AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745964259
Éditeur : Milan (03/01/2013)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 247 notes)
Résumé :
Tobey est amoureux de Callie. Fou amoureux. Pour son anniversaire, il veut lui offrir un cadeau digne d'elle, un cadeau de valeur. Alors il va accepter le pire : effectuer une livraison pour le gang de McAuley. En échange d'un peu d'argent. Un peu d'argent qui le conduira directement en enfer...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  20 août 2018
Clap de fin pour cette magnifique saga! Un coup de coeur énormissime! Ce n'est pas la fin royale que j'attendais je dirais juste que la boucle est bouclée. Et franchement je n'aurais pas misé un copeck sur ce dernier opus. C'était mal engagé pour finir en apothéose.
Le retour de l'aube reprend quelques mois après le drame de l'hôtel Isis. Pourquoi continuer? Les ennemis sont morts et Callie Rose a retrouvé un semblant de paix et Séphy est enfin apaisée. Mais voilà, Malorie Blackman veut montrer ce qu'est devenu ce pays malmené par la ségrégation raciale. Les lois changent mais la réalité est tout autre. Les bas quartiers sont gérés par des gangsters Nihils et Primas. La police est encore corrompus. le racisme est omniprésent mais maintenant il n'est plus interdit d'avoir une relation mixte.
Qui se souvient de Tobey? le meilleur ami de Callie Rose. Celui qui faisait les 400 coups. Celui qui racontait beaucoup de bêtises pour épater Callie Rose. Celui qui était prêt à manger du caca pour lui redonner le sourire. Celui qui s'est toujours mis en retrait pour laisser Callie Rose libre de faire ses choix. Un Tobey que j'ai vu grandir, avoir de l'espoir, des désillusions. Je vous avouerais que j'étais perplexe au début du roman. Je voulais comprendre la direction de l'auteure. On commence par Callie et Tobey qui se tournent autour et qui n'arrivent pas à communiquer, ne se comprennent pas. Plus besoin de se cacher pour s'aimer, mais nos deux héros ont eu des casseroles et ne savent pas comment y faire face sans entrainer l'autre dans se déchéance. Ces erreurs de parcours ne les aident pas à avancer, à pardonner et entreprendre l'avenir sereinement. Il faudra une longue descente en enfer pour enfin apercevoir l'espoir tant attendu depuis le premier volet de la saga Entre Chiens et loups. Une suite et fin que j'ai eu du mal à appréhender car je cherchais le pourquoi du comment de cet opus. Qu'allait-il m'apporter de plus? Aurai-je mon happy end haut en couleur? Et voilà, après être restée perplexe un long moment, Tobey le héros de l'ombre va se révéler pour notre plus grand plaisir et nous offrir une fin digne de ce nom. Tobey qui en fait nous rappelle Callum du premier tome 16 ans auparavant. Tobey qui nous offre une boucle bien fermée. Tobey nous apporte le message d'espoir tant attendu et ce n'était pas gagné. Une dystopie exceptionnelle qui me marquera pendant très longtemps. Une saga que mon fils lira car elle intergénérationnelle. Un message puissant qui ouvre le chemin de l'espoir et d'un monde meilleur. Une grand merci à Malorie Balckman qui rentre à ce jour dans les auteures préférées!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Nanali
  09 mai 2017
Ici s'achève la tétralogie de Malorie Blackman « Entre chiens et loups ». Si un saut dans le temps d'une quinzaine d'années séparait le tome 2 du tome 3, le tome 4 est la suite immédiate du 3.
On retrouve donc les personnages de Callie Rose, Sephy et Meggy, mais surtout on découvre davantage Tobey, l'ami d'enfance de Callie.
Ce tome est écrit selon le même mode narratif que les précédents : les chapitres sont racontés à la première personne par les différents personnages principaux et c'est ici principalement Tobey qui a la parole.
Le sujet récurrent est celui d'une société ségrégationniste que certains essaient de faire évoluer en douceur quand d'autres choisissent la solution de la violence. Entre les différents tomes, la situation a évolué, mais pas assez vite au goût de bon nombre de citoyens et les protagonistes des premiers tomes voient leurs enfants connaître les mêmes frustrations qu'eux au même âge.
Au final, je dois avouer que j'ai préféré les deux premiers tomes même si j'ai malgré tout beaucoup aimé les deux derniers. Je garderai vraiment un bon souvenir de cette saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ninon16
  28 août 2016
le tome 1 de cette série avait été une véritable révélation ; j'avais adoré la façon dont le thème du racisme était abordé et son histoire d'amour interdite. ça avait été un coup de coeur, et même si les trois tomes suivants n'auront pas été à la même hauteur que le premier, chacun m'a fait passer un excellent moment, y compris ce dernier tome.
J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au début, probablement à cause du fait que Tobey et Callie ne se comprennent pas et que l'intrigue piétinait un peu. Mais dès que les événements ont commencé à se bousculer, ça y est, j'étais lancée. Ce tome-là encore plus que les autres semble plein de danger, d'action et de suspens : Tobey lutte seul contre deux gangs qu'il compte mettre en échec. Une mission suicide, quoi... le danger constant qui guette Tobey nous fait retenir notre souffle et craindre pour lui.
Avec ce roman j'ai véritablement vécu à travers le personnage principal. Ses raisonnements sont très justes bien qu'un peu buté par rapport à sa relation à Callie par exemple, car il a toujours en tête de protéger les autres en silence. On pourrait s'attendre, d'après le titre du livre, à ce qu'il y ait de l'optimisme tout de suite, mais ce n'est pas le cas : Tobey traverse d'abord un grand nombre de problèmes, incertitudes et tristesses que l'on ressent avec lui. le retour de l'aube n'arrive qu'à la fin, et c'est un beau final même si il est un peu rapide.
L'auteure a parfaitement réussi son rôle de narratrice : à chaque page, et surtout dans les moments les plus inquiétants, il est impossible de refermer ce livre tellement on a besoin envie de savoir ce qui va se passer après, si notre héros va s'en sortir. J'ai trouvé Tobey plein de courage et de bon jugement. Sa façon de penser nous interpelle, ce qu'il voit d'injuste dans son quotidien nous frappe et son histoire dans son ensemble nous donne matière à réfléchir, comme Malorie Blackman a toujours si bien su le faire dans chacun de ses romans.
Encore une fois, j'ai trouvé la plume de l'auteure simple, mais d'une incroyable justesse : elle nous touche en plein coeur avec ses sentiments d'une force brute passant à la fois par l'espoir, la joie, la tristesse et la déception ou la fierté, et encore bien d'autres. Les personnages créés par Malorie Blackman sont parfaitement humains et même si Callie n'est pas très présente dans ce roman (et pour cause), elle reste tout aussi attachante. Par contre j'ai eu un peu plus de mal à comprendre Sephie que j'ai trouvé assez obtus (oui, obtus. Et alors ?), pour quelqu'un qui a vécu autant d'épreuves. Même si en même temps son comportement est compréhensible... En conclusion les personnages de Malorie Blackman sont hauts en couleur et elle a su leur donner une psychologie qui nous les font paraître réels.
Entre chiens et loups, chacun de ses tomes, aura été pour moi un choc. On ressent plein de colère à lire les aventures de nos héros, et en même temps on a l'impression d'en ressortir plus sage. Il s'agit d'une série jeunesse que je ne peux que conseiller.
Lien : http://livresdecoeur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kono
  04 janvier 2014
Le voilà le dernier tome qui clôture la saga Entre chiens et loups en beauté ! On peut dire que ce roman est la suite même du troisième volume dans le sens où on retrouve nos personnages préférés tels quels. L'histoire se centre désormais sur Callie Rose et Tobey, adolescents et plus amis que jamais. Mais entre ces deux là, l'ambiguïté saute aux yeux. Finiront-ils par avouer leur sentiments ? Parviendront-ils à être ensemble ?
Ce dernier roman m'a un peu déçue. Je m'attendais à être émue comme dans les 3 premiers tomes. Je l'ai été, mais qu'à moitié. Ce sentiment n'a duré qu'un temps, celui où Tobey et Callie se tournent autour. Pendant cette partie, on alterne entre leur point de vue. Ce qui est très intéressant puisqu'il nous permet de savoir ce que pense chaque personnage ! Mais ensuite… le récit ne donne la parole qu'à Tobey, excluant pratiquement Callie de l'histoire. On suit alors le jeune garçon dans sa descente aux enfers.
Le problème de Tobey devient ainsi l'élément principal du roman. Et c'est ce qui m'a le plus ennuyé. D'abord parce que les histoires de gangs ne m'intéressent pas trop et ensuite, plus on avançait dans le récit plus Tobey commençait à m'agacer. La façon dont il tournait m'a vraiment laissée perplexe : il est passé maître dans l'art de la manipulation ! du coup, je me suis détachée de son histoire et lui petit à petit pour au final ne presque rien ressentir. Au fond, c'est quelqu'un de bien et qu'il fait ça pour des convictions personnelles. Il n'en reste pas moins un personnage attachant à l'origine.
J'ai beaucoup apprécié retrouver les autres personnages qui font la saga. On a vraiment l'impression de les connaître pour de vrai. C'est fou mais j'arriverai presque à cerner chacun d'entre eux ! Et c'est ce qui est génial avec Malorie Blackman, c'est qu'elle a su créer non pas des personnages mais des personnes. Elle les fait vivre. Ils ont chacun leurs caractéristiques propres et les fait ressentir des émotions.
Alors que je pensais ne jamais finir ce roman, la fin est arrivée à une vitesse incroyable et elle m'a accrochée ! Mais je ne vous en dirai pas plus !
Encore une fois et ce n'est pas du tout nouveau, le roman est très bien écrit ! On est très vite captivé par l'histoire et Malorie Blackman sait utiliser les bons mots pour nous toucher.
Comme j'ai fini la saga, je m'accorde le droit de faire un petit bilan de cette lecture très riche en émotions ! le 1er roman a été de loin mon préféré. Je l'ai lu en une journée et j'ai fini toute chamboulée et en larmes. C'est évidemment l'histoire de Séphy et Callum dans un monde sans pitié qui m'a touchée. Les 2e et 3e tomes étaient tout aussi émouvants. En 4 romans, Malorie Blackman a vraiment réussi à faire ressentir pleins d'émotions. Si je dois donner un ressenti à l'oeuvre complète, je dirais : l'espoir. Durant toutes mes lectures, je n'ai cessé d'espérer. D'espérer que tout aille mieux, d'espérer que les gens finiront par s'accepter tels qu'ils sont, d'espérer que la haine ne soit plus…
Lien : http://lenbouquinee.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bountyfrei
  22 mars 2016
Callie et Tobey sont amis et scolarisés ensemble, plusieurs mois après l'explosion de l'hôtel qui clôturait le troisième tome - et l'histoire tout simplement, de cette saga. Mais Malorie Blackman n'a pas dit son dernier mot et revient avec un Tobey amoureux de Callie, mais qui est fauché. le jeune homme, rêvant d'offrir les plus belles choses à son amie, accepte de livrer des colis pour un ami, contre un peu d'argent, sans savoir que cela le changerait à jamais...
Bien que j'ai eu des coups de coeurs pour les trois premiers tomes, ce dernier me laisse dubitative. C'est clairement du fan service assumé. Si l'auteure s'était arrêtée au troisième tome, on ne lui en aurait pas voulu, vu que l'histoire s'arrête-là et que le quatrième tome part sur une autre histoire qui n'a plus rien à voir avec la saga originelle. Ici la ségrégation n'existe plus (quelques mois seulement se sont écoulés entre les deux derniers tomes), aucun stigmate de ces évènements, alors que la ségrégation était omniprésente avant, là on a juste une guerre des gangs qui se servent de gamins et c'est tout. Aller, d'un côté ils sont nihils, de l'autre primas, mais ça ne colle toujours pas puisque des nihils bossent chez les primas, et inversement. Franchement, si vous arrêtez votre lecture au troisième tome, vous ne ratez rien. Et pourtant, ce dernier tome reste bien écrit, c'est fluide, mais ça s'arrête-là. Je ne reconnais pas Sephy, on croise à peine sa soeur et Meggie. Si vous pensiez que l'histoire d'amour TobeyxCallie allait rattraper le contenu, c'est raté. Elle fait office de pâle figure à côté de la relation SephyxCallum qui était puissante et qui nous a tous fait pleurer. Cette nouvelle relation est banale et ne m'a pas transportée comme la première, loin de là.
Est-ce le tome de trop ? Oui et non. Oui pour toutes les raisons citées précédemment, et non car il plaira tout de même aux fans qui auront eu du mal à quitter la saga et son couple mythique à l'histoire poignante. Pour ceux qui auront réussi à faire la part des choses, ils passeront à côté en se demandant si ce tome était vraiment utile pour clôturer la saga. J'ai repoussé pendant des années ma lecture de ce tome-ci car j'avais peur de ne pas retrouver l'ambiance caractéristique de la saga, et j'ai eu malheureusement raison.
En bref, un dernier tome en demi-teinte, qui se laisse lire, mais qui est clairement du fan service. Si vous avez réussi à passer le troisième tome, ce tome-là vous paraîtra bien inutile.
Lien : http://onceuponatime.ek.la/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
nuitet0ileenuitet0ilee   15 février 2012
Il n'y avait besoin de rien de plus - une averse, un claquement de porte, un coup de couteau ou un coup de feu - et une personne pouvait disparaître et ne plus exister que dans le souvenir de ceux qui restaient. La vie était trop fragile. (p.235)
Commenter  J’apprécie          80
steph59psteph59p   01 décembre 2012
Si je devais me bagarrer contre tous les débiles qui me regardaient de travers, je passerais ma vie entière les poings serrés. Je n'en avais aucune envie. Je refusais de considérer chaque personne que je croisais comme un ennemi potentiel. Je ne voulais pas à chaque fois cogner de peur d'être cogné. Je n'étais pas comme ça, point final.
Commenter  J’apprécie          40
nuitet0ileenuitet0ilee   15 février 2012
La vie est trop précieuse pour être si fragile. A moins qu'elle ne soit précieuse parce qu'elle est fragile. (p. 406)
Commenter  J’apprécie          80
nuitet0ileenuitet0ilee   15 février 2012
Le regret est un sentiment sous-estimé qui peut vous dévorer autant que la colère et la jalousie. (p. 258)
Commenter  J’apprécie          80
nuitet0ileenuitet0ilee   15 février 2012
La drogue n'avait pas de frontières, elle n'était pas réservée à un secteur particulier, ni même à un pays. C'était un des grands leviers de ce monde. (p.115)
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Malorie Blackman (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Malorie Blackman
Le monde de Malorie Blackman.
autres livres classés : racismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le choix d'aimer

Comment s'appelle l'enfant de Callum et Sephy ?

Callie
Meggie
Callie Rose
Rose

10 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Le choix d'aimer de Malorie BlackmanCréer un quiz sur ce livre
.. ..