AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Crossfire tome 2 sur 5
EAN : 9782290064993
384 pages
J'ai Lu (03/04/2013)
3.95/5   753 notes
Résumé :
Gideon Cross. Aussi parfait et séduisant à l'extérieur que tourmenté et brisé à l'intérieur. Il était une flamme vive et brûlante qui m'attirait dans les plus sombres des plaisirs. Je ne pouvais rester loin de lui. Je ne le voulais pas. Il était mon addiction... représentait chacun de mes désirs... il était mien.

Mon passé était aussi violent que le sien et j'étais tout aussi brisée. Nous ne pouvions jamais marcher. C'était trop dur, trop douloureux..... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (93) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 753 notes

ReadLo
  13 avril 2013
Je suis assise devant mon clavier depuis une bonne dizaine de minutes déjà et je ne sais pas comment retranscrire ce que je ressens après avoir lu ce tome 2. Moi qui aie une plume facile quand il s'agit de dire ce qui va et ce qui ne va pas, là je suis encore bien retourné. J'ai lu le livre en une nuit, en prenant plaisir à chaque page.
Ce tome a joué avec mes nerfs, comme toujours le couple d'Eva et de Gideon est plus qu'improbable, des secrets enfouis, un amour destructeur... Madame Day a su me faire frissonner du début à la fin. Je ne mentirais pas en disant que par moment les réactions d'Eva ne me tapaient pas sur les nerfs, mais je comprends tout à fait son état d'esprit, avec un passé lourd comme le sien, on doute de tout et de tout le monde et surtout que notre héros ténébreux ne facilite pas les choses, mais qui aurait pensé que tout cela était voulu ?
On reprend la suite au moment où Eva avait quitté chez elle après les conneries de son meilleur ami Cary, on plonge directement dans son histoire plus que mouvementée avec Gideon, toujours aussi directive notre Mr Noir Danger, mais l'amour ne se commande pas, ni l'instinct de protection. En fait-il trop ? Oui je ne dirais pas par moment c'était trop, mais on ressent à travers Eva que c'est un besoin vital pour lui de l'avoir à l'oeil. Mourra-t-il sans elle ? Je me le demande, mais là encore je me dis que ce ne sont pas des sentiments qu'on peut contrôler.
J'avais l'impression que l'amour destructeur qu'ils se battaient à tenir à flot frôlait l'obstination et une sacrer dose d'entêtement ou je me disais autant qu'ils arrêtent les frais, je sentais mon coeur se serrer quand Eva perdait pied, elle a besoin de lui comme on a besoin d'air pour vivre de l'autre côté Gideon faisait de même, deux rescaper qui se tienne par la main pour ne pas sombrer dans leur sombre rêve.
Ce n'est pas facile, notre Champion comme le surnomme Eva, ne veut rien dévoiler, quand il le fait c'est par petite bride, mais vers la fin il nous dit enfin ce qu'il s'est passé du moins en partie et on devinera la suite, si le coeur nous en dit pour ma part ça m'a suffi la partie de ses révélations, trop dure... Moi qui ne me laisse pas facilement atteindre, j'ai eu mal pour ce petit garçon qu'il avait été un jour.
De l'autre on a Cary, le meilleur ami, je me dis qu'il devrait un peu se secouer et arrêter lui aussi de jouer les kamikazes, mais le pauvre, il en paiera les frais, certes il ne sait pas qui et pourquoi, mais j'espérais que cela le calmerait un peu eh bien, je pense qu'il est comme il est le charmant mannequin. Je l'apprécie bien, c'est un bon ami pour Eva.
Eva a pleuré, s'est laissé dépérir avant de se lancer dans une quête de vérité, j'ai applaudi (façon parler, hein je ne l'ai pas réellement fait) parce que malgré les barrières que Gideon s'efforçait de maintenir entre eux, elle a su passer à travers et dire aux gens impliquer ce qu'elle pensait. D'ailleurs un des personnages qui a bien mérité ses quatre vérités fut la mère de Gideon, je l'avais trouvé gentille dans le tome 1, je l'ai carrément détesté dans celui-ci.
Le pire cauchemar d'Eva refait surface, elle ne le sait pas, mais d'autres le savent, et de là on verra qu'est-ce que l'amour peut mener un homme à faire. Suis-je surprise de cela ? Non, il lui avait dit « Je pourrais tuer pour toi, renoncer à tout ce que je possède pour toi, mais jamais je ne renoncerais à toi » tirer les conclusions qu'il faut de cela. Je ne vous fais pas dire que j'ai bien été touché. Un peu extrême ? de la manière dont je voyais comment il réagissait, je n'ai même pas été surprise de cela.
Mais dans tout cela malgré qu'on sait ce qui s'est passé dans l'enfance de Gideon, que le passé d'Eva est réellement derrière elle, il manque un point à éclaircir qu'est-ce qui pousse un homme qui fait sermon d'Hippocrate de mentir sur un cas aussi grave et détruire la vie d'un enfant ? La est l'énorme point d'interrogation qui me reste en tête, j'espère avoir la réponse dans le dernier tome, parce que ça me chiffonne réellement, même-ci j'ai ma petite idée sur la question, mais reste à savoir si elle sera confirmée ou non.
Sans oublier le père et la mère d'Eva, des êtres bien charmants chacun à leur manière. Elle, parce qu'elle aime sa fille, se sent coupable d'un côté, mais on la comprend. Lui, un homme bien perspicace dommage qu'il ne soit pas resté bien longtemps.
Je vais m'arrêter là dans ma chronique, j'ai tellement de choses en tête que cela sera trop long et puis je pense avoir dit le principal.
J'avais mis 3 fioles au début, je le retire et vais en mettre 4, c'est rare que je fasse ça, mais je dois dire que malgré les récentes Romances érotiques que j'ai lues, celelle-ci pour moi est l'une des meilleures, mais cela reste que mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
tousleslivres
  28 juillet 2013
Je donne la même note que pour le premier tome parce que je trouve que c'est une suite très agréable et presque logique.
Nous retrouvons Gideon et Éva, ils sont en couple depuis un mois seulement.
- Ils sont toujours entêté plus l'un que l'autre.
- Ils sont toujours ensemble parce qu'ils sont accroc l'un à l'autre.
Éva vient de découvrir l'existant de Corinne, l'ex-fiancé de Gideon. Éva est folle de jalousie surtout quand elle surprend cette dernière, mal coiffée et le rouge à lèvre coulant sortant du bâtiment dans lequel se trouve le bureau de Gideon. Puis Éva trouve ce dernier torse nu, sortant d'un douche dans son bureau... Pour Éva, l'ombre de cette ex plane au dessus de sa tête et elle a du mal à passer outre, surtout qu'elle découvre que Corinne se retrouve très souvent sur le chemin de Gideon.
Le passé d'Éva refait surface avec Brett du groupe de rock Six-Ninths. Il est de retour en ville pour une série de concerts. Ce qui va nous amener à découvrir une tranche du passé d'Éva, surtout sur cette période qui l'a lié avec Brett. Gideon ne va apprécier. de plus, Brett veut revenir dans la vie d'Éva..
On va aussi beaucoup en apprendre sur Cary, le colocataire d'Éva. Son passé et surtout sa vie présente qui n'est pas de toute repos.
Éva veut absolument trouver des preuves de l'amour que lui porte Gideon. Tout ce qu'elle trouve n'est pas fait pour la réconforter dans l'idée qu'il n'est pas fidèle et qu'il peut du jour au lendemain la quitter. Elle va tout de même être très surprise, car à la fin de ce livre qui nous réserve quelque chose de beau. La plus belle preuve d'amour qu'elle ne pouvait espérer...
Cet opus nous réserve une sombre histoire de vengeance et/ou de chantage ce qui va nous amener à un meurtre... oui un meurtre, il y a presque une enquête de police !!! J'ai adoré ce changement dans l'histoire. L'auteur, Sylvia Day, ne nous cantonne pas dans un seul style, elle nous fait passer par plusieurs phases dans son écriture, c'est ce qui est très intéressant dans ce livre, surtout dans se second tome, qui s'avère être assez psychologique, très tourmenté et qui fini par ce meurtre...
Un second tome bien agréable à lire, j'aime beaucoup les personnages. Mes préférés sont Éva et Gideon bien évidement, mais j'aime tout particulièrement Cary !!!
Sylvia Day, nous offre ici, un second bon roman qui tient la route et qui donne envie de lire la suite, je pense qu'un fois lu, les aventures d'Éva et de Gideon me manqueront !!!

Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
gabrielleviszs
  31 janvier 2014
Ce deuxième tome est plus sombre que le premier, il y à beaucoup d'événements qui se produisent et qui font qu'on se demande où va l'auteure. Je peux comprendre Eva dans certaines situations, mais si elle avait un minimum confiance en elle et surtout en Gidéon, rien de tout ce qui aurait pu arriver, les crises de jalousies, le fait de se comporter comme une sale gosse, de possessivité, les coups… ne seraient réellement arrivés et ils seraient restés soudés, au lieu de se jeter des piques, surtout Eva. J'ai trouvé dommage également que Cary soit moins cité et surtout que ses problèmes disparaissent non pas comme par magie, mais Eva est si concentrée sur elle et son couple défaillant, qu'elle en voit plus son meilleur ami, son frère de coeur et tout passe aux oubliettes, surtout qu'elle quitte cette cohabitation rapidement. Dommage, parce que pour moi, Cary était très important pour la stabilité émotionnel d'Eva et là, l'auteure le met dans un tiroir, histoire de voir quand il faudra le ressortir. Alors d'accord, il s'agit de la relation entre Gidéon et Eva, mais pourquoi l'auteure aurait mis en avant Cary dans le premier tome si c'est pour le bâillonner dans la suite ?
Sinon "Regarde-moi" est plus éprouvant, tant au niveau sentiments qu'en actions. On y retrouve une Eva devenue quasiment dépressive, accro à son homme, si possessive qu'elle pourrait se mettre à le faire pister. Malgré tout, un homme de son passé ressurgit, enfin, plutôt deux devrais-je dire, et alors que le premier, que je qualifierais de psychopathe à tendance suicidaire vient tenter de pourrir la vie d'Eva, sans qu'elle le sache, en passant par sa mère, Gidéon et tous ceux qui lui sont proche, quand au deuxième, dont son nom pourrait être l'abruti suicidaire revenant à la charge, va tenter de récupérer Eva. Que de simples complications pour cette jeune femme qui commence à perdre pied lorsqu'elle perd de vue son amant. En parlant de lui, on en apprend enfin plus sur lui et savoir, n'est pas toujours bon, surtout lorsque l'on apprend encore plus sur sa mère, ses frères et soeurs, son entourage d'avant… Je ne dirais pas ce que c'était, mais comment une personne si proche de Gidéon, si petit, n'a rien fait et encore moins voulu l'écouter ? C'est impensable, les enfants ne s'amuseraient pas à raconter ce genre de choses pour le plaisir, ni se torturerait l'esprit une fois adulte jusqu'à en avoir des cauchemars si violents. Un oscar à la mère de notre champion (surnom d'Eva à Gidéon) pour nous avoir montré dans le tome un une facette qui ne lui appartenait pas le moins du monde.
Il y à beaucoup de rebondissements de la part des deux protagonistes mis à avant et leurs passés ne laissera rien au hasard. Par contre lorsque l'on en apprend plus sur LA fameuse Corinne, brune, qui n'a absolument rien à voir avec la blondeur d'Eva, je suis restée assise en me disant : « il est où le problème si Gidéon aime une femme blonde ? » Oui, parce que rappelez-vous, pour ceux qui ont lu le premier, tout l'entourage de Monsieur Cross est quasi horrifié de le voir avec une blonde, alors que son traumatisme n'est pas vis-à-vis des blondes… Mais une question simple à l'auteure : « Pourquoi ? » L'amour, ce n'est pas une couleur de cheveux, un physique ressemblant, ça vient plus profond et ils nous le prouvent tous les deux, c'est viscéral, c'est instinctif comme une mère protégerait son petit devant une menace. Et que dire des médecins qui font comme si tout cela était irréel ? Sans compter le psy que j'aime beaucoup et qui met le doigt là où cela fait mal, mais je pense que c'est un mal nécessaire à mon sens.
« - Votre relation a-t-elle été intensément sexuelle dès le début ? demanda-t-il.
- Nous sommes très attirés l'un par l'autre, acquiesçai-je.
- de toute évidence, commenta-t-il avec un gentil sourire. J'aimerais cependant discuter avec vous de l'éventualité d'une période d'abstinence pendant que nous...
- C'est absolument hors de question, l'interrompit Gideon. Je suggère que nous nous concentrions sur ce qui ne fonctionne pas sans éliminer l'une des rares choses qui fonctionnent.
- Je ne suis pas certain que cela fonctionne vraiment, Gideon, observa le Dr Petersen d'un ton égal. Pas comme cela le devrait.
Gideon cala la cheville sur le genou opposé et se carra dans le canapé - l'image même de l'inflexibilité.
- Docteur Petersen, déclara-t-il d'un ton grave, la seule façon que j'aurais de me retenir de toucher Eva serait de me donner la mort. Trouvez un autre moyen d'arranger les choses entre nous. »
Le fait que les deux veulent devenir un couple stable est bien, sauf qu'aucun des deux n'a réellement confiance en l'autre, un peu comme la mère d'Eva qui dirais-je gentiment, s'amuse à lui mettre des traceurs dans ses affaires, poudrier, montre et surement ailleurs sans qu'elle le sache. Savoir grandir, c'est une chose que cette chère maman ne doit pas avoir encore compris, elle est resté dans les méandres de l'enfance où les enfants sont des rois et demandent, désirent, obtiennent tout ce qu'ils veulent. Sans compter sur le phénomène de possessivité de l'un comme de l'autre, qui donnera des envies de vengeance à Eva que je cautionnais, jusqu'à ce que je sache réellement de quoi il en convenait, mais il est vrai que ce n'est vraiment qu'au final que l'on sait ce qui se passe et l'auteure est très forte pour faire croire à des événements qui ne se sont pas du tout produit.
La fin est tout simplement sous le signe des questions sans réponses. Les « Pourquoi » reviennent sans cesse, et surtout le « Comment vont-ils s'en sortir après avoir fait cela ? » Beaucoup de suspense reste à la fin de ce tome, et le troisième tome ne demande qu'à être découvert rapidement !
Quelques extraits qui montrent très bien les sentiments et émotions entre eux, sans compter une pointe d'humour !
« je pourrais tuer pour toi, renoncer à tout ce que je possède pour toi, mais jamais je ne renoncerai à toi. »
« - Merci, Gidéon, dis-je en l'étreignant. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.
- Et tu ne risques pas de le savoir un jour. »
« Il riva son beau regard ombrageux sur le mien.
— J'ai su que tu allais me rendre dingue à la seconde où je t'ai vue.
Je souris en me remémorant notre première rencontre.
— Les quatre fers en l'air dans le hall du Crossfire Building ? »
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/regarde-moi-sylvia-day-tome-2-de-la-serie-crossfire-a98792817
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Candyshy
  05 juin 2013
J'avais eu un coup de coeur avec le premier tome, et pendant que les gens succombaient à Christian Grey, moi, je jetais mon dévolu sur Gidéon Cross, qui m'a conquise !

L'impatience était grandissante dans l'attente de lire cette suite. J'ai du encore patienter un peu pour faire passer mes lectures prioritaires et j'ai enfin pu m'installer confortablement pour savourer Gidéon.

Il n'aura pas fait long feu, il faut le dire. Il m'aura d'ailleurs fallu beaucoup plus de temps pour écrire ma chronique. J'ai ainsi pu prendre le temps de bien mûrir mes pensées… Ou pas ! ^^
A-t-il vraiment besoin de les mûrir : pas vraiment, j'ai encore passé un excellent moment avec eux. Et même si cette fois-ci ce n'est pas le coup de coeur, cela ne m'empêche pas d'avoir pris plaisir dans ma lecture.

Gidéon et Eva essayent de faire fonctionner au mieux leur relation avec leur tempérament et leur passé respectif. Difficile de s'accorder avec le caractère explosif de Monsieur et surtout ses changements de comportement toutes les cinq secondes.

Pourquoi pas le coup de coeur ? L'intrigue était trop simpliste et prévisible je trouve. Même si la réaction de Gidéon, à la fin du livre, m'a prise au dépourvu et surtout enchantée. Une intrigue est lancée dans ce tome, pas très compliquée à trouver, mais qui amène de l'intensité dans le couple Gidéon / Eva.

Autres petit point : qu'ils ne puissent pas se passer l'un de l'autre même quelques jours, ça faisait trop : trop lourd.
Sinon très heureuse de les retrouver, la relation s'installe mais est loin d'être facile pour eux. Gidéon cache trop de choses et cela complique beaucoup leur moment. On ne comprend pas sa façon de faire et je l'aurai bien frappé par moment. Eva ne comprend pas non plus et en souffre, j'avoue que comme elle, je n'ai pas pigé pourquoi il agissait ainsi. de quoi nous énerver c'est certain.

Il n'y pas énormément de scènes érotiques, cela ne m'a pas dérangée du tout. L'histoire est principalement accès sur leur relation et les difficultés dues aux secrets dévastateurs de Gidéon. Les pages défilent très vite, et on finit bien trop vite à mon goût la lecture.
On retrouve également Cary, le meilleur ami d'Eva, je l'adore toujours autant. Il est toujours aussi compliqué et j'espère qu'il arrivera à trouver un équilibre. Il m'a fait de la peine, un accident survient et j'avoue qu'on est perturbé autant qu'Eva par ce qu'il lui arrive.

Gidéon peut être énervant au plus au point mais son autre part, douce et possessive, est très touchante et nous fait fondre. J'aime beaucoup son personnage, même si je lui réserverai quelques petites fessées bien senties. Oups désolée je m'égare ! ^^

Eva est très perdue, elle l'aime désespérément mais elle a beaucoup de mal à suivre les agissements avec Gidéon. Les secrets la rongent, et autant pour l'un que pour l'autre installer la confiance est très dur. Ce tome est ciblé sur cela : la confiance.
Eva s'avère déterminée et prête à tout pour avoir sa part de bonheur et j'avoue que c'est le gros point positif. La fin également mais ça, je ne peux rien vous en dire, ça gâcherai la lecture.

J'ai de nouveau passé un très bon moment et je me demande ce qui nous attend dans le prochain opus. J'avoue que je me demande bien ce que l'auteur peut nous amener de plus. Mais je serai fidèle au poste et avec un très grand intérêt !
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
MxlleAnaB
  02 mai 2014
C'est avec plaisir que j'ai poursuivi les aventures d'Eva et Gideon, qui ne sont pas de tout repos soit dit en passant. Eva et Gideon se découvrent, s'aiment, autant qu'ils se déchirent. La passion et l'amour qui unissent ce couple sont puissants et les scènes de sexe sont toujours aussi…spectaculaires et inventives. Par ailleurs, Sylvia Day a su toutefois m'inquiéter à plusieurs reprises à l'égard de ses personnages. J'ignorais si Eva et Gideon allaient survivre au grand retour de Nathan, aux frasques de Cary, aux manigances de Corinne, ou aux démarches déplacées de Brett pour reconquérir Eva. C'est un couple qui doit affronter une montagne d'obstacle et je comprend désormais pourquoi il s'agira d'une quintet et non d'une trilogie. En dépit de ses sauts d'humeur, de ses mystères, Gideon est un héros terriblement touchant et j'ai failli verser quelques larmes lorsqu'il livre enfin son passé à Eva et qu'il prononce enfin ce "Je t'aime" tant attendu. Son amour pour Eva est à la fois primaire, viscérale…Il ne peut vivre sans elle depuis le jour où il l'a aperçu la toute première fois. Quant à Eva, elle est toujours aussi imprévisible mais en tant que lectrice, j'ai le sentiment qu'elle devient plus forte dans la mesure où elle cesse de fuir à toutes jambes devant les difficultés. Elle est désormais consciente du lien inébranlable qui la lie à Gideon et que tant qu'ils sont ensemble, rien ne devrait les arrêter. Ce qu'a fait Gideon pour elle va au delà de tous les mots d'amour qu'un homme pourrait prononcer dans sa vie et cela confirme l'idée que je m'étais faite dès le tome 1, du personnage. Pour ce qui est de Cary, il demeure fidèle à lui même: drôle, attachant et fidèle à Eva. Enfin, je dois dire que Brett et Corinne ont su me taper sur les nerfs et jouent à merveille leur rôle de trouble fait. Leur seul objectif est de séparer Eva et Gideon, tant ils sont aveuglés par la jalousie et l'amour qu'ils portent à l'un d'eux. En tout cas, j'ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures et quelque chose me dit que cet éloignement incitera Gideon à faire sa demande à Eva dans le tome 3. J'en ai assez dit et recommande vivement ce livre tant il est …CROSSFIRE ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
steph.1991steph.1991   28 mars 2013
— L’amour, on le surmonte, on s’en remet, on peut vivre sans et aller de l’avant. Le perdre et le retrouver. Cela ne peut pas m’arriver. Je ne te survivrais pas, Eva.
Le regard qu ’il me lança me coupa le souffle.
— Tu m’obsèdes, Eva. Tu es ma drogue. Tu es tout ce que j’ai toujours voulu, tout ce dont j’ai besoin, tout ce dont j’ai rêvé. Tu es tout. Je ne vis et ne respire que par toi. Pour toi.
Je posai ma main libre sur nos mains jointes.
— La vie te réserve encore tellement de choses, Gideon. Tu ne le sais pas encore, c’est tout.
—Je n’ai besoin de rien d’autre. Quand je me lève le matin, c’est parce que je sais que tu existes que je peux affronter le monde.
Il bifurqua au coin de la rue, ralentit et se gara au pied du Crossfire, juste derrière la Bentley. Il coupa le contact, défit sa ceinture et ajouta, après avoir pris une profonde inspiration :
— Grâce à toi, le monde a pris un sens qu ’il ne possédait pas auparavant. J’y ai ma place, désormais, avec toi.
Je compris soudain pourquoi il avait travaillé si dur, pourquoi il avait connu une réussite aussi insensée alors qu ’il était si jeune. Depuis la mort tragique de son père, Gideon n’avait eu de cesse de trouver sa place dans le monde. De ne plus se sentir exclu.
Il me caressa la joue de ses doigts repliés. Cette tendresse-là m’avait tellement manqué que j’en aurais pleuré de bonheur.
— Quand me reviendras-tu ? chuchotai-je.
— Dès que je pourrai, dit-il avant de déposer un baiser sur mes lèvres. Attends.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Adel89Adel89   03 septembre 2016
-D'habitude, tu ne manges pas autant de glucides, le soir, fit-il remarquer.
- Syndrome prémenstruel.
- Ta séance d'exercice intensif y est peut-être aussi pour quelque chose.
Je plissais les yeux.
- Comment sais tu ce que j'ai fait? Tu ronflais comme un bienheureux.
- Raisonnement déductif, baby-girl. Quand je me suis endormi, tu étais au bord de la crise de nerfs. Quand je me suis réveillé, on aurait juré que tu venais de fumer un énorme joint.
- Et Gidéon?
- Tel qu'en lui même - coincé et sexy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszsgabrielleviszs   31 janvier 2014
« - Votre relation a-t-elle été intensément sexuelle dès le début ? demanda-t-il.
- Nous sommes très attirés l'un par l'autre, acquiesçai-je.
- De toute évidence, commenta-t-il avec un gentil sourire. J'aimerais cependant discuter avec vous de l'éventualité d'une période d'abstinence pendant que nous...
- C'est absolument hors de question, l'interrompit Gideon. Je suggère que nous nous concentrions sur ce qui ne fonctionne pas sans éliminer l'une des rares choses qui fonctionnent.
- Je ne suis pas certain que cela fonctionne vraiment, Gideon, observa le Dr Petersen d'un ton égal. Pas comme cela le devrait.
Gideon cala la cheville sur le genou opposé et se carra dans le canapé - l'image même de l'inflexibilité.
- Docteur Petersen, déclara-t-il d'un ton grave, la seule façon que j'aurais de me retenir de toucher Eva serait de me donner la mort. Trouvez un autre moyen d'arranger les choses entre nous. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   03 janvier 2014
- Je t'aime, répéta-t-il. Le mot est loin d'exprimer ce que je ressens pour toi, mais je sais que tu as envie de l'entendre.
- J'en ai besoin, acquiesçai-je à voix basse.
- Du moment que tu saisis la différence.
Le feu passa au vert et il accéléra.
- L'amour, on le surmonte, on s'en remet, on peut vivre sans et aller de l'avant. Le perdre et le retrouver. Cela ne peut pas m'arriver. Je ne te survivrais pas, Eva.
Le regard qu'il me lança me coupa le souffle.
- Tu m'obsèdes, Eva. Tu es ma drogue. Tu es tout ce que j'ai toujours voulu, tout ce dont j'ai besoin, tout ce dont j'ai rêvé. Tu es tout. Je ne vis et ne respire que par toi. Pour toi.
Je posai ma main libre sur nos mains jointes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2013
Nous étions ensemble parce que nous étions accros l’un à l’autre. Rien ne me grisait davantage que ces moments de bonheur parfait que nous traversions, et je savais que Gideon ressentait la même chose. Nous étions prêts à endurer mille morts pour vivre ces instants-là, mais ils étaient si fragiles que seuls notre entêtement, notre détermination et notre amour nous incitaient à continuer à nous battre pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Sylvia Day (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvia Day
Vidéo enregistrée le samedi 23 mars 2013 au Salon du Livre de Paris
Le succès planétaire de la romance érotique semble réaffirmer le pouvoir de l'union du sexe et de l'amour. Les pratiques sexuelles, dont l'humanité a achevé la libération, apparaissent pour ce qu'elles sont : des dispositifs à produire des sentiments. Comment expliquer l'engouement pour la mise en récit de ces nourritures terrestres ?
Avec Sylvia DAY (J'ai lu), Stéphane MARSAN (Bragelonne), Sylvie GAND (www.blue-moon.fr), Ghislaine PARIS (Albin Michel) Animée par Murièle ROOS (Femme Majuscule)
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4774 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre