AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915159424
Éditeur : Mnémos (26/05/2005)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Don Juan est accusé de meurtre ! Une à une, les femmes qu'il a séduites sont retrouvées mortes, le cœur arraché, et une étrange escouade de spadassins noirs est lancée à ses trousses. Le séducteur légendaire clame son innocence... Mais que s'est-il passé entre le moment où la statue du Commandeur l'a entraîné aux enfers et sa réapparition à Séville ? Il n'en conserve pas le moindre souvenir. Pire encore, il ne parvient même pas à se remémorer l'identité de ses conqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
  18 décembre 2012
Que peut-il bien arriver aux personnages des livres que nous lisons une fois que leur auteur en a fini avec eux? C'est à cette question toute simple et légèrement saugrenue que Fabien Clavel propose de répondre dans son roman « L'Antilégende ». L'auteur y met en scène le très controversé mais néanmoins célèbre Don Juan, l'une des plus grandes figures de séducteur de la littérature, qui, accompagné de son fidèle valet Sganarelle, se retrouve projeté dans l'étrange monde de l'Index, cet Enfer dans lequel se retrouvent un jour ou l'autre tous les personnages nés de l'imagination et de la plume d'un écrivain. Au delà des bizarreries propres à cet univers où les lois temporelles et spatiales qui régissent le notre n'ont plus cours, notre protagoniste doit également faire face à ce qui constitue pour lui le pire scénario : Don Juan est accusé d'assassiner une à une ses conquêtes de la façon la plus atroce qui soit! Ni une, ni deux, le grand séducteur se lance alors dans un grand périple à travers une Europe du XVIIIe totalement revisitée afin de restaurer son honneur bafoué et de mettre fin aux agissements de l'énigmatique et insaisissable Masque de Fer.
L'idée est des plus originales, il faut l'avouer, et l'on sent tout au long du roman l'enthousiasme de Fabien Clavel qui rend ici un bel hommage à quelques uns des plus grands personnages de la littérature et à leurs auteurs, d'Alexandre Dumas à Cervantes en passant par Edmond Rostand, l'abbé Prévost, Molière... le monde de l'Index dans lequel se déroule l'action est extrêmement réussi et permet à l'auteur de faire cohabiter des personnages issus de différentes époques, le tout sans que la cohérence de l'oeuvre n'ait a en souffrir. Vous passerez ainsi en un clin d'oeil de la France à la Lune, du XVe au XVIIIe siècle, tout cela aux côtés des trois mousquetaires aussi bien que du baron de Müchahausen, de la séduisante Manon Lescaut ou encore de Cyrano de Bergerac. Et pourtant, malgré toutes ces qualités je n'ai pu m'empêcher d'être légèrement déçue par le roman qui m'a finalement assez vite lassée. La faute, je pense, à son caractère burlesque très marqué (ce avec quoi j'ai toujours eu beaucoup de mal) et surtout au manque de sympathie éprouvé pour le protagoniste dont la cruauté envers certains personnages (notamment Sganarelle) et l'absence de véritables sentiments m'ont beaucoup gêné.
Au final, « L'Antilégende » se révèle être un roman solide et original qui ne manquera pas de ravir tant les amateurs de fantasy que les amoureux des grands classiques de la littérature. le livre souffre malgré tout d'un certain nombre de défauts qui m'ont malheureusement empêchée de pleinement apprécier le travail de Fabien Clavel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
melusine1701
  03 octobre 2012
Le nom de Don Juan n'a pas fini de faire trembler les maris: flanqué de son fidèle Sganarelle qui note consciencieusement la liste toujours plus longue des belles qui se sont laissées séduire, il arpente encore l'Andalousie chaque nuit, à la recherche de nouvelles conquêtes. Mais dernièrement, d'étranges spadassins qui semblent manipulés comme des marionnettes le prennent en chasse où qu'il aille. Les choses se corsent lorsque son flair infaillible est mis à l'épreuve en croisant un homme masqué sur lequel il sent une irrésistible odeur féminine. Après une course-poursuite haletante et un duel à l'épée, il démasque une charmante jeune femme blonde: une certaine Manon Lescaut, dont le penchant aux plaisirs de l'amour en fait son alter ego féminin. Mais elle arrive de France avec une mauvaise nouvelle: là-bas, le nom de Don Juan est devenu celui d'un meurtrier. Des femmes ont eu le coeur arraché, et ce sont toutes d'anciennes maîtresses du séducteur. Outré d'un tel déshonneur qu'on cherche à lui faire porter, Don Juan se met en quête de celui qui a usurpé son identité.
Bon sang que j'étais impatiente de lire ce livre depuis l'avis sur Club de Lecture! Et je ne regrette pas mon achat une seconde. le personnage de Don Juan proposé par Fabien Clavel est une merveille: non seulement il a le physique de l'emploi avec sa petite barbe en pointe, ses yeux insondables et ses fils argentés dans les cheveux (Don Juan n'a pas d'âge!) mais ses petits travers de jalousie, ses marottes (la liste exhaustive de ses conquêtes) et son sens de l'honneur en font un personnage délectable. J'ai aussi aimé Sganarelle, ce pauvre valet qui suit son maître comme son ombre, pour qui il représente le péché absolu mais qu'il ne peut s'empêcher de vénérer. Et oui, personne ne résiste au charme de Don Juan… Nous voici parti dans un vrai roman de cape et d'épée, une folle aventure qui nous conduira au quatre coins de la planète et jusque sur la Lune, à la recherche de celui qui contrôle ces fantomatiques spadassins et qui sème les cadavres, et qui porte un étrange masque de fer. La cerise sur le gâteau: la pléiade de personnages littéraires qui sont convoqués dans cette histoire, à commencer par les héros bien sûr, mais aussi tous les chevaliers aussi agiles de la langue que de l'épée tels que Cyrano de Bergerac, D Artagnan, ou même leur version grotesque en la personne de Don Quichotte, sans parler de tous les libertins qui verraient bien Don Juan dans leurs rangs comme le vicomte De Valmont ou les personnages du Marquis de Sade. Chacun de ces personnages est fidèle à l'original et pourtant retrouve un souffle étonnant, comme une seconde vie, une nouvelle occasion de faire ses preuves dans une intrigue différente et le coctkail fonctionne à merveille. Je suis sure qu'il y en a encore des tas que je n'ai pas reconnus, mais tous se croiseront avec une habileté remarquable, autour d'une question centrale: qui veut la peau de Don Juan?
Un roman d'aventures, d'amour, d'action qui ravira aussi les amateurs de littérature classique.
Lien : http://mabouquinerie.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
hello95
  05 avril 2017
L'antilégende est un livre qui surprend au fur et à mesure que l'on découvre l'histoire on change d'idée sur le livre.
On commence l'histoire avec la présentation de Don Juan pendant ces exploits (trame habituel lorsque l'on commence un livre présentation du héros etc).
En avançant dans celle-ci on pense qu'il peut s'agir d'un songe que l'on est dans un monde onirique ( rencontre avec d'autres personnages,ellipse dans le temps et autres petits indices ).

Ce livre est un plaisir à lire parce qu'il nous entraîne sur de fausse piste et nous invite à la découverte.
Commenter  J’apprécie          10
Aucafelitterairedeceline
  17 avril 2012
Fabien Clavel a su donner à ces 2 personnages ce je-ne-sais-quoi qui captive le lecteur, en tout cas qui m'a bien accroché. Il a bien entendu respecté les personnages, mais le fait de mêler Don Juan à des crimes dont on l'accuse et dont il se dit innocent laisse à voir un autre aspect de Don Juan. On le connait tous : libertin, athée, impertinent, séducteur, mais criminel JAMAIS. C'est son honneur qui est en jeu ! Mais malgré ces soucis, il ne cesse de collectionner les conquêtes en toutes circonstance. Et Sganarelle est là pour les comptabiliser. J'ai bien aimé Sganarelle, dont Fabien Clavel reprend certains traits, notamment du point de vue de la morale dont Sganarelle est le défenseur. On retrouve aussi avec plaisir le côté burlesque du personnage.
Ces 2 personnages sont projetés dans un monde dont, au début, nous ne comprenons pas les règles. On sait que Don Juan est revenu des enfers et que depuis sa mémoire lui fait défaut. Très vite tout tourne autour de l'assassinat de ses anciennes maitresses, de l'arrivée de spadassins qui semblent les suivre où qu'ils aillent. Lors de ses aventures, ils rencontrent divers personnages romanesques : D Artagnan, les 3 mousquetaires, Manon Lescault et Des Grieux, Cyrano, etc. Ils semblent évoluer dans un monde de personnages, dont les personnages eux-mêmes semblent étranges.
Fabien Clavel a construit un univers particulier qui se caractérise par une succession de surprise, de coup de théâtre en tout genre. C'est d'ailleurs,à mon humble avis un point faible du roman, car à faire trop de rebondissements, j'ai été lassée je crois. Mais ce roman a des qualités, et l'auteur a une belle écriture qui m'amènera sans doute à lire un autre de ses romans.
Lien : http://aucafelitterairedecel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MediathequeSaintPaulien
  31 août 2017
Épopée fantastique au parfum de roman de cape et d'épée où Don Juan tient la vedette et croise des personnages bien connus de la littérature, tels Cyrano de Bergerac, les Mousquetaires, etc.
Riche en rebondissements, ce roman d'aventure se savoure pourtant lentement, tant il est foisonnant de détails.
Sur terre, sur mer et même sur la lune, je vous souhaite d'agréables moments en compagnie de Don Juan.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
boudiccaboudicca   14 décembre 2012
Je pensais à toutes les femmes battues, humiliées, vendues, terrifiées ou tristes, que contient cette cité si paisible à nos yeux. C'est pour elles que je viens. Un rêve va passer ce soir sur ces maisons, les cœurs vont palpiter, les poitrines se vont enfler de soupirs, les yeux brilleront. Ce soir, ma cape et mon manteau couvriront la ville entière. Le règne des femmes arrivera. Les cocus pleureront, les jaloux dépériront, les pères autoritaires seront dupés, les amants malséants seront abandonnés, les frères geôliers perdront leurs prisonnières. Au matin, je l'espère, les yeux seront dessillés. Un vent de liberté soufflera sur ces toits, bousculera ces foyers que la loi mâle domine sourdement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
boudiccaboudicca   19 décembre 2012
-Dois-je comprendre que nous sommes plongés au sein d'une fiction littéraire, que nous sommes des êtres de papier ? Mais alors, comment expliquer que nous rencontrions des héros venus d'autres œuvres ?
-Je pense que ce monde qui nous entoure n'est pas une œuvre mais bien plutôt l'extérieur de toutes les œuvres, le refuge de tous les personnages lorsqu'ils sortent de leur fiction et qu'ils attendent d'y retourner. Je nomme ce monde l'Index, ce lieux où l'on relègue les personnage indésirables.
-Nous serions donc enfermés ici, dans cette sorte d'enfer où vivent les héros morts !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
boudiccaboudicca   11 décembre 2012
Je pourrais contempler ma vie entière ces femmes. Vois-tu, Sganarelle, dans chacun de leur mouvement, c'est tout un monde qui s'éveille, une aventure qui naît. Dans le moindre pli de leur habit je vois la mer et le lit, le désert et le théâtre. Je ne connais pas de paysage plus riche et plus doux qu'une femme. Même lorsque l'on veut les enfermer, les contraindre, leur attitude les trahit. Elles seules savent les secrets de la vie et du rêve. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
boudiccaboudicca   10 décembre 2012
N'en est-il pas des édifices comme des hommes ? Le temps passe et leur façade se lézarde, le moellon apparaît sous le crépi. Et nous ne sommes plus que des ruines branlantes.
Commenter  J’apprécie          170
SioSio   21 mars 2012
Levant le nez par-dessus la foule enrubannée, Don Juan distingua la silhouette grave et noble d'un homme au chapeau galonné d'or, à la longue canne et aux grands parements dorés. Il sut immédiatement qu'il s'agissait du maréchal de France, avant même d'apercevoir le bâton de velours brodé de fleurs et de lis d'or. Il s'approcha, prenant soin de ne pas faire de geste brusque. D'Artagnan -car c'était bien lui- mâchait sa moustache blanche en jetant des regards scrutateurs autour de lui. Il planta son oeil acéré dans celui de Don Juan lorsque celui-ci l'aborda.
- Monsieur le maréchal de France, je viens vous trouver ici pour requérir votre aide. Je suis Don Juan Tenorio de Mañara.
- Parlez, Don Juan, répondit d'Artagnan d'une voix qui chevrotait un tantinet. Je vous aiderai si je le puis et si la cause est bonne.
- La cause est excellente: on assassine des femmes.
L'oeil du vieux militaire s'alluma d'une lueur de colère. Don Juan poursuivit:
- Des témoins rapportent que ce vil assassin est un homme qui porte un masque de fer. Or, vous avez arrêté un tel homme des années auparavant. C'est pourquoi je viens vous demander où je pourrais trouver ce lâche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Fabien Clavel (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Clavel
En 2018, Libretto fête ses 20 ans ! Une bonne occasion pour revenir avec son Directeur éditorial sur l'histoire de cette maison d'édition emblématique. Dans cette vidéo, il nous fait (re)découvrir les littératures de l'imaginaire à travers une sélection de titres incontournables.
0:37 Melmoth, de Charles R. Mathurin 1:15 Vathek, de William Beckford 1:38 Le Cavalier suédois, de Leo Perutz 2:20 La Source au bout du monde, de William Morris 3:12 Feuillets de cuivre, de Fabien Clavel 4:23 Les Aventures du chevalier Jaufré
Site dédié pour les 20 ans de Libretto : https://libretto20ans.fr/
La page Babelio pour les 20 ans de Libretto : https://www.babelio.com/20-ans-libretto
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Décollage immédiat


8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Décollage Immédiat de Fabien ClavelCréer un quiz sur ce livre