AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070745722
176 pages
Gallimard (03/05/1996)
3.55/5   28 notes
Résumé :
«Je sors de l'hôpital à la fin de l'été 1995 dans une chaise roulante, avec des cannes anglaises pour marcher, une minerve pour éviter les chocs dans le haut de la colonne vertébrale, le souffle très court, le cœur hésitant à régler et les pansements des cicatrices qui suintent encore à changer tous les deux jours. Je devrais, après un triple pontage, passer trois semaines dans un institut spécialisé, aller régulièrement aux Invalides où existe le meilleur service d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  19 mai 2013
l'auteur, homme politique brillant, vient de faire un infarctus alors qu'il déjà atteint d'un cancer du poumon métastasé. il fait le bilan de sa vie et se lance un défi : traverser l'atlantique en bateau.
il ne tient pas à prouver quoi que ce soit sur le plan sportif ou autre défi, il réfléchit dans la solitude de la mer qu'il aime tant, avec laquelle il est en union, sur sa vie, ce qu'il en a fait, ses rêves d'autrefois, ce qu'il a réalisé ou non, où il en est spirituellement.
c'est très bien écrit, et il nous invite à une réflexion profonde sur la façon dont nous menons notre vie, sur le sens que nous voulons lui donner..., est-ce qu'on la subit ou se prend-on en mains pour diriger son destin.
Commenter  J’apprécie          270
Pat0212
  13 juin 2021
Je ne lis pas que des polars. Je vous présente mon livre de chevet, du moins mon livre de chevet dans les mauvais moments.
Je suis une grande admiratrice des livres de Jean François Deniau, ce que vous savez déjà déjà puisque j'ai réalisé un savon hommage nommé Tadjoura d'après le titre d'un de ses romans. Si j'ai lu pratiquement tous les livres de Deniau (je ne pousse pas l'admiration jusqu'à me plonger dans ses ouvrages techniques consacrés au marché commun en 1957 ou au traité Euratom en 1958), ce petit livre a une valeur toute particulière pour moi.
Son oeuvre se divise en écrits autobiographiques et ouvrages de fiction. Je ne résisterai sans doute pas au plaisir de vous parler de ses romans un autre jour, mais parlons de ses textes autobiographiques aujourd'hui si vous le voulez bien.
Il a publié ses mémoires en trois volumes dans les années 1990 à 2006, mais ce petit livre sorti en 1996 occupe une place à part dans son oeuvre. Il y raconte la galère traversée durant l'été et l'automne 1995.
Le livre commence sur un beau jour d'été. Le Figaro lui propose de partir faire un reportage sur les traces d'un héros littéraire qui a compté dans sa vie. Il choisit Lord Jim de Conrad, mais le magazine n'accepte pas qu'il aille faire un reprotage sur la côte est de Bornéo. Deniau se rabat donc sur Fabrice del Dongo, le héros de la chartreuse de Parme de Stendhal. Il part donc pour un voyage en Italie (lac de Côme, Milan et Parme) et à Waterloo, raisonnable, non? Mais on ne suit pas un héros de roman qui s'est voué au coeur, rien qu'au coeur sans danger. Et la crise cardiaque de terrasser notre héros sur une autoroute italienne. Il pense sa dernière heure arrivée, mais finalement les secours arrivent à temps et le voilà rapatrié d'urgence à Paris.
Comnence alors un été de calvaire passé à lutter contre la mort puis à réapprendre les gestes essentiels de la vie courante. Au fond du trou, il se fait la promesse que s'il s'en sort il traversera encore une fois l'Atlantique à la voile.
Il se remet lentement et prépare son voyage. Sa santé est trop fragile pour qu'il puisse réaliser son projet tout seul et il embarque finalement le 11 novembre 1995 en compagnie de Nicolas Hénard, double champion olympique de voile. le voyage est est prétexte à revisiter les épisodes marquants de sa vie et à de magnifiques descriptions marines dans la veine de la mer est ronde. Ses lecteurs fidèles se retrouvent en terrain connu et comme il le dit dans la lune et le miroir, si entendre une nouvelle histoire est une joie, réentendre une histoire qu'on connaît déjà et qu'on aime est un vrai bonheur.
Ce livre est une petite merveille, la musique des mots y est exquise comme dans tous les ouvrages de Deniau et les lecteurs fidèles de son oeuvre sont en terrain connu, comme des enfants qui aiment à entendre la même histoire avant de s'endormir. D'ailleurs ces répétitions sont typiques de l'oeuvre de Deniau, on trouve plusieurs fois les mêmes anecdotes dans des contextes variés, ce sont des épisodes autobiographiques qu'il reprend dans ses romans. Mais surtout ce livre est une formidable leçon de vie et de courage, un livre qu'on pourrait résumer par une citation de l'auteur: « Si l'espoir est un pourcentage mathématique, l'espérance est une vertu ». Une leçon d'espérance donc.
Ce livre m'a accompagnée dans tous mes mauvais moments depuis près de 15 ans. Et si par chance, je n'ai pas remis le nez dedans depuis plus d'un an, je l'ai toujours à portée de main. J'y ai aussi trouvé la sérénité qui m'a permis de prendre certaines décisions pas faciles. Si j'aime tous les livres de Deniau, d'ailleurs la photo qui illustre la bannière de mes deux blogs est celle de la page d'entrée de son site, ce livre-là a une place toute particulière dans mon coeur. Je l'ai souvent offert à des amies qui traversaient une mauvaise passe.
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
ancolie73
  08 janvier 2012
JF Deniau atteint d'un cancer du poumon metastasé et venant d'être opéré d'un infarctus alors qu'il combattait auprès des Moudjaidines lors de l'invasion russe, prends la décision de traverser (seul puis accompagné à partir des Açores par Péponet) l'atlantique.
Il ne recherche pas l'exploit sportif mais simplement l'élément dans laquel il se sent le mieux:La Mer.
Sa vie défile au fil des pages. On retrouve tout ce qui a animé sa vie.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
combawacombawa   20 juin 2012
Pour oser entreprendre, il faut du courage et il n'y a pas de courage sans naiveté
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean-François Deniau (70) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Deniau
"Un héros très discret" adapté du livre homonyme de Jean-François Deniau (bande-annonce) 1996
autres livres classés : Atlantique (océan ; nord)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
341 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre