AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Etienne Davodeau (Adaptateur)David Prudhomme (Adaptateur)
EAN : 9782847890143
72 pages
Éditeur : Delcourt (18/11/2003)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 9 notes)
Résumé :
- Georges Brassens, que pensez-vous de La Tour des miracles ? - Moi ? Je m'en fous. - ? - Vous savez, on m'a beaucoup sollicité pour publier la Tour. Des copains l'appréciaient. Des gens qui m'aiment bien se pourléchaient à l'idée d'avoir ça un jour dans leur bibliothèque. Alors, pour avoir la paix, j'ai dit oui, comme d'habitude. Mais il faut prévenir l'amateur : c'est farci de fautes de goût, et même de fautes tout court. - Les admirateurs de ce que vous avez écri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marti94
  24 septembre 2015
La tour des miracles” de Georges Brassens c'est une sorte de cour des miracles dans le Montmartre parisien du début des années 50. Brassens raconte l'histoire d'une confrérie hors du commun dont les extravagances sont à la hauteur de l'univers musical du poète.
Georges Brassens a écrit le roman avant de devenir célèbre avec ses chansons mais il l'a renié par la suite. Cette oeuvre de jeunesse a pourtant été très bien adaptée en bande dessinée par Prudhomme et Davodeau.
Ce que j'ai apprécié c'est le côté très anticonformiste propre à Brassens très bien rendu par les auteurs. Ça part un peu dans tous les sens au dernier étage de la Tour des miracles où un guetteur médiéval fait la girouette. La maison « miraclifique » est le refuge de personnages surréalistes : Corne d'Auroch qui a un chat dans la gorge au sens propre, Robin-la-liste-noire et son oncle Sosthène mangeur de figues qui ferraille avec la secte occulte des masturbateurs frénétiques mais aussi Passe-lacet, Courte-pattes le cul-de-jatte, Huon la bièvre, Pile-face, Voirie-voirie, la chenille funambulesque et j'en oublie…
Ces témoins d'événements extravagants font des concours de rétention d'urine mais pas seulement. La fantaisie et le cul sont là et il ne faut surtout pas prendre au premier degré ces délires d'autant plus que Brassens est présent dans cette histoire avec sa guitare et qu'il nous chante « Il n'a pas eu la chaude-pisse » :
Je me fais vieux, j'ai soixante ans
J'ai fait l'amour toute ma vie
Sans avoir durant tout ce temps
Pu satisfaire mon envie.
Depuis ma venue ici-bas
Rien jamais ne me fut propice
Mon voeu ne s'accomplira pas
Je n'ai jamais eu la chaude-pisse…
Lu en septembre 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liratouva2
  26 novembre 2013
En 1950, avant de devenir célèbre avec ses chansons, Georges Brassens avait écrit un roman: «La Tour des Miracles». Très vite, il s'en est désintéressé: «C'est farci de fautes de goûts et même de fautes tout court.»
Presque cinquante ans plus tard, en 2003, paraît une adaptation BD de ce récit burlesque, onirique et rabelaisien, avec aux commandes Davodeau et Prudhomme
Je ne raconterai pas l'histoire totalement délirante, c'est impossible. On y retrouve les thèmes favoris de Brassens: l'amitié, la mort, les enterrements, les chats, l'obscénité, le rire gras, les jeux de mots, la bohème, la fantaisie débridée et le plaisir de choquer le bon goût. C'est loufoque, surréaliste, souvent sans queue ni tête mais toujours avec une fantaisie débridée et une bonne humeur aux antipodes du raffinement.
Les personnages à la Dubout ont tous quelque chose de monstrueux, de figures de cirque qui s'exhibent. Ils sont difformes, excessifs, abominables au physique comme au moral.
Ce genre de récit, je n'en raffole pas et je décroche par moments et pourtant j'ai aimé cet album, grâce aux dessins, aux couleurs, aux trouvailles pleines de fantaisie des dessinateurs. Je n'ai pas toujours lu toutes les vignettes, souvent trop longues, mais je n'ai manqué aucune planche, prenant du plaisir en découvrant les nombreux détails qui en font toute la saveur. Que ça ne puisse pas plaire à beaucoup de lecteurs, je le conçois très bien cependant : c'est si énorme et invraisemblable, si osé aussi mais des cinq autres albums ( et non des moindres) que j'ai lus cette semaine, c'est celui-ci que j'ai préféré.
Lien : http://liratouva2.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
liratouva2liratouva2   26 novembre 2013
En ce temps-là nous habitions Montmartre. Une maison miraclifique de sept étages par temps calme et de six les jours de bourrasques. Nous occupions tout l’étage amovible et l’avions baptisé "l’abbaye gré-du-vent", mais chez les pupazzi de pacotille on ne le désignait pas autrement que sous le nom de " tour des miracles " par allusion à la fameuse cour de malandrins.Des personnes de tous les sexes et de toutes les origines au sein de notre Camorra et tel issu de basse source se frottait à tel autre né de la cuisse de Jupiter. On vivait en communauté. On vivait en promiscuité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   24 septembre 2015
Je me fais vieux, j’ai soixante ans
J’ai fait l’amour toute ma vie
Sans avoir durant tout ce temps
Pu satisfaire mon envie.
Depuis ma venue ici-bas
Rien jamais ne me fut propice
Mon vœu ne s’accomplira pas
Je n’ai jamais eu la chaude-pisse
Commenter  J’apprécie          40
Marti94Marti94   23 septembre 2015
Corne d’Auroch pris la détermination de s’instruire. Il s’abima dans la grammaire et désapprit les quelques rudiments qu’il possédait
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   23 septembre 2015
Jamais il ne parvenait à remplir son devoir conjugal. Elle s’en consolait en s’asseyant sur sa figure et en s’y dandinant jusqu’au point culminant de la volupté.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Georges Brassens (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Brassens
EN BATEAU AVEC GEORGES BRASSENS THALASSA PLANETE
Un film de Rémi Sautet 52' diffusé sur Planéte Thalassa en octobre et novembre 2011. Une version de ce film de 35' a été diffusée dans le magazine Thalassa sur France 3 en avril 2012
autres livres classés : anti-conformismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Chansons de Brassens

Quel animal est mort sans avoir laissé de veuf?

le gorille
un chat
une cane
une hirondelle

10 questions
273 lecteurs ont répondu
Thème : Georges BrassensCréer un quiz sur ce livre