AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782730405102
397 pages
Éditeur : Nouvelles Editions Oswald (01/01/1988)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Deux enquêtes du détective Sherlock Holmes :
Dans la première (1902), la famille Baskerville dit être hantée par une bête fantomatique, "aux yeux flamboyants et aux crocs dégoulinants", qui erre dans les landes brumeuses entourant la maison familiale. Et à présent, ce "chien" errant semble en vouloir au jeune Sir Henry, nouveau propriétaire du domaine des Baskerville. S'agit-il d'un spectre venu maudire la famille ? Ou la cause est-elle bien moins surnaturell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Missjasmin
  27 octobre 2019
Arthur Conan Doyle poursuit les aventures de son encombrant personnages, Sherlock Holmes, à la demande du grand public.
Le chien de Baskerville (Août 1901 - Avril 1902) apparaît sous forme de feuilletons dans le Stand Magazine. C'est une vraie réussite, nous entraînant dans une intrigue qui prend appui sur une légende qui date du XVIIème siècle. Des chiens fantômes rôdent dans la lande du sud-ouest de l'Angleterre, suite à la mort d'un détestable propriétaire terrien qui aurait conclu un pacte avec le diable.
La Vallée de la peur (Septembre 1914 - Mai 1915) m'a également transportée dans les montagnes rocheuses, à une époque où la loi était celle de la terreur.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   22 février 2020
La Vallée de la Peur

« Avez-vous encore à faire dans le cabinet de travail ? nous dit M. White Mason quand nous rentrâmes.

— Pas pour l’instant, répondit l’inspecteur, tandis que de son côté Holmes secouait négativement la tête.

— Peut-être, alors, vous serait-il agréable d’entendre quelques personnes de la maison ? Nous pourrions nous installer dans la salle à manger. Ames, accompagnez-nous. Et dites-nous ce que vous avez à nous dire. »

La déposition du maître d’hôtel, simple, nette, nous donna l’impression d’une parfaite franchise. Il était entré au service de Mr. Douglas cinq ans auparavant, quand celui-ci était venu à Birlstone. Mr. Douglas passait pour un riche gentleman qui avait fait fortune en Amérique. Ames avait trouvé en lui un maître bienveillant, commode, un peu différent comme genre de ce à quoi il était habitué ; mais on ne pouvait tout avoir. Jamais il n’avait remarqué chez lui aucun signe d’inquiétude ; au contraire, il ne connaissait pas un homme plus étranger au sentiment de la peur. Mr. Douglas voulait qu’on relevât le pont chaque soir parce que c’était l’ancienne coutume du manoir et qu’il tenait à suivre les anciennes coutumes. Il allait rarement à Londres et ne sortait guère du village ; cependant, la veille, il s’était rendu à Tunbridge Wells pour y faire quelques emplettes. Ce jour-là, exceptionnellement, il trahissait une certaine agitation ; il se montra impatient, irritable. Dans la soirée, Ames, avant de se coucher, rangeait tardivement l’argenterie, quand il entendit un violent coup de sonnette. Mais aucune détonation ne parvint jusqu’à lui, ce qui s’explique par le fait que l’office et la cuisine sont situés à l’arrière de la maison et séparés de l’avant par un long couloir que ferment plusieurs portes. Au coup de sonnette, la gouvernante était sortie de sa chambre ; elle avait, en compagnie du maître d’hôtel, couru vers l’endroit d’où l’appel était parti. Comme ils arrivaient au pied de l’escalier, tous les deux avaient vu Mrs. Douglas descendant les marches, sans précipitation, d’ailleurs, et sans apparence d’émotion particulière. Elle finissait de descendre quand Mr. Barker sortit en courant du cabinet de travail. Il arrêta Mrs. Douglas et la conjura de s’en retourner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Arthur Conan Doyle (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Conan Doyle
La traductrice Ana Maria Torres nous parle de "Folles mélancolies" de Teresa Veiga. En librairie depuis le 27 février 2020. En onze nouvelles, Teresa Veiga joue avec les codes littéraires pour mieux troubler et dépoussiérer les canons de genre. Enquête policière, faux-conte gothique, récits aux accents libertins, faits-divers, pastiches de Sir Conan Doyle ou de Dickens : ces onze textes sont autant d'hommages à la littérature que des prouesses stylistiques où la nouvelliste excelle à sonder l'âme humaine et à révéler des anti-héroïnes aussi complexes qu'irrévérencieuses. Des anti-héroïnes pour lesquelles ont ressent de l'empathie et que l'on a, très certainement, croisées au détour d'une vie…
+ Lire la suite
autres livres classés : détectiveVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le chien des Baskerville

Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

17ème
19ème
20ème

10 questions
484 lecteurs ont répondu
Thème : Le chien des Baskerville de Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur ce livre