AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Arnaud Regnault (Traducteur)
EAN : 9782749939391
404 pages
Michel Lafon (10/06/2021)
3.38/5   46 notes
Résumé :
Une nouvelle quête. Deux mondes en jeu. Etes-vous prêts ? Le concours de James Halliday enfin terminé, Wade Watts pense pouvoir retrouver une vie plus paisible. Mais c'est compter sans la découverte inattendue de l'ONI, un casque permettant de se connecter à l'OASIS directement relié au cortex cérébral de l'utilisateur. Une technologie révolutionnaire capable de changer le monde et de rendre l'OASIS encore plus merveilleux et addictif.
Avec cette invention vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,38

sur 46 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis

fnitter
  16 août 2021
Terriblement moins intéressant que le premier.
Histoire d'évoluer, on passe de la première console de jeu Atari à la Xbox 5. Des casques VR, gants et combinaisons haptiques au casque d'immersion totale avec les 5 sens inclus, façon Matrix. ET une nouvelle quête à la clé, toujours en rapport avec la pop-culture des années 80.
150 pages pour nous remémorer le tome 1 et nous présenter le nouveau système d'immersion dans l'OASIS, ton moralisateur à la clé, ainsi que la nouvelle vie de notre Top 5 (devenu 4). Et enfin la quête commence. Chouette ? Hélas non, la magie du premier tome a disparu et les références de plus en plus obscures noient le récit. On dirait que l'auteur a recyclé tout ce qu'il avait pu réunir et n'avait pu mettre dans le tome 1. Au point de nous faire finalement, et rétrospectivement apprécier le début. Et heureusement, le final réveille notre appétit, une fin peut être convenue et attendue mais appréciée.
Tiens si j'osais, pour ce livre, il suffirait de lire 150 pages, zapper la quête (et se dire qu'elle est réussie) et finir par lire la fin. Ce sera tout aussi gratifiant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          802
Srhbb8
  11 janvier 2022
Je n'ai pas reconnu Wade / Parzival au début de ce second tome, on l'a quitté au septième ciel, on le retrouve au 36ème dessous, il est devenu extrêmement négatif et assez mesquin, je le pense même dépressif. L'argent ne fait vraiment pas le bonheur apparemment, même lorsqu'il se compte en milliards. le souci est que son caractère et la mésentente du Top Five alourdit l'ambiance du début du livre.
Lorsque débute vraiment la quête, j'ai pensé retrouver le rythme de Ready Player One, ça n'a pas été le cas non plus. Bien que cette fois la quête soit limitée par un chrono très court, j'ai trouvé beaucoup trop longues les descriptions de certaines épreuves. En plus, cette fois elles ne concernaient pas des références qui me faisaient replonger en enfance, donc je n'avais même pas les bons souvenirs à la lecture.
Parzival n'est plus le maître incontesté du jeu, il se fait tenir la main par ses amis épreuve après épreuve, c'est vraiment dommage.
Les nouveaux personnages secondaires, "les cinq du fond", auraient mérité une bien plus grande place dans le développement, ils semblaient plein de promesses et sont finalement sous-exploités.
La fin m'a plu et a atténué ma déception mais ma lecture reste quand même mitigée.
Merci
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LillyMaya
  02 décembre 2021
C'est par hasard, en librairie, que j'ai découvert qu'une suite à "Ready player one" était parue. Même si je ne suis pas une geek, j'avais beaucoup apprécié ce premier tome, ainsi que l'adaptation ciné.
Me voilà donc à la découverte de ce 2e tome. Je n'ai pas été déçue par ma lecture. Certes, il y a quelques longueurs, je n'ai pas toutes les références citées, et comme dans le premier tome, elles sont nombreuses, mais j'ai passé un très bon moment ! On retrouve Art3mis, Parzival, Aesh et Shoto désormais co-gestionnaire de l'OASIS. J'ai aimé découvrir comment chacun s'était approprié cette immense fortune de l'héritage d'Halliday et évidemment, ce n'est pas si simple.
Les rebondissements sont bien dosés, pour ma part, je ne les ai pas vus venir.
Ce qui n'est pas facile pour moi, c'est d'appréhender cet univers virtuel, dans lequel les personnages réels sont en totale immersion. Et d'une certaine façon cela fait froid dans le dos, surtout quand la réalité rattrape la fiction avec le projet "Meta" d'un certain Mark Zuckerberg. Ou le développement des casques et accessoires de réalité virtuelle...car Ready player one n'est déjà presque plus de la science-fiction (les gants, les tapis existent) ! Et avec Ready player two, c'est encore une autre étape qui va être franchie, mais je vous laisse la découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Zeidra
  22 novembre 2021
Pourquoi me faire mentir, Ernest ?!
Alors que je défendais le premier tome de faire du namedroping gratuit, arguant que les références étaient pertinentes à la personne de Halliday et à la compréhension de la quête, voilà que dans ce tome 2 se trouvent des centaines de références totalement gratuites, sans rapport avec Halliday, ni même avec la nouvelle quête. Je suis déçu par Cline, sur ce point.
Cependant sur la forme, tout n'est pas à jeter. l'ONI, technologie de simulation qui justifie ce second tome, permet de rapprocher infiniment plus les gens et a un véritable impact sociétal, ce qui est l'excuse pour Cline de traiter du racisme, du sexisme, des sexualités, et de la transidentité (rachetant au passage les propos transphobes de Wade dans le premier opus). Ça, c'est bien amené, bien traité, pertinent… ce qui prouve que Cline n'a pas perdu la main, et que la catastrophe susmentionnée était volontaire. Meh.
Maintenant, attaquons le fond… Je vous ai parlé de la collection de poupées de ma mère ?
Comment ça, j'esquive le sujet ?
Hum, bon. Allons-y. le fond, donc.
Difficile d'expliquer ce qui ne va pas sans spoiler (ce que je ferai plus bas), mais dans les grandes lignes je vais être cru : tout repose sur une idée à la con, basée sur deux ou trois tropes de SF éculés (comme un foc), le tout avec une réalisation laborieuse, trop proche du premier tome (oui, encore une quête à épreuves !) et la conclusion la plus absurde (in)imaginable. ajoutez à cela un Wade Watts dépressif, malsain, et des personnages secondaires sans nuance qui éclipsent des personnages tertiaires bien plus intéressant.
C'est pas *mauvais*. C'est bien écrit, divertissant, ça se laisse lire. Mais c'est pas bien non plus. J'ai vu le film et lu le premier livre plusieurs fois… mais ça, j'ai pas envie de le relire. Jamais. Par contre ça ferait un film dramatique correct, et je pense que ce n'est pas anodin : Ernest Cline dit avoir travaillé avec Spielberg sur ce second tome pour qu'une suite au film soit réalisable malgré l'adaptation souple.
Pour conclure, je vais ajouter quelques détails sur l'intrigue. Promis, il y a des gros points forts qui justifient cette note clémente :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cranberries
  11 août 2021
Honnêtement en commençant ce second roman, ce n'était pas du tout gagné. D'une part parce que selon moi le précédent tome se suffisait à lui-même et d'autre part parce que, dès les premières pages j'ai été agacée par la comportement de victime de Wade et son incapacité à prendre des décisions intelligentes et réfléchies.
Même si parfois il remontait légèrement dans mon estime en ayant l'une ou l'autre pensée sensée, le reste du temps j'avais juste envie de le secouer pour lui remettre les idées en place.
Mais bon, je n'étais déjà pas une grande fan dans le tome précédent, lui préférant les autres protagonistes du Top Cinq. Au moins le roman a-t-il gardé une certaine logique en ce sens, même si selon moi Aech et Shoto ont a plusieurs reprise fait preuve d'un cruel manque de jugement.
Il n'y a qu'Art3mis qui soit restée fidèle à elle-même et heureusement !
En ce qui concerne l'intrigue, il n'y avait pas grand chose de révolutionnaire non plus puisqu'on partait sur un revival de la chasse à l'Easter Egg. Sauf que l'enjeu de cette quête est plus important que la première puisqu'il est tout de même question de vie ou de mort pour des millions d'utilisateur·ices de l'OASIS.
Ça calme les esprits.
Cependant, même si l'enjeu est de taille, la réalisation laisse un peu à désirer. En effet, cette nouvelle quête se déroule sur à peine douze heures, alors qu'elle est composée de sept énigmes... Quand on sait qu'il a fallu des années à Wade et ses ami·es pour trouver trois clés, on est en droit de se demander ce qu'a fumé l'auteur pour nous pondre un truc pareil.
De là apparaissent les facilités scénaristiques mettant en scène tour à tour chacun·es des ami·es de Wade afin de l'aider à résoudre chaque partie de la quête, sans aucune difficulté apparente.
Cela a pour conséquence que les lecteurices ne sont jamais inquiet·ètes du sort réservé aux différents personnages, puisqu'on est quasiment sûr·e que tout ira pour le mieux à la fin du roman.
Ce manque cruel de suspense a tout de même un point positif: on a tout le loisir de se concentrer sur les nombreuses références à la pop culture des années 80 et 90 et de les assimiler. de faire un peu de tourisme au sein de l'OASIS en somme.
Par contre, je dois avouer que la dernière partie du roman m'a tout même réservé quelques surprises auxquelles je ne m'attendais pas. Certes, j'en ai vu venir certaines, mais pour celles que je n'avais pas anticipé, c'était plutôt bien trouvé.
En conclusion, si on fait abstraction du personnage de Wade, j'ai passé un moment plutôt agréable durant ma lecture de Ready Player Two, mais celle-ci ne me laissera pas un souvenir impérissable pour autant.
Ernest Cline aurait très bien pu se contenter de rester sur un one-shot, cela n'aurait pas changé ma vie de lectrice pour autant.
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fnitterfnitter   19 août 2021
L’esprit est la seule chose que ait de la valeur chez l’être humain. Pourquoi faut-il qu’il soit lié à un sac de peau, de sang, de cheveux, de viande, d’os et de tubes ?
Pas étonnant que les gens n’arrivent à rien, coincés à vie avec un parasite qu’ils doivent gaver de nourriture et protéger des intempéries et des germes en permanence. Et cet abruti s’épuise de toute façon, peu importe combien vous le gavez et vous le protégez !
Kurt Vonnegut Jr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
fnitterfnitter   18 août 2021
Pour gagner au jeu de la vie, il faut faire en sorte que cette expérience forcée soit aussi agréable que possible pour nous-mêmes, comme pour tous les autres joueurs rencontrés au fil de nos voyages.
Commenter  J’apprécie          250

Videos de Ernest Cline (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernest Cline
Ready Player One - Bande-Annonce Officielle (VF) - Steven Spielberg
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les références geeks de Player One

Comment appelle-t-on une référence ou un clin d'œil caché dans un jeu vidéo ?

Un œuf de Pâques
Un cadeau de Noël
Une crêpe de la Chandeleur
Une galette des rois de l'Epiphanie

16 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Player one de Ernest ClineCréer un quiz sur ce livre

.. ..