AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290024392
Éditeur : J'ai Lu (25/05/2011)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 43 notes)
Résumé :

Pour la première fois, un livre aborde les grands moments de l'histoire du monde du point de vue des sociétés secrètes et offre ainsi un incroyable voyage à travers notre histoire spirituelle et mythologique. Pour Jonathan Black, cette histoire, réservée aux initiés, révèle les lois mystérieuses qui sous-tendent la vie, une histoire qui sera préservée et développée pendant des si&#... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Jipi
  02 janvier 2019
Laissez tomber la certitude. L'inverse n'est pas l'incertitude. C'est l'ouverture, la curiosité et la volonté d'embrasser le paradoxe, plutôt que de choisir les bons côtés. le défi ultime est de nous accepter exactement tels que nous sommes, mais sans jamais cesser d'essayer d'apprendre et de grandir.
Tony Schwartz
Alors, refonte complète ou enfumage permanent d'un événementiel réaliste et pesant démantelé et remplacé par un inventaire racoleur décalé et fantaisiste?
La force de ce document si force il y a n'est-elle pas tout simplement d'offrir à tous les protagonistes de l'histoire de notre monde une enveloppe nouvelle décrassant leurs acquis trop longtemps captifs d'une identité officielle.
Charles Nodier initiant à la philosophie ésotérique Victor Hugo, Honoré de Balzac, Dumas fils, Delacroix et Gérard de Nerval.
Huysmans relatant dans son roman là-bas des rituels de magie noire auxquels il avait réellement assisté.
Goethe développant l'idée de l'intrusion du mal après la lecture du ciel et ses merveilles de l'enfer de Swedenborg.
Tous ces exemples ne sont-ils pas que l'émergence d'une sorte de réalisme fantastique respectant l'authenticité d'un parcours tout en le parsemant d'une envergure ésotérique?
Un exercice douteux ne faisant que surfer sur le Da Vinci code ou bien un essai sincère dont le but est de révolutionner l'agencement historique de nos méninges?
Ou tout simplement l'emblème d'un nouveau courant ôté de son emprise référentielle, libre de se déployer au delà de son conformisme tout en devenant la vérité d'un nouveau territoire uniquement abreuvée par son imaginatif.
La victoire de l'absolu et de tous ses modules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lerital31
  15 décembre 2015
J'ai été très déçu par ce livre. La thèse exposée, qui est grosso modo la thèse anthroposophe de Rudolph Steiner, est une vision de l'histoire qui introduit une dimension spirituelle ou métaphysique dans notre histoire perçue jusqu'alors uniquement sur le plan matériel, purement physique. Les cosmologies traditionnelles que nous tentons d'appréhender avec notre propre conception de la matière seraientt à considérer sur un plan purement dématérialisé et l'histoire du monde serait un mouvement de cette dimension immatérielle vers une dimension matérielle dans laquelle nous vivons aujourd'hui.
Exemples: les dieux grecs seraient des entités à cheval sur les deux dimensions puis les demi-dieux seraient des êtres plus reliées à la matière mais encore capables d'accéder au monde immatériel. Les hommes modernes sont devenus incapables de se connecter à cet ancien monde, sauf quelques initiés qui ont su faire perdurer des rites initiatiques à travers l'histoire grâce à des sociétés secrètes.
Voilà, vous savez presque tout. Dans ce livre, l'auteur retrace toute l'histoire des civilisations sous cet angle. Il y a certes beaucoup de références culturelles mais on les survole sans réelle cohérence et les raisonnements "logiques" assénés par l'auteur sont plutôt de l'ordre du sophisme. Au final, la thèse est intéressante mais 600 pages de justification à la va vite, ça fatigue!
Je n'ai pas pu finir cette lecture, et c'est rare...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Caspersky
  10 mai 2011
Ce livre est une révélation tant il est passionnant même si parfois sa lecture peut se montrer ardue. Les thèmes abordés demandent une base de connaissance sur l'histoire officielle afin de les placer dans le temps et de pouvoir les mesurer avec cette initiation.
La thèse principale, si toutefois nous pouvons parler de thèse, est plus que séduisante et démontre l'unicité des origines et des croyances de l'Homme. En effet, qui que nous soyons, quelle que soit notre religion, le ferment est le même. Ceci d'ailleurs a déjà été expliqué concernant l'équilibre sain et presque obligatoire entre l'islam et le christianisme. le coran constitue, en effet, les conversations entre l'Ange Gabriel et Mahomet, de plus, Mahomet avait acquis la conviction que l'Arabie avait besoin d'un prophète comme Jésus-Christ qui avait chasser les marchands du temple afin de purger les gens de leurs superstitions et de leur corruption.
On nous conte aussi des histoires fabuleuses comme celle d'Haroun Al-Rachid, personnage fascinant, calife à 20 ans et qui fit de Bagdad, la ville la plus splendide du monde...
Lien : http://ad-patres.over-blog.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
CharlesEdouard
  18 avril 2019
Lecture ésotérique assez hermétique, intéressante, mais trop de pages donc peut-être pas assez aéré ?
il faut quand même s'accrocher au niveau de la concentration, car la lecture s'avère un peu ardue.
C'est l'histoire du monde d'un point de vue spirituelle, métaphysique.
Des références d'auteurs ésotériques, de mythologie..
J'ai préféré "Le matin des magiciens : Introduction au réalisme fantastique " de Jacques Bergier et Louis Pauwels.
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206
  04 août 2016
l'histoire du monde de façon très ésotérique
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
helaiahelaia   24 janvier 2012
S'il n'était pas filtré par notre crâne, le monde des esprits nous envahirait et, de la même manière, si nous étions capables d'une empathie absolue, nous ressentirions la douleur de tout le monde comme la notre : la souffrance des autres nous écraserait totalement. l'expérience individuelle exige un certain degré d'isolement : sans cela, nous ne pourrions éprouver la brûlure qui consumait l'esprit de Caïn et le faisait avancer. Mais bien évidemment, cela comportait certains inconvénients. L'histoire montre que les humains ont horreur de ceux qui n'ont pas la même forme de conscience qu'eux : ils le tolèrent difficilement, ils ont même souvent besoin de les éradiquer de la surface de la terre. Il suffit de se souvenir du traitement réservé aux Aztèques par les Européens, du génocide des Aborigènes australiens et de la tentative des nazis d'éliminer les Tziganes en Europe et nous verrons plus tard que depuis Moïse, les juifs ont souvent été à l'origine de nouvelles formes de conscience. Les humains étaient maintenant libres de faire des erreurs, de choisir le mal et de l'aimer. Ils ne recevaient plus leur nourriture spirituelle des mamelles généreuses de la Terre Mère. la loi naturelle et la loi moral étaient désormais distinctes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
JacopoJacopo   13 janvier 2018
Science et religion s’accordent pour dire qu’au commencement, le passa du néant à la matière. Mais la science fournit peu d’explications sur cette mystérieuse transition et, globalement, elle est hautement spéculative. De plus, les scientifiques n’arrivent pas à se mettre d’accord pour dire si la matière a été créée en une seule fois, ou si le processus perdure.

En revanche, ce qui est surprenant, c’est que les prêtres de l’Antiquité étaient unanimes. Leurs enseignements secrets sont dissimulés dans les textes sacrés des grandes religions. Nous allons maintenant décrypter l’histoire secrète de la création racontée dans la Genèse et voir que certains des passages qui nous sont les plus familiers renferment des univers extraordinaires, dessinant des espaces infinis pour notre imaginaire.

Nous verrons aussi comment cette histoire ressemble à celle d’autres religions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2015
Les sciences sont ouvertes à la critique et à la discussion. Même si de nombreuses puissances sur Terre s’efforcent de faire une sorte de religion de la science, en général les théories scientifiques doivent être publiées et discutées publiquement. Nous pouvons trouver des erreurs dans des articles d’Einstein parce qu’ils sont publiquement disponibles, comme bien d’autres articles.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   20 mai 2015
C’est un homme très talentueux à l’esprit très alerte, mais complètement sans jugement, et il n’a gagné sa singulière réputation que par la flatterie la plus basse et la plus abjecte dont un homme est capable, ainsi que par son éloquence extraordinaire,spécialement quand on se laisse emporter par la ferveur et l’enthousiasme qu’il exprime. Une vanité peu ordinaire est le
ressort principal de tout son mécanisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206Anis0206   03 février 2015
Aujourd'hui, c'est la science qui décide de ce que nous devons croire et ce qui dépasse les limites de l'acceptable
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jonathan Black (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1766 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre