AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Guillaume Le Pennec (Traducteur)
EAN : 9782811204082
512 pages
Éditeur : Milady (24/09/2010)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Pour une fois, les affaires sont bonnes. Un peu trop, même : Harry Dresden, le seul magicien de Chicago, est carrément débordé. Le champion de la Cour Rouge des vampires a décidé de le provoquer en duel. Le suaire de Turin a disparu et Harry n’est pas le seul à sa recherche : une troupe de démons s’en mêle. Murphy lui a aussi demandé d’enquêter sur un mystérieux cadavre sans tête ni mains. Pour couronner le tout, son ex-petite amie est de retour, toujours en lutte c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  21 juin 2015
Voilà, c'est fini... Snif...
Quel dommage, mais quel dommage, que cette série n'ait pas eu de succès en France. C'est complètement incompréhensible pour moi, qui l'a adorée du début et jusqu'à ce tome 5...
C'est pourtant fabuleusement écrit, et traduit. Très noir, bourré d'humour (noir aussi par moments), Harry et ses amis sont toujours aussi attachants !
Dans ce tome-ci on découvre un Marcone (boss de la mafia) surprenant, des affreux démons vraiment très très méchants, des voleurs humains qui ne savent pas du tout où ils ont foutu les pieds, une Murphy totalement en dehors du coup, une Susan qui revient plutôt étrange, et un Harry un brin dépassé mais toujours combattant...
Et vu la fin de ce tome, il est fort dommage que nous n'ayons pas la suite... Et que je n'ai pas le courage de la lire en anglais...
Commenter  J’apprécie          139
Yumiko
  29 novembre 2012
J'ai retrouvé avec plaisir Harry « le malchanceux » dans ce nouveau tome. Jim Butcher s'avère très doué pour faire durer une série et toujours trouver de nouveaux rebondissements hallucinants et complètement inattendus. Je me demande vraiment jusqu'à quand Harry réussira à ce sortir des traquenards qui lui sont tendus.
Dans ce tome, l'histoire prend une nouvelle ampleur avec le vol du suaire de Turin. Entre vampires, démons et chevaliers, Harry a fort à faire pour s'en sortir. Malmené encore plus que d'habitude tant physiquement que psychologiquement, il est incroyable que notre héros continue sa route malgré tout, car il porte presque l'avenir du monde sur ses épaules. Un poids bien énorme pour cette homme.
Le gros point positif de ce livre (outre son style incomparable et son histoire bien ficelée), ce sont les personnages. On retrouve presque tous les habituels dans ce tome, tant du côté des amis que des ennemis. Et si Murphy est mise un peu de côté, Susan fait son grand retour! J'attendais avec impatience de ses nouvelles et même si elle fait plus de mal que de bien à Harry, son évolution me plaît énormément. Les scènes où ils se retrouvent seuls nous font passer part toutes les émotions.
Je me suis aussi davantage attachée à Michael, il reste toutefois un personnage un peu déstabilisant. Son côté chevalier et père de familles sont attachants, mais j'ai un peu de mal avec sa foi à toute épreuve. Quant à Thomas, il m'a beaucoup fait rire durant ses petites interventions et j'espère qu'il apparaîtra encore par la suite.
Du côté des « méchants », je dois dire que l'auteur fait très fort. Les créatures sont toutes plus hideuses et inquiétantes les unes que les autres. Un bon point pour lui! Les intérêts des différents protagonistes dans cette affaire sont variés et bien réfléchis. J'ai adoré suivre l'enquête pour découvrir toutes les ficelles.
Le seul petit bémol par rapport au tome précédent, c'est la longueur de certains passages qui cassent un peu le rythme effréné que j'apprécie tant dans cette série. Mais c'est vraiment un tout petit point négatif sans grande conséquence.
Je suis impatiente de poursuivre cette série et je déplore fortement que Milady n'ait pas poursuivi la traduction pour le moment. du coup, c'est en VO que je retrouverai Harry et ses futures aventures qui s'annoncent toujours aussi haletantes vu la fin de ce cinquième opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mauriceandre
  03 septembre 2019
Salut les Babelionautes
Voila!! j'arrive a la fin des tomes traduits et bien sur j'ai la rage car je ne pourrai jamais connaitre le sort final qui guette Harry qu'a imaginé Jim Butcher.
Ce cinquième tome commence par une émission de télévision ou notre Magicien préféré a été invité.
Quand on sait que tous ce qui est technologique réagi mal en sa présence, on est d'abord étonné, pour apprendre ensuite qu'il a mis au point un sort pour étouffer la magie qui émane de lui, au moins temporairement.
Ainsi il avait au moins une chance de ne pas faire exploser les spots et les caméras du studio et de ne pas déclencher les alarmes incendie.
Mais c'était sans compté avec les autres invités sur le plateau, un prélat de l'Eglise et un duc de la Cour Rouge.
Et tout les deux en ont après Harry, le premier pour lui confié une enquête, le second pour le provoquer en Duel.
Autant dire que notre cher Harry se trouve encore dans une situation ou il risque d'y laisser sa peau si ce n'est son Âme.
La galerie de personnages qui vont entrés en scène sont soit des créatures toutes plus hideuses et inquiétantes les unes que les autres, soit des alliés faisant partis de l'Ordre de la Croix, dont son ami Michael.
Pour ce tome cinq la traduction n'est pas de Gregory Bouet mais de Guillaume le Pennec, qui lui aussi a fait un excellent travail, sans ces deux traducteurs je n'aurai pas découvert cette série et je les en remercie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Taraxacum
  22 juillet 2014
Je ne sais pas pourquoi cette série est sans cesse classée en bit-lit, c'est nettement au dessus des oeuvres habituelles dans ce domaine! Quand je pense que je m'étais promis de lever les pieds sur les mésaventures de Harry Dresden et que l'autre jour, paf, deux coup sur coup.
Ce qui est d'ailleurs tout à l'honneur de ce tome 5, Suaire froid, puisqu'en le refermant,je n'ai pu me résoudre à abandonner tout de suite les personnages, qu'il s'agisse de Harry et de l'espèce de cliffangher où il s'emberlificote comme un idiot à la fin de ce roman, ou de la galerie de rôles secondaires ici réintroduit , comme le mafioso Gentleman Johny ou comme l'excellent Michael Carpenter, un exemple rare de personnage à la fois pieux et intéressant dans la littérature de fantasy, ou introduits, comme le méchant de l'histoire, Nicodemus, un salaud glaçant et intelligent dont j'espère qu'on le reverra car après rien ne vaut un bon antagoniste pour bâtir un bon roman!
Cela n'empêche pas les petits défauts habituels, comme l'exceptionnel nombre de gnons dont Dresden a l'habitude de se relever, d'ici à le soupçonner de carburer à truc illégal, mais peu importe: la qualité de l'univers qui se tisse peu à peu, de tomes en tomes, et comme je l'ai déjà dit la qualité des personnages secondaires, alliés à l'efficacité de l'écriture, pas toujours très subtile certes, tout cela fait que c'est une série que je vais continuer de suivre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
ValentineF
  19 septembre 2013
Arrivée tranquillement à la moitié du livre, je me demandais toujours pourquoi il portait un tel titre, peut-être une subtilité avec le titre original "Death Mask" qui se traduirait par "les différents visages de la mort", auquel cas : OUI, JE COMPREND, enfin j'en suis pas non plus particulièrement sûre.
Enfin bref, je retrouve Harry avec plaisir, sa galanterie désuète qui me touche toujours chez un homme, son style fataliste et cynique (un peu comme moi) et sa chevalerie moderne empreinte d'accès de colère lorsque l'on s'attaque à un plus faible. Un personnage tellement humain au milieu de tous ces êtres si extraordinaire dans le bien comme dans le mal. Il est une palette de gris criante d'authenticité.
Toujours est-il que l'on retrouve les mêmes codes que dans les précédents, le même esprit, les mêmes personnages. C'est une affaire qui roule et à moins de s'être lassé de cette série à épisodes littéraire, on ne peut qu'apprécier ce nouveau volume. En vrac et sans trop en dire, à ma gauche: des vampires qui n'aiment décidément pas ce pauvre Harry, et des anges déchus toujours plus forts, des gentils qui n'aiment pas Harry non plus (mais pourquoi tant de haine), des voleuses sexys; à ma droite: les quelques amis bien intentionnées quittent à ligoter Harry et le laisser moisir dans une cave au pain sec et à l'eau le temps que cela se tasse ET AU MILIEU : des cadavres dont ils manquent des morceaux, le suaire volé et un duel dont décidera l'issue de la guerre et éventuellement un petit apocalypse, mais on est plus à ça prêt...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   17 juin 2015
Ce n'était pas un ours. Sauf si un ours peut avoir six pattes et une paire de cornes de bélier enroulées de chaque côté de sa tête. Sauf si certains ours arborent une deuxième paire d'yeux, juste au-dessus des premiers, une paire luisant d'un léger éclat orangé, et l'autre d'un éclat vert. Sauf si les ours ont pris l'habitude de porter des tatouages lumineux de runes tourbillonnantes sur le front et qu'il leur a poussé une double rangée de crocs en dents de scie recouverts de bave.
Il chargeait dans ma direction, plusieurs centaines de kilos de monstre à l'air furieux, et je fis la seule chose qu'un magicien raisonnable pouvait faire.
Je me retournai et m'enfuis à toutes jambes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
TatooaTatooa   20 juin 2015
- Ecoute-moi bien, espèce d'ordure merdeuse. Tu n'es pas une victime. Tu as choisi d'être l'un d'entre eux. Tu as servi les forces des ténèbres pendant toute ta vie. Freddie Mercury dirait que Belzébuth a mis un démon de côté rien que pour toi.
- Qu'est-ce que vous voulez faire ? (il haletait.) Vous ne pouvez pas... Vous n'allez pas...
Je me penchai et tordis son faux col de prêtre en l'étranglant à moitié.
- Les chevaliers sont des hommes bons. Pas moi. Et te tuer ne m'empêchera pas de dormir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TatooaTatooa   19 juin 2015
Thomas resta silencieux quelques secondes, puis annonça :
- Il a l'intention de te tuer.
- Je sais.
- Il est dangereux, Harry. Malin. Mon père a peur de lui.
Je pourrais l'apprécier, dis-je. C'est plutôt rafraîchissant d'avoir quelqu'un qui essaie de me tuer sans s'en cacher, plutôt de d'essayer de me prendre à revers ou de me tirer dans le dos. C'est presque plaisant d'avoir droit à un combat loyal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TatooaTatooa   16 juin 2015
Nous, nous, nous. Ce qui impliquait elle et quelqu'un d'autre, ensemble. Quelqu'un qui n'était pas moi. Etait-ce possible ? Susan, avec le Vengeur pédant, là ? ça ne collait pas. Je veux dire, bon sang, ce type était tellement morne. Ennuyeux. Blasé.
Et peut-être stable.
"Sois honnête, Harry. Tu es peut-être intéressant. Voire excitant. Mais stable, pas vraiment."
Commenter  J’apprécie          70
TatooaTatooa   17 juin 2015
Si j'y allais et qu'ils le découvraient, cela ferait de la ferme du vieil homme une cible bien trop tentante.
Ebenezar le savait également, mais lui et moi partagions un trait de caractère : nous n'aimons ni l'un ni l'autre les brutes qui imposent leur loi.
Commenter  J’apprécie          100

Video de Jim Butcher (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jim Butcher
The Dresden Files - Jim Butcher - Interview (en anglais)
autres livres classés : urban fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1568 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre