AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302027237
48 pages
Éditeur : Soleil (16/01/2013)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Mai 1876. Le Royaume-Uni connaît une vague de disparitions inquiétantes. Les communautés intellectuelles et scientifiques en sont les premières victimes. Nulle rançon n’est demandée et les autorités n’ont pas l’ombre d’une piste sur les motivations des ravisseurs. S’il arrive à Sherlock Holmes de prêter concours à Scotland Yard, il n’a pas encore choisi sa voie. Il se partage entre ses passions et mène une vie de bohème aux côtés d’un jeune musicien autrichien, viol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
belette2911
  11 février 2013
On devrait punir de cent coups de fouet les auteurs qui terminent leurs albums par un tel cliffhanger qui m'a laissé avec le palpitant en compote et l'envie de secouer la bédé afin de m'assurer que quelques pages cachées n'allaient pas en sortir.
Peau de balle ! J'en suis quitte à me ronger les ongles avant de pouvoir découvrir la suite de cette excellente bédé qui nous conte la jeunesse du détective qui n'est pas encore au 221b et donc, sans Watson, of course.
Sherlock Holmes jeune, c'est tendance, ces derniers temps... tant mieux.
C'est avec le plaisir d'un gosse devant un paquet de bonbons que j'ai accueilli cette nouvelle ponte de Cordurié : cet oeuf est le quatrième diptyque pour la collection "1800", après deux tomes de "Sherlock Holmes et les vampires de Londres" et un de "Sherlock Holmes et le Nécronomicon".
Si j'avais fait la moue avec les dessins de Laci pour les 3 précédents tomes de la collection, j'ai apprécié ceux de Nespolino.
A première vue, en feuilletant en vitesse, Holmes, bien que jeune, n'a pas une tête de gamin.
Quand aux couleurs et aux décors (même s'ils ne sont pas "de Roger Harth" et malgré le fait que les costumes ne soient pas "de Donald Cardwell") le tout est admirable.
En profondeur, rien à redire : les planches sont de qualité, les différents personnages sont bien campés et les ambiances... Magnifico ! Une fois de plus, j'étais dans Londres.
Et qu'est-ce qu'il se passe à Londres ? Des choses graves, sans aucun doute, comme le laissent penser les premières cases de la bédé en nous plantant le décor. Et hop, je suis appâtée et intriguée. Encore des bons points.
La rencontre avec Sherlock Holmes a lieu juste après ces 5 pages d'intro intrigantes et notre futur-et-pas-encore-détective assiste au concert d'adieu d'un de ses amis, violoniste virtuose et qui se trouve être son colocataire.
Holmes a un style "jeune dandy"et ses réparties sont teintées d'ironie ou de sarcasme et cela m'a donné quelques éclats de rire tout au long de ma lecture.
"Détective" n'est pas encore un métier pour lui, juste une activité parmi tant d'autres et bien qu'il s'adonne à des investigations policières, c'est juste pour le plaisir. Une autre de ses activité est celle qui consiste à découvrir des ouvrages aussi divers que variés.
Dolce vita...
Tout va bien, donc ? Non ! Une vague d'enlèvements laisse la police désemparée, ce qui donnera lieux à quelques railleries bien senties de la part de Holmes.
C'est une chose que j'ai aimé aussi dans cette bédé, la vie de Sherlock, ses rapports avec ses amis, le tout entrecoupé par des règlements de comptes sur les quais et des tensions entre le chef des malfrats et son fils qui ne semble pas partager les méthodes "paternelles".
Encore un qui aimerait être calife à la place du calife... Point de vue des dessins, ils ne sont pas facile à différencier, le père et le fils.
Alors, comment Holmes va-t-il devenir ce qu'il sera ? Et bien, fallait venir l'emmerder, tiens et c'est la disparition de son ami violoniste qui va l'amener à croiser la route de ces deux chefs d'une bande non fréquentable. M'est avis qu'il aura du fil à retordre avec le fils.
Si vous reprenez le titre de l'album, je pense que vous comprendrez...
Il y a aussi un petit côté "comics" dans l'agencement de certaines cases, surtout dans la dernière page et une manière de dessiner les phylactères inhabituelle, mais que j'ai adoré.
Bref, le dessin est extra, le scénario est bien construit, l'histoire est diablement intéressante et on se demande ce qu'il nous réserve en tome 2 surtout qu'il nous laisse sur ce foutu suspense dont je vous parlais en tête de critique !!
Nondidjû, il atteint un de ces paroxysme avec Sherlock qui se trouve...
Non, vous ne pensiez tout de même pas que j'allais vous le dire ?
Lien : http://the-cannibal-lecteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
lyoko
  03 octobre 2014
Une aventure de Sherlock holmes ou il fait la rencontre de Moriarti. C'est le tout premier tome. une mise en place qui nous laisse évidemment sur notre fin en fin d'épisode.
En ce qui concerne le graphisme il me manque un peu de détails pour que j'y adhère complètement.
Un bon moment de détente mais je préfère quand même les vrais aventure de Shrlock Homes par Conan Doyle
Commenter  J’apprécie          210
Derfuchs
  15 octobre 2019
Ici, dans cet ouvrage, il est raconté la jeunesse de Sherlock Holmes, lequel est remarqué, par sa perspicacité et ses dons de déduction, par l'inspecteur Pike de Scotland Yard qui le présente à ses supérieurs. Pas de Dr. Watson ici ou du moins point encore. Holmes partage son logement, qui n'est pas à Bakerstreet, avec un violoniste surdoué.
Ledit violoniste est enlevé par une bande de personnages patibulaires.
Parallèlement d'autres enlèvements ont lieu dans le Londres bien dessiné par A. Nespolino, au même titre que notre célèbre détective qui, s'il est croqué un peu jeune, à des traits bien prononcés et une belle et fière allure.
Sherlock Holmes part à la recherche de Ron, son ami violoniste.
Fin de la première partie.
L'album est sympathique, il se lit aisément, l'ambiance londonienne correspond à ce que cela devait être au XIXème siècle, bars, scènes de rue, bas fonds à l'avenant. Pour ma part j'aurais préféré un peu plus de couleurs chaudes, claires, percutantes à l'oeil mais cela n'aurait pas sied à l'ouvrage.
Attendons la suite (pour moi s'entend)!

Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
lapetitefadette
  17 septembre 2014
L'histoire en elle-même n'a rien d'extraordinaire. On retrouve le héros de Conan Doyle avec ses qualités et ses travers. Mais un beau graphique dans la ligne classique de la BD franco-belge. Une BD très agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   23 avril 2013
Sans en faire toutefois un jeune garçon ni même un jeune homme, le scénariste brosse un personnage à l’aube de sa célébrité, débutant probablement l’enquête qui en fera le détective connu de tous, et déjà confronté à celui qui deviendra son plus farouche ennemi.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   25 mars 2013
Charismatique en diable, on sent déjà le brillant détective qu’il va devenir. Le scénario recèle quelques surprises et on se demande où l’auteur va bien pouvoir nous emmener dans le deuxième tome. [...] Les décors sont à l’avenant : Nespolino retranscrit avec grâce et talent le Londres victorien
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   25 janvier 2013
Compte tenu du caractère froid et hautain du détective en devenir, d’un manque de rythme et d’un soupçon d’originalité, la lecture souffre d’une certaine retenue. Toutefois, grâce à la solidité de sa construction et à l’accélération finale, cet opus reste fort plaisant et donne envie d’assister au développement de l’antinomie entre les deux futurs ennemis.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
belette2911belette2911   10 février 2013
Ron, le coloc : "J'aimerais préparer mes bagages".

Holmes : "Pousse ce qui te gêne. Je n'en prendrai pas ombrages".

Ron : "Tu es trop bon".

Holmes : "Fais également voeux de silence pour cette autre faille et nous serons quitte".

Ron, hilare : "Décidément trop bon".
Commenter  J’apprécie          130
belette2911belette2911   10 février 2013
Holmes : "Faisons simple ! J'ai un ami bouquiniste qui saura pallier ma mémoire défaillante".

Ron, son colloc : "Je te promets de taire ce moment de faiblesse".

Holmes : "Tu as ma reconnaissance éternelle".
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Sylvain Cordurié (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Cordurié
Découvrez le Premier volume du troisième cycle de la série Les Maîtres Inquisiteurs !
Résumé : Cinq années après la victoire de l?Inquisition sur Fedaath, l?Oscitan doit de nouveau faire face à la folie de ses habitants? Lors d?une mission où Bromm et Vorkeen sont chargés de libérer un enfant-mage au coeur des Soupirs, leur intervention tourne mal. Bromm lance par le rêve un appel à l?aide si puissant qu?il est perçu par tous les Inquisiteurs d?Oscitan. Iliann, jeune mage lycanthrope, et Gal?ween sont envoyés secourir leurs compagnons. Sur les lieux, ils découvrent un bain de sang. Tous ont été sauvagement tués et Bromm a disparu. Iliann et Gal?ween partent alors en chasse, avec l?espoir de sauver Bromm.
En savoir plus : https://www.soleilprod.com/serie/maitres-inquisiteurs-13-iliann.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/s?k=9782302077669&camp=1638&creative=6742&linkCode=ur2&tag=soleilprodcom-21 Fnac : https://livre.fnac.com/a13545449/Les-Maitres-inquisiteurs-Tome-13-Iliann-Sylvain-Cordurie#omnsearchpos=1 Cultura : https://www.cultura.com/les-maitres-inquisiteurs-t13-iliann-9782302077669.html
+ Lire la suite
autres livres classés : angleterre victorienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3761 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre