AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Didier Chiche (Traducteur)
EAN : 9782877308137
283 pages
Editions Philippe Picquier (28/10/2005)
4.13/5   15 notes
Résumé :

Avec Pays natal, l'ange noir de la littérature japonaise nous montre un autre visage, plein d'humour et d'ironie mais aussi d'émotion. Le voyage de Dazai à Tsugaru, son pays natal, se présente comme un retour de l'enfant prodigue, cédant à un mouvement d'heureuse nostalgie, en quête d'amour et d'amitié, réconcilié avec lui-même. Plus que sa famille, il va revoir ses amis, des humbles, des paysages. So... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
5Arabella
  12 août 2016
Ce livre écrit pendant la deuxième guerre mondiale est un récit de voyage, voyage que l'écrivain a effectué dans sa région d'origine, le Tsugaru. C'est un voyage vers les souvenirs de l'enfance, vers des personnes qu'il a connues enfant ou adolescent, mais aussi l'occasion de mieux connaître cette région où il est né et dont beaucoup d'endroits ne lui sont pas familiers.
L'écrivain voyage comme une sorte de vagabond, dans des vêtements plus que modestes, faisant une partie de la route à pied. Mais finalement il fait peu de tourisme, il revoit ou rencontre des gens, fréquente les auberges, et à chaque fois c'est l'occasion de manger mais surtout de boire, même si dans ces temps de restrictions, obtenir du saké demande parfois un peu d'imagination.
L'auteur nous fait d'abondantes citations, soit de ses propres Souvenirs, soit d'autres auteurs qui ont écrit sur la région, son histoire en particulier. le livre est un kaléidoscope, entre impressions de voyages, des moments de beuverie, et anecdotes ou éléments historiques concernant les endroits visités. C'est parfois un peu décousu, souvent drôle, on apprend aussi des choses sur l'histoire et la mentalité japonaise, j'ai été particulièrement intéressée par les évocations des aborigènes, sujet qu'on évoque peu quand on parle du Japon, et Dazai nous fait entrevoir une multitudes de peuples et de cultures, peu à peu écrasées par la culture dominante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
phildec
  25 juin 2013

Un beau récit de voyage dans les terres natales de l'écrivain : la région de Tsugaru tout au nord de l'île de Honshu, l'île principale du Japon. le lieu revêt plusieurs dimensions : géographique, sociale et historique, qui se mêlent harmonieusement et se complètent. Au fil des rencontres et des redécouvertes de sa propre histoire, l'auteur nous livre un récit vivant et très plaisant.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
racooninanracooninan   06 novembre 2012
Un "paysage", cela se forme au fil des années, cela s'observe, se décrit, c'est le regard humain qui, si je puis dire, le "lèche et l'adoucit. Un paysage, c'est quelque chose d'apprivoisé. Même les chutes de Kegon, avec leurs cent mètres de haut, sont comme un fauve en cage : on sent en elles, plus ou moins la présence de l'homme. Dans tous les sites inhospitaliers qui ont servi de thème à des tableaux, à des poèmes, à des haïkus, dans tous, sans exception, on décèle le regard humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
racooninanracooninan   06 novembre 2012
A Kanagi, je ne suis pas à l'aise. Et je ne devrais pas me mettre ensuite à l'écrire... Quand un homme, poussé par un mauvais destin, se met à écrire sur sa famille et à vendre ensuite ses textes pour en vivre, le Ciel le punit en le privant de son pays natal.
Commenter  J’apprécie          20
racooninanracooninan   06 novembre 2012
Est-ce l'âge qui m'a enseigné la retenue ? ou bien... non, je ne voudrais pas me lancer dans des explications compliquées pour parler de mes sentiments. Après tout, nous étions, lui et moi, des adultes. (...) Un "adulte", c'est un adolescent qui a été trahi.
Commenter  J’apprécie          20
SophiePatchouliSophiePatchouli   21 avril 2015
J'aime, si cocasse qu'elle puisse au demeurant paraître, l'endurance stupide et désespérée de ce samouraï qui, ventre creux, gardait ostensiblement dans la bouche un cure dents, c'est en faire tout de même un peu trop ; mais il y a là l'amour-propre d'un homme. Et l'amour-propre aime à se révéler sous des dehors cocasse.
Commenter  J’apprécie          00
phildecphildec   25 juin 2013
A notre retour, j'ai dit à mon frère que le cadre de Kanagi était vraiment beau et que je portais sur lui un regard neuf. Il m'a répondu que quand on vieillissait, on en venait à se demander si le paysage de sa petite patrie ne valait pas mieux encore que celui de Kyôto ou de Nara.
Commenter  J’apprécie          01

Videos de Osamu Dazaï (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Osamu Dazaï
L'auteur décadent de la littérature japonaise (Dazai Osamu) - Art Japonais
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie des écrivains (238)
autres livres classés : japonVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
659 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre