AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Enquêtes de l'inspecteur Cadin tome 3 sur 5
EAN : 9782070408146
212 pages
Gallimard (26/05/1999)
3.39/5   88 notes
Résumé :
«Il s'agenouilla et, doucement, tourna le visage de la femme vers le sien. Elle avait les yeux grands ouverts, la bouche béante ; la mort l'avait surprise au plus fort de la terreur.»
Un crime étrange, en pleine campagne municipale, perturbe la préparation du carnaval d'Hazebrouck. Le coupable présumé, retrouvé sur les lieux du crime, sombre dans la folie. L'inspecteur Cadin, héros décalé de Meurtres pour mémoire, se lance presque malgré lui à la recherche de... >Voir plus
Que lire après Le géant inachevéVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
La scène de crime est insolite. La tête et le corps d'un géant en papier mâché reposent sur une table. L'orbite du colosse a été crevé par une balle. A ses côtés, nous découvrons le cadavre d'une jeune femme, les yeux ouverts, figés par une ultime frayeur. Un tourne disque diffuse une chanson de Gary Brooker. Au milieu de la pièce, un homme reste figé, mutique, une arme à la main. Il se laisse interpeller par Cadin sans réagir. L'homme ne prononcera aucun mot pendant sa garde à vue. Il sera interné peu après dans un hôpital psychiatrique. Un an plus tard, il s'accusera de l'assassinat de la jeune femme dans un courrier rédigé avant son suicide. Aux yeux de tous, l'affaire peut être classée. Mais Cadin refuse de croire à cette version et décide d'enquêter. Sa hiérarchie lui impose des limites : on ne touche pas aux notables !

« le géant inachevé » se déroule à Hazebrouck, une ville des Flandres françaises. Des jeunes travaillent à redonner vie aux traditions flamandes. Le carnaval est la pierre angulaire de ce folklore. Au cours des festivités, chaque ville doit posséder son géant protecteur ; clui d'Hazebrouck restera inachevé cette année …

Daeninckx fait un portrait peu flatteur des policiers. Alcooliques et brutaux, ils sont, pour reprendre l'adage, intransigeants avec les faibles, complaisants avec les puissants. Nous suivons Cadin dans son périple : un bar-discothèque décati de la campagne belge qui possède des scopitones, une clinique élitiste qui traite les addictions avec des méthodes particulières, un site de lancement de missiles construit de la Seconde Guerre mondiale.

Cadin est un anti-héros attachant. Solitaire, anticonformiste, frustré sexuellement (on pourrait le qualifier de personnage «pré- houellebecquien»…), il montre une grande détermination quand il s'agit de chercher la vérité.

Les enquêtes de l'inspecteur Cadin comptent quatre romans et un recueil de nouvelles. Ca va bientôt me paraitre trop peu…
Commenter  J’apprécie          261
Hazebrouck, en plein carnaval et en période électorale. Un homme paumé et désespéré découvre le cadavre de sa bien-aimée, se laisse accuser, perd la raison et se suicide en laissant une étrange confession.
Une affaire très simple, pas de quoi fouetter un chat, mais l'inspecteur Cadin y renifle un je ne sais quoi de louche, va se lancer dans une enquête, contre l'avis de sa hiérarchie et jouer à l'éléphant dans un magasin de porcelaine !
Ce qui donne un polar social, dans une ambiance glauque voire sordide, où les notables en prennent pour leur grade, où les "petites gens" les sans grade, les sans travail sont montrés sans concession dans leur misère quotidienne, quand on essaie d'oublier le malheur dans les festivités carnavalesques, la bière et les expédients divers ... parfois mortels.
L'inspecteur Cadin traîne son désenchantement dans ce décor affligeant, se jurant au final de quitter Hazebrouck "en se promettant de ne plus jamais y revenir".
Quant au lecteur, si lui non plus n'a guère envie de s'attarder à Hazebrouck, il est bien décidé à poursuivre la découverte de l'oeuvre de Didier Daeninckx, qui, elle, mérite largement la visite.
Commenter  J’apprécie          90
Choisir un lieu .... Hazebrouck.
Pas vraiment une destination pour des vacances rêvées.
Une description précise d'une ville où des gens vivent, enfin essaient de vivre le mieux possible, essaient d'y travailler, essaient de s'y amuser.
Alors on fait le tour des traditions,
Le carnaval avec ses géants, des détails nous préciseront l'histoire des légendes, l'importance de les faire revivre, de leur redonner leurs significations, le tout sans passéisme,
Les ailes de Steinbecque, histoire plutôt sordide, une simple histoires d'oiseaux, "le sort de ces bestioles s'est considérablement adouci au cours des dernières décennies, dans les années vingt, on soudait les paupières du pinson à la chaleur d'un fer rougi puis on lui apprenait à chanter ; l'obscurité totale dans laquelle la bête se trouvait plongée augmentait en effet la fréquence du ramage", sympathique comme traitement !
Un petit peu d'histoire de la dernière guerre avec les restes de la construction des rampes de lancement de fusées, missiles destinés à parvenir jusqu'à Londres.
Comme toujours avec Daeninckx, les moindres détails sont étudiés et nous révèlent une facette inconnue de l'Histoire, des histoires que nous avons tendance à vouloir oublier car pas forcément glorieuses !
Il y a aussi les petites brèves de l'actualité éditoriale de la presse provinciale, des petits bijoux d'humour noir ou d'horreur noire plutôt !
Alors pour compléter ce décryptage d'une ville, il y a une intrigue, des meurtres, un inspecteur têtu qui bien sûr arrivera à confrondre les assassins et à punir ces nantis qui se croient tout permis.
Alors peut être que ce n'est pas toujours comme ça dans la vraie vie, mais Daenincks lui nous montre la voie pour ne pas nous laisser faire ni nous laisser manipuler !
Merci monsieur.
Commenter  J’apprécie          50
Nord de la France, une femme assassinée, apparemment par un ancien amour, qui a la suite de cette mort, devient complètement muet. Puis au bout d'un an, enregistre des aveux, et se suicide. Un inspecteur de police, nouveau dans la région, trouve quelques bizarreries dans cette histoire, et décide de vérifier quelques éléments ...
Je suis restée un peu en dehors de l'intrigue, j'y trouvais un peu trop d'incohérences ou de bizarreries, je pense. Bref un peu déçue
Commenter  J’apprécie          30
Encore un prix littéraire pour Didier Daeninckx : le Trophée 813 du meilleur roman 1984. Suite à l'assassinat d'une jeune femme pendant le carnaval de Hazebrouck, le présumé coupable laisse une confession et se suicide. Mais celle-ci ne convainc pas l'inspecteur Cadin qui dénouera patiemment les fils de cette sombre histoire de drogue et de fausses factures impliquant de gros industriels de la région. Un sujet d'actualité, un ton un peu désabusé fidèle au personnage de Cadin et une ambiance pesante qui retrace bien les lieux du drame.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Cadin (...) observa les porcs qui remuaient la boue avec leurs groins, à la recherche de parcelles de nourriture. Soudain l’un des plus gros verrats se détacha du groupe et (...) se précipita sur une truie d’un volume sensiblement égal au sien. Il posa ses pattes de devant sur le dos de sa compagne et il commença à s’agiter en grognant. Cadin détourna la tête alors qu’une bouffée de désir lui tordait le ventre. Il parvint à chasser l’image de Blandine.
Commenter  J’apprécie          71
— ... Les défauts d’organisation de la société n’expliquent pas tout. Prenez deux gosses, en tout point semblables, origine, culture ; comment expliquez-vous que le premier se retrouve derrière les barreaux tandis que l’autre s’en sort ?
— Les circonstances ont aussi une très grande part dans leur destin. Les voleurs de pain ne se font pas tous prendre mais leur point commun, c’est la faim. C’est cette faim qu’il s’agit de calmer pour en finir avec les voleurs de pain.
Commenter  J’apprécie          10
Il n'avait pas encore franchi la barrière des cinquante ans. Ses cheveux n'y parviendraient jamais ; ils étaient restés en route.
Commenter  J’apprécie          60
Le chômage non plus ce n’est pas une partie de plaisir. Et je vous prie de croire que les murs existent ; ils sont dans notre tête et dans celles de ceux qui nous regardent. C’est bien pire qu’une punition parce qu’à y regarder de près, le chômage ne frappe que des innocents.
Commenter  J’apprécie          20
On dépense des milliards chaque année pour soigner les malades mentaux, pour la réinsertion des criminels, des drogués, alors que la raison majeure de cette situation est la multiplication des tentatives d’avortements pratiquées par des mères refoulées sexuellement, pour qui les enfants sont une malédiction alors qu’il s’agit de la plus pure bénédiction du ciel…
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Didier Daeninckx (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Daeninckx
Dans le 170e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente le parcours de Missak Manouchian, récemment entré au Panthéon, à travers deux bandes dessinées sorties récemment chez Les Arènes BD et Dupuis. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album Copenhague que l’on doit au duo Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Rijsberg, publié aux éditions Dargaud - La sortie de l’album Le champ des possibles que l’on doit au scénario de Véro Cazot, au dessin d’Anaïs Bernabé et c’est édité chez Dupuis - La sortie de l’album L’homme miroir que l’on doit à Simon Lamouret et aux éditions Sarbacane - La sortie de l’album The Velvet underground, dans l’effervescence de la Warhol factory que l’on doit à Koren Shadmi et aux éditions La boite à bulles - La sortie de l’album Sept vies à vivre que l’on doit à Charles Masson et aux éditions Delcourt dans la collection Mirages - La réédition de l’album Mauvaises herbes que l’on doit à Keum Suk Gendry-Kim et aux éditions Futuropolis
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (238) Voir plus



Quiz Voir plus

La mort n'oublie personne

En quelle année se passe l’histoire ?

1963
1953
1958

9 questions
118 lecteurs ont répondu
Thème : La mort n'oublie personne de Didier DaeninckxCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..