AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2013219539
Éditeur : Hachette Jeunesse (16/01/2002)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 54 notes)
Résumé :
En prison depuis treize ans, Aurélien Malte écrit à Anne, sa visiteuse, des lettres qu'il ne lui enverra pas. Il lui raconte la violence, l'enfermement, et aussi la rédemption par la culture et par l'amour qu'elle lui inspire.

Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  15 février 2017
La confession pudique d'un homme en souffrance.
"Je dois vous écrire. J'en ai besoin." Parce que sa sortie de prison s'approche, Aurélien entame un travail sur lui-même afin de l'affronter au mieux. Il commence par évoquer sa profonde solitude au milieu des "junkies, brutes débiles, pervers" et autres "désespérés", à commencer par son compagnon de cellule Franck, "un gosse qui serait mieux en hôpital psychiatrique" car "il est en train de perdre la tête à cause de ses cachets"... Il raconte sans tabou ce "mélange de haine et de trouille et de rage démente" qui est le quotidien de la prison où "les haines sont compressées, comprimées, tendues comme des ressorts", où il faut user de ses poings pour faire sa place (au moins se faire oublier) sans céder à la violence ambiante. Ici, "on ne peut pas se permettre d'être faible", "pas mal de gens seraient assez contents de me faire la peau". "Tout pourrit avec le temps", "on ne se contente pas d'être enfermé physiquement, on s'enferme mentalement".
Alors pour Aurélien, les visites d'Anne sont une véritable bouffée d'air frais ! "Vous me faites réfléchir", "vous mettez en avant ce que j'ai de meilleur". Cela commence avec la découverte des livres d'art, "une grande consolation" dans cet environnement sombre (au sens propre comme au figuré !) : les tableaux lui rappellent que par certains aspects, le monde est beau. Tout dépend de ce que l'on en fait. Alors Aurélien fait "du chemin dans ma tête", revenant sur son enfance, notamment avec son grand-père, dans la montagne. de bons souvenirs, qui amènent le retour des rêves, "ceux dont on se souvient". Avec Anne et "ce que vous remuez en moi", le prisonnier revient progressivement à la vie.
Pour autant la démarche est difficile, faisant aussi remonter les traumatismes, la mort choquante de Grand-père, l'accident de son père qu'il a à peine connu, la faiblesse de sa mère, la personnalité cachée de Patrick le beau-père. Souvent proche d'abandonner, Aurélien lutte contre le désespoir ("très gros coup de cafard", "ce sont les derniers mois les plus durs"), s'accrochant à "mon ange" : "Les anges, ils nous aident à porter nos fardeaux, nos souffrances et nos peurs". Il ne cherche pas d'excuse à son acte (même s'il a des circonstances atténuantes), cependant on sent que la démarche ne pourra être complète qu'avec cet ultime récit. Ce que souhaite avant tout Aurélien, c'est ne pas gâcher cette seconde chance... or "la liberté me terrifie parce que le monde extérieur m'est devenu tout à fait étranger". Et surtout, il s'est attaché à Anne... est-ce réciproque ? "Vous êtes probablement plus importante pour moi que je ne le suis pour vous"...
On pourrait trouver dommage qu'Aurélien ne transmette aucune de ses lettres. Mais en réalité, l'écriture finit par libérer, un peu, la parole : "C'était la première fois que, de vive voix, je vous parlais de la montagne de Grand-père". Bien qu'il soit peu loquace durant les entrevues, Anne perçoit la fragilité du mastodonte, sa curiosité d'esprit, sa capacité à changer dans un environnement plus propice que celui qu'il a connu et qui l'a mené en prison. Aurélien a peur de perdre Anne en sortant, mais l'on sent bien que des liens se sont tissés entre ces deux-là et que des projets communs sont envisageables. Oui, la rédemption existe car "toutes les passions, toutes les choses menées à fond méritent l'attention". Et surtout, ce retour sur soi aura permis à Aurélien de retrouver sa dignité : "la seule chose qui compte vraiment c'est de s'estimer, soi". Dès lors, tout devient possible.
Lien : https://www.takalirsa.fr/aur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CollegeChateauneufLaForet
  15 juin 2016
Aurélien est en prison depuis l'âge de vingts-trois ans pour avoir tué un homme .Il écrit des lettres à Anne une visiteuse de prison dont il tombe amoureux .Tout au long du livre nous lisons les lettres qu'Aurélien a écrit à Anne,mes ces lettres ne seront pas envoyées .Toute cette histoire se passe dans une prison entre 2001 et 2002 .Ce livre est un recueil de lettres .Le vocabulaire est un simple à comprendre .Nous n'avons pas aimé ce livre car Aurélien n'envoie pas ses lettres à Anne donc il ne sait pas si Anne l'aime .On ne connait pas non plus l'avis d'Anne sur ces lettres .
Commenter  J’apprécie          40
TomasDivi
  26 janvier 2015
Le titre de ce livre est Aurélien Malte de Jean-François Chabus.C'est Aurélien qui écrit des lettres à Anne mais qu'il ne lui envoie pas, il les garde pour lui. Aurélien est en prison, Anne c'est une dame qui fait des visites aux prisonniers.
Le livre est original, gai car Aurélien tombe amoureux de Anne.
Les personnages de ce livre sont Aurélien Malte et Anne la visiteuse de prison.
J'ai trouvé ce livre difficile à lire, c'est dur de se plonger dedans.
Il y a du suspens car Aurélien est amoureux de Anne (la visiteuse de prison) mais elle ne le sait pas.
Mon passage marquant est "Je ne vous verrai pas pendant quinze jours - si tout va bien-et je trouve le temps long". Ce passage est marquant car Anne ne viendra que dans quinze jours et quinze jours c'est long.
Sarah
Commenter  J’apprécie          20
heartiiz77
  12 février 2016
Ce livre m'avait été proposer au collège en classe de troisième ( me semble t-il)
Histoire très intéressante, le personne d'Aurelien devient attachant au fil de la lecture.
Livre facile d'accès.
je le recommande pour les adolescent à partir de 14 ans
Commenter  J’apprécie          41
zazimuth
  16 janvier 2017
Court roman épistolaire pour ados. Bien que court et sans difficultés de lecture, peut intéresser de grands ados par son thème.
Aurélien Malte est en prison et il écrit à celle qui est sa "visiteuse" bénévole. Elle va l'amener à changer de regard sur la vie et la société...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
Bellisa55Bellisa55   29 octobre 2018
Dans certaines régions du monde, en Afrique je crois, ou en Amérique du Sud, il existe une espèce de crapaud qui s'enterre dans la boue, à la saison sèche. il y reste sans boire, sans manger, pendant des mois. Des mois, c'est incroyable. Il se ratatine, il se déshydrate et se racornit, mais il ne meurt pas. Il attend juste son heure, celle où l'eau reviendra. Et quand les pluies arrivent, que la boue durcie se dissout, notre crapaud revit, et regonfle, et danse. On le dirait immortel.
Quand vous frappez un enfant sans raison, pendant des années, quand vous lui faites mal alors qu'il n'aspire qu'à la paix, c'est comme si vous lui fourriez de force, au fond de la gorge, un crapaud. Le crapaud de la violence. De la haine pure. Vous le ui enfoncez dans le corps. Le crapaud s'installe dans le ventre de l'enfant, et il est là pour toujours. Ensuite, même si l'enfant est sauvé des violences de celui qui l'a frappé sans raison, le crapaud attend, il attend une provocation, une manifestation d'hostilité, une malveillance, de n'importe qui.
Il recevra cela comme une pluie bienfaisante, il dansera, et l'enfant, ou l'adulte qu'il sera devenu, rendra au centuple ce qu'on lui a fait. Rendu fou par la danse du crapaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TakalirsaTakalirsa   15 février 2017
Une épreuve, c'est encore une des meilleures façons de juger le caractère d'un homme. On ne révèle pas son vrai visage quand tout va bien autour de nous (...) C'est dans une situation horrible, face à une souffrance de longue durée, qu'on montre qui l'on est, à soi-même, et aux autres.
Commenter  J’apprécie          40
mandrake17mandrake17   27 juin 2018
Contre quatre types, dont un armé, on a beau être entraîné et méchant, on ne s'en sort pas. Ce n'est pas comme dans les films. Ces films sur la prison, c'est vraiment de la merde, parce que ça donne de tout ça une espèce de vision romanesque, ça laisse croire aux gamins qu'avec de la noblesse et en boxant comme sur un ring pour se faire respecter du méchant (le méchant, il est toujours débile et toujours puni, mais ce n'est pas exactement comme ça que ça se passe dans la réalité, il y a des méchants très malins, très forts et très patients, parce que l'absence de tout sens moral, de toute conscience, c'est un grand avantage, ici), bref, ces films font croire qu'en étant une espèce de héros de western on est tranquille, et c'est trop crétin, ça ne dissuade pas du tout, ça ne montre pas la haine, la fourberie, et puis toute la misère, les camés qui crèvent du sida dans la solitude, l'angoisse, le bruit tout le temps, même la nuit les boutons sur la figure et dans le dos, les dents qui font mal à cause de l'alimentation et du délabrement psychologique, et le fait que, bon, il faut bien l'admettre, il y a quand même beaucoup plus de connards concentrés derrière les murs que dehors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   28 juin 2018
La violence, ce n'est pas sexy, ce ne sont pas ces bagarres chorégraphiées, minables, qu'on voit à la télévision. La violence, c'est laid, ça sent mauvais, ça sent la haine, l'humiliation. Ça fait boomerang et chaque fois que vos cartilages s'écrasent sur un nez ou une tempe, c'est comme si vous frappiez votre propre visage, mais vous ne le savez pas, vous cultivez l'illusion de la puissance, et après, quand vous ouvrez les yeux, il est trop tard. Vous avez cru qu'on vous respectait parce que vous inspiriez la peur, mais la crainte n'a rien à voir avec le respect. La crainte, c'est juste la petite soeur de la haine, et quand vous avez le dos tourné, on vous vomit, on s'applique à vus faire du tort, mais pas en face...
La violence, ça n'est rien de plus et rien d'autre qu'un crapaud pustuleux qui danse, c'est un instrument du mal, et c'est ce qui m'a conduit derrière ces murs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TomasDiviTomasDivi   12 novembre 2015
Je n'avais jamais lu un livre comme celui-ci.J'ai trouvé ce livre ni extra ni nul car il raconte le quotidien d'une personne en prison.Le personnage principal est triste.Le vocabulaire était parfois familier . L'atmosphère du livre est triste. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas de passage marquant.J'ai trouvé ce livre lassant.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-François Chabas (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Chabas
Plus d'infos ci-dessous mes pirates ! :) ________________________
Livres mentionnés :
- Inspire (The Muse #1) de Cora Carmack : https://www.goodreads.com/book/show/22824819-inspire
- Teddy n'a-qu'un-oeil de Yann Rambaud : https://www.goodreads.com/book/show/25303460-teddy-n-a-qu-un-oeil
- Plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud : https://www.goodreads.com/book/show/25132847-plus-de-morts-que-de-vivants
- Tout foutre en l'air d'Antoine Dole : https://www.goodreads.com/book/show/23712840-tout-foutre-en-l-air
- le lutin du cabinet noir de Jean-François Chabas : https://www.goodreads.com/book/show/25309635-le-lutin-du-cabinet-noir
- Burn for Burn (Burn for Burn #1) de Jenny Han & Siobhan Vivian : https://www.goodreads.com/book/show/13406425-burn-for-burn
- The Heartbreakers (The Heartbreakers Chronicles #1) de Ali Novak : https://www.goodreads.com/book/show/22591634-the-heartbreakers
- Inaccessible (Unremembered #1) de Jessica Brody : https://www.goodreads.com/book/show/25394550-inaccessible ________________________
Concours en cours :
- Concours "Angelfall" - http://www.fairyneverland.com/aprocalypse-angelfall-1-de-susan-ee-concours/ ________________________
Dernière vidéo :
Angelfall de Susan Ee + Concours : https://youtu.be/_tB8hUnZMAI ________________________
Le site : http://www.fairyneverland.com ________________________
Acheter vos livres sur TheBookDepository via l'affiliation FairyNeverland : http://www.bookdepository.com/?a_aid=FairyNeverlandBooks ________________________
Où me trouver ?
Facebook : https://www.facebook.com/Ju.FairyNeverland Twitter : http://twitter.com/Fairy_Juu Instagram @fairyju Snapchat @fairyju Goodreads : https://www.goodreads.com/user/show/7617291-justine Amazon : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/3RMGNQFBAQZGK Wattpad : http://www.wattpad.com/story/37732807-au-del%C3%A0-d%27une-%C3%A9toile Nanowrimo : http://nanowrimo.org/participants/justine-duhart/novels/au-dela-d-une-etoile ________________________
Me contacter : fairyneverland.leblog@gmail.com
+ Lire la suite
autres livres classés : epistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

quiz sur les mille ruses du renard volant

Quel personnage raconte l'histoire ?

Lillian
Dorothy
Waldo

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Les mille ruses du renard volant de Jean-François ChabasCréer un quiz sur ce livre