AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2867464110
Éditeur : Liana Lévi (06/04/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Entre Anatolie et Istanbul, entre Arméniens et Turcs, entre passé et présent. Sibel, une jeune journaliste turque, moderne et émancipée, est confrontée aux révélations inattendues de sa grand-mère. Un secret qui bouscule les certitudes familiales comme l'histoire officielle. Comment assumer cet héritage ? A partir de ce conflit intime, le récit plonge dans les heures noires du génocide armén... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Under_the_Moon
  09 février 2016
Dans ce livre hommage à son grand-père arménien, Louis Carzou imagine une histoire où Sibel, jeune journaliste dynamique et moderne apprend que sa grand-mère est arménienne, et de là commence tout un travail de mémoire, d'interrogations et de remise en question de la mémoire et du discours officiels...
L'écriture très journalistique (et donc peu habituée aux développements!) de l'auteur ont rendu parfois un peu pénible la lecture de certains passages. Et pourtant... En dehors du fait que ce type d'histoire me plonge toujours dans un état quasi second (sans que je m'explique pourquoi !), j'ai tout de même apprécié ce roman assez optimiste dans l'ensemble. A l'inverse de tout ce que j'ai lu jusqu'ici, Louis Carzou ne cherche pas à attirer l'attention sur les événements passés sur lesquels il reste relativement pudique, mais au contraire s'intéresse plus aux bouleversements que connaît Sibel (personnage que j'ai beaucoup aimé!) et les membres de sa famille suite à cette révélation.
Comme l'extrait d'un rapport officiel rédigé en 1916 mis en exergue du livre, Louis Carzou et ses personnages nous montre que la vie doit prendre le dessus sur les étiquettes religieuses et raciales que les hommes s'amusent à mettre (surtout depuis le XX° siècle) pour créer un fantasme de "pureté ethnique". Chaque peuple a beau avoir sa langue et son histoire, ses peuples se sont rencontrés, et parfois mélangés, grâce aux individus qui les composent. Et c'est en s'intéressant à ces individus et non à leur(s) étiquette(s) qu'on peut espérer avancer - ne serai-ce que vers un dialogue plus sain et apaisé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
BVIALLET
  26 avril 2012
Sibel, jeune journaliste chez CNN Turquie, apprend de la bouche de sa grand-mère mourante qu'elle est à moitié arménienne. Pour elle, la révélation des origines de la vieille femme représente un véritable électrochoc. Elle qui se croyait turque, musulmane, moderne, émancipée, la voilà qui risque de se retrouver arménienne, discriminée et d'origine honteuse. Volkan, son petit ami turc, ne comprend rien à son trouble. Son arrière-grand-père Rajip, médecin militaire turc, se retrouva au coeur d'un épisode du génocide des Arméniens en 1915. L'armée turque vida les villes et villages arméniens, liquida les hommes et emmena en déportation dans le désert les femmes et les enfants, leur faisant subir mille supplices tout au long d'une interminable marche vers la mort. Quand le toubib découvrit l'état de ce groupe de femmes qui sont toutes folles, blessées ou mourantes, il n'eut que le temps de cacher dans son manteau un bébé dont un soldat venait de tuer la mère. Ensuite, toute la vie de l'enfant reposa sur un mensonge...
Un roman familial autour de ce drame indigérable pour les Turcs qu'est le génocide arménien des années 1915 et suivantes. le lecteur y trouvera les arguments de la propagande officielle de l'époque : pour les Ottomans, les Arméniens étaient une sorte de cinquième colonne, des ennemis de l'intérieur, alliés aux Russes et aux Occidentaux alors qu'eux se battaient du côté des Allemands. le livre montre combien ce devoir de mémoire demeure encore aujourd'hui difficile et douloureux. C'est d'ailleurs la partie la plus intéressante du livre qui est composé de deux périodes qui se répondent : notre époque moderne et indifférente et celle du drame traitées à égalité et qui se questionnent l'une l'autre. Dommage que le drame lui-même n'ait pas été plus fouillé. Cela manque de détails : d'où venaient ces femmes ? Qu'avaient-elles subi ? Tout est suggéré avec beaucoup de pudeur alors que la vie d'aujourd'hui est étudiée avec une minutie d'entomologiste qui finit par lasser en raison d'une accumulation de descriptions et de détails inutiles. Mais il faut rester indulgent. C'est un premier roman sur un sujet aussi ambitieux que délicat. M. Carzou, journaliste et rédacteur en chef de LCI, est lui-même d'origine arménienne. Ceci explique cela et impose le respect.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Under_the_MoonUnder_the_Moon   08 février 2016
Ils écriraient que cette pauvre candidate éprouve un "désir de beaux-parents" ou un "désir de péridurale", ça ferait moins rêver dans les foyers !
Commenter  J’apprécie          120
Under_the_MoonUnder_the_Moon   08 février 2016
Le privilège des grands-mères, c'est d'avoir des secrets... et de pouvoir les garder !
Commenter  J’apprécie          110
BVIALLETBVIALLET   26 avril 2012
- Ca te gêne que j'aie des racines arméniennes ? J'ai du sang d'infidèle dans les veines, c'est ça ?
- Je ne dis rien Sibel, rien du tout (…) Mais bon, je ne vais quand même pas m'excuser d'être turc, si ?
- Et les morts, Volkan ? Tous ces morts ? Ces morts parmi mes ancêtres ?
- Quoi ? C'est moi qui les ai tués, peut-être ?
Commenter  J’apprécie          20
Under_the_MoonUnder_the_Moon   08 février 2016
Ses pensées se bousculaient. Une ébullition de passager qui découvre que son billet est un aller simple pour le naufrage.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : turquieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Tête de Turc !

De quelle pièce de Molière cette réplique est-elle extraite ? Que diable allait-il faire dans cette galère ? Ah maudite galère ! Traître de Turc à tous les diables !

Le bourgeois gentilhomme
Monsieur de Pourceaugnac
Les Fourberies de Scapin
La jalousie du barbouillé

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : turquie , turc , littérature , cinema , humour , Appréciation , évocationCréer un quiz sur ce livre