AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2804003450
Éditeur : Espace Nord (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
La collection Un Livre-Une Œuvre s'ouvre à André Delvaux, à son œuvre et à son dernier film L’œuvre au noir, adapté du roman de Marguerite Yourcenar. L'analyse se trouve ici enrichie par l'édition des lettres que le cinéaste a adressées à la romancière entre 1982 et 1987. Une remarquable réflexion sur les différences entre cinéma et littérature.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
michfred
  22 mars 2015
Il y a peu de choses sur André Delvaux, le cinéaste, prof à l'INSAS à Bruxelles et auteur de quelques films peu nombreux mais toujours maîtrisés, mystérieux, qui ajoutent au plaisir du livre dont ils sont l'adaptation au lieu de l'aplatir et d'en tuer le charme, comme c'est souvent le cas. Ici la monographie porte sur L'oeuvre au noir, un beau film, un peu sage, adaptant le livre complexe et foisonnant de Marguerite Yourcenar.
C'est encore André Delvaux qui fit une formidable "adaptation" de Un soir, un train -avec Montand et Anouk Aimée, qu'on jurerait inspirée d'un tableau...de l'autre Delvaux, le peintre surréaliste, amoureux des gares et des trains fantômes lui aussi.
André Delvaux encore qui adapta le chef d'oeuvre de Johan Daisne, bien plus puissant que Un soir, un train: L'Homme au Crâne Rasé...
C'est toujours André Delvaux qui fit une adaptation de la nouvelle de Julien Gracq, le Roi Cophétua, (dans le recueil La Presqu'île), le film s'appelle Rendez-vous à Bray...et est une adaptation assez extrapolée mais très réussie dans la mesure où le thème favori de Gracq, l'attente, y est comme dilaté- avec poésie et tension.
Donc pour (re) découvrir Delvaux, cinéaste oublié des circuits commerciaux, introuvable je crois en DVD et rarement rejoué, lisez au moins cette monographie, qui ne porte pas sur son meilleur film, mais présente bien les rapports entre l'oeuvre écrite et l'oeuvre filmée..qui, c'est visible, était une problématique qui le passionnait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
michfredmichfred   22 mars 2015
lettre de A.Delvaux à M.Yourcenar (extrait)

....J'ai l'impression étrange que, la construction et les rapports des personnages étant acquis, le style visuel restait ouvert, à trouver.

Et le jeu passionnant consiste maintenant à rassembler en vue d'une image qui ne s'est pas encore constituée et que j'aurais bien de la peine à préciser, les fragments partout épars qui ne demandent qu'à s'agglutiner, à se cristalliser dans la forme qui doit tout à coup surgir en feignant de préexister dans mon imagination et dans la vôtre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : belgiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5535 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre