AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359052954
192 pages
Éditeur : Ecriture (09/05/2019)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Ce récit est une déclaration d’amour aux chats. A tous les chats. On y croise des matous chefs de quartier, des chattes vertueuses, des chatons aventureux, des amoureux, des vagabonds, des conquérants, des mutins, des séducteurs : les vies de chats d’un écrivain.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
celine85
  20 septembre 2019
[DECLARATION D'AMOUR AUX CHATS]
L'auteur nous enveloppe avec ses mots et nous transporte avec lui dans son amour pour les chats.
La lecture de ce livre a fait remonter des souvenirs. Toutes personnes vivant avec un chat (ou plutôt vivant chez leur chat) se reconnaitront à un moment ou à un autre dans les anecdotes et observations de l'auteur (ex : le chat joue à pousser son museau contre notre main quand on écrit pour réclamer une caresse, leurs petites manies, l'inquiétude quand il ne rentre pas un soir, le chagrin quand il nous quitte et comment on ne les oublie pas…)
A offrir à tous les amoureux des chats
Commenter  J’apprécie          350
LightandSmell
  25 février 2020
L’auteur donne ici toutes ces lettres de noblesse au chat, un animal qui possède une véritable présence et dont je suis la plus grande admiratrice. Entre ceux à l’allure princière, les baroudeurs, les câlins, les casaniers, les facétieux, les joueurs, les communicatifs, les réservés, les espiègles, les grimpeurs, les râleurs, les pots de colle… difficile de ne pas trouver un chat qui saura conquérir votre cœur et vous offrir une chaleureuse compagnie.
Si nous sommes des millions à vouer une véritable passion à ces félins de salon, l’auteur rappelle néanmoins que l’histoire et les civilisations n’ont pas toujours été tendres avec ceux-ci : superstitions engendrant des actes de cruauté et des violences innommables, griefs injustes, mauvaise image… Mais face à leurs détracteurs, plus ou moins violents, les chats ont pu et peuvent toujours compter sur une ribambelle d’auteurs et de penseurs prêts à défendre leur honneur et à vanter leurs mille et une vertus. J’ai d’ailleurs apprécié que l’auteur inclue des poèmes, des citations et de multiples références à des ouvrages et à de célèbres personnalités. De Colette que l’on associe volontiers aux chats à Inaba Mayumi et son magnifique 20 ans avec mon chat, le panel est large et varié, et devrait satisfaire les lecteurs de tous les horizons.
Mais loin de n’être qu’une longue succession d’emprunts littéraires, Mes vies de chats est avant tout un hommage et un magnifique message d’amour d’un homme à tous les chats qui ont traversé sa vie, que ce soit pour quelques mois ou de très longues et heureuses années : Mirette, Spassiba, Bacchus, Pagnot, Beauseigne, Bissignet, Catolle, Matru, Gribouille, Chicote, Quinarelle, Picpus…
Tout autant de personnalités félines qui s’inscrivent et résonnent dans notre cœur et notre esprit à mesure que l’on apprend à les connaître. Derrière chacun de ces noms choisis avec soin, se cache une histoire que l’on découvre avec une certaine émotion, et parfois avec le sourire aux lèvres, notamment si, comme moi, vous habitez la région stéphanoise. L’auteur n’hésite, en effet, pas à piocher des noms dans le gaga, le parler local ! Appeler un chat Beauseigne (traduction : le pauvre), j’avoue que je n’y aurais pas pensé, mais ça a le mérite de tout de suite briser la glace et de donner envie de rencontrer le chat et son adoptant…
Jean-Noël Blanc nous plonge avec beaucoup de délicatesse et de générosité dans sa mémoire qu’une vie passée aux côtés de chats a rendue riche en souvenirs et en anecdotes félines. Certains souvenirs émeuvent, intriguent, étonnent, épatent ou amusent comme celui de cette minette reine de son quartier qui terrorisait même les chiens qui osaient s’approcher de son territoire. D’autres témoignent de la grande tendresse et de l’amour indéfectible qui peuvent unir un chat et son adoptant. Je pense notamment à cette chatte qui attendait sagement, au coin de la rue, que le grand-père de l’auteur rentre du travail.
Au milieu des souvenirs joyeux, des moments de complicité, voire de félicité féline, des habitudes et particularités de chacun sur lesquelles il revient avec une certaine nostalgie, l’auteur évoque également les moments d’angoisse, les fugues, les blessures, ces visites chez le vétérinaire qui signent la fin d’une belle histoire, la culpabilité de ne pas avoir vu les signes de la maladie, la tristesse d’avoir perdu un compagnon de vie… Pour ma part, j’ai été plus particulièrement touchée par cette question du deuil animal qui peut se révéler très douloureux d’autant qu’il n’est pas toujours compris par tous. Mais je ressors surtout attendrie par cette lecture qui nous fait ressentir avec force tout le bonheur qu’un chat peut apporter dans un foyer, à condition de respecter sa personnalité et la nature de la relation qu’il désire instaurer avec chacun.
Toutes les personnes qui ont, ou qui ont eu, la chance d’avoir un chat dans leur vie devraient se retrouver, même en partie, dans cet émouvant récit. Elles devraient également parfois reconnaître leur(s) propre(e) compagnon(s) félin(s) dans ceux de l’auteur… Après la lecture de ce livre teinté de poésie, vous tomberez définitivement en pâmoison devant ces fiers moustachus qui, une fois entrés dans votre vie, n’en ressortent jamais tout à fait !
En plus de nous offrir une plongée pleine d’émotions dans sa vie aux côtés de nombreux chats, l’auteur nous ensorcelle par sa plume fine et poétique qui vibre au rythme des nombreux souvenirs qu’il partage avec une certaine nostalgie, et beaucoup de tendresse et de délicatesse. Beau, touchant et très agréable à lire, voici un livre qui se dévore d’une traite le sourire aux lèvres et, pour les plus chanceux, avec un chat sur les genoux !
En conclusion, les chats sont des êtres à part, multiples, facétieux, attachants et complexes… Une vie à leurs côtés, c’est la garantie d’avoir des pages et des pages de souvenirs et d’anecdotes à raconter. Merci donc à Jean-Noël Blanc d’avoir pris sa plume et de nous avoir conviés à un joli voyage dans les arcanes de sa mémoire emplie, à ne pas en douter, de miaous et de minous en tout genre. Cri du cœur, déclaration d’amour et carnet de souvenirs à la fois, Mes vies de chats est un ouvrage fait par un amoureux des chats pour les amoureux des chats !

Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Herve-Lionel
  27 janvier 2020
N° 1423 - Janvier 2020.
Mes vies de chats Jean-Noël Blanc - Édition Écriture.
Je remercie Babelio et les Éditions "Écritures" de m'avoir permis de découvrir ce livre.
Parler de la complicité entre l'écrivain et son chat est une évidence L'animal favorise l'écriture par l'apaisement de ses ronronnements et de ses longues périodes de sommeil, joue avec le stylo un peu comme s'il voulait attraper les mots qui s'accumulent sur la feuille blanche, intrigue aussi par ses neufs vies et le culte divin dont il faisait jadis l'objet chez les Egyptiens. Si d'aventure notre homme préfère le clavier d'un ordinateur, il est bien rare que son animal favori ne vienne pas le troubler, ne serait-ce que pour marquer son opposition à la modernité, à cause sans doute du drôle d'engin qu'on nomme "souris" et qui sans doute le déconcerte, sa préférence allant à l'odeur de l'encre, à la douceur du papier et à la quiétude de la pièce où, bien entendu, il ne peut être que l'invitant puisqu'il est chez lui!
Qu'il soit pedigree ou de gouttière, un chat ne laisse jamais indifférent à qui sait lui prêter attention, ne tolère rien qui remette en cause ses prérogatives et même partage avec l'homme nombre de caractéristiques, notamment celle d'être passionné et mortel, ce qui nous le rend plus attachant encore et tisse souvent avec lui de véritables histoires d'amour. le chat est comme tous les animaux de compagnie, une "bête à chagrin" selon le dicton populaire puisque l'homme a en principe plus de chance de lui survivre et c'est pour cela que le perdre c'est perdre un véritable compagnon.
Qu'il soit adepte des indépendantes escapades nocturnes où le temps n'existe plus ou casanier voire pantouflard, friand de douces caresses, il retombe sur ses pattes et nous surprend toujours. On peut avoir avec lui des conversations mystérieuses faites de clignements d'yeux ou de miaulements plaintifs, de caresses langoureuses ou de coups de tête affectueux, de toilette méticuleuse et de patte passée sur l'oreille pour, dit-on, annoncer la pluie, il est bien souvent le dépositaire de nos secrets les plus intimes et tout cela signe une complicité chaque jour renouvelée. Notre auteur qui a une préférence pour les chats, on s'en serait douté, n'en célèbre pas moins la fidélité du chien et convoque volontiers hommes de lettres et célébrités, l'histoire, la géographie et la sociologie pour célébrer la complicité de l'homme avec ces animaux.
L'auteur, dans un style simple et spontané refait à l'envers le chemin de cette cohabitation, activant sa mémoire qui pourtant ne retient pas tout, égrenant des anecdotes où il note des attitudes, l'élégance, la personnalité et la pertinence des connaissances de chacun de ces félins qui ont croisé sa vie, en n'omettant rien de ce qui a fait cette existence commune, pas toujours idyllique mais toujours passionnée. C'est dans l'esprit du livre mais je dois dire que cette énumération s'est révélée à la longue assez fastidieuse et ce nonobstant si toutes mes lectures, et celle-ci en particulier, sont ponctuées de massages de pattes et de ronrons affectueux.
Lui qui a souvent écrit pour les enfants nous offre ici des témoignages où bien des adultes amoureux des chats se retrouveront.
©Hervé Gautier http:// hervegautier.e-monsite.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Koneko-Chan
  27 juillet 2019
Merci à Babelio et aux éditions Archipel pour la lecture de ce livre dans le cadre de masse critique. L'envoi était très soigné, j'ai reçu un joli petit carnet en cadeau, ainsi qu'un petit message (j'aime bien quand il y a un petit message de l'éditeur, même générique :)).
Forcément, j'ai choisi ce livre parce que j'adore les chats. J'étais curieuse de lire la vision de l'auteur qui a connu plusieurs "vies de chat". Je me suis parfois retrouvée dans certaines situations (ces moments où on reste dehors toute la nuit dans l'espoir de voir notre chat revenir... Et que celui-ci revient 2j plus tard l'air de rien :'D ou encore ces moments de deuil dont on ne se remet jamais... les chapitres abordant la "fin" des chats étaient tristement difficiles à lire). Parfois mon avis divergeait mais dans l'ensemble j'ai bien apprécié ma lecture, j'ai aimé découvrir l'histoire de ces chats, plus ou moins courtes. On a envie de savoir ce que vont devenir les chats :)
(J'ai tout de même trouvé un peu plus long le chapitre axé sur l'histoire et la théorie.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
violaine124
  28 juillet 2019
Mes choix de lectures portent souvent sur des sujets que j'aime, qui me passionne, qui m'interpelle.
Alors ce titre "Mes vies de chat" ne pouvait que finir dans ma bibliothèque.
Malgré ma passion pour les félins, j'avais juste une appréhension : que le récit soit trop technique, trop en surface et qu'il ne soit question que d'informations que je connaissais déjà.
Mais en lisant le résumé, j'avais déjà la conviction que le récit me plairait. Les sentiments, les attitudes, les postures faisaient déjà écho dans ma vie.
Tout naturellement, j'ai commencé la lecture et je me suis retrouvée entourée de nombreux chats en plus des miens.
Chaque page apporte son lot d'aventures félines, de bêtises, de caresses et autres subtilités propres aux chats. L'auteur nous livre sa propre expérience avec ses chats et c'est écrit de manière spontanée et franche.
Tout pour plaire en somme !
J'ai aimé retrouvé des similitudes avec mes 4 chats et me dire que comme pour les humains, chacun est différent mais au fond il y a toujours des détails qui font leur reconnaissance.
Le chat est majestueusement représenté tel qu'il est : indomptable, difficile à cerner, malin mais tellement attachant. Je suis comme l'auteur. J'aime les chats pour cette particularité qu'avec eux rien, au grand jamais rien, n'est acquis !

L'auteur analyse sa relation au Chat et pour tous les amoureux de ces petites bêtes-là c'est donc un grand plaisir de lire cette ôde à l'amour pour son animal. Chaque relation est différente et s'apprivoiser demande du temps mais c'est tellement beau à construire qu'on oublie facilement les éventuels petits obstacles.

J'ai été conquise par cet ouvrage qui m'a fait aussi poser mon regard sur mes 4 aventuriers qui composent notre famille. C'est un texte que vous pouvez lire par bribes ou d'un seul coup car il se laisse savourer selon votre propre rythme.

La seule condition pour accéder aisément à l'ouvrage est d'avoir une sensibilité aux chats, si l'allergie (au propre comme au figuré) vous guette ça risque d'être plus compliqué.

Ce livre m'a donné envie d'écrire sur mes chats parce que je trouve qu'on ne parle pas assez de ces belles rencontres qui parfois changent la vie ou la bouleversent, en tout cas qui ne laissent jamais indifférent.

Avec ce livre, gardez en tête cette citation de Antoine de St Exupéry :
Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Qu'est-ce que signifie «apprivoiser»? C' est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie «créer des liens…»
Bonne lecture !
Lien : https://leslecturesdelailai...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
celine85celine85   19 septembre 2019
Et voilà : depuis plus de deux ans il est à la maison, je dois admettre qu'il a toujours autant de gentillesse à nous recevoir sous son toit
Commenter  J’apprécie          120
celine85celine85   19 septembre 2019
Les chats sont pleins de mystères
Commenter  J’apprécie          100

Video de Jean-Noël Blanc (2) Voir plusAjouter une vidéo

[Jean Noël Blanc]
Pour écrire son roman "Chiens de gouttières" (aux éditions Seghers), Jean-Noël BLANC s'est posté au café de Barnabé.Celui-ci, attablé à la Brasserie de Gutenberg, dans le 2ème arrondissement de Lyon, parle de ce qu'il entend dans les bistrots, des personnes agées, et des sports qu'il pratiquait (football et cyclisme).
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

nouvelles re-vertes

Quelle est l'odeur de la peinture qu'utilise Ella quand elle a repeint la cage d'escalier ?

la violette
l'orange
le citron
la rose

14 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Nouvelles re-vertes de Jean-Noël BlancCréer un quiz sur ce livre