AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225303049X
Éditeur : Le Livre de Poche (06/10/1982)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Contes des mille et une nuits à Hong Kong, Paris, Athènes, aux Antilles, en Italie ou dans la Forêt-Noire, soumises à une seule loi, celle de la sensualité franche et libre. Ces contes pervers fascinent le lecteur.
Ils amusent et surprennent par leur variété : il en est de paillards et de mystiques, de tragiques et de comiques. Certains évoquent un couple, d'autres deux ou plusieurs hommes et une seule femme.
Enfin l'un des trop rares ouvrages érotiqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  04 octobre 2012
Cette compilation d'histoires courtes a la prétention de proposer au lecteur un panel exotique et diversifié de fantasmes sexuels originaux.
Cependant, pour ma part, un fantasme, pour être original, n'a pas besoin d'être marginal !
Peu parmi ceux proposés par Régine Deforges m'ont séduite, faisant sourdre l'ennui là où la volupté était espérée et naître une moue de dégoût quand j'aurais aimé sourire. Pourquoi s'acharner ainsi à enraciner l'érotisme littéraire dans le glauque et le malsain ; pourquoi prendre le parti d'offrir la boue plutôt que le rêve ?
Commenter  J’apprécie          180
KrisPy
  23 octobre 2014
Régine Desforges est plus douée que ça d'habitude... Là, elle a voulu se faire plaisir, ou faire plaisir à son éditeur.
Comme l'a si bien dit un autre babélien, ce livre ne laisse pas un souvenir impérissable, pour preuve, je ne me rappelle vaguement que d'une histoire... Et même là, c'est encore trop floue pour pouvoir la raconter. Je sais qu'il y était question de sadisme dans un cadre grand-bourgeois, genre Eyes Wide Shut...
Mais là, c'est ma mémoire qui extrapole.
Ce livre ne mérite pas le détour, si ce n'est par curiosité, pour voir ce qu'écrit Régine Desforges quand elle n'est pas sage...
Commenter  J’apprécie          100
Cranberries
  30 décembre 2013
Malheureusement je n'ai pas été convaincue par ce livre. Vraiment pas en fait.
Evidemment, avant ça j'avais déjà lu des romans érotiques, et même des fanfictions érotiques, mais là je n'ai vraiment pas accroché.
Même si ce sont des nouvelles, et que par définition elles sont courtes, parfois j'ai trouvé qu'elles tiraient trop en longueur. Qu'on partait dans plein d'explication, plein de description, pour finalement lire la petite scène érotique et se dire "Quoi, c'est tout ?"
Bon évidement je ne m'attendais pas à lire 4-5 pages de descriptions lubriques comme dans Fifty Shades, il faut rester réaliste, mais là, c'était pas ça. Il y avait un sentiment de trop peu.
Parfois les histoires partaient un peu dans tous les sens, et je ne voyais pas où l'auteur voulait m'emmener.
Ce qui m'a gêné également, c'est qu'on retrouvait assez bien de notions de viol dans ces nouvelles. Même si parfois c'est traité comme un fantasme, et que c'était donc moins "dérangeant". Cependant il y a eu une histoire en particulier qui ne m'a pas plu à ce niveau-là, c'est celle qui se passe dans la forêt noire. Là on est vraiment dans le graveleux pur et dur, et dans le viol, et là j'ai trouvé que c'était vraiment de mauvais gout.

Donc voilà, vous l'aurez compris, ce livre ce n'était pas vraiment ma tasse de thé. D'ailleurs j'ai eu assez de mal à écrire cette chronique, je ne savais pas trop comment l'amener.
Pour conclure, je ne conseillerai pas ce livre, mais s'il doit être lu, je pense que c'est bien du 18 ans et plus.
Maintenant si vous l'avez aimé, n'hésitez pas à me dire pourquoi, je suis totalement ouverte à la discussion.
Et cela ne m'empêchera pas de tenter de lire un autre roman de Regine Desforge. Ben oui, il ne faut pas s'avouer vaincue dès le premier livre.
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cmitzou
  22 juillet 2014
La mise en bouche n'est pas à la hauteur de ce livre.... Petites histoires qui ne laissent pas un souvenir impérissable....
Commenter  J’apprécie          30
Jondelles
  19 avril 2016
Pas trop à l'aise dans ce jour de littérature, le conte qui m'a le plus intéressé est "Made in Hong Hong", où l'emprise du jeu et des casinos peut conduire à d'étranges compromis
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JondellesJondelles   19 avril 2016
La partie continua. Jeanne gagnait, Jeanne perdait. Il lui semblait flotter au-dessus du sol. Son ventre meurtri, ses seins malmenés, elle se sentait comme une étrangère à elle-même. Son corps ne lui appartenait plus, il vivait une vie indépendante, elle le regardait vivre, se débattre. Mieux : elle était son propre voyeur. Tout à coup, un plaisir brutal, sauvage, immense, l'envahit. Elle s'entendit crier, puis gémir. Des dizaines de mains la caressaient, la griffaient, fouillaient ses lèvres, son ventre et ses reins. Elle était ouverte, offerte à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09sld09   10 septembre 2017
Les belles mains laissèrent retomber les cartes avec lassitude. Jeanne regarda autour d'elle d'un air égaré. Elle était folle. En l'espace de quelques heures, elle venait de perdre plus de vingt mille francs. La veille, elle en avait perdu autant, l'avant-veille aussi... A combien se montait sa dette envers Georges? Elle interdisait à son esprit de formuler le chiffre. Comment faire pour rembourser une telle somme? Impossible d'en parler à Jacques qui, las de payer ses dettes de jeu, l'avait menacée de divorcer si cela se renouvelait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Régine Deforges (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Deforges
Disparition de Régine Deforges, femme libre et insoumise Régine Deforges, femme de caractère et insoumise, s'est éteinte à l'âge de 78 ans. Autrefois libraire et éditrice, l'auteur de la saga de 'La Bicyclette bleue', qui s'est vendue à plus de 7 millions d'exemplaires était aussi connue pour ses engagements féministes. C'est Lambert Wilson qui va enfiler le costume de maître de cérémonie pour le 67ème festival de Cannes. Le comédien de cinéma et de théâtre est un habitué de la croisette. Il est déjà venu défendre Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois en 2010. Et pour finir, l'écrivain Philippe Delerm, invité de A l'Affiche, nous confie que son dernier roman 'Elle marchait sur un fil' est un récit plus grave, qui occupe déjà une place singulière dans son écriture. Comment les cinéastes , les romanciers, les artistes nous racontent-ils le monde? FRANCE 24 va au-delà de l'info à la rencontre de la culture engagée dans son temps. Une émission présentée par Louise Dupont.
+ Lire la suite
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Régine Deforges

Née le 15 août...

1925
1935
1945
1955

10 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Régine DeforgesCréer un quiz sur ce livre