AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266252631
Éditeur : Pocket (27/11/2014)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Avez-vous déjà vu un personnage obèse, cradingue, vinasseux et violacé, en pantoufles, maillot de corps gris (mais qui fut blanc jadis), portant un pantalon de coutil rapiécé, affublé d'un véritable sombrero mexicain se prélasser dans les fauteuils du Boeing Paris - Tokyo ? Assurément non !
Pour se délecter d'une pareille situation, il faut avoir lu FLEUR DE NAVE VINAIGRETTE.
Au passage : Savez-vous comment se traduit « Fleur de nave » en japonais ?>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  18 octobre 2016
Une sombre histoire d'achat de cachous raté et voilà Hector, le cousin de San-Antonio, en disgrâce avec son vénérable chef. Il finira par démissionner, usé par une longue carrière de fonctionnaire… et s'associera avec Pinaud, lui-même démissionnaire de la maison Royco depuis peu. L'agence de détectives privés la Pinaudère Agency Limited est née : recherches de toute nature, adultère, filature… Une affaire qui marche ! Aussi Mme Helder confie-t-elle à nos compères, une mission de la plus haute importance : elle soupçonne son mari d'entretenir une relation amoureuse avec une jeune asiatique…
Une jeune asiatique qui se fait dessouder devant le domicile de Béru. Au même moment, l'ambassade du Japon est en feu…
Lui, vous le connaissez… Je veux dire notre commissaire préféré, vous le connaissez, n'est-ce pas ? Il ne lui en faut pas plus pour s'embarquer sur le même vol que le présumé assassin ; destination, le Japon.
« Fleur de nave vinaigrette », autrement dit Bé-Rhu-Rié en japonais, paru en 1962 annonce bien ce qui va suivre dans quelques volumes ; c'est du bon, du très bon ! Les ingrédients de l'excellence se mettent en place : Béru omniprésent, un zeste de Pinaud, une intrigue simple mais efficace, des calembours à toutes les pages (même des mauvais), des énumérations fantaisistes (même trop nombreuses et un peu longues comme celle au sujet du grand magasin japonais), un enrichissement (même sommaire) du Kâma-Sûtra du commissaire, quelques notes en bas de page… Une prise à témoin régulière du lecteur, quand ce n'est pas une prise à partie…
Bref, en ce début 1962 Frédéric Dard commence à stabiliser la recette qui fera les excellents bouquins de la fin des années 60.
Divertissant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Didier_Tr
  19 juillet 2017
Quel plaisir de se replonger dans un San Antonio §
Suite à un repas de famille, avec le cousin Hector, fonctionnaire zélé (quoique) en froid avec sa hiérarchie, quelques mois plus tard, voici toute la fine équipe plongée dans un voyage délirant au Japon, à la recherche d'on ne sait pas trop quoi, finalement. Alors que Pinaud a disparu.
Du grand art, une langue revisitée, réinventée, riche, mais partie avec cet auteur.
On y apprend au passage que dans les années soixante, on ne faisait pas Paris - Tokyo en vol direct, mais avec quelques escales qui aujourd'hui seraient bien délicates, dans des pays devenus pas très fréquentables.
Heureusement, tout est bien qui finit bien, et Béru est promu inspecteur principal !
Commenter  J’apprécie          120
Beathi
  28 septembre 2014
48ème roman de San-Antonio publié en 1962 (dépôt légal 1er trimestre 1962).
L'histoire se déroule en grande partie au Japon en avril 1962 sur une durée de 4 jours.
Mission : San-Antonio et Bérurier se rendent au Japon pour enquêter suite à un assassinat d'une japonaise et un incendie criminel à l'ambassade du Japon à Paris.
Nous retrouvons, dans ce livre, Pinaud qui a créé une agence de détecttive avec Hector, le cousin de San-Antonio : La Pinaudère Agency Limited.
A noter dans ce livre la participation de San-Antonio et Bérurier à des orgies dont la description est encore très légère.
Deux incohérences relevées dans ce livre :
- Son cousin Hector se nomme Dère alors qu'il s'appelle Plumet dans "la vérité en salade".
- Bérurier est nommé inspecteur principal : grade qu'il portait déjà dans "A tue ... à toi".
A noter que dans mon édition un personnage (expert philatélique) s'appelle Helder en début de roman et Heller à la fin.
L'année 1962 démarre avec un très bon San-Antonio.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
JCLDLGR
  26 janvier 2018
Un aller-retour en train sur 2 heures et quelques, une envie de se vider la tête d'un livre difficile, et hop un San Antonio : ça a franchement vielli et l'humour sexiste est roi. Il n'empèche que le style reste inimitable et l'histoire totalement invraissemblable, avec toujours au moins un passage où je ris aux larmes ! donc je continue. Celui la ne déroge pas à la règles et cette histoire Nippo-franchouillarde est à la hauteur des autres opus de Frédéric Dard
Commenter  J’apprécie          20
gaelimberdis
  13 octobre 2018
Toute ma jeunesse où l'histoire policière se mélange dans mon souvenir à la gouaille de Dard et à une découverte fondamentale dans ma vie d'adolescent :celle du sexe dans la littérature.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   16 juillet 2016
Comme chaque fois que le cousin Hector venait tortorer at-home (de Savoie), après le dessert, contrairement à ce que préconise une chanson de salle de garde, nous ne savions plus quoi foutre et nous nous regardions en cousins de faïence, lui et moi, pendant que Félicie, ma brave femme de mère, faisait la vaisselle. Ordinairement, j'essayais de m'esbigner en loucedé, mais M'man était si désemparée en me voyant mettre les adjas que j'avais de moins en moins le courage de l'abandonner entre les griffes d'Hector.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
lecassinlecassin   11 octobre 2016
Je réitère ma question : une fois à la retraite, que feras-tu ?
- N'importe quoi !
- Ce sont les gens qui ne savent rien faire qui font n'importe quoi !
Commenter  J’apprécie          110
Didier_TrDidier_Tr   19 juillet 2017
Je crois que décidément j'ai le ticket-maison, me souffle-t-il en aparté. Elle vient de me dire que j'étais son genre à bloc. Elle aime les hommes gros et forts qu'ont des cicatrices et des manières brusques ; mon cas en somme.
Commenter  J’apprécie          71
Marc21Marc21   08 août 2011
C'est ici que les Athéniens s'atteignirent, que les Perces se percèrent, que les Satrapes s'attrapèrent et que les Croisés sautèrent par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          50
Didier_TrDidier_Tr   16 juillet 2017
La vie est pleine de rencontres rapides. Un regard, un sourire, des promesses informulées, et puis bonsoir...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Frédéric Dard (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
Rencontre avec Claire Favan à Quais du Polar 2019 à l'occasion de la sortie de son dernier roman "Inexorable" aux éditions Robert Laffont.
BePolarTV est la première WebTV consacrée exclusivement au polar. le site www.bePolar.fr propose de l'actu sur les romans, films, BD, séries TV polars, ainsi que des dossiers thématiques comme La petite Histoire du Polar, San Antonio, le Prix SNCF du Polar, etc.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre