AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782207239438
638 pages
Éditeur : Denoël (03/03/1992)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Quinze ans après la publication de son premier roman historique, Louisiane,. qui allait battre tous les records de vente, faire de lui un best-seller international et relancer le genre en France, Maurice Denuzière propose Helvétie, premier volume d'une nouvelle série romanesque. Si le décor et l'ambiance sont très différents, on retrouve ici la maîtrise du romancier et le savoir-faire de l'enquêteur méticuleux. Après avoir révélé au public une ancienne colonie franç... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
stephane69
  09 juin 2019
J'ai entamé ce roman dans la perspective d'un séjour en Suisse.
J'en retiens de longues descriptions de la vie tranquille au bord du lac Léman au début du XIXème siècle et des réflexions politiques en vogue à cette époque.
Le style est ciselé, le vocabulaire riche, voire trop précis quand il s'agit de décrire l'uniforme d'un officier.
Cependant moult détails géographiques et anecdotes historiques n'ont jamais suffi à combler la platitude d'un récit sans intrigue.
La liaison adultère d'une bourgeoise veveysanne amoureuse d'un officier de Napoléon n'est ni émouvante, ni excitante, ni même risquée. Certains personnages (Chantenoz, Flora) dégagent un caractère plus affirmé, mais leurs rôles restent secondaires.
L'auteur semble bannir toute tension ou effet dramatique qui pourrait malencontreusement éveiller l'intérêt du lecteur. Des événements graves (agression, mensonge, vol de documents, chute de l'enfant dans le lac) sont relatés comme des faits ordinaires sans conséquence. La bataille de Marengo se résume à posteriori à la mort d'un général.
Finalement, ce roman est semblable à une personne cultivée et barbante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Laerte
  18 mars 2015
J'ai commencé ce livre avec plaisir et curiosité, mais cela n'a pas duré.
D'accord, c'est très documenté, d'accord, c'est instructif. Mais l'auteur a-t-il besoin d'entrer dans de pareils détails?
On tourne en rond autour des pérégrinations du héros et de la mauvaise humeur du Premier Consul. On voit gros comme une maison l'intrigue amoureuse qui va se nouer entre la jolie jeune femme et le jeune officier. Et les problèmes du même jeune officier avec la meilleure amie de la jolie femme.
C'est hyper-pénible à lire(il y aurait un autre terme qui me viendrait plus facilement sous les doigts, mais je tiens à rester poli).
Finalement, j'ai abandonné au bout de 130 pages. Parce que la lecture n'est pas un pensum mais doit rester un plaisir.
Commenter  J’apprécie          20
lapetitefadette
  01 novembre 2014
Le premier volume de la seconde grande saga de Denuzière. Bâtie sur le même schéma que "Louisiane" on y retrouve beaucoup de parallèles au niveau des personnages.
Commenter  J’apprécie          30
Kalliope
  24 décembre 2010
Ce livre est dans ma bibliothèque des "réserves" et je me réjouis de découvrir cette série, puisque je suis Suissesse... mieux encore, Romande!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 novembre 2012
 Neutralité. Être neutre, c’est ne pas entrer dans le jeu d’adversaires qui vous sont étrangers.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2012
La vraie vertu, la vertu soutenue, est rare, alors que le vice – devrais-je dire les vices ? – est très répandu. Des forces ténébreuses et bestiales inspirent parfois aux êtres les plus doués des actes pervers, contre nature.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2012
Être fort, être seul, être libre, avoir vingt ans, une épaulette de major, la vie devant soi, des lauriers à conquérir et des femmes à aimer, quoi de plus grisant dans un siècle où l’Europe était à faire ou à prendre ?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2012
Il y a tout ce qui sépare le secret plaisir de la faute publique, celle que l’on excuse de celle que l’on condamne, la femme courtisée, qu’on envie, de la femme adultère, qu’on fustige.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 novembre 2012
Intellectualisant toutes les données de la vie, il proclamait que certaines femmes ne doivent pas procréer. Que la beauté ne peut sacrifier aux lois ordinaires de la génétique.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Maurice Denuzière (4) Voir plusAjouter une vidéo

Maurice Denuzière
Jacques CHANCEL s'entretient avec Maurice DENUZIERE, grand reporter au journal "Le Monde" : - Comment et pourquoi il a écrit son livre "Louisiane". - Evocation de la Louisiane et de la maison d'une sudiste : Madame de PARLANGE. - Les rapports entre Français émigrés et Cajuns. - le racisme en Louisiane actuellement. - La vie en Louisiane autrefois et aujourd'hui.
autres livres classés : suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2021 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre