AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791093167947
138 pages
Estelas Editions (30/04/2021)
4.73/5   33 notes
Résumé :
Chris, brillante chirurgienne, se retrouve perdue au beau milieu de nulle part lorsque son rendez-vous clandestin avec son amant tourne au cauchemar. Une rencontre malheureuse, au détour d’une route, va changer le cours de son existence à tout jamais.
Séquestrée dans le sous-sol d’un chalet, elle subira les sévices physiques et psychologiques de ses bourreaux, trois êtres pervers échappés d’un asile qui n’auront de cesse de la tourmenter, se délectant des sou... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,73

sur 33 notes
5
21 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

BrunoWatelet
  31 mai 2021

J'ai terminé "Le bal des psychopathes" de Gabriel C. et je vous livre donc mon ressenti sur ce thriller flirtant avec l'épouvante.
Nous suivons Chris, une femme adultère, qui se perd en allant à la rencontre de son amant et tombe sur une charmante "famille" de trois cinglés qui lui feront subir moultes joyeusetés...
Inutile de tergiverser : nous avons entre les mains un livre qui sent bon l'influence du cinéma bis d'il y a quelques années et qui a connu son paroxysme dans les années 80. L'histoire est prétexte à un duel entre une héroïne qui a pas mal de choses à se reprocher et à trois psychopathes plus tarés les uns que les autres.
Un petit air de "La colline à des yeux", "Massacre à la tronçonneuse" ou encore "Détour Mortel" parsème ce roman et ce n'est pas pour déplaire l'aficionado des films d'horreur que je suis.
Rien ne nous est épargné quant au calvaire de la jeune femme ou sur l'attitude complètement perverse de ses bourreaux.
J'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteure aille droit au but, sans ménager le lecteur et le fait que le livre soit relativement court, garantissant un rythme soutenu et une action quasiment constante.
Le style d'écriture va également dans ce sens avec des phrases qui ne s'embarrassent pas du superflu et balance les scènes tel un uppercut au menton. le seul petit reproche que j'aurais à faire serait plus sûr quelques répétitions rapprochées au niveau de certains adjectifs utilisés, mais ce serait vraiment pinailler.
En bref, vous voulez un livre sans temps mort qui sent bon le cinéma d'horreur à l'ancienne, FONCEZ !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
caromagikbooks
  02 février 2022
Imaginez-vous : vous êtes une belle et brillante jeune femme, chirurgienne, adulée par son mari et sa fille mais ne pouvant s'empêcher de chercher votre plaisir ailleurs. Et c'est lors d'un week-end prévu avec votre amant que vous tombez en panne de voiture au milieu de nulle part. Heureusement vous trouvez refuge auprès d'un vieux chalet. Refuge ? Vraiment ? Chris ne soupçonne pas un seul instant en frappant à cette porte qu'elle allait se trouver face à trois dégénérés de la pire espèce. Commence alors pour Chris une véritable descente en enfer. Parviendra-t-elle à s'en sortir ?
Ce roman m'a fait penser à certains films d'horreur dans lesquels de pauvres quidam se retrouvent face à des familles où l'on sent bien que l'éloignement de toute société et la consanguinité ont fait des ravages. Pourtant, ici, nous avons affaire à une autre sorte de dégénérés puisque Papa, Maman et Bébé Sam n'ont aucun lien de parenté et ont construit leur propre "famille", famille qui aurait toute sa place dans un hôpital psychiatrique. Si on assiste impuissant à la captivité de Chris, c'est avec un certain voyeurisme malsain que l'on voit défiler cette foire aux monstres. J'avoue que j'adore ce genre de suspense et j'angoissais de voir quelles seraient les réactions de ces trois personnages et lequel serait le pire. A ce titre, l'apparition de Bébé Sam est un véritable summum de monstruosité et une scène culte. le malaise et l'angoisse vont crescendo et en tant que lectrice je me suis fait vraiment plaisir à la lecture de ce roman "psychotique". Et oui, il y a une certaine jubilation à chacune de leur apparition d'autant que Chris n'est pas d'emblée un personnage sympathique. Sûre de sa beauté et de son intelligence, elle a toujours négligé son mari et sa fille pour satisfaire son propre plaisir. On finit par avoir de la peine pour elle lorsqu'elle se rend enfin compte de ce qui est important dans sa vie. En même temps on se dit que si il y en a une qui peut s'en sortir c'est elle car on sent tout de suite que c'est une battante. Cela suffira-t-il-il pour faire face à nos trois monstres ?
Très bien mené, dans le genre "attention ! Psychopathes", je l'ai lu en deux jours et si j'avais pu je l'aurais avalé d'une traite. On est complètement pris dans le récit, l'angoisse est à son apogée, on découvre petit à petit le passé de Papa, Maman et Bébé Sam et comment ils se sont "trouvés". Des doutes m'ont assaillie sur la fin jusqu'au dénouement final qui vous laisse pantois. J'en venais même à douter du chat ! Un très bon thriller ou roman d'horreur qui vous met dans une position de voyeur et qui joue en même temps sur vos nerfs, vos peurs et vos angoisses. Terriblement efficace !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Coetseslivres
  15 février 2022
Etes-vous prêts à découvrir le bal des psychopathes de Gabriel C. ? Paru chez Estelas éditions, ce thriller risque fort de vous faire frémir…
Même si pour ma part je suis un peu mitigée, ce livre a beaucoup de qualités. L'histoire est « simple » : Chris, une jeune femme brillante, se rend à la rencontre de son amant. Il fait nuit, elle est isolée, sans téléphone et va bientôt tomber en panne d'essence. Elle pense entrevoir une porte de sortie lorsqu'elle aperçoit un chalet. Elle n'aurait jamais dû frapper à la porte…
Si je reste objective, ce livre a tout pour plaire aux amateurs de thrillers. Une femme qui va se retrouver prisonnière de psychopathes et connaître un véritable calvaire. On se demande comment cela va se terminer pour elle, quelle est l'option choisie par l'auteur.
Le style est agréable à lire, c'est bien décrit, les personnages bien posés et la fin très bonne.
Oui mais…J'ai détesté Chris dès le départ. Hautaine, trop sûre d'elle-même, égoïste. Une madame « je veux et j'obtiens ». je comprends l'intention de l'auteur qui a voulu qu'on assiste à sa déchéance, et c'est très réussi. Mais ça ne m'a pas vraiment touchée. Parce que Chris m'était beaucoup trop antipathique. J'ai trouvé aussi que parfois elle avait un comportement beaucoup trop rationnel par rapport à sa situation, je ne l'ai pas trouvée vraiment désespérée. Même si son métier de chirurgienne l'oblige à avoir une grande maîtrise d'elle-même, elle se trouve ici dans une situation qui de quoi rendre fou.
J'ai donc eu du mal à rentrer dans l'histoire et à avoir de l'empathie pour elle. J'aurais été plus touchée si Chris avait été une personne « lambda », pas aussi imbue d'elle-même, avec un caractère plus « simple ».
Comme vous le constatez, c'est vraiment très personnel.
Si vous aimez frissonner, je ne peux que vous conseiller cette histoire. Il est évident que vous n'aurez pas le même ressenti que moi et que Chris saura vous toucher.
Bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nathalienogrette
  14 juillet 2021
J'ai fini ce matin, un livre qui m'a tenu en haleine du début à la fin.
Il m'a beaucoup touché, tellement, que J'ai envoyé tout de suite un message à l'auteure.
Je ne résumerai pas l'histoire, car la 4ème de couverture le fait très bien, et c'est très explicite.
Ce que j'ai ressenti en lisant ce thriller, que j'appellerai le huis clos de l'horreur, nous amène aux confins de la noirceur de l'âme humaine, de l'épouvante, et je suis passée par un panel d'émotions incroyable : angoisse, frissons, peur, espoir, désespoir, rage, tristesse.
Ce roman, qui porte vraiment bien son titre, est très prenant, avec ces trois personnages, "Papa, Maman et bébé Sam", tous plus dégénérés les uns que les autres, et Chris, séquestrée dans la cave, qui devine à peine le jour, qui subit un calvaire de dément, dû à la frénésie, à la folie, aux vices, de ces trois tarés.
Elle tient le coup tant bien que mal, grâce à Maïa, et à la force de l'amour qu'elle croyait ne plus avoir, ils lui donneront l'espoir et le courage de lutter, malgré sa vulnérabilité, elle trouvera la force en elle.
Mais jusqu'à quand ?
Va-t-elle pouvoir recouvrer la liberté ?
Si oui, comment ?
Une écriture claire, fluide et efficace, sans descriptions inutiles, allant directement au principal, des personnages haut en couleur, de par leur description physique mais aussi par leur personnalité et leur attitude perverse.
Parfois, j'ai ressenti les mêmes sensations qu'en regardant un bon thriller ou film d'horreur.
Et cette fin, elle m'a fait un effet incroyable, je ne m'y attendais absolument pas, j'ai été vraiment très émue. 🥺
Ce roman restera dans ma mémoire, c'est un véritable coup de coeur 💖.
Je vous conseille vraiment cette lecture.
Merci pour de roman magnifiquement horrible. J'ai été ravie de découvrir ta plume. Et je te réserve d'ors et déjà ton prochain 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alexiasurin
  20 février 2022
Ames sensibles et estomacs fragiles s'abstenir.
Oui, je sais, en voilà une drôle d'entrée en matière pour un retour littéraire.
Mariée à son amour d'étudiante, Chris s'ennuie rapidement dans son couple et elle devient rapidement une infidèle compulsive uni à un mari d'une lâcheté sans limite.
Ce rendez-vous adultère ne se déroulera pas comme les précédents. A deux doigts de s'être faite pincé par son mari, Chris et son amant élabore un plan très précis : excuse d'un colloque pour s'absenter tout un week-end, changement d'une véhicule haut de gamme pour une vieille voiture, « oubli » du téléphone portable et retrouvailles dans un coin estival, forcément désert en plein hiver.
Tout a été prévu dans les moindres détails.
Sauf que Chris se perd. Pas de PGS, pas de téléphone, pas d'indication ni d'éclairage et le réservoir qui se trouve dangereusement bas.
Elle échappe de justesse à un homme louche et fini par trouver une habitation.
Sauvée !
Vous connaissez l'adage qui dit qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ? Chris aurait dû s'en rappeler !
Je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire à proprement parlé.
Ce thriller, cette histoire d'horreur n'a pas de limite tant l'humanité peut se montrer atroce. Finalement, Chris et son mari sont des personnes normales, avec des soucis du quotidien normaux.
Mais la normalité n'est qu'une histoire de point de vue. Quand le cerveau est atteint, qu'est-ce qui est normal et qu'est-ce qui ne l'est pas.
Face à la situation qu'elle vit, notre chirurgienne va se comporter de façon méthodique, comme durant une opération. Elle va régler un problème à la fois jusqu'à commettre l'acte irréparable.
Fan des écrits du maître en la matière, les seules scènes qui m'ont causé du souci à lire, sont celle des deux premiers repas. Je ne dis pas que les autres sont faciles, mais je pense que tout dépend du lecteur, par contre si je vous conseille ce bouquin tant l'histoire est bien ficelée, je vous déconseille de le mettre dans les mains des ados ou de personnes sensibles. Quoi que… cela pourrait calmer quelques envies d'infidélité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
EvaCollinEvaCollin   16 octobre 2021
Une vision de cauchemar, le type était couvert de cicatrices. Tout son visage n’était qu’un ersatz de face humaine [...] Une face de mort, une promesse de souffrances atroces. En parlant de souffrances, sa brûlure était en train de la consumer de l'intérieur. Elle aurait donné n’importe quoi pour que la douleur s’arrête, c’était atroce, inhumain. Elle était même prête à tout abandonner et se laisser mourir là, sur le sol, pourvu qu’elle ne ressente plus rien. Un désespoir profond s’empara d’elle. Ensuite, le visage grimaçant du dingue aux cicatrices refit surface dans son esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EvaCollinEvaCollin   16 octobre 2021
- Au fait, nous avons gardé votre bagage. Je suppose que vous n’en avez pas vraiment besoin, vu ce qu’il contient.

Cette phrase était bourrée de sous-entendus et Chris les reçut en pleine face. Elle se sentait rougir et un sentiment de honte l’envahit. Que pouvaient-ils penser d’elle ? Elle alla une nouvelle fois au plus profond d’elle-même et verrouilla la porte de la honte, pour ne plus jamais devoir la rouvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EvaCollinEvaCollin   16 octobre 2021
Elle n’avait aucune idée de l’heure qu’il pouvait être. Enfermée dans cet endroit obscur et froid, les secondes semblaient des minutes et les minutes des heures. Le temps s’étirait avec une lenteur insupportable. Comme le fil invisible par lequel l'araignée descend sournoisement pour sauter sur sa proie.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : slasherVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
861 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre