AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253146242
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 317 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture

Rentrés d'Indochine en 1949, Léa et François Tavernier n'aspirent qu'à mener une vie paisible dans leur belle propriété bordelaise. Portant, le général de Lattre fait bien vite appel à françois, troublant leur repos : il souhaite lui confier une mission secrète à conduire auprès du Viêt-minh, dans l'espoi de conjurer le désastre militaire qui s'annonce.

Les deux époux et amants vont s'y perdre, se retrouver puis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
mamzelleoups
  24 octobre 2015
J'avais dévoré les 3 premiers tomes de la bicyclette 2 il y a quelques années, mais le 3e tome m'avait paru de trop. J'ai donc laissé passer du temps avant de lire la suite. Au début (disons les 100 premières pages), j'ai eu beaucoup de mal à m'y remettre, car d'une part je ne souvenais pas bien de ce qui c'était passé précédemment, et d'autre part, je trouvais de nouveau qu c'était de trop. Et puis, finalement, je me suis laissée embarquer par l'histoire : François doit se rendre en Indochine, en pleine guerre, et Léa l'accompagne. Elle est faite prisonnière et passe à deux doigts de la mort, touchée par la folie.
Les personnages de ce roman me font un drôle d'effet : ils m'agacent énormément (ils sont riches, luxueux, paillards, trop fiers d'eux, infidèles, casse-cou, violents, trop beaux pour être vrai....) mais en même temps, j'ai envie de les suivre et de connaître la suite de leurs aventures.
Commenter  J’apprécie          50
Exuline
  12 mars 2015
Dans ce que j'appelle le cycle de la guerre d'Indochine, ce second tome est beaucoup plus intéressant (malgré toujours des passages très long de discours militaire et de politique)
On va retrouver François et Léa qui vont se chercher, se croiser, durant toute la durée du livre.
J'ai aimé les rencontre que font ces deux personnages dans ce livre qui malheureusement vont disparaitre à la fin du cycle et que nous ne rencontrerons plus dans les tomes suivants.
Et puis il y a Kien qu'on est obligé de détester mais en même temps nous fascine, nous envoute et comment aurait-on réagi à la place de Léa ?
Et puis encore une fois j'ai pleuré à la fin du livre (décidemment cette saga m'aura fait beaucoup pleurer)
C'est donc le fin du cycle de L'Indochine et j'ai retrouvé en seconde partie de ce livre, le rythme et les émotions ressenties dans les premiers de la saga.

Lien : http://exulire.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mimi5751
  05 décembre 2015
Arrivée l'histoire de Léa à commencer à me sortir par les trous de nez.
J'ai lu à la Bibliothèque quand elle va à Cuba mais croyez moi je n'étais pas beaucoup motivée et je suis désolée mais j'ai lu en diagonal. Ce que je ne fais pas en principe car je trouve que ce n'est pas très honnête mais là j'en avais vraiment assez de cette histoire à répétitions sans fin.
Je vous dirai mes préférés sont les 3 premiers ils m'ont vraiment emballés mais après c'est un peu du baratin et très peu de plaisir à lire.
Si vous n'êtes pas de mon avis je vous demande de m'en excuser.
Commenter  J’apprécie          38
fred7469
  07 décembre 2012
j'aime bien suivre les séries que j'ai commencé. c'est mon côté maso, mais on sent que ça s'essouffle déjà beaucoup, dans cette dernière colline, même si les rebondissements rendent un peu d'intérêt à l'intrigue.
si vous avez vraiment vraiment adoré La bicyclette belue, allez-y sans problèmes, mais si vous l'avez juste lu par divertissement, n'allez pas plus loin.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   06 mars 2013
La chambre dans laquelle reposait Léa était dans la pénombre ; un grand ventilateur y entretenait une relative fraîcheur. Peu à peu, ses yeux s'habituèrent au demi-jour. Assis près du lit, dans un fauteuil, Kien sommeillait. François fut frappé par sa jeunesse et sa beauté. De son côté, Léa endormie lui parut encore plus belle que dans son souvenir. À travers le tulle de la moustiquaire, perdue dans la grande couche blanche, elle avait l'air d'une enfant. Ses bras rejetés de part et d'autre de son visage, les cheveux épars sur l'oreiller, comme elle semblait vulnérable !... Par moments, un froncement de sourcil, le tremblement des lèvres, la crispation d'une main trahissaient ses angoisses. Bouleversé, il se pencha au-dessus de cette femme qu'il aimait, qu'il avait juré de choyer, de protéger, et qui s'était jetée sur les routes à sa recherche, abandonnant leur enfant. Il fut envahi par un sentiment de honte, de colère et de chagrin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sheilasheila   20 avril 2014
Tout ce qui est humain m'est étranger.
Commenter  J’apprécie          107
sheilasheila   20 avril 2014
- La gloire!... Je sais trop ce que c'est: de la boue et du sang, de la souffrance, du dégoût de soi, l'ennuie de l'attente, la peur au ventre et la haine au coeur. J'ai été témoin de trop de combats, de morts et d'atrocités pour rechercher cette chose-là.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Régine Deforges (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Deforges
Disparition de Régine Deforges, femme libre et insoumise Régine Deforges, femme de caractère et insoumise, s'est éteinte à l'âge de 78 ans. Autrefois libraire et éditrice, l'auteur de la saga de 'La Bicyclette bleue', qui s'est vendue à plus de 7 millions d'exemplaires était aussi connue pour ses engagements féministes. C'est Lambert Wilson qui va enfiler le costume de maître de cérémonie pour le 67ème festival de Cannes. Le comédien de cinéma et de théâtre est un habitué de la croisette. Il est déjà venu défendre Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois en 2010. Et pour finir, l'écrivain Philippe Delerm, invité de A l'Affiche, nous confie que son dernier roman 'Elle marchait sur un fil' est un récit plus grave, qui occupe déjà une place singulière dans son écriture. Comment les cinéastes , les romanciers, les artistes nous racontent-ils le monde? FRANCE 24 va au-delà de l'info à la rencontre de la culture engagée dans son temps. Une émission présentée par Louise Dupont.
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Régine Deforges

Née le 15 août...

1925
1935
1945
1955

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Régine DeforgesCréer un quiz sur ce livre