AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sans Famille - BD (Yann Dégruel) tome 4 sur 6
EAN : 9782756000916
32 pages
Delcourt (05/04/2006)
3.83/5   18 notes
Résumé :
" Il sert à quoi, le cadenas sur la marmite ?
- C'est une punition que Garofoldi
a inventée, je fais cuire la soupe, mais
je n'ai pas le droit d'en manger.
- Une punition ! Pourquoi ?
- De nous tous, c'est moi
qui lui rapporte le moins d'argent.
- Explique-moi.
- On est une vingtaine ici,
on mendie pour lui.
Si on ne lui rapporte pas assez de sous,
il nous bat, ou nous prive de s... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique

Avec le retour de Maître Vitalis à sa sortie de prison, Rémi a dû se résigner à faire ses adieux à ses nouveaux amis, une jeune femme anglaise, Madame Milligan, et Arthur, son enfant malade, avec qui il vient de passer deux mois de quiétude sur un bateau, le Cygne. Les voilà repartis de par les routes afin de regagner Paris au plus vite avant les fortes rigueurs de l'hiver… là, ils pourront donner plusieurs représentations en attendant des jours plus doux. Mais le froid et les intempéries arrivent plus vite que prévu et Rémi va connaître de très douloureux moments…

Mon avis : « Neige et Loups » est l'album le plus intense et le plus noir de la série « Sans famille ». On partage avec Rémi des moments de souffrances physiques et affectives, on a envie de l'aider à se confronter aux événements et de le soutenir face à son profond sentiment de culpabilité envers son maître et ses compagnons de voyage. Lui qui a déjà subit plusieurs séparations atténuées par l'espoir de se retrouver un jour, va connaître des déchirements inéluctables avec la mort de Zolce, Zerbino et Joli coeur… Comme dans les volumes précédents, l'album consacre sa dernière page à un extrait du texte intégral d'Hector Malot, introduisant la suite de l'histoire, et un petit mot de Rémi qui invite à la découverte de la suite de ses aventures. Les illustrations ont toujours autant de charme, le trait poétique témoignant bien de l'ambiance du moment ; l'hiver, le froid et leur impact sur les voyageurs sont très bien rendus et les personnages sont toujours aussi attachants. Les couleurs restent douces et harmonieuses, un peu plus sombres et froides quand même puisque ce volume relate une période très douloureuse pour Rémi. Je suis persuadée que les enfants voudront découvrir l'album suivant, d'autant que la fin de celui-ci nous oblige à quitter Rémi dans une fâcheuse posture, plus démuni que jamais…

Public : à partir de sept – huit ans

Pour voir les critiques concernant les trois premiers volumes des aventures de Rémi sans famille vous pouvez suivre les liens ci-dessous :

http://www.babelio.com/livres/Degruel-Sans-famille-tome-1/42509/critiques

http://www.babelio.com/livres/Degruel-Sans-Famille-Tome-2--La-troupe-du-Signor-Vitalis/63164

http://www.babelio.com/livres/Degruel-Sans-Famille-Tome-3--Le-Cygne/63163

Si vous voulez vous rendre sur le site de l'auteur et illustrateur, Yann Dégruel, vous pouvez suivre cette adresse :

http://degruel.yann.free.fr/Yann_Degruel/acceuil.html

Commenter  J’apprécie          180

Après les adieux déchirants faits à Mme Milligan et Arthur, c'est une nouvelle étape qui attend Rémi, plus encore difficile à surmonter. Rémi va devoir faire face au deuil et à ses sentiments de culpabilité, en même temps qu'il a froid et faim, l'hiver étant très rigoureux.

Arrivés à Paris, deux nouveaux personnages entrent en action : le terrible Garofoli (et non pas Garofoldi comme il est mentionné ici) et Mattia, ce dernier qui jouera un rôle bien plus important plus tard. Quelques sous-entendus sur le passé secret de Vitalis sont disséminés par-ci par-là, Rémi se posant des questions et doutant un peu de son maître. Mais les événements qui suivent sont durs, et il est temps de penser d'abord à leur survie dans ce froid glacial...

Les dessins sont toujours aussi beaux, quoique plus estompés et moins colorés, en corrélation avec le gris et le blanc de l'hiver, ou avec la misère et la malpropreté de Paris. Les émotions dans les regards sont toujours aussi intenses, et ce même dans le regard des animaux.

C'est un tome bien triste, avec très peu d'espoir. Très touchant mais accablant.

Commenter  J’apprécie          200

Bien que Rémi ait retrouvé Volubilis, la situation ne s'améliore pas, bien au contraire... Ce quatrième tome est, jusqu'à présent, le plus sombre et le plus noir de la série. Rémi est affecté par de terribles événements.

J'ai éprouvé beaucoup de peine pour ce petit personnage qui, semble-t-il, va vivre d'autres misères par la suite... Je pense que le roman doit être encore plus sombre que la bande-dessinée, qui n'est déjà pas toute joyeuse.

C'est cependant un très bon tome, qui me donne une idée de ce pourquoi ce livre s'appelle Sans Famille...


Lien : http://anais-lemillefeuilles..
Commenter  J’apprécie          20

Il s'agit d'une adaptation du dessin animé de "Rémi sans famille. Il n'y a rien d'original.

Commenter  J’apprécie          00

La vie n'est pas de tout repos et n'est pas rose pour Rémi: instabilité et difficultés font désormais partis de son quotidien, nous dévoilant peu à peu un petit garçon réellement sans famille. L'histoire s'oriente vraiment de plus en plus sur les chemins de la tristesse nous serrant le coeur à chaque nouveau tome.


Lien : https://blogleslecturesducha..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

Il nous faut attendre le jour, dit Vitalis, et il s'assit devant le feu, la tête entre ses deux mains.

Je n'osais pas le troubler. Je restais immobile près de lui, ne faisant un mouvement que pour mettre des branches sur le feu. Il me semblait que j'aurais mieux aimé qu'il me grondât plutôt que de le voir ainsi morne et accablé.

Mais il ne disait rien, il ne me regardait même pas, il restait la tête penchée au-dessus du foyer, sans doute il songeait à ce que nous allions devenir sans les chiens, comment donner nos représentations sans eux ? Comment vivre ?

Commenter  J’apprécie          120

Comme elles furent tristes ces longues étapes ! Nous avancions sans échanger un seul mot durant des heures, le visage bleui par la bise, les pieds mouillés, l'estomac vide.

Le silence m'était extrêmement douloureux, j'aurais eu besoin de parler, de m'étourdir mais Vitalis ne me répondait que par quelques mots brefs, lorsque je lui adressais la parole, et encore sans se retourner.

Commenter  J’apprécie          90

Tu sais combien les cris me font mal ! Si le fouet te déchire la peau, tes cris me déchirent le cœur... Je te préviens donc que pour chaque cri, tu auras un nouveau coup de fouet, et ce sera ta faute. Pense à ne pas me rendre malade de chagrin ; si tu avais un peu de tendresse pour moi, un peu de reconnaissance, tu te tairais !

Commenter  J’apprécie          61

Lire un extrait
Video de Yann Dégruel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Dégruel
LES POulains, un film co-réalisé avec Yann Degruel et adapté d'un poème de José Eustasio Rivera. Production C.CHROMATIQUES / CAP CANAL — Diffusion CAP CANAL ( TV jeunesse Lyon ) .
autres livres classés : saltimbanqueVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4719 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre