AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757869248
Éditeur : Points (09/11/2017)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
(BEAU LIVRE)

Raymond Depardon a photographié la France, en guettant les traces de l'homme sur le territoire, un peu à la manière dont Walker Evans a photographié les Etats-Unis au début du XXe siècle. Le photographe et réalisateur mondialement connu a visité presque toutes les régions de France, dans un fourgon aménagé. Pour la première fois en poche, cet ouvrage regroupe deux cents photographies, sélectionnées parmi celles qui ont le plus marqué : to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  29 novembre 2017
habiterlafrance
journée spéciale Raymond Depardon sur Baz'art car après la longue interview de ce matin, un petit mot sur un de ces derniers livres, publié très récemment chez POINTS ( c'est pas mal quand de beaux livres de photographies habituellement édité en grand format sortent dans des versions poches plus épurée) Habiter La France.
Une sélection de 200 photographies illustrant la France dans sa globalité et une édition poche qui permet ainsi d'accéder à une vulgarisation de l'oeuvre incontournable de ce photographe profondément humain et humaniste ( un argument que réfute Depardon comme on l'a vu dans notre entretien publié ce matin).
Les photographies sont prises, comme au tout début de l'histoire de cet art, à l'aide d'une chambre posée sur un pied, contrainte qui a aidé l'artiste à ne faire qu'" une " photographie de chaque lieu, à assumer l'angle de vue, à voir frontalement.
Ce livre nous offre une saisissante plongée dans la représentation de notre territoire et notre pays, et recueille des instantanés de la vie sur ce territoire, si dense, si riche.
Depardon, comme nous tous, s'interroge sur ce que c'est que la France. Tout l'art du photographe est de nous projeter dans une France intemporelle, celle peuplée de magasins fermés, d'anciennes façades, de monuments aux morts, des bâtiments officiels, et même de maisons ordinaires, des endroits qu'on a l'impression d'avoir nous même visité et qui nous semblent à la fois si familiers et si singuliers.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
paroles
  30 décembre 2017
Rien de nouveau ici ! Cet album reprend les photos de celui paru en 2010 « La France ». C'est bien de vouloir vulgariser la photo, mais là je me sens piégée par la façon de faire.
Bon, reconnaissons que c'est un livre accessible pour (presque) toutes les bourses (10,50 € et en format poche, ce qui est assez rare pour être relevé), mais le contenu n'a rien d'exceptionnel. Photographier les régions de France, en évoquant les anciens commerces et autres services disparus, nous sommes nombreux à le faire. Alors, c'est vrai, cet album a un petit côté nostalgique, certainement plus marqué dans la France profonde, représentée ici, que dans les grandes villes. Et le côté nostalgique est renforcé ici par une absence (volontaire ?) de lumière qui enveloppe l'ensemble d'une infinie tristesse.
Je veux bien qu'on évoque l'ordinaire du commun des mortels, mais qu'au moins on y mette la forme. Ce n'est pas parce que le petit peuple habite des endroits simples, sans beauté parfois que l'album doit lui ressembler.
J'ai eu l'impression qu'on avait jeté en l'air des photos et qu'on les avait placées en vrac les unes derrière les autres sans prendre la peine de les classer, ne serait-ce que par région. Et moi, quand je regarde une photo, j'aime aussi savoir de quand elle date, surtout si le titre de l'album est « habiter la France » c'est bien, mais quand ?
Comment faire oeuvre de géographe ou d'historien si aucune date n'est indiquée ? Quelle force peuvent représenter ces photos si on ne peut s'appuyer sur aucun repère ? Une France intemporelle ? Bien sûr que non, l'Histoire est en marche.
Alors, voilà, oui je suis déçue, terriblement déçue par cet ouvrage. Mais comme il faut positiver, je dirais que Depardon n'a pas fait dans la dentelle, il a vraiment photographier ce qu'il croisait sur sa route, sans essayer d'enjoliver la vérité, même si parfois on peut s'interroger sur le cadrage de certaines photos. Bref, le fond ne démérite pas lui, contrairement à la forme.
Merci à Babelio et aux éditions Points pour cet album reçu gracieusement lors de la récente masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Analire
  29 décembre 2017
Un grand merci à Babelio, ainsi qu'aux éditions Points, de m'avoir permis de recevoir cet album photographique. Je ne vous cache pas que j'étais très excitée à l'idée de le recevoir, puisque je n'avais encore jamais eu l'occasion de découvrir un tel ouvrage. de surcroît un ouvrage signé Raymond Depardon, grand photographe et réalisateur français, maître des films documentaires, auteurs d'une cinquantaine d'ouvrages et d'autant de films. Comment ne pas être impatient ?
Un jour d'automne 2004, Raymond Depardon est parti en camping-car visité la France. de ce long voyage est naît Habiter la France, un album composée de plus de 200 photographies, qui représentent la quasi-totalement des régions de France, ses villages et ses richesses quotidiennes.
Raymond Depardon fait appelle à notre sensibilité d'enfant pour ressentir toutes ces photographies. Instantanément, dès la première photographie (disponible sur mon blog, en cliquant sur le lien ci-dessous), j'ai ressenti une nostalgie puissante, qui fait échos à mon enfance. Cette maison familiale, avec ces balançoires, toute cette verdure, ce petit animal… me rappellent des souvenirs d'enfance. Énormément de photographies font appellent à cette sensibilité enfantine, et font remonter à la surface des sensations perdues, oubliées, qui renaissent à travers ces photos et ces lieux.
Ces lieux font échos à notre quotidien. Raymond Depardon ne montre rien de grandiose, pas de lieux m'as-tu-vu ou touristique, seulement la vraie vie, celle oubliée des médias, la réalité du quotidien que la majorité des Français connaissent.
Un magnifique album de photographies, qui met en lumière des espaces et des lieux français passés sous silence par les médias. Un album empli de nostalgie qui représente la vraie France, rurale et urbaine, jamais visitée, mais toujours reconnue.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AmelieDeslivres
  19 janvier 2018
« Habiter la France » est un ouvrage regroupant 200 photographies de Raymond Depardon. Les éditions « Points » réalisent ici une sélection en petit format d'une exposition intitulée « la France », présentée en 2010 à la BNF.
Organisées en 6 « chapitres », sans titre, les photographies capturent des rues, des façades de villages, des places, des carrefours, des devantures de magasins, le plus souvent vierges de tout habitant. L'impression à la première lecture est emprunte de tristesse et d'une certaine désolation : les enseignes clinquantes se superposent aux portes closes et aux murs grisâtres. L'absence de vie humaine ou animale paraît alors en opposition avec le titre de l'ouvrage. de plus, le choix des lieux observés et saisis par Raymond Depardon semble, au premier abord, orienté vers des régions sinistrées (chomage, désert rural…) et des périodes creuses.
Mais à y revenir, on découvre des échos, des singularités et même, au bout du compte, des couleurs, de la vie. le photographe, dans un soucis de non-jugement, a sans doute voulu capter ce qu'est la France, loin des caricatures de bord de mer ou de « plus beau village de France ». Et on y découvre une grande variété d'architectures, des lieux parfois figés dans le temps que viennent réveiller des noms (de bar, de village), des hommes de dos, une voiture rouge, un vélo, des enfants qui jouent au ballon.
La juxtaposition des incongruités sur une même photo (une porte de chapelle à côté du salon « Prestige coiffure ») et celle des photos entre elles (à gauche un champ nu au Pas-de-Calais, à droite un panneau publicitaire pour une enseigne de jardinage en Charente-Maritme) crée au final une mosaïque étrange mais touchante de la France.
On regrettera que la qualité d'image ne soit pas toujours là et qu'elle déserve quelque peu le travail du photographe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AnalireAnalire   28 décembre 2017
Tout lieu qui nous importe vraiment possède cette part d'indicible et peut-être, ceci expliquant cela, un "je-ne-sais-quoi et un presque-rien" qui nous renvoie à l'enfance.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Raymond Depardon (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Depardon
Retour au 9 octobre. Raymond Depardon commente en direct ses photos à l?occasion de la sortie du livre « Depardon ? USA 1968 ? 1999 » (éditions Xavier Barral). Il nous parle des USA bien sur mais aussi du photo reportage, de l'édition et même de Dieu.
Réalisation: Camille Lagaisse & Artazart Images et montage: Camille Lagaisse Musique: www.bensound.com
autres livres classés : instantanésVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5046 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre