AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505008149
46 pages
Éditeur : Dargaud (18/03/2010)
3.3/5   59 notes
Résumé :
Il s'en passe des choses étranges, dans les maisons bourgeoises du début du XXème siècle ! Cyril Bonin creuse la veine d'un Maurice Leblanc en nous invitant chez les Dambroise, famille toute à la joie des retrouvailles avec Alma, la soeur prodigue, de passage entre deux aventures. Mais la fête est gâchée par le mystérieux vol de trois tableaux de famille, sans valeur autre que les souvenirs. Il est l'heure pour l'inspecteur Alcide Leblanc d'entrer en scène, et de dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,3

sur 59 notes
5
1 avis
4
10 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

marina53
  18 octobre 2016
Un article, et plus particulièrement, une photo dans le journal, attire l'oeil de Séraphine Dambroise. Elle est certaine d'avoir reconnu sa tante, Alma, près de l'aviateur Santos-Dumont. Elle lui envie sa vie trépidante aux quatre coins du monde et ses entrées dans les milieux les plus sélect. La supposant de retour en France, Séraphine espère qu'elle viendra rendre visite à la famille... Et c'est bien Alma qui sonne chez eux quelques jours plus tard. Ravie de revoir après 5 ans d'absence son frère, Simon, qui travaille dans le textile, sa belle-soeur, Edmée, un brin hypocondriaque et surtout sa nièce, Séraphine, qui vit des aventures palpitantes à travers ses lectures. Elle s'empresse d'emmener cette dernière à des séances de tirs ou de tennis. Un soir, alors que tout le monde dort paisiblement, un bruit au rez-de-chaussée réveille toute la maisonnée. Deux cambrioleurs se sont introduits par la porte-fenêtre et, malgré l'intervention d'Alma, réussissent à s'enfuir, trois tableaux sous les bras. L'inspecteur Alcide Leblanc arrive dès le lendemain constater les méfaits...
Chez les Dambroise, une famille bourgeoise, l'on ne comprend pas un seul instant qui pourrait s'intéresser à de simples tableaux d'aïeux. L'inspecteur Leblanc va tenter d'éclaircir ce sombre mystère. En plus de cette enquête qui nous emmène dans les rues parisiennes, Cyril Bonin nous dresse une galerie de portraits tout à fait particulière: de la tante féministe et voyageuse à une mère hypocondriaque en passant par un grand-père sénile, toujours le sourire aux lèvres, ou encore un bien étrange majordome. Un véritable plaisir que de se plonger dans cet album un brin rétro, rappelant les romans d'Agatha Christie ou de Gaston Leroux. Un album qui allie malicieusement enquête policière et bonnes moeurs de la bourgeoisie. Graphiquement, le trait si particulier de Cyril Bonin sert à merveille ce récit élégant et captivant: un trait élégant, soigné et anguleux, des tons sobres et une ambiance parisienne début XXième siècle parfaitement mise en scène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
saigneurdeguerre
  31 mars 2020
1912. Paris.
Je me prénomme Alma. Contrairement à mon adorable nièce, Séraphine, qui ne vit ses aventures que par procuration dans les livres, moi je voyage dans le monde entier. Je conduis ma propre automobile, tire avec précision et pratique différents sports.
De passage à Paris, je suis hébergée dans l'hôtel particulier, une vieille demeure familiale qu'occupe mon frère Simon, sa femme Edmée, éternellement malade et notre vieux père, Jules, qui a une santé de fer mais la tête entre les nuages et le ciel. Ah, oui, il y a aussi le majordome qui sert la famille depuis dix ans, Maurice.
Après cinq ans d'absence, à peine arrivée, des cambrioleurs se sont introduits dans la maison. Mais pourquoi diable ont-ils dérobé les tableaux de nos trois aïeux ? Ces vieilles croutes n'ont qu'une valeur sentimentale. Ce ne sont pas là des oeuvres dues à des peintres réputés, alors pourquoi les a-t-on dérobées ? Pourquoi ?
Critique :
Titillé par le graphisme très particulier, je me suis laissé entrainer dans l'achat de ce coffret d'un auteur, Cyril BONIN, que je ne connaissais pas. Autant, j'ai pu m'habituer au style de dessin, autant la mise en couleurs est trop terne pour moi, mais d'autres apprécieront ce coloriage austère, mélange de bruns et de gris parfois légèrement tintés de bleu.
Mais le scénario ? me direz-vous. Bien que j'aie acheté le coffret, je préfère rédiger ma critique après la lecture du premier tome. Sitôt celle-ci terminée, je me plongerai dans la suite car Bonin nous offre ici un polar façon Maurice Leblanc ou Agatha Christie si vous préférez. L'intrigue est intéressante. La fin le sera-t-elle autant ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
dibou
  22 mai 2010
1912 , dans la banlieue parisienne, la famille Damboise vivant dans une grande maison bourgeoise, fête ses retrouvailles avec la tante Alma (soeur de monsieur Damboise), grande aventurière, féministe au caractère bien trempé. Dans la famille Damboise il y a : Simon, le père de famille modèle, industriel dans le textile ; la mère Edmée, femme au foyer ; la fille Séraphine passionnée de littérature qui dévore des romans à longueur de journée, très admirative de sa tante Alma et puis il y a le papi (père de Simon et Alma), sénile qui reste assis dans le salon sans jamais rien dire.
Tout ce petit monde est donc réuni paisiblement dans la grande maison bourgeoise familiale, Maurice le majordome veillant au confort de tous. Mais un soir, ils sont victimes d'un cambriolage : 2 hommes s'introduisent dans la maison et volent 3 tableaux, plus précisément 3 portraits de famille qui à priori ont plus une valeur sentimentale que commerciale.
Pourquoi avoir volé ces portraits ? Qui souhaite s'en prendre à cette famille tranquille ? L'inspecteur Leblanc mène l'enquête...
Cet album est un polar prévu en 2 volumes, rendant hommage à Agatha Christie et à Maurice Leblanc. Enquête policière sympathique, dans le Paris des années 1910, dans la veine des aventures d'Hercule Poirot, Gaston Leroux… le contexte est agréable, les illustrations servent finement le récit, les amateurs de polar historique apprécieront .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pasoa
  30 juin 2016
Je ne connaissais pas du tout Cyril Bonin. Je l'ai découvert par un heureux hasard dans la bibliothèque de mon quartier. J'ai très vite été séduit par le dessin, l'équilibre des cadres et des couleurs, l'intrigue (également écrite par le dessinateur), le caractère bien pesé de chacun des personnages du tout début du XXème siècle et les thèmes qui figurent ici et là comme le féminisme naissant (les suffragettes), le plaisir de la lecture, l'argent, etc.. Une très agréable comédie policière qui rappelle par certains aspects Arsène Lupin, Rouletabille ou encore Adèle Blanc-Sec, références dont l'auteur se réclame.
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLET
  19 septembre 2012
Nous sommes en 1912 en banlieue parisienne. La jeune Séraphine, passionnée de romans d'aventures vit dans une belle propriété avec sa mère Edmée, son père, son grand-père et quelques domestiques. Elle est ravie de retrouver sa tante Alma, une femme très en avance sur son époque. Elle conduit une automobile, voyage aux quatre coins du monde et désire piloter un des premiers avions. Un soir, trois tableaux sans aucune valeur autre que sentimentale sont volés. L'inspecteur Leblanc en charge de l'étrange affaire, en retrouve très vite deux chez un brocanteur lequel lui permet de se lancer sur une piste prometteuse. Mais réussira-t-il à mettre la main sur le troisième et résoudre l'énigme ?
Un très bel album de BD dans un style très rétro et illustrant parfaitement l'ambiance caractéristique du début de l'autre siècle de par l'utilisation des ocres, des beiges et des sépias. le trait du dessinateur est fin et élégant avec ses portraits de femmes longilignes aux longs cous à la Modigliani et aux traits oblongs. L'intrigue est intéressante et bien menée. L'ensemble reste dans la très bonne qualité comme c'est souvent le cas chez Dargaud. Et comme il s'agit d'un premier tome, le lecteur reste sur sa fin et attend avec impatience de pouvoir lire le second.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   18 octobre 2016
Les principes, c'est comme les clés qu'on a toujours sur soi pour éviter de les chercher. L'erreur, c'est de croire que ça ouvre toutes les portes.
Commenter  J’apprécie          290
marina53marina53   19 octobre 2016
[L'inspecteur]semblait appliqué, besogneux et tenace et, comme tout policier, fort capable... d'envoyer des innocents en prison.
Commenter  J’apprécie          280
CriTicCriTic   28 octobre 2018
Je l'avoue, l'observation du spécimen policier dans son milieu naturel m'a toujours réjouie au plus haut point. L'inspecteur Leblanc ne faisait pas exception. [Gros plan sur une paire de chaussures]
-C'est du 38.[l'inspecteur Leblanc]
-Vous êtes sûr ?
-Vous pouvez me croire, je sais de quoi je parle, mon père était cordonnier.[l'inspecteur Leblanc]
-C'est pour ça que vous êtes mal chaussé ? [tante Alma]
-Je vous demande pardon [l'inspecteur Leblanc]
-Laissez tomber...c'était de l'humour.[tante Alma]
-Je vois...En tout cas, c'était un hôte de marque que vous receviez hier soir. Des Gaetano en croco, c'est pas à la portée de la première bourse venue.[l'inspecteur Leblanc]
-Et il vous a fallu combien d'années d'études pour en arriver à ce niveau de déduction ?[tante Alma]
-Vous espériez sans doute que je déduise l'âge, l'état civil et la couleur des sous-vêtements de l'individu à la seule vue de ses chaussures ?[l'inspecteur Leblanc]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
marina53marina53   18 octobre 2016
Le temps passe si vite qu'on sera morts avant qu'on s'en rende compte.
Commenter  J’apprécie          240
marina53marina53   18 octobre 2016
Un gentleman doit tout perdre sans agitation... L'argent lui est si inférieur... Qu'il ne peut s'en apercevoir...
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Cyril Bonin (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cyril Bonin
Les nouveautés Futuropolis de juin 2018
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4073 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre