy
  02 septembre 2018
Très beau livre !
Une petite fille privée de sa voix et de son ouïe, déménage à la campagne. Elle perçois le monde comme un aquarium ou elle va trouver refuge sur un arbre. Entre parties de jeux, rêves et rencontre avec un petit garçon, laissez-vous immergé dans l'histoire de cette petite fille privée de deux de ses sens.

Un livre tout en image, avec tout de même un peu de texte, qui sont les pensées de la petite fille.
C'est très bien fait car comme la petite fille est sourde et muette, il n'y a pas de dialogue, alors on ne sait pas ce que disent les parents ou les autres personnes, on voit qu'ils parlent mais on ne sait pas ce qu'ils disent.
Par ailleurs, il y a quatre chapitres et au début de chaque on apprend une saison en langue des signes, c'est très instructif, on apprend aussi "bonjour".
Les dessins sont vraiment très beaux !
On entre vraiment dans la peau de cette petite fille.
Accessible à tous, cette belle histoire est faite pour sensibiliser les petits comme les grands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Jumax
  18 octobre 2017
Un très très jolie Bande-dessinée, pleine de douceur et de poésie.
Une BD quasiment sans texte qui raconte le quotidien d'une petite fille sourde, dans sa petite bulle, les histoires qu'elle se raconte, ce qu'elle perçoit du monde.
Commenter  J’apprécie          130
raton-liseur
  30 octobre 2019
C'est la belle couverture que j'ai vue d'abord, cette petite fille au regard étonné dans cette forêt aquatique en camaïeu de rouges. C'est le titre qui m'a décidé à prendre ce livre ensuite, et à l'ouvrir. Un titre énigmatique, un peu rugueux, autant que le dessin de la couvertur est doux.
Il faut lire le propos introductif pour comprendre ce dont il est question dans cette bande dessinée qui n'a presque aucune bulle. C'est l'histoire d'une petite fille sourde et muette dans les années 70 ou 80. le dessin, très expressif communique bien les sentiments de ce petit bout de demoiselle qui ne comprend pas toujours les attitudes et les réactions de ceux qui l'entourent, qui cherche à appréhender le monde avec ce qu'elle a à sa disposition, son insatiable curiosité, ses yeux grand ouverts, sa gentillesse et ses colères aussi, qui marquent toute son impuissance et sa frustration.
Les parents semblent aussi tellement désarmés dans cette histoire, on espère qu'aujourd'hui les enfants comme leur famille sont mieux accompagnés. Mais l'on voit comment chacun réagit à cette situation, essaye de la nier ou bien de l'accepter.
Une bande dessinée à savourer lentement, au fil des dessins qui racontent l'histoire et les sentiments. Une histoire à apprivoiser pour comprendre un peu mieux et pour sentir un peu mieux, par tous les sens pour nous qui les avons tous et pour peut-être tenter d'imaginer comment on perçoit le monde lorsque l'on est privé d'un ou plusieurs sens et qu'il faut alors développer les autres encore plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (7)
Actualitte   05 juin 2018
Le lecteur est comme enveloppé dans une bulle de sensations presque aquatiques. Sensible et poétique, l’album offre une plongée dans l’univers forcément singulier de cette fillette très expressive.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BoDoi   17 novembre 2017
Un album indispensable, plein de sensibilité, un beau témoignage, qui est actuellement adapté en court-métrage par l’auteure elle-même. L’aventure n’est donc pas terminée.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   03 novembre 2017
Pour sa première bande dessinée, Cécile Bidault impose son trait épuré dans des cases sans contour. De quoi se laisser bercer par le quotidien et les rêves de sa jeune héroïne.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Bedeo   02 novembre 2017
Avec L’écorce des choses, Cécile Bidault, en plus de réaliser un exercice de style intéressant à savoir une bande dessinée sur la surdité, nous touche et nous sensibilise à ce handicap de la plus belle des manières.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   16 octobre 2017
Un album doux (comme le toucher de la couverture), presque sans texte, dont la moindre des qualités n’est pas la découverte d’un nouvel auteur, Cécile Bidault qui signe là son premier album.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre   16 octobre 2017
Puissante première publication pour la, chaque jour un peu plus prometteuse, Cécile Bidault.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   10 octobre 2017
Beaucoup de justesse dans cette écriture qui touche par sa subtilité épurée, par sa volonté de ne pas focaliser sur les mauvais aspects. On ne plaint pas cette enfant, on a même envie de la regarder jouer, rire ou la réconforter lorsqu'elle a de la peine...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erik_Erik_   28 septembre 2020
Il ne faut pas mettre les doigts entre l'écorce et l'arbre.
Commenter  J’apprécie          00
ZilizZiliz   15 octobre 2019
Entre 1760 et 1762, Charles Michel de l'Epée - dit l'Abbé de l'Epée - fait la rencontre de sœurs jumelles sourdes qui communiquent par signes, et commence leur instruction. Il décide alors de créer un cours d'instruction générale par signes, rue des Moulins à Paris, où il enseigne à une trentaine d'élèves. Son initiative connaît un fort retentissement dans l'Europe entière. En 1771, deux ans après sa mort, son école est prise en charge par l'Etat. (…)
En 1880, le congrès de Milan - composé de spécialistes de la surdité - affirme la supériorité de la méthode orale sur la langue des signes, avec pour conséquence l'interdiction de son utilisation. Sur les 255 membres, seuls 3 sont sourds.
Il faut attendre 1976 pour que le Ministère de la Santé abroge l'interdiction de l'utilisation de la LSF. En 1991, la loi Fabius, votée par l'Assemblée nationale, autorise son enseignement aux enfants sourds.
Mais ce n'est qu'en 2005, avec la loi du 11 février pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, qu'elle est reconnue comme une langue à part entière.
(postface)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
JumaxJumax   16 octobre 2017
Je n'ai jamais pu entendre.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Video de Cécile Bidault (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Bidault
Exposition Cécile Bidault - Aparté aquatique
Abonnez-vous à notre chaîne! https://www.youtube.com/user/bdangouleme/videos
Programmation et infos sur bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme
RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr
autres livres classés : surditéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3795 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..