AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvère Monod (Traducteur)Lucien Carrive (Traducteur)Renée Villoteau (Traducteur)
ISBN : 2070111997
Éditeur : Gallimard (21/02/1991)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Traduction de l'anglais par Lucien Carrive, Sylvère Monod et Renée Villoteau . Édition publiée sous la direction de Sylvère Monod avec la collaboration de Lucien Carrive.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Titine75
  27 janvier 2012
Cloisterham est une petite ville anglaise paisible dont l'activité tourne autour de la cathédrale. John Jasper est musicien, il fait chanter les choeur des moines. Son neveu, Edwin Drood, est promis depuis l'enfance à Rosa Bud, orpheline et pensionnaire dans une école de la ville. Les deux jeunes gens se posent beaucoup de questions sur leur avenir. S'aiment-ils assez pour passer leur vie ensemble ? Leurs doutes sont renforcés par l'arrivée de M. Neville et de sa soeur Helena, séduisants et fascinants personnages venus de l'étranger. Neville n'est pas insensible aux charmes de Rosa. Ce qui occasionne une violente dispute entre Neville et Edwin. Durant la nuit de Noël, Edwin Drood disparaît. Bien entendu Neville est tout de suite suspecté. Faute de preuves, ce dernier est relâché mais M. Jasper lui voue une haine terrible. Il jure de retrouver l'assassin de son neveu et de se venger.
« le mystère d'Edwin Drood » est le dernier roman de Charles Dickens et il est malheureusement inachevé. le romancier n'en a écrit que la moitié. Il ne laisse cependant pas de doute sur l'identité de l'assassin. Néanmoins de nombreuses questions restent en suspens à la fin : qu'est-il arrivé à Edwin Drood ? Que va devenir Rosa ? Qui est le mystérieux M. Datchery qui semble espionner M. Jasper ? le lecteur ne peut compter que sur son imagination pour y répondre.
J'ai retrouvé dans « le mystère d'Edwin Drood » tout ce qui me plaît chez Charles Dickens. Il crée une extraordinaire galerie de personnages. Ceux qui sont au centre de l'intrigue sont très vivants, très attachants, ou terrifiant pour le criminel supposé. Comme toujours les nuances ne sont pas de mise dans la caractérisation des héros. Les personnages secondaires sont très pittoresques et souvent victimes de la plume acide de Dickens : M. Sapsea est un âne à la stupidité suffisante, M. Durdles est un prodigieux abruti et M. Honeythunder est « un peu semblable à une pustule sur le visage de la société. »
Les descriptions de Dickens sont saisissantes et son écriture de toute beauté comme dans ce passage : « le lendemain matin, un soleil éclatant brille sur la vieille cité. Ornés d'un lierre vigoureux qui luit au soleil, entourés d'arbres somptueux qui se balancent dans l'air embaumé, ses monuments anciens et ses ruines sont d'une beauté incomparable. Les jeux d'une lumière radieuse, qui changent avec le mouvement des branches, les chants des oiseaux, les parfums qui s'exhalent des jardins, des bois et des champs -- ou plutôt de cet immense jardin qu'est toute l'Angleterre cultivée à cette époque de la récolte -- tout cela pénètre dans la cathédrale, triomphant de son odeur terreuse et prêchant la résurrection et la vie. Les froides tombes de pierre, vieilles de plusieurs siècles, se réchauffent, le soleil lance des points lumineux sur le marbre jusque dans les coins les plus austères de l'édifice, où ils palpitent comme des ailes. »
Ces quelques lignes montrent à quel point Charles Dickens était au summum de son style au moment de sa mort. Même inachevé « le mystère d'Edwin Drood » reste un excellent témoignage du génie de l'écrivain anglais. D'ailleurs, le fait que le roman ne soit pas terminé a attisé la curiosité de nombreux écrivains cherchant à élucider la disparition d'Edwin Drood, nous donnant ainsi l'occasion de retrouver le personnage de Charles Dickens.
Lien : http://plaisirsacultiver.unb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   03 juin 2015
Mr et Mrs Veneering sont les nouveaux habitants d’une maison neuve, située dans l’un des quartiers neufs de Londres. Tout chez eux est battant neuf : la vaisselle est neuve, l’argenterie, les tableaux, la voiture, les harnais et les chevaux sont neufs. Eux-mêmes sont des gens neufs, et des mariés aussi neufs que le permet la naissance légale d’un bébé tout neuf. S’ils faisaient revenir un de leurs grands-pères, il arriverait du grand bazar bien et dûment emballé, sortirait de l’emballage, reverni des pieds à la tête, et n’aurait pas une éraillure ; car, depuis les chaises du vestibule, aux armoiries toutes neuves, jusqu’au piano à queue, nouveau mouvement, et au pare-étincelles nouveau système, on ne voit pas dans toute la maison un seul objet qui ne soit nouvellement poli ou verni. Et ce que l’on observe dans le mobilier des Veneering se remarque dans leurs personnes, dont la surface, légèrement gluante, rappelle un peu trop la boutique.

L'AMI COMMUN, Première partie, chapitre II.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Lire un extrait
Videos de Charles Dickens (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Dickens
Bande annonce du film The Mystery of Edwin Drood (BBC 2012), adaptation du roman de Charles Dickens
autres livres classés : classiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oliver Twist

Que signifie le Nom d'Oliver : Twist ?

Le danseur
Le fluet
Le tordu
L'Orphelin

20 questions
325 lecteurs ont répondu
Thème : Oliver Twist de Charles DickensCréer un quiz sur ce livre