AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350211045
Éditeur : Naïve (26/03/2008)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Le saxophone était recourbé comme le cou d'un cygne, avec une foule de touches dorées sur le côté. Ce jour-là, Éléonore était restée plus longtemps que prévu, le nez collé à la vitrine. Elle rêvait : à la fanfare, à son frère, à Lille, à ses parents et au jour où peut-être, enfin, elle les reverrait.
Elle était perdue dans ses souvenirs quand un garçon qui devait avoir à peine quinze ans la surprit : "Vous aimez la musique, c'est bien rare pour une fille ! "<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Hillel
  17 juillet 2012
Un très bon jeunesse, roman historique, simple mais intelligent ! Un coup de coeur inattendu !
Certains diront que ce récit vise un lectorat assez jeune, moi je n'ai pas trouvé. Certes le style est simple, rythmé, facile à lire. de même que le récit paraît très pédagogique. Car en suivant Eléonore dans les rues de Paris, on revit la grande Histoire. C'est très bien raconté, romancé, les personnages célèbres (les frères Sax, Louise Michel, Camille Desbrière...) les héros de l'Histoire de France, se mêlent aux personnages fictifs de la petite histoire d'Eléonore. Alors oui, c'est un très bon roman pédagogique qui fera (re)découvrire une tranche de notre histoire au lecteur. Mais ce roman n'en reste pas moins un très bon récit, où tous les ingrédients sont là pour nous embarquer.
Effectivement je ne suis certainement pas objective. J'ai un penchant pour l'Histoire, j'en ai fait mon métier. de plus j'ai toujours préféré celle du XIXème siècle, les premiers pas du socialisme, la III République, la Commune de Paris, les expositions universelles, les peintres impressionnistes…et tout ceci est évoqué, et bien évoqué dans ce roman. Mais ici, j'ai découvert avec bonheur un domaine que je ne connaissais pas, celui de la musique de fanfare, et des instruments à vents , sur les traces des frères Sax, de leur saxophone et autres trouvailles.
Ainsi Eléonore, 10 ans, est envoyée par ses parents en apprentissage dans la blanchisserie de sa tante à Paris, pour recevoir une « éducation de fille ». Cette blanchisserie est par bonheur au coeur de Paris, là où se mêlent les artistes, les petits et les grands de la capitale. Les auteurs nous font découvrir la ville au siècle dernier, au temps des peintres bohêmes de Montmartre, des ateliers et petits commerces, des lavoirs sur la Seine, des bistrots et guinguettes où l'on pousse la chansonnette, du célèbre « Moulin de la galette »…Bref on s'y croirait.
Dans cette atmosphère la petite Eléonore grandit et désobéit à son père en se consacrant à sa passion, la musique et son cornet à piston. Meilleure ouvrière et musicienne des célèbres inventeurs du saxophone, les frères Sax, elle va connaître de grandes aventures au coeur de Paris, ainsi que le grand amour.
Car oui, il y a de l'histoire, du rythme, de la musique, mais beaucoup d'amour et une foule d'émotions !!!
J'ai réellement adoré. Et j'ai même versé ma larme à plusieurs reprises (bon d'accord je suis sensible). Jamais je n'ai trouvé ce récit trop simple ou trop jeunesse. Je l'ai trouvé juste, émouvant et rafraîchissant.
De plus, le lecteur s'attache à tous les personnages. On voit grandir Eléonore devenir une femme et s'affirmer. Impossible de ne pas s'attacher à cette héroïne qui brise les tabous, les interdits, les « barricades ».
Que ça fait du bien de lire un roman jeunesse si intelligent, émouvant et passionnant, je rajouterais même: féministe !
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CelineCDI
  25 février 2013
En 1862, Eléonore a 10 ans et une oreille exceptionnelle. Elle joue en cachette du cornet mais son père le découvre et lui interdit la musique, pas digne d'une jeune fille. Pour lui faire passer son goût pour la fanfare, il l'envoie à Paris chez sa soeur blanchisseuse. Là, elle découvre un tout autre univers et finit par se faire embaucher par le célèbre Adolphe Sax, facteur d'instruments à vents. Eléonore grandit dans cet univers un peu bohème et se retrouve prise dans les évènements de la Commune. Sa vie s'en trouve bouleversée, avec la rencontre d'un musicien américain...
Une saga historique et musicale à la fois, avec le parcours atypique d'une jeune femme suffragette avant l'heure et musicienne de talent. Pas un moment on ne s'ennuie dans ce roman qui nous emporte dans les évènements avec brio. J'ai été, je l'avoue, hyper frustrée de trouver un "à suivre" au bas de la dernière page (je n'avais pas lu que c'était une saga en plusieurs tomes!)... Bien écrit, bien documenté (enfin, je vais aller le vérifier, parce que le livre m'a donné envie d'en savoir plus sur les frères Sax, inventeurs du saxophone, entre autres), j'ai passé un très bon moment avec Eléonore, héroïne touchante. Vite, la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Marette
  19 mars 2012
Le premier tome d'une série historique extrêmement surprenante !
Lille 1862, la petite Eléonore, a tout juste 10 ans, et déjà un grand rêve... jouer dans une fanfare comme son père, mais une femme jouant de la musique il n'en est pas question. Pour effacer ce grand rêve son père l'envoie travailler à Paris chez son oncle et sa tante dans leur blanchisserie. Mais l'enfant est têtue... d'autant plus qu'elle passe tous les jours devant une vitrine extraordinnaire : celle de M. Adolphe Sax, l'inventeur du saxophone...
Eléonore ruse pour être employée chez lui, et intègre en même temps une fanfare... de femmes ! Une révoltion pour l'époque ! En parlant de révolution elle éclate justement... 1871, La Commune, Paris à feu et à sang. Eléonore rejoint les rangs de Louise Michel et se bat pour la liberté du peuple, et sa liberté de femme musicienne.
La révolution finie, c'est le temps de l'exposition universelle, Eléonore panse ses plaies avec cette musique qui swingue venue tout droit du nouveau monde... Et qui l'emportera là bas, à la "Niouorlinz", une petite fille dans les bras... Deux Marquises venue de France avec leur musique !
La suite ici !
http://lamarette.canalblog.com/archives/2012/03/15/23768073.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jellybells
  03 décembre 2010
Je n'avais (il me semble) jamais lu de romans historiques…a vrai dire, j'avais une certaine appréhension…je pense sincèrement que c'est un genre délicat à manier. Mais le résumé m'avait fortement mis l'eau a la bouche…et cette couverture!!!

J'ai avec plaisir suivi les aventures d'Eléonore Leblanc, jeune cornettiste (elle joue du cornet à piston, qui est un instrument a vent en cuivre) dont le père refuse de la laisser jouer! Pensez-vous, une fille musicienne, ce n'est pas bien convenable! Et même si elle a un talent indéniable, et de surcroit l'oreille absolue, Arsène Leblanc n'en est pas moins têtu!

Jeune lilloise de naissance,âgée de dix ans seulement, Eléonore est envoyée à Paris chez son oncle et sa tante afin de travailler dans la blanchisserie familiale. Dix ans, c'est jeune, mais nous sommes sous Napoléon III, autant dire qu'à l'époque, les enfants travaillaient très tôt!

Le second empire, la troisième république, les Prusses etc… c'est une époque de l'histoire française, dont je n'avais pratiquement aucun souvenir… et pour le coup ce fut une très belle découverte!

Et oui, car ce roman fut un véritable coup de coeur! (le 2eme en peu de temps en effet)! C'est réellement un livre que je recommande. Eléonore est un modèle de persévérance, de courage et de volonté! Elle est passionée, et mène une vie passionnante! Elle est prête a tout pour vivre sa passion qu'est la musique, défendre ses idées politiques, les droits des femmes et des ouvriers, quitte à se déguiser en garçon pour travailler dans l'usine d'Adolphe Sax, et même monter sur les barricades aux côtés de Louise Michel!

Elle découvre plusieurs fois l'amour, fait de magnifiques rencontres, le plus souvent grâce a la musique.

La lecture fut rapide! En effet, ça se lit tout seul! Je l'ai dévoré en quelques heures! C'est vraiment un récit qui nous transporte! On s'y voit vraiment et ce sans beaucoup de descriptions (ce qui m'arrange j'ai du mal quand il y a de looongues descriptions…Zola n'est PAS mon amis ;p), il faut dire, qu'on reste dans du roman jeunesse, donc très accessible, mais également très bien écrit!

J'ai été souvent émue, attendrie, j'ai beaucoup souri, un peu ri, les larmes m'ont parfois picoté les yeux! Ça vit quoi!

Bref, j'adooore! Et je n'ai qu'une hâte…lire la suite!!!!
Lien : http://jellybells.unblog.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
soukee
  20 juin 2010
Je me suis laissée entraîner dans le tourbillon de cette intrigue, vibrant au son des cuivres de la fanfare féminine des Tourterelles. Muriel Bloch mêle avec brio l'histoire de la France au 19e avec l'histoire du saxophone et autres cuivres, le tout au service d'une intrigue fictive haute en couleurs. Il est rare, dans un roman, que le thème de l'histoire de la musique et de ses instruments soit abordé. Pour ma part, il me manquait des jalons pour me repérer dans ce domaine, jalons construits grâce aux détails historiques de ce roman, précis sans être lourds. C'est le principal atout de ce roman, à mon sens : s'engager dans une voie que peu empruntent et le faire sans didactisme aucun.
Les personnages ont une psychologie suffisamment développée pour permettre au lecteur une identification certaine. Eléonore est une jeune héroïne courageuse, portée par son amour de la vie et de la musique. Sur son parcours, elle croise de nombreux mentors qui sauront la guider dans ses choix et l'aider à affermir son caractère et ses convictions politiques pour ne pas se perdre dans l'obscurité des affrontements de la Commune. Aux personnages imaginés par l'auteur se superpose les figures historiques de cette époque, comme Hector Berlioz, Alexandre Dumas ou encore Napoléon III.
L'intrigue de ce premier opus est intéressante et imprévisible, la lecture est très fluide et les années filent pour le personnage d'Éléonore, au gré de l'Histoire et de ses rencontres. Il fait bon vivre à Montmartre en compagnie de ces personnages mélomanes et bohèmes.
Lien : http://bouquinbourg.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 juin 2008
Lecture jeune, n°126 - Muriel Bloch, une des conteuses françaises les plus reconnues, et Marie-Pierre Farkas nous livrent la destinée d’Éléonore, née en 1852 dans le Nord de la France. Ce livre est le premier tome d’une saga en deux volumes qui suit l’héroïne tout au long de son existence, invite le lecteur à découvrir la musique à travers l’invention du piston et du saxophone et les moments clés de l’histoire française à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Fille d’un musicien de fanfare, Éléonore découvre assez tôt sa passion pour la musique malgré l’interdiction de son père de jouer d’un instrument. Elle pratique le piston en cachette et, une fois découverte, est envoyée à Paris chez son oncle et sa tante. Dans la capitale, elle aura la chance de travailler pour Monsieur Sax, l’inventeur du saxophone, mais elle fera également partie de la première fanfare féminine et participera à la Commune de Paris. Ce récit s’inspire des grands feuilletons littéraires de l’époque aux intrigues serrées et ponctuées de rebondissements. L’épaisseur psychologique des personnages nous fait entrer de plain-pied dans leur vie ; nous partageons leurs émotions, leurs chagrins et leurs joies. Le lecteur se laisse emporter par le souffle romanesque et la musique omniprésente. Une saga romanesque qui séduira les adolescentes.

Ilaria Conni
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
raphaelle_01raphaelle_01   29 décembre 2009
Pas de piston pour les filles !

«On n'envoie pas une fille à Paris parce qu'elle joue de la musique !»
Arsène fut intraitable. Il avait surpris sa petite Eléonore en train de souffler dans un cornet à pistons en cachette. Pour lui, c'était inacceptable.
«Chez moi, les filles ne font pas de musique. C'est comme ça et pas autrement.»
Arsène était un grand gaillard au coeur tendre, bon camarade, bon ouvrier, bon mari, mais borné. Il avait rêvé d'un fils mélomane et vaillant. Paul était né, certes, mais il était de constitution fragile : un teint d'endive, le souffle court, de mauvaises dents et des lèvres sans qualité. Arsène avait envisagé pour lui une brillante carrière musicale, or, chaque fois qu'on lui demandait de jouer du piston, le pauvre Paul saignait du nez.
En revanche, cette petite Eléonore, née un soir d'orage et de pleine lune, un soir de Sainte-Cécile et de cuite mémorable, montra très vite une sensibilité musicale exceptionnelle. Déjà, dans son berceau, elle tournait la tête dès que les oiseaux pépiaient dans leur cage, souriait quand sa mère fredonnait. Très vite, elle sut parler, marcher, mais surtout chanter. La plus fine mélodie, le moindre petit air qu'elle entendait, même rien qu'une fois, elle le retenait, le chantonnait ou le sifflait aussitôt.
Dès l'âge de sept ans, en cachette de son père, Eléonore s'essaya au piston. Quand une fanfare passait dans la rue des Chats-Bossus, elle se précipitait à la fenêtre. Mais la moindre fausse note, un simple couac pouvait la faire tourner de l'oeil : «J'ai mon dedans dehors», soupirait-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
jellybellsjellybells   03 décembre 2010
On vous fait naître, on vous nourrit, on vous fait l'amour, le ménage, la cuisine: pensez pas qu'il est temps qu'on s'amuse un peu? Pendant les guerres, ça vous dérange pas qu'on prenne la place des hommes, qu'on fabrique des fusils, qu'on vendange la vigne et qu'on cultive la terre! Mais là, jouer de la musique, ça, c'est…
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Muriel Bloch (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Muriel Bloch
Découvrez la vidéo de présentation de Muriel Bloch du conte Méandre, dans la collection Mes Mots d'où.
Comment emmener les jeunes lecteurs à la découverte de la langue ? Parce que les enfants aiment les histoires et que les histoires regorgent de mots, Le Robert lance une nouvelle collection de contes autour du vocabulaire ! Prenez votre temps, et égarez-vous dans ce conte poétique à la découverte de la richesse de la langue française !
autres livres classés : saxophoneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1100 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre