AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782490619221
492 pages
Editions Velvet (12/01/2023)
4.67/5   6 notes
Résumé :
https://www.editionsvelvet.com/a/christian-cogne/toute-fleur-s-etalait-plus-large
Derrière sa puissante stature, Petru Porumbescu est un homme brisé par une enfance sans amour passée auprès de sa mère, Paula, une jeune Roumaine exilée à Paris alors que la dictature des Ceausescu sévit dans son pays.
Adolescent, Petru se construit dans la violence jusqu'à sa rencontre en cellule de dégrisement avec Sam, un peintre excentrique, un mentor aussi, qui fait ... >Voir plus
Que lire après Toute fleur s'étalait plus largeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Toute fleur s'étalait plus large est un texte est assez magnétique. Difficile de le poser. Cette attraction est d'autant plus remarquable que mes préférences stylistiques vont plutôt vers des écritures plus simples et dépouillées (Camus, Duras...). Je me suis habituée assez rapidement à ce style riche et aux couleurs des phrases.
C'est un roman sombre et lumineux qui ne laisse pas indifférent. Cette quête de l'amour énoncé, réparé mais à quel prix ? Ne guérit-on jamais d'une telle maltraitance ?
La découverte de la peinture, des couleurs et de l'art de les associer est un fil rouge qui permet à Petru de se relever, de se tenir debout et de parcourir le monde. le lecteur profite également de ces moments de respiration lors des rencontres et des découvertes de Petru.
La fin de sa vie et sa disparition poétique ne nous disent pas vraiment quelle fut sa rédemption. C'est une des beautés de ce livre, nous sommes libres d'imaginer plusieurs épisodes de sa vie.
Commenter  J’apprécie          20
Quel grand plaisir j'ai eu à lire ce roman! J'ai aimé son personnage d'abord, qui m'a touché ; j'ai aimé l'histoire, cette sorte d'odyssée hantée par la mère ; j'ai aimé la méditation sur le paysage et sur la peinture ; et j'ai été très sensible à la poésie de l'ensemble du texte.
Commenter  J’apprécie          50
Magnifique roman - le personnage principal est un colosse aux pieds d'argile, force de la nature d'un côté, mais oh combien fragile !
Il ne s'agit pas d'un conte de fées, mais il y a une forme de parcours initiatique : le personnage principal nous emmène dans sa quête de reconstruction grâce à l'art en tant qu'exutoire, et à ses diverses rencontres; de petites briques qui, au fil du temps, auront leur effet sur la psychologie du personnage.
Ce roman nous transporte littéralement.
A lire et à faire connaitre absolument !
Commenter  J’apprécie          20
Le puissant personnage principal - Petru- pourrait venir de chez John Irving (Le Monde selon Garp). Toute fleur s'étalait plus large est une fresque portée par l'art, la vengeance et la rédemption. J'ai trouvé l'histoire plutôt originale, et eu envie de savoir comment Petru allait triompher de ses démons.
Commenter  J’apprécie          30
Un grand roman ! Tantôt lumineux et naïf, tantôt sombre et asocial, le héros mène une lutte acharnée pour s'accomplir en tant que peintre et en tant qu'homme. de beaux et puissants portraits de femmes aussi. Une merveilleuse ode à la peinture, à l'art, à ses vertus libératrices.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Sur la quinzaine de toiles que peignit Petru, on observait le précipice, en maraude au milieu des arbres, sinueux entre les collines, en attente de piéger un promeneur étourdi. Un motif qui n’était pas le sujet de la composition. D’ailleurs, il n’y avait pas de sujet. L’ensemble tenait davantage de l’allégorie. D’une blessure originelle. Avec des variantes selon les lieux et la lumière.
Commenter  J’apprécie          20
"Il y a toujours quelque chose d'invisible dans le visible du paysage. C'est à toi de le trouver"
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : peintureVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1105 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}