AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Ménard (Traducteur)
EAN : 978B086DSG55Q
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (26/08/2020)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Vern, autrefois connu sous le nom de Maître des flammes, n'est plus que le dernier dragon sur Terre. Il boit de la vodka à longueur de journée en regardant Netflix, caché dans un bayou. Un jour, le hasard lui propose une alliance inattendue, qui pourrait lui rendre sa gloire d'antan.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
euphemie
  12 septembre 2020
Agréablement titiller par la proposition de lecture de Babelio, aussitôt acheté, bien qu'il ne soit pas en poche...Et oui entre le prix et la place que prend un grand format, je m'abstiens en général. La longueur a démarrer de l'intrigue m'a un peu refroidi au début de ma lecture, heureusement par la suite les protagonistes étant assez attachant, j'ai terminé le livre. Intriguée aussi par le faite qu'il était chaudement recommandé et dans un genre qui me plait qui se fait rare, j'espérais que l'atmosphère se réchauffe.
Plus la "photographie" d'une mentalité de la nouvelle Orléans et de ses bayous, qu'une histoire de dragon, même si celui ci est bien sympathique.
Commenter  J’apprécie          150
despagespoursenvoler_
  25 mars 2020
Le Dernier dragon sur terre est un roman pour le moins atypique ! C'est un livre de fantasy qui se passe au XXIème siècle, dans un bayou en Louisiane et qui met en scène un dragon plutôt atypique ! Je pense qu'il n'y en a pas deux comme Vern… Un dragon qui porte des t-shirts Flashdance et qui regarde Netflix en buvant du whisky ? Vous y croyez-vous ? Un dragon pour le moins surprenant ! Un roman pour le moins novateur qui mélange avec brio la fantasy, le polar et le thriller pour un maximum de sensations !
Le Dernier dragon sur terre est une belle histoire d'amitié entre deux êtres que tout oppose : un jeune humain et un drôle de dragon qui déteste les humains. Or, la relation entre ces deux-là n'a pas été de tout repos au début. Mais après avoir essayé de griller les fesses de Squib, Vern a revu ses positions, écoutant les sages paroles de son camarade Waxman.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture de ce roman qui, derrière son humour, cache en réalité de belles réflexions sur la société. Une belle histoire qui fait réfléchir sur différents thèmes très actuels (tels que l'écologie, la disparition des espèces animales, la loi du plus fort qui engendre une hiérarchie dans la société…) et qui brosse également de beaux portraits psychologiques. Il propose une histoire à la fois originale et pleine d'humour, remplie d'action et de sentiments.
On ne s'ennuie jamais avec ce roman qui parvient toujours à nous surprendre ! La plume de l'auteur est addictive et nous fait adhérer à l'histoire du début à la fin. Les personnages sont également très attachants par leur sensibilité et leur personnalité si marquée.
En bref, le Dernier dragon sur terre est un livre à lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
LadyDoubleH
  08 septembre 2020
Quatrième de couverture : "Autrefois, il était connu sous le nom de Wyvern, Seigneur du Haut Feu, et son ombre terrifiait les masses.
Aujourd'hui, il n'est que Vern, vautré dans le bayou où il se cache, matant Netflix non-stop en tee-shirt Flashdance et sifflant de la vodka à longueur de journée. Mais, contrairement aux autres membres de son espèce, il a survécu. Malheureusement, aucune quantité d'alcool ne peut combler son immense solitude.
C'est alors que le hasard lui propose une alliance inattendue… Aboutira-t-elle à l'extinction de sa race ou au retour de ses jours de gloire ?"
Everett Moreau vit avec sa mère Elodie dans une bicoque en plein bayou. Tout le monde appelle l'adolescent Squib – pétard mouillé en anglais -, surnom gagné à son grand dam lors d'une expérience malheureuse de pêche de nuit avec des explosifs ; il y a perdu un doigt. Squib est un adolescent débrouillard, qui jongle avec un tas de petits jobs en plus de l'école, pour ramener quelques dollars à la maison. Sa Momma est infirmière de nuit à l'hôpital. Squib et sa mère sont cajuns (les francophones de Louisiane, descendants des Français bannis du Canada qui vinrent s'installer dans le delta du Mississippi au 18ème siècle).
Squib a un penchant naturel à se mettre dans les ennuis. Mais lorsque Regence Hooke, le constable ripou local qui en pince pour sa mère se met en tête de détrôner le parrain local, l'adolescent va frôler le record olympique. Pour se cacher après avoir été témoin d'une scène à laquelle il n'aurait pas dû assister, il se retrouve nez à nez sur un îlot du bayou avec… un dragon.
Le dernier dragon sur terre est une histoire de gangsters avec des doses de fantastique. de l'humour, des dialogues, de l'action et des rebondissements, un cadre travaillé et des personnages bien campés. C'est un roman sympathique, mais j'avoue avoir été déçue. Un style un peu faible, un roman inégal. Il y a de bons passages, mais au lu de la quatrième de couverture, je m'attendais à mieux. Il y avait du potentiel. le dernier dragon sur terre est néanmoins tout à fait divertissant, j'ai bien ri par moments. Vern est très chouette, Squib aussi.
Lien : https://lettresdirlandeetdai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Feu
  11 octobre 2020
Squib est un personnage très attachant. Vern est assez intéressant (même si physiquement, le dragon n'est pas terrible. Je préfère les versions plus classiques.) Quant aux autres, mis à part le méchant Hook, ils sont transparents et vraiment secondaires.
Le choix de placer l'intrigue dans le bayou près de la Nouvelle-Orléans est une excellente idée. le lieu donne une atmosphère intéressante et est presque un personnage à lui seul.
Le récit se lit vite et est agréable. L'histoire est sympathique même si elle vieillira sans doute très mal à cause des noms de marques tel Netflix. Elle ne laissera pas non plus un souvenir impérissable mais elle permet de passer un bon moment.
Commenter  J’apprécie          30
fantasybooksaddict
  29 septembre 2020
Je reconnais que c'est la couverture qui m'a d'abord fait craquer et la promesse du résumé parlant de dragon.
Je connaissais la plume de l'auteur pour avoir déjà lu Artémis Fowl mais je ressors tout de même très mitigé. J'ai eu énormément de mal avec le côté sombre de l'intrigue car on est loin des dragons au sommet de leur puissance et d'un univers fantasy. L'intrigue a du mal à décoller à cause des description surtout au début, et le rythme est assez lent tout au long du livre, s'embourbant dans la moiteur du bayou.
Côté personnages, ce n'est pas la joie non plus car on se retrouve face à des anti-héros. le bien et le mal ne sont pas clairement définis pour eux. D'ailleurs, ils ont plutôt tendance à flirter avec le mal.
J'ai, tout de même, fini par m'habituer au cynisme de Wyvern, notre dragon et Squib, un adolescent. J'ai apprécié le tandem qu'ils en viennent à former, malgré leur propension à vouloir en premier lieu sauver leur peau. Finalement, j'ai même l'impression que c'est ce qui les réunis. Tous les deux évoluent et en viennent à se protéger l'un et l'autre, bien qu'au départ ils le faisaient seulement par nécessité.
Pour conclure, je ne ressors pas satisfaite de cette lecture mais cela reste une expérience atypique ! Si le duo Wyvern/Squib a fini par me plaire grâce à leur évolution, l'intrigue lente et l'ambiance sombre restent de gros points négatifs !
Lien : https://fantasybooksaddict.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
LeMonde   25 septembre 2020
L'écrivain irlandais, déjà père du célèbre Artemis Fowl, vient d'enfanter Vern, un dragon du bayou à qui on ne la fait pas. Fumant.


Lire la critique sur le site : LeMonde
LeMonde   25 septembre 2020
L'écrivain irlandais, déjà père du célèbre Artemis Fowl, vient d'enfanter Vern, un dragon du bayou à qui on ne la fait pas. Fumant.


Lire la critique sur le site : LeMonde
Elbakin.net   21 septembre 2020
Colfer signe là un roman qui se lit sans souci mais qui, il nous semble, ne cherche jamais à proposer autre chose qu’une distraction innocente et malheureusement vite oubliée. Mais si vous ne nourrissez pas d’attentes particulières à son égard, il saura sans doute vous plaire.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   29 juin 2020
Squib plissa les paupières en les fermant presque. Il pensait que le blanc de ses yeux pouvait trahir sa présence. Hooke lui racontait-il des conneries ? Avait-il seulement attaché son bateau ?
Sans doute pas.
Il n'avait pas véritablement prévu la dernière partie de cette mission. Aussi se retrouvait-il bloqué sur cette putain d'île en compagnie des sangliers et des couguars et peut-être même d'une bande de fourmis rouges, alignées dans une file bien ordonnée, qui viendraient lui dévorer la bite. Et s'il essayait de s'enfuir en courant, Hooke lui enverrait une grenade au cul, comme un cornet de glace à réaction.
Quelle nuit délicieuse !
Everett Connard Moreau : organisateur de génie.
Comme ce petit Français qui aimait bien les grandes femmes pour se prouver quelque chose. Napoléon.
Mais pas du tout comme lui, en fait, sauf que tous les deux avaient fini coincés sur une île, s'il se souvenait bien de ses leçons d'histoire. Ou peut-être était-ce Huckleberry Finn qui s'était retrouvé en rade sur son île.
En tout cas, en cette belle soirée, c'était lui, l'imbécile bloqué sur une étendue de terre entourée d'eau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
despagespoursenvoler_despagespoursenvoler_   26 mars 2020
Les mogwai se sentaient parfois si bien sous terre qu'ils lâchaient complètement la barre et se laissaient assimiler aux éléments. Wax lui avait dit un jour, alors qu'il était encore ivre de boue, dans l'état second qui suivait sa sortie de terre: "Putain, Vern, quand on est là-dessous, on arrête de penser. Tout s'en va, tu comprends. Et ce qui reste, c'est la paix. Une éternité de paix si tu le veux. Ça, c'est une proposition séduisante."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
despagespoursenvoler_despagespoursenvoler_   26 mars 2020
Il s'est passé trois mille ans et tu ne peux toujours pas l'oublier, dit Waxman. Mais ce que je veux te faire comprendre, c'est que nous avons tous une âme. Il y a des âmes qui sont bonnes, d'autres mauvaises. Squib, lui, est quelque part entre les deux, mais je pense qu'il penche plutôt du bon côté.
Commenter  J’apprécie          20
despagespoursenvoler_despagespoursenvoler_   26 mars 2020
- Et Charles Jr ? L'homme à la bite ?

- Charles n'a pas vraiment les pieds sur terre. La semaine dernière, il m'a juré qu'il passait ses nuits à la Nouvelle-Orléans pour se vendre comme prostitué mâle. Je ne lui confierai jamais une information sensible.
Commenter  J’apprécie          21
justinefrickerjustinefricker   16 septembre 2020
Je devrais prendre une photo, pensa Squib, et il tira son smartphone de la poche étanche du jean en tissu camouflage qu’il mettait pour travailler. Comme c’est souvent le cas, les choses auraient tourné beaucoup mieux s’il l’avait gardé dans son pantalon.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eoin Colfer (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eoin Colfer
Les jeunes frères d'Artemis Fowl prennent le contrôle de la nouvelle série d'Eoin Colfer. Au programme : action à cent à l'heure, gadgets technologiques et créatures magiques en tout genre. Sans oublier l'humour ravageur de l'auteur ! Un univers explosif à découvrir dès 11 ans.
autres livres classés : VulgaritéVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Artémis Fowl 7

Où Artémis réunit-il les représentants du Peuple des fées??

En Islande
En Angleterre
En Amérique
Sous terre, chez les fées

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Artémis Fowl et le complexe d'Atlantis de Eoin ColferCréer un quiz sur ce livre

.. ..