AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274363927X
Éditeur : Payot et Rivages (08/03/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
À l'occasion d'un mariage dans la haute société de Mexico, un petit chef de gang réussit le très audacieux kidnapping d'une dizaine d'invités appartenant aux deux familles, qui doit lui permettre de se mettre au service d'un grand cartel. Il ne peut pas savoir que parmi ses otages se trouve Jessie Wolfe, membre de ce mystérieux clan de trafiquants d'armes à cheval sur le Mexique et le Texas, jaloux de son indépendance et de sa réputation. Alors que tout semble devoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
encoredunoir
  18 mars 2017
James Carlos Blake n'est jamais aussi bon que quand il se penche sur le passé guerrier ou criminel de ses deux pays d'origine, le Mexique et les États-Unis. Avec La maison Wolfe, suite de la saga familiale des Wolfe que nous avons découvert avec La loi des Wolfe il y a quelques années, il choisit une fois encore de s'ancrer dans le présent et c'est un peu dommage. Si le volume précédent se révélait surprenant par ce choix de revenir de nos jours mais néanmoins intense, la surprise n'est plus là avec cette Maison Wolfe qui reprend la construction de la loi des Wolfe.
Confrontés à l'enlèvement de l'une des leurs lors d'un mariage organisé par deux riches familles de Mexico, les Wolfe jouent contre la montre pour tenter de la libérer avant qu'il ne soit trop tard et pour châtier les ravisseurs, coupables sans le savoir de s'en être pris à une organisation criminelle extrêmement puissante.
James Carlos Blake, une fois encore, joue des changements de points de vue, passe d'un personnage à l'autre dans des chapitres extrêmement ramassés et qui privilégient l'action pure. Il dresse au passage quelques portraits de méchants très gratinés et développe un très intéressant personnage féminin – Jessie Wolfe, celle-là même qui est enlevée – qui ne s'en laisse pas conter et qui semble, à en croire plusieurs allusions faites ici et dans le roman précédent, tenir son caractère combattif de la matriarche de la maisonnée. Et l'on pourra donc regretter au passage que le premier volume de cette saga, Country of the Bad Wolfes, qui prend place entre le 19ème et le début du 20ème siècle et conte l'ascension de la famille Wolfe n'ait pas été traduit. Peut-être cela aurait-il permis de donner une plus grande cohérence à l'ensemble.
Reste donc un page turner efficace, doté de quelques scènes d'action de haute volée, et de quelques visions apocalyptiques des décharges géantes des franges de Mexico City, mais pas grand-chose de plus à se mettre sous la dent. James Carlos Blake est assez bon pour que cela se laisse lire avec plaisir, mais après La loi des Wolfe, qui obéissait au même schéma, on pouvait s'attendre à ce que l'auteur fouille un peu plus les personnages présentés et donne plus de souffle à sa saga. Il fait ici le service minimum, ce qui lui permet de se placer au-dessus de la mêlée des auteurs de polars d'action, mais assez loin des livres épiques auxquels il nous a habitués.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Patmarob
  05 septembre 2018
James Carlos Blake est un auteur américain d'origine mexicaine, plusieurs distinctions ont récompensé ses romans. « La maison des Wolfe » poursuit le premier volume consacré à cette famille, « la Loi des Wolfe ».
Jessie Wolfe est enlevée, avec plusieurs invités, lors d'un mariage au Mexique. Les ravisseurs demandent une forte rançon. La famille Wolfe décide d'envoyer deux des leurs pour libérer Jessie.
Le contexte local sert de cadre à l'histoire. le Mexique est en proie au banditisme, aux enlèvements… et le gang des ravisseurs cherche à se rapprocher des cartels.
Le roman mêle l'histoire de la famille, les relations entre ses membres, des portraits se dessinent … Les péripéties se succèdent, l'action est rapide, brutale à l'image de la violence et du non-droit transmis par les reportages et les films.
Toutefois, le rythme est inégal. Les rappels et les histoires familiales qui lient les protagonistes marquent des ruptures avec l'intrigue du livre. La fin est enlevée, les évènements imprévisibles intensifient le tragique … mais, heureusement, les membres de la famille Wolfe survivent.
Au final, un roman policier qui maintient l'intérêt du lecteur, de facture plutôt classique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2017
Pour l’instant, ils ne peuvent que se rassurer les uns les autres que tout ira bien, que les kidnappeurs ne feront de mal à personne, qu’ils en veulent juste à leur argent, que M. X n’éprouve aucune rancune personnelle à leur égard, qu’il n’a aucune raison de faire du mal à leurs enfants tant que… et mon Dieu, c’est horrible, c’est méprisable, c’est innommable, ce que certaines personnes sont prêtes à faire pour de l’argent ! Mais pour l’heure, ce n’est pas cela l’important. La seule chose importante, c’est que cet argent libérera leurs enfants de tout danger. Il y a bien cet avantage à être riche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2017
Pour un pauvre travailleur comme moi-même, cinq millions de dollars représentent une somme fantastique – grand Dieu, la rançon d’un roi ! Pour des gens tels que vous, en revanche, et si vous pardonnez ma présomption, cela ne constitue pas une perte d’une grande importance. Cette réalité ne vous console pas, j’en suis conscient, et en réalité elle est sans objet, car personne n’aime se faire voler. Même si j’étais aussi riche que vous, je serais furieux qu’on me vole vingt cents. Mais tout de même, ce sont des choses qui arrivent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2017
Il existe bien sûr toutes sortes de gens intelligents et de bonne volonté qui ne partagent pas ce point de vue, et c’est très bien. Nous autres Wolfe croyons profondément à la liberté de choix et d’expression. Si vous êtes satisfait de confier à l’État la protection de votre personne respectueuse des lois, pas de problème et bonne chance. Mais si vous désirez les moyens de défendre votre peau, comme c’est votre droit naturel, alors bienvenue, soyez notre client. Et si un client souhaite acheter une arme ou même quelques caisses de munitions pour d’autres usages que l’autodéfense, eh bien ce sont ses affaires. Nous ne laissons personne se mêler de nos affaires, et nous ne nous mêlons pas des siennes. Laissez-nous en paix et nous vous laisserons en paix. Nous sommes tolérants et aimons ardemment la liberté, nous autres Wolfe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2017
Nous désapprouvons les substances narcotiques ; en outre, leur commerce attire trop de gens de mentalité irrationnelle et de disposition irascible. Quant au trafic de personnes, nous avons en général pour règle de ne rien transporter qui parle, même si nous faisons une exception de temps à autre. Nous nous débrouillons bien aussi dans le domaine des papiers d’identité, du faux passeport fabriqué par un expert aux documents officiels. Nous pouvons vous fournir une identité complète, de la naissance à aujourd’hui. Un gros succès, ce service, et en expansion constante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   18 mars 2017
Dans un monde où les bureaucraties nous transforment toujours plus facilement en numéros et en paquets de données informatiques, il est bien naturel qu’un nombre croissant de gens vindicatifs fournissent aux machines des chiffres contradictoires et de fausses informations. Il faut les battre à leur propre jeu.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : mexiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1231 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre